Notez des films
Mon AlloCiné
    The Witch
    Bande-annonce The Witch
    15 juin 2016 / 1h 33min / Epouvante-horreur
    De Robert Eggers
    Avec Anya Taylor-Joy, Ralph Ineson, Kate Dickie
    Nationalités américain, canadien
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,9 25 critiques
    Spectateurs
    2,5 2841 notes dont 442 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation,
    menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage. La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres…
    Distributeur Universal Pictures International France
    Récompenses 3 prix et 6 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2015
    Date de sortie DVD 18/10/2016
    Date de sortie Blu-ray 18/10/2016
    Date de sortie VOD 15/10/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Budget 3 500 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 144607

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    FilmoTV Achat dès 9,99 € HD
    Orange Achat dès 7,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 8.98 €
    The VVitch
    The VVitch (DVD)
    neuf à partir de 9.58 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    The Witch Bande-annonce VO 2:21
    The Witch Bande-annonce VO
    301913 vues
    The Witch Bande-annonce VF 2:21

    Interviews, making-of et extraits

    The Witch - MAKING OF VOST "Un conte populaire de Nouvelle-Angleterre" 1:36
    The Witch - MAKING OF VOST "Un conte populaire de Nouvelle-Angleterre"
    615 vues
    The Witch - MAKING OF VOST "Une histoire horrifique moderne" 1:49
    The Witch - MAKING OF VOST "Une histoire horrifique moderne"
    870 vues
    5 vidéos

    Acteurs et actrices

    Anya Taylor-Joy
    Rôle : Thomasin
    Ralph Ineson
    Rôle : William
    Kate Dickie
    Rôle : Katherine
    Harvey Scrimshaw
    Rôle : Caleb
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Culturopoing.com
    • Ecran Large
    • GQ
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • 20 Minutes
    • CinemaTeaser
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Mad Movies
    • Ouest France
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • TF1 News
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Le Nouvel Observateur
    • Metro
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Journal du Dimanche

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    trineor
    trineor

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 33 critiques

    4,5
    Publiée le 31 juillet 2017
    Quand tu t'attends à un quelconque film de genre et que, dans la foulée du coup de semonce qui dès les dix premières minutes rehausse ton attention de quinze crans (esthétique austère, composition de plans remarquable, lenteur déjà à demi mystique, photographie en lumières naturelles, anglais archaïsant, musiques superbes...), tu te retrouves avec un film à thèse sur la réprobation religieuse de la nature comme fondement de la folie ...
    Lire plus
    orlandolove
    orlandolove

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 663 critiques

    3,0
    Publiée le 17 juillet 2016
    Reconstitution bluffante, ambiance inquiétante, mise en scène soignée, acteurs convaincants : tout les voyants sont au vert pour que "The Witch" soit un excellent moment d'horreur. Problème : le film ne fait pas vraiment peur. Il faut donc prendre "The Witch" pour ce qu'il est vraiment : un film d'époque fantastique, un drame familial, une réflexion sur la foi. Bref, pas vraiment ce qui était attendu, mais un bon moment tout de même !
    Martin P.
    Martin P.

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 252 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mars 2019
    Ne pas se fier à la promotion du film, il s'agit là d'une histoire dramatique familiale d'époque avec comme toile de fond la religion et la sorcellerie. Ce film ne fait pas vraiment peur toutefois il est très bien réalisé, le rythme est intéressant les images sont superbes et les acteurs sont bons. Le scénario est déroutant, il s'agit d'un huis clos familial où se mélangent la superstition, l'hystérie, la psychologie. L'ambiance ...
    Lire plus
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 399 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juillet 2016
    Voilà ce qu'on appelle un film aux petits oignons. Photo, musique, ambiance.. pour moi tout y est, et c'est vraiment un excellent film d'épouvante, très visuel. Le réalisateur a semble-t-il pris le temps de faire une recherche historique assez poussée pour donner un ton d'une réalité historique vraiment convaincante et effrayante. Il y a des longueurs, certes, mais vite oubliée quand le film se met à avancer. J'ai assez de mal à ...
    Lire plus
    442 Critiques Spectateurs

    Photos

    32 Photos

    Secret de tournage

    Histoire vraie

    L'histoire du film est basée sur la première chasse aux sorcières de l'Amérique dans la Nouvelle-Angleterre coloniale, 62 ans avant les condamnations et mises à mort des célèbres sorcières de Salem en 1692 dans le Massachusetts. Robert Eggers a voulu faire un film sur le puritanisme et ses répercussions à une époque où les femmes étaient fréquemment considérées comme les symboles des forces occultes. Le réalisateur développe :"Les fantômes d... Lire plus

    Sundance

    Le film a été présenté pour la première fois au festival de Sundance le 27 janvier 2015 où il reçut un accueil positif.

    Issus de "Game of Thrones"

    Deux comédiens du film ont un second point commun : celui d'avoir joué dans la célèbre série HBO Game of Thrones. Ralph Ineson campait ainsi un charismatique guerrier aidant Theon Greyjoy à s'emparer de Winterfell puis le trahissant. Kate Dickie quant à elle jouait Lysa Arryn, la soeur de Catelyn Tully.

    Dernières news

    Ce soir à la télé : on mate "Poesia Sin Fin" et "Le Roi lion"
    NEWS - Films à la TV
    jeudi 30 novembre 2017
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? La Rédaction d'AlloCiné vous indique les films et séries à voir à la télé. Au programme :...
    Nosferatu : Anya Taylor-Joy et le réalisateur de The Witch se retrouvent pour le remake
    NEWS - Tournages
    mercredi 16 août 2017
    En chantier depuis deux ans, le remake de "Nosferatu" progresse avec l'arrivée de l'actrice Anya Taylor-Joy au casting. La...
    19 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2015, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 2015.

    Commentaires

    • jaiden
      Tres bon film original avec les contes folkloriques et la première fois que je regarde un film avec le sujet des sorcières.La fin est assez perturbante, les acteurs sont bluffant rien à dire 3.5/5.En point négatif le film ne fait si peur qu'on le dit et n'est nullement angoissant et donc je trouve qu'il n est pas au dessus des autres films d horreurs. Critères importants ces deux derniers points qui s affranchit de tout commentaires.Au final la note spectateur de 2.5 est exagérée et le 4+ aussi.
    • elriad
      après avoir vu Lighthouse, il était naturel de découvrir le premier film du réalisateur.Et the witch se révèle pour le moins une excellente surprise. Meilleure même que le dernier. Certes on retrouve les thématiques qui semblent chères au réalisateur : l'isolement, le silence en guise de dialogues, la paranoïa, l'hystérie. Maisthe witch offre aussi une critique féroce de la bigoterie et par ricochet de la superstition. L'image est très soignée et la lenteur hypnotique fonctionne sans le moindre ennui pour le spectateur. Un réalisateur à suivre, donc.
    • Sir K
      J'ai pensé la même chose sur la religion en regardant le film. Ce que j'adore avec la manière de traiter la sorcellerie dans ce film, c'est qu'elle est traitée comme dans les légendes folkloriques de l'époque du film. Je trouve qu'il y avait une image vraiment démoniaque et satanique de la sorcière qu'on a perdu aujourd'hui. J'ai trouvé ça génial que le film exploite le folklore de la sorcière de cette manière.
    • Henri M
      The Witch est assurément l'une des pépites de l'horreur de l'année 2016. Une preuve de plus, s'il en fallait, que l'épouvante n'est pas un genre en perdition et la démonstration qu'un thème usé jusqu'à la corde - ici la sorcellerie - peut toujours être traité d'une manière nouvelle, novatrice, originale... bref, tout simplement différente. Ici, pas d'effets spéciaux, pas de jump-scares, juste une famille perdue en rase campagne, dans un coin paumé, brumeux, froid, torturé et entouré de sombres forêts. Une famille pieuse, en marge de la civilisation. Robert Eggers nous gratifie de magnifiques plans, notamment dans les bois. D'une image sombre et désaturée. D'un BO prenante, bien placée. Bref, le film est juste. Noir de bout en bout. Intriguant. Les acteurs sont bluffants, particulièrement le casting des enfants, d'une justesse impeccable. Mais le plus intéressant, dans ce film, est peut-être l'interprétation qu'on peut en faire. Une lecture horizontale : l'histoire de sorcellerie bien évidemment. Mais également une lecture verticale sur les effets du fanatisme religieux, qui baigne littéralement tout le film. Parce que Thomasin est un peu trop belle et que ses formes naissantes attirent le regard de son frère ? Parce que les mensonges proférés par les uns et les autres sont forcément l’apanage du diable ? Parce qu'à force de croire que le malin existe, qu'il est parmi nous, on en vient jusqu'à se demander si nous ne sommes pas nous-mêmes ses suppôts ? On se rend compte au fur et à mesure que chaque action, chaque suspicion, chaque doute est fondée sur les croyances des divers personnages, sur les versets de Bible qu'ils répètent par cœur à longueur de journée. Et que ce sont ces croyances, ces versets de la Bible qui sont à la base de l'intrigue du film. Bref, un film intéressant, captivant, noir, déstabilisant, mais également un film qui questionne sans en avoir l'air.
    • Didier H
      Une famille se retire de la communauté, de la vie construite de mains et d'esprits d'hommes. Ils partent pour vivre à la lisière d'une foret, vivant désormais entre deux mondes, celui de la nature et celui de la culture. Ne faisant partie ni vraiment de l'un, ni vraiment de l'autre, ayant conservé le très, trop, lourd attirail des croyances, n'ayant de sens qu'au sein du monde de la culture. Le père, ayant pris la décision de cet exil s'avère incapable de troquer un dogme devenu futile, obsolète au sein de la nature, contre ce qui est essentiel pour la survie une fois sortie de la communauté : la chasse, l’élevage ou l'agriculture. Dans l'indigence d'une survie menacée par cette absence de compétences, toute la famille confond leurs malheurs avec une malédiction divine, s'enfermant, s'enterrant encore plus profondément dans les croyances. Au récit de cet enlisement s'ajoute un vernis fantastique autour de la figure des sorcières, retournées, elles, complètement à l'état de nature, se faisant une foule de Eve impunies, qui n'ont pas suivi la trace du labeur de la rédemption, refusant de faire de la nudité et de la sensualité des interdits. Sans doute trop faibles pour s'attaquer à la puissance d'une communauté qui les considère comme des marginaux damnés, elles vont se faire un malin plaisir de broyer cette famille ayant eu l'orgueil de s'aventurer sur leur terrain sans pour autant complètement s'y abandonner.
    • Didier H
      Une famille se retire de la communauté, de la vie construite de mains et d'esprits d'hommes. Ils partent pour vivre à la lisière d'une foret, vivant désormais entre deux mondes, celui de la nature et celui de la culture. Ne faisant partie ni vraiment de l'un, ni vraiment de l'autre, ayant conservé le très, trop, lourd attirail des croyances, n'ayant de sens qu'au sein du monde de la culture. Le père, ayant pris la décision de cet exil s'avère incapable de troquer un dogme devenu futile, obsolète au sein de la nature, contre ce qui est essentiel pour la survie une fois sortie de la communauté : la chasse, l’élevage ou l'agriculture. Dans l'indigence d'une survie menacée par cette absence de compétences, toute la famille confond leurs malheurs avec une malédiction divine, s'enfermant, s'enterrant encore plus profondément dans les croyances. Au récit de cet enlisement s'ajoute un vernis fantastique autour de la figure des sorcières, retournées, elles, complètement à l'état de nature, se faisant une foule de Eve impunies, qui n'ont pas suivi la trace du labeur de la rédemption, refusant de faire de la nudité et de la sensualité des interdits. Sans doute trop faibles pour s'attaquer à la puissance d'une communauté qui les considère comme des marginaux damnés, elles vont se faire un malin plaisir de broyer cette famille ayant eu l'orgueil de s'aventurer sur leur terrain sans pour autant complètement s'y abandonner.
    • Ardath Bey
      C'est chaud de lire un com pareil... Je pourrais même remplacer le M de com par un N tiens.
    • Romain
      C'était le cas du départ
    • Benjamin V
      À mon avis c'est sa présence sur netflix qui a fait chuter sa note public. Des personnes qui ne sont pas du tout ciblé par le film sont tombé dessus par hasard.
    • Naewin
      Excellent film terriblement sous-estimé !
    • Meurt Sötkillen M
      Très bon film doté d'une ambiance plutôt originale et d'une direction artistique sobre et prenante (couleurs ternes et sombres).Par contre je m'étonne de ne voir aucun commentaire sur l'ambiguïté qui dirige ce film tout du long: il est quasiment impossible de déterminer si les protagoniste sont touchés par les effets de l'ergot de seigle (la faute à la mauvaise récolte et à l'humidité de la saison), ou s'ils sont réellement persecutés par une sorcière !Cette ambiguïté rajoutant un cachet certain selon moi !
    • Meurt Sötkillen M
      Ah oui, comparer The Witch avec un Marvel, voilà qui a du sens :)Les groupies Marvel devraient éviter de commenter les films qui de toute évidence les dépassent.
    • Romain D
      Ahahah. Drôle.
    • Amaury G.
      Une vraie claque ! La mise en scène, les acteurs, la musique tout est est pensé pour intrigué et pour favoriser un climat de tension et étrangeté. Le genre de film qui peut vous hanter par son imagerie et son ambiance. Si les notes spectateurs sont basses c'est juste qu'ils s'attendaient à un eniéme film d'horreurs bon marché comme annabelle ou la nonne.
    • EMURETRO
      Y rien a comprendre,si les notes sont faibles,c'est parce que le film est chiant et pas tres interressant,tout le contraire d'un marvel......
    • Romain D
      Quelle proposition incroyable et quelle maîtrise pour un premier film ! Dire que j'attends son prochain film est un euphémisme. (par contre pas compris les notes spec, surtout quand on voit les notes de n'importe Marvelerie lambda répondant avant tout à un cahier des charges plutôt qu'à une démarche artistique).
    • Ezhirel
      The Witch fait partie de ces films d'horreur qui ont tout pour me plaire, pas de zombies, pas de slasher, pas de jumpscares intempestifs, une réalisation aux petits oignons, de bons acteurs, une ambiance sombre et travaillée… et pourtant, j'y suis resté assez hermétique.Pourquoi ?Je ne saurais même pas pointer du doigt ce qui me dérange. Au-delà du scénario qui me pose problème (je n'ai pas vraiment compris où est-ce que le réalisateur voulait en venir), ce n'est pas qu'une question de faiblesse du scénario, car un film doté d'un scénario modeste peut m’émerveiller de par son ambiance. C'est donc autre chose mais je n'arrive pas à déterminer quoi, ce qui est assez frustrant. J'ai vraiment eu l'impression de passer à côté de quelque chose, comme s'il me manquait une clef pour comprendre et apprécier ce film à sa juste valeur.3/5
    • naturelle
      Génial ! ;)
    • Arno
      pour ceux qui ont du temps a perdre, qui aiment les fins sans queues ni tête, venez en chemin:)
    • naturelle
      Une véritable perte de temps. Une fin sans queue ni tête . Passez votre chemin.
    Voir les commentaires
    Back to Top