Mon compte
    Le Nom de la Rose
    Bande-annonce Le Nom de la Rose
    17 décembre 1986 en salle | 2h 12min | Aventure, Policier, Drame, Thriller
    Date de reprise 21 février 2024
    De Jean-Jacques Annaud
    |
    Par Andrew Birkin, Gérard Brach
    Avec Sean Connery, Christian Slater, Helmut Qualtinger
    Presse
    4,8 5 critiques
    Spectateurs
    4,2 36378 notes, 482 critiques
    Séances (94)
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    En l'an 1327, dans une abbaye bénédictine, des moines disparaissent. Un franciscain, Guillaume de Baskerville aidé du jeune novice Adso von Melk mène l'enquête. C'est l'époque où l'Eglise, en pleine crise, se voit disputer son pouvoir spirituel et temporel. C'est aussi l'apogée de l'inquisition. Un thriller moyenageux très attendu préparé avec soin pendant trois ans, respectant le mieux possible l'époque et qui a coûté la bagatelle de dix-neuf millions de dollars. C'est également un film de Jean-Jacques Annaud toujours passionnément entraîné par ses sujets.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Le Nom de la Rose
    neuf à partir de 39,99 €
    Acheter

    Séances

    Chercher une séance

    Le Nom de la Rose Bande-annonce VO 0:58
    Le Nom de la Rose Bande-annonce VO
    137 113 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Top 5 N°12 - Les gentils prêtres 2:25
    Top 5 N°12 - Les gentils prêtres
    66 952 vues
    Interview Carrière de Ron Perlman 10:54
    Interview Carrière de Ron Perlman
    47 115 vues
    Merci Qui? N°179 - "Le Nom de la Rose" 4:19
    Merci Qui? N°179 - "Le Nom de la Rose"
    36 672 vues

    Dernières news

    Noté 4,2 sur 5 : 38 ans après, ce film culte des années 80 reste tout simplement incontournable !
    News - Sorties ciné
    Si vous n'avez encore jamais vu ce long métrage, attendez-vous à être surpris ! Le film culte "Le Nom de la rose" ressort…
    vendredi 23 février 2024
    Box-office France : quel démarrage pour les Chèvres avec Dany Boon ?
    News - Box Office
    Inspiré d'une histoire vraie datant de la Seconde Guerre Mondiale, "Une vie" et Anthony Hopkins prennent la tête des sorties…
    jeudi 22 février 2024
    Pentiment, un jeu étonnant et très original marchant dans les pas du Nom de la rose
    News - News Jeux Video
    Sorti le 15 novembre sur les consoles Xbox ainsi que sur PC, développé par le très réputé studio Obsidian, "Pentiment" est…
    dimanche 27 novembre 2022
    Mort de Claude Giraud, voix de Alan Rickman et Tommy Lee Jones, acteur dans Rabbi Jacob et Angélique
    News - Stars
    Sa voix avait résonné dans "Harry Potter", "Men in Black", "Le Nom de la Rose" ou "Indiana Jones". Inoubliable Slimane dans…
    mardi 3 novembre 2020

    Acteurs et actrices

    Sean Connery
    Rôle : William of Baskerville
    Christian Slater
    Rôle : Adso of Melk
    Helmut Qualtinger
    Rôle : Remigio da Varagine
    Elya Baskin
    Rôle : Severinus

    Critique Presse

    • Le Monde
    • Positif
    • Télérama
    • VSD
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    276 abonnés 576 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 6 juin 2014
    Jean-Jacques Annaud est l'un des réalisateurs français les plus appréciés et en 1986, il réalisa son chef-d'œuvre : "Le nom de la Rose".Ce film est surprenant, non pas par des effets spéciaux où par des rebondissements inattendus, mais parce qu'il parvient à nous captiver jusqu'au bout alors qu'il se déroule entièrement dans une abbaye au 14ème siècle. Cette reconstitution d'une abbaye médiévale est impressionnante, tout est fait ...
    Lire plus
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    3 094 abonnés 3 170 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 3 janvier 2014
    Voilà le Jean-Jacques Annaud que j’adore. Ambiance remarquable de vieux polar en huis-clos, associée qui plus est avec un ton très noir et glauque que l’ami Jean-Jacques entend donner à l’obscurantisme médiéval des monastères : il n’y a pas à dire, moi je me régale. Voilà ce qui est à mes yeux l’une des plus belle incarnation d’un film efficace : savoir construire une intrigue très rapidement prenante mais qui reste avant ...
    Lire plus
    jimmyc
    jimmyc

    131 abonnés 135 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 6 août 2013
    Le nom de la rose ou comment réaliser une oeuvre sur une enquête policière moyennâgeuse ... Jean -Jacques Annaud signe ici un polar bluffant qui du point de vue de l 'intrigue n 'offre pas au spectateur la réussite de deviner, avant que la solution ne soit donnée par Guillaume De Baskerville (l 'immense Sean Connery ), en personne . Une fois l'intrigue mise en place, il est bien difficile d'arrêter le visionnage tant l'histoire est ...
    Lire plus
    Alexarod
    Alexarod

    223 abonnés 1 858 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 27 décembre 2010
    Malgré tout, je persiste à dire que c'était chiant comme film, le sujet en est la principale cause, et comme j'accroche pas je maintiens mes dires, mais quel dommage. Dommage car l'idée était originale, une "enquête" dans un monastère c'est rare. De plus, les secrets cachés de l'église ont toujours fait parler (Da Vinci Code ne repose que là dessus, ses suites/préquels aussi). Bref là on est devant le 1er cas de ce style, et JJ Annaud ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Le Kloster Eberbach

    Les intérieurs ont été tournés au Kloster Eberbach qui est un ancien monastère cistercien qui se situe prés d'Eltville en Allemagne.

    Frère Guillaume: un rôle difficile à obtenir pour Sean Connery

    Le réalisateur Jean-Jacques Annaud ne souhaitait voir aucun acteur de renom dans son film. C'est Sean Connery lui-même qui, très motivé pour jouer le rôle de frère Guillaume, a réussi à convaincre le réalisateur de lui donner le rôle. Il a d'ailleurs été tout de suite séduit par la qualité d'interprétation de l'acteur.

    Infos techniques

    Nationalités France, Allemagne, Italie
    Distributeur Les Acacias
    Récompenses # prix
    Année de production 1986
    Date de sortie DVD 07/02/2008
    Date de sortie Blu-ray 20/11/2013
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 2 anecdotes
    Budget 20 000 000 $
    Date de reprise 21/02/2024
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 57269

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1986, Meilleurs films Aventure, Meilleurs films Aventure en 1986.

    Commentaires

    • Cowboys from Hell
      Le lieu n'est pas commun pour ce genre de film mais c'est un très bon thriller brillamment mené par Annaud et interprété par l'excellentissime Sean Connery. 4.25/5.
    • Cheikh Blanc
      Mais pourquoi ne trouve t-on pas ce film en V.O.D. ? Certes je l'ai vu mais comme je lis le bouquin, j'aurais bien aimé le revoir; Impossible !Si une personne a un lien vers un site, je la remercierais beaucoup de me le lâcher ! ... ;) Non, je ne la remercierais jamais assez de m'en faire part... :) Merci.
    • kellymanu
      Suite au décès de Sean Connery . On m'a vivement recommandé ce film que j'avais pas vu. C'était très bien mais pourquoi le vieil aveugle ne supprime pas le livre tout simplement s'il ne veut pas qu'on rit des religions ? <\spoiler>
    • F comme Fantomas
      chef d oeuvre !
    • Thomas l.
      Si dans le palimpseste de Jean Jacques Annaud on ne sait pas ce qu'il advient d'Abbon, Adso nous apprend cependant dans son témoignage écrit que le chef des bénédictins trépasse dans le piège tendu par Jorge alors même que le jeune moine et son maître s'apprête une nouvelle fois à faire face à l'énigme du finis Africae(Sixième jour après complies). Plus loin dans le roman (la nuit du septième jour), Jorge avoue le meurtre d'Abbon à Guillaume (Mais lorsque d’ici j’ai entendu la roue tourner, signe qu’Abbon était entré en bas, j’ai donné un coup sec à la corde qui soutient les poids, et la corde s’est rompue. A présent le passage est fermé, d’un côté comme de l’autre, et tu ne pourrais pas renouer les fils de ce dispositif. L’Abbé est mort). Ce meurtre a lieu avant que Jorge s'empare de la lampe à huile d'Adso et que celle-ci entraîne accidentellement l'embrasement de la bibliothèque (la nuit du septième jour, deuxième chapitre). Très bon ciné à toi ! ;)
    • Thomas l.
      Quelle prouesse que d'avoir su adapter sur grand écran le chef d'oeuvre littéraire du regretté Umberto Eco ! Et quel pari risqué dans le choix de l'ex james bond pour incarner l'érudit Guillaume de Baskerville, un rôle complètement à contre courant de ses rôles habituels de l'époque. Un thriller historique époustouflant qui a demandé des années de travail et de recherches, avec entre autre, l'assistance du célèbre médiéviste Jacques le Goff. Décors, costumes, photographie, scénario, mise en scène, rien n'est laissé au hasard. Quel réalisateur voudra se réveiller en sueur à l'idée d'adapter sur grand écran le pendule de Foucault ? Qui pourrait aujourd'hui relever un tel défi cinématographique ?! ;)..bon ciné à tous
    • C.Jerome
      Je n'ai trop accroché. Le côté thriller n'a que peu d'intérêt (tout ça pour ça), le film s'égare par moments (l'Inquisition, la scène de nu), et le montage est horrible. Pour moi il vaut 2/5.
    • V?n?rableJorg?
      Un chef d'oeuvre du cinéma qui n'a aucun équivalent à ce jours et n'en aura sans aucuns doutes jamais . Ps/ J'ai vu le un nombre incalculable de fois et je me suis toujours demandé ou était passé Messer L'abbé pendant l'incendie de la bibliothèque ????????????????? Même dans le roman d'Umberto Eco je n'ai jamais trouvé la réponse à ma question ! J'aurais la plus haute estime pour le fan qui à cette réponse =) Et quand je penses à tout ces jeunes qui ne regarderont jamais ce film... un 20/20 et tranquille même .
    • Naughty Dog
      j'avais vu le Nom de la Rose il y a environ 12ans à la TV, j'avais beaucoup aimé,mais cette seconde vision m'a tout simplement époustouflé, un vrai chef-d'oeuvre, le meilleur film de Jean-Jacques Annaud, une ambiance poissarde à couper au couteau, une reconstitution d'époque exemplaire, des acteurs parfaits, une musique envoutante et une réalisation majestueuse ! 5/5
    • Antonin.229
      excellent filmtout y est : excellente realisation , tres bonne acteurs et une excellente histoire5 sur 5
    • Mrs Bates
      J'ai adoré ce film de mon réalisateur Français préféré, l'ambiance qui plane dans ce film est excellente , avec un monument comme Sean Connery pour jouer le frère Guillaume, ce thriller médiéval est un Chef d'œuvre à mes yeux .5/5
    • MDCZJ
      Très bon film médiéval !
    • dino Velvet.
      le plus grand filmaker du pays (l'amant, l'ours.....)
    • Florian Malnoe
      La magnifique adaption filmique de Jean-Jacques Anneaud "Le Nom de la Rose" regroupe et reprend quasiment à lui seul presque tous les marqueurs du roman qui révèle les plus grandes réussites de la Littérature, toutes époques confondues.Tout d'abord, il me faut directement applaudir ce scénario qui est tout bonnement exceptionnel, riche et ultra documenté. Reprendre la trame narrative écrite par Umberto Eco, l'un des plus grand chefs-d'oeuvre de tous les temps, d'un genre considéré comme mineur (polar médiéval) n'était pas chose aisée et le résultat est ici prodigieux. Prouesse d'autant plus grande à réaliser quand on sait à quel point le bouquin est d'une ambition et d'une audace folle dans la volonté de traîter un grand nombre de thêmes. Car comme dans le roman l'intrigue s'inscrit en plein dans le ventre de l'obscurantisme religieux et doctrinal, à l'époque des grandes hérésies et de l'âge d'or de l'inquisition, du temps des papes avigonais. On retrouve donc dans le film beaucoup de gageures propres au livre comme des réflexions sur l'ordre philisophique, sur le rôle de l'écriture ou du rire, des dissertation sur le savoir, le fanatisme, la tolérance, la révolte des classes populaires, et sur les liens ambigues qui existent entre le Pouvoir, la Possession et le savoir. Et c'est dans le fait de retrouver cette densité narrative dans un seul et unique film (même s'il est assez long) qui est impressionnant. Et comme dans le style d'Eco l'humour est ici présente est y est finement ciselée, docte et truffée de clins d'oeil plus ou moins perceptibles selon la culture du spéctateur. Tout cela nous conduit, à côté d'une ambiance d'époque magnifiquement retranscrite (qu'elle soit dans la fidélité des dialogues, en passant par les décors ou les costumes) à une enquête et une trame pleine de mysticisme, de suspense et de mystère. Un peu à la manière d'une certaine illustre série de HBO, complots, rancœurs, luttes d'influence, énigmes, pièges politiques, coups de théâtre, tout y est. Et c'est ça qui est vraiment prenant car il y a tout ce qu'il faut pour nous faire un excellent polar enrichissant, captivant et donc aucunement vain. Vous avez dit "Chef-d'oeuvre" ?
    • Bruce Wayne
      Un véritable chef d'oeuvre du cinéma ! Jean-Jacques Annaud livre son chef d'oeuvre, Sean Connery est impérial, le scénario est prenant et parfois terrifiant avec un certain mysticisme, la musique de James Horner est superbe, l'ambiance froide et angoissante est captivante ... bref ce thriller moyenâgeux est une oeuvre culte et inoubliable ! 5/5 Critique à venir car le film la mérite amplement !
    • bistourn
      Punaise, quelle claque !!! Un huis clos imprégné de mystère avec une tête d'affiche plus que convaincante. Un pur régal !!!!!!!
    • Frederic S.
      Le meilleur film traitant du moyen age, une enquète policière au monastère digne des meilleurs Sherlock Holmes, le chef d'oeuvre de Jean Jacques Annaud....A noter, la série Anglaise Cadfael se rapproche pas mal du style de ce film, avec malheureusement le traitement photo/lumière humide/clair obscur en moins, trop proprement téléfilmesque, dommage....-------------------------------SARDINI MOUPSI sur ton moteur de recherche
    • Duc_du_Cool
      Culte.
    • Jean-Pol Cardin
      Je ne me lasserai jamais de regarder cet immense film au thriller rebondissant comme le veut la meilleur des recettes = 5/5
    • brunodinah
      Du pur Annaud à qui veut.Musique de James (Horner, encore une fois ! Si !!) collant à la perfection aux décors et à l'ambiance montée par un suspense des plus audacieux (ce dernier se base le roman éponyme d'Umberto Eco, que je n'ai jamais lu par ailleurs !).Chef d'oeuvre, "Le nom de la rose" reste sans aucun conteste une petite merveille du 7ème art qui mérite toujours autant son César du meilleur film étranger.Diable !...
    Back to Top