Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Fils de Joseph
    20 avril 2016 / 1h 55min / Drame
    De Eugène Green
    Avec Victor Ezenfis, Natacha Régnier, Fabrizio Rongione
    Nationalités français, belge
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,9 14 critiques
    Spectateurs
    2,6 169 notes dont 47 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Vincent, un adolescent, a été élevé avec amour par sa mère, Marie, mais elle a toujours refusé de lui révéler le nom de son père. Vincent découvre qu’il s’agit d’un éditeur parisien égoïste et cynique, Oscar Pormenor. Le jeune homme met au point un projet violent de vengeance, mais sa rencontre avec Joseph, un homme un peu marginal, va changer sa vie, ainsi que celle de sa mère.
    Distributeur Les Films du Losange
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2016
    Date de sortie DVD 06/09/2016
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 22/08/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 142588

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Cinemasalademande Location dès 3,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Orange Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10.95 €
    Le Fils de Joseph
    Le Fils de Joseph (DVD)
    neuf à partir de 8.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Le Fils de Joseph Bande-annonce VF 1:48
    Le Fils de Joseph Bande-annonce VF
    37010 vues

    Acteurs et actrices

    Victor Ezenfis
    Rôle : Vincent
    Natacha Régnier
    Rôle : Marie
    Fabrizio Rongione
    Rôle : Joseph
    Mathieu Amalric
    Rôle : Oscar Pormenor
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    velocio
    velocio

    Suivre son activité 467 abonnés Lire ses 2 265 critiques

    4,0
    Publiée le 17 avril 2016
    Né à New-York en 1947, Eugène Green est venu s’établir en France à la fin des années 60, les Etats-Unis, son pays d’origine, étant pour lui le pays de la « Barbarie » (On notera quand même que les pommes très US qu’on peut voir sur certains ordinateurs sont particulièrement bien mises en valeur dans son dernier film, "Le Fils de Joseph" !). Après s’être consacré au théâtre pendant plus de 20 ans, il s’est tourné vers ...
    Lire plus
    Rocla
    Rocla

    Suivre son activité Lire ses 20 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mai 2016
    Certes, ce n'est pas tout à fait un chef d'oeuvre au sens où peut l'être le splendide "Pont des arts" du même auteur. Mais tout de même, ce film est troublant car il bouscule les habitudes cinématographiques, et a le courage d'afficher des valeurs morales et esthétiques qui n'ont plus vraiment cours. Cette démarche courageuse et très personnelle de l'auteur (que l'on retrouve aussi chez Wim Wenders ou De Oliviera par exemple), fait ...
    Lire plus
    colombe P.
    colombe P.

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 695 critiques

    5,0
    Publiée le 26 avril 2016
    Voici un film magnifique parlant du lien familial, de la culture le tout enrobé d'un style suranné et humoristique. Cela m'a beaucoup plu. Cet excellent film sort de l'ordinaire en effet.
    nadège P.
    nadège P.

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 538 critiques

    5,0
    Publiée le 26 avril 2016
    Film très particulier mais très intéressant. J'ai apprécié le style élégant. Ce film sort de l'ordinaire et c'est tout à son avantage.
    47 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Partir d'un mythe

    Lorsqu'il écrit un roman ou réalise un film, Eugène Green part constamment d'une idée qu'il développe ensuite « mythiquement ». Ainsi, pour Le Fils de Joseph, le metteur en scène s'est basé sur le mythe du Sacrifice d’Abraham. Il confie : "Pour les Grecs de l’époque classique, un mythe était une histoire dont le simple déroulement narratif comporte la possibilité d’exprimer une ou plusieurs vérités. Je connaissais de... Lire plus

    Rapport à la Bible

    Le Fils de Joseph est divisé en cinq parties qui ont toutes trait à des passages de la Bible (une constante dans la filmographie de Eugène Green) : « Le sacrifice d’Abraham » où l’on voit le personnage de Vincent en but face à sa mère et à l’incompréhension de cette absence paternelle ; « Le Veau d’Or », sur le milieu de l’édition, avec ses jeux de pouvoir et sa tendance l’idolâtrie ; « Le Sacrifice d’Isaac », où l’on voit Vincent tenter de sacri... Lire plus

    Casting

    Pour les trois rôles principaux d’adultes, Eugène Green a fait appel à des acteurs qu'il connaissait bien parce qu'il avait déjà travaillé avec eux : Natacha Régnier dans Le Pont des Arts, Fabrizio Rongione dans La Sapienza, et Mathieu Amalric dans le moyen-métrage Les Signes. En ce qui concerne Maria de Medeiros, le cinéaste l'avait souvent vue jouer au cinéma et au théâtre, en français et en portugais. Green avait par ailleu... Lire plus

    Dernières news

    Les 3 meilleurs films de la semaine selon la presse (20.04.2016)
    NEWS - Sorties Ciné
    samedi 23 avril 2016
    Pour vous aider à faire vos choix, voici les 3 films de la semaine les mieux notés par la presse sur AlloCiné !
    Sorties cinéma: Le Chasseur et la reine des neiges fait fondre Paris
    NEWS - Box Office
    mercredi 20 avril 2016
    Le Chasseur et la Reine des Neiges attire plus de 1500 spectateurs lors des premières séances à Paris. Le film avec Chris...
    4 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2016, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2016.

    Commentaires

    • thibault m.
      OMG les dialogues me tuent... C'est genre ils ont un panneau devant eux avec les dialogues et ils les lisent... c'est plat et ennuyeux!!!
    • moi!
      Excellent pour s'endormir...
    • claude durand
      Au début le film laisse béat par le choix de la diction maximaliste qui exprime tous les sons disponibles des énoncés avec des accords phonétiques qui ont l'air fantaisistes, mais dont la correction est probablement avérée. Plane alors la menace d'une lenteur et d'une lourdeur à l'écoute de cette élocution et au regard de la lenteur des images. Il peut même sembler en fait que ce film parodie le cinéma de années 90, très porté sur une espèce de pseudo-symbolique ou métaphysique mis en scène à l'époque à grands coups de plans fixes longs monotones, censés incarner ce que l'absence de talent des acteurs ne saurait faire percevoir. Et pourtant... il s'agit d'une histoire simple dans tout ce qu'elle a de dramatique pour un individu, et les événements tiennent de l'anecdotique sans être tirés par les cheveux, et s'enchaînent avec une légèreté simple à laquelle la diction lente monocorde donne quelque chose de grave et de poétique, sans la rendre embarrassante _ le tout porté par un Mathieu Almaric qui s'y retrouve très bien dans ce film dont le message passe dans le jeu des acteurs et le scénario, et n'est pas forcé par du tricotage visuel et sonore pour générer le genre d'emphase qui traduit les illusions que certains réalisateurs ont de leur talent. C'est son ton qui donne à ce film sa spécificité, sa gravité légère, son humanité. Les blagues pas drôles du héros ne font pas rire, mais font sourire quand même, par pitié. Et oui... on s’identifie aux personnages au final, même s'ils ne parlent pas comme nous. Peut-être qu'au fond on aimerait bien retrouver un français qui sonne magique, car ce qui se profilait comme quelque chose du bien ennuyeux, pompeux, pétri d'orgueil et inconséquent, ressemble à quelque chose qui fait parti de notre âme. Quelque chose de malade, gentil, torturé et éternel en même temps: la voix du cœur.
    • caroline M.
      Film surprenant au début de par les dialogues monocordes, à voir jusqu'au bout, car finalement, c'est un très bon film, bien joué, très esthétique, et qui fait réfléchir, je le recommande...
    Voir les commentaires
    Back to Top