Mon compte
    OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire
    Bande-annonce OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire
    4 août 2021 en salle / Comédie, Espionnage, Aventure
    De Nicolas Bedos
    Par Jean-François Halin, Jean Bruce
    Avec Jean Dujardin, Pierre Niney, Fatou N'Diaye
    Bande-annonce Séances (497)
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Le film sera présenté en clôture du Festival de Cannes 2021

    1981. Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, est de retour. Pour cette nouvelle mission, plus délicate, plus périlleuse et plus torride que jamais, il est contraint de faire équipe avec un jeune collègue, le prometteur OSS 1001.

    Séances

    OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire Bande-annonce VF 2:00
    OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire Bande-annonce VF
    85986 vues

    Interview, making-of et extrait

    OSS 3 : "On a tous envie de le faire mais on a envie de faire un bon film" 1:14
    OSS 3 : "On a tous envie de le faire mais on a envie de faire un bon film"
    14073 vues
    OSS 117 3 : après La Belle Epoque, comment Nicolas Bedos appréhende cette suite ? 2:13
    OSS 117 3 : après La Belle Epoque, comment Nicolas Bedos appréhende cette suite ?
    25316 vues
    Réouverture des cinémas : le retour 2:38
    Réouverture des cinémas : le retour
    16403 vues
    4 vidéos

    Acteurs et actrices

    Jean Dujardin
    Rôle : Hubert Bonisseur de la Bath, OSS 117
    Pierre Niney
    Rôle : OSS 1001
    Casting complet et équipe technique

    Photos

    20 Photos

    Secret de tournage

    3ème opus OSS

    OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire et la suite de OSS 117, Le Caire nid d'espions (2006) et OSS 117 : Rio ne répond plus (2009). Ce troisième opus consacré aux aventures de Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, est par ailleurs le neuvième film dans lequel on retrouve ce personnage.

    Une très bonne affaire

    OSS 117, Le Caire nid d'espions avait réalisé plus de 2,3 millions d'entrées en France et sa suite OSS 117 : Rio ne répond plus plus de 2,5 millions.

    Michel Hazanavicius pas emballé

    Michel Hazanavicius n'a pas rempilé à la mise en scène de ce troisième volet pour deux raisons : il était pris par Le Prince oublié et n'aimait pas le scénario.

    Dernières news

    Cannes 2021 : Jean Dujardin, Pierre Niney et l'équipe d'OSS 117 prennent la pose
    NEWS - Festivals
    samedi 17 juillet 2021
    Le 74e Festival de Cannes s'achève ce samedi 17 juillet sur le grand retour de Hubert Bonnisseur de la Bath, alias OSS 117,...
    Kaamelott, OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire, Tous en scène 2... Les bandes-annonces à ne pas rater
    NEWS - Vu sur le web
    vendredi 2 juillet 2021
    Découvrez les 5 vidéos qui ont fait le buzz ces deux dernières semaines. Au programme : le retour du roi Arthur, OSS 117...
    47 news sur ce film

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur Gaumont Distribution
    Récompenses 2 nominations
    Année de production 2021
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • scrat28
      Je sors de la séance en avant-première à Bruxelles: mon dieu que ça fait du bien, une salle pleine et un public réceptif qui s'est marré du début à la fin. Ca m'avait manqué.Pour ce qui est du film et en particulier de son humour: certaines critiques laissaient entrevoir un film aseptisé ou édulcoré, mais il n'en est rien. L'humour est féroce, acéré, et ose aller très, très loin dans ses propos. Bedos avait totalement raison en déclarant il y a quelques mois que réaliser un tel film en 2021, c'était un acte militant face à la bien-pensance. Car si Bedos se moque des racistes, il se moque aussi éperdument du politiquement correct à la sauce woke. Bref, l'humour est osé et fait mouche, les répliques et situations sont hilarantes, la salle riait à gorge déployée. Dujardin n'a rien perdu de sa superbe, il est comme un poisson dans l'eau, de même que le reste du casting.Pour ce qui est du film, Bedos a fait évoluer le style du film vers le cinéma des années 80, avec un générique très Bondien et quelques éléments droits sortis de l'ère Roger Moore. Cela donne au film une identité visuelle bien distincte et franchement adaptée.Chaudement recommandé, surtout pour les fans des 2 premiers épisodes - et pour tous les autres également. Le meilleur film depuis la réouverture des cinémas, en tout cas. 4,5/5
    • scrat28
      J'ai lu la même critique dans Première. Je n'y comprends rien car maintenant que j'ai vu le film, j'ai constaté qu'il allait très loin, très très loin. Aucunement sage ou aseptisé, Bedos a tout osé.
    • scrat28
      Je sors d'une avp. En y allant, j'avais la même peur, celle d'avoir un film trop sage, édulcoré.Que nenni, l'humour et les répliques vont loin, très loin, bien plus loin que ce que les bande-annonces laissaient transparaître. La salle était pliée en deux, ça rigolait presque tout le temps.Bref, j'avais des appréhensions, peur d'être déçu, mais il n'y a pas la moindre déception. Que du plaisir!
    • binge watcher
      J'espère que ce sera aussi bon que les 2 autres, pas à cause Duduje, mais le réal ... j'ai pas trop confiance ...Bah, on verra bien, Dujardin est déjà présent ce qui ne peut pas être mauvais !
    • jeanmarcd
      Qui compte emmener Aquagirl au cinéma 🤣
    • Renaud B.
      Non, je suis désolé. C'est un très grand acteur ! Mais ses choix de films sont pour la plupart, mauvais. Là, en voyant la bande-annonce de cet épisode OSS 117 et en voyant les 3 premières secondes, je n'ai vraiment pas envie de le voir.
    • jeanmarcd
      On dirait l'humour des lecteurs du Figaro
    • Mouton alpha
      met ton masque, matthew interstellaire, t'es trop proche de jessica
    • Cooper1992
      Les premiers retours de Cannes sont mauvais avec une sorte d'auto censure dans l'humour provoc', good job Nico !
    • Scaar Alexander Trox
      Tout le monde l'a compris, que l'humour des films tient au fait que Dujardin est à la ramasse. Mais le truc, c'est que maintenant, a priori, MÊME se moquer de lui n'est plus possible, puisqu'il dit des choses qui ne doivent simplement PAS être dites - selon la Pravda inclusive, évidemment. Se moquer gentiment d'une incarnation du patriarcat raciste, c'est indécent, on devrait le haïr au point de lui souhaiter la mort à coups de cuillère. L'heure est grave.
    • Bruttenholm
      En même temps je pige pas trop, les oss117 ont toujours été politiquement correct dans le sens où on se moque du oss raciste, antisémite, sexiste etc., on ne rit pas avec lui mais de lui. Ce pas de côté a toujours été présent (et heureusement !).
    • damien88170
      Vu l extrait ce jour au ciné... attention les gauchistes vont hurlés est raciste... n'oubliez pas que ça se déroule dans le passé.. pauvre France..
    • Scaar Alexander Trox
      Non, pas vraiment : éloge du casting (même Pierre Niney ! ^^;), Dujardin serait visiblement encore en forme, pas de critique à l'encontre de la mise en scène de Bedos. Après, ce n'est pas comme si la fadeur de l'humour était un problème mineur dans une comédie parodique...
    • Sherlock
      Inquiétant en effet... Et à part l'excuse liée au politiquement correct, la critique de Première est-elle positive concernant le film ?
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      Rien à voir avec le cinéma actuel. Faut juste être un peu curieux et observer ce qui se fait partout. On disait la même chose à toute époque en refusant le cinéma populaire comme si justement c'était le seul cinéma existant...
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      L'éternel débat du c'était mieux avant on connait, hein. Moi aussi j'avoue avoir eu un peu peur à la première bande-annonce, pensant que le film allait juste présenter OSS 117 s'excusant pour chaque faux pas raciste.Mais le succès du film, au-delà de la réal de Hazanavicius, c'est le génie du scénariste Jean-François Hallin et le talent d'interprétation de Dujardin. Ces deux ingrédients sont de retour, on devrait pas avoir trop de souci à se faire.
    • Scaar Alexander Trox
      Première a reproché au film, dans sa critique du numéro de juillet-août, de ne pas assumer l'irrévérence politiquement incorrecte du personnage en faisant suivre chaque scène un peu risquée d'une du genre attention on déconnait hein on est gentils... si les gars de ce mag, dans l'ensemble une rédac de bobos bon teint, ont pensé ça, je n'ose imaginer la réalité.Enfin, qui ne l'a pas vu venir, de toute façon ? Le courageux fils Bedos (rires), notre époque de frappadingues où tombe une polémique par jour... Pierre Niney...
    • Plaza De lavega
      Déjà que ça volait pas haut....les gens vont se forcer à aimer le film et s'inventer des scènes sois disant culte : comme d'hab'...c'est pour faire genre chuis dans le move, moA aussi du simple conformisme...le panurgisme affligeant des réseaux...A leurs décharge, le cinéma actuel est tellement pauvre en scène marquante, en dialogue (de type punchline) qu'ils se raccrochent à ce qu'ils peuvent....
    • thomas G.
      Ils ont embauchés fatou pour prouver qu'ils ne sont pas racistes
    • thomas G.
      Pourquoi bedos ? pourquoi niney ? pourquoi vous nous faites ca ?
    Voir les commentaires
    Back to Top