Mon AlloCiné
    Les Blessures assassines
    Bande-annonce Les Blessures assassines
    22 novembre 2000 au cinéma / 1h 34min / Drame
    De Jean-Pierre Denis
    Par Jean-Pierre Denis, Michèle Pétin
    Avec Sylvie Testud, Julie-Marie Parmentier, Isabelle Renauld
    Ce film en VOD
    Presse
    3,8 20 critiques
    Spectateurs
    3,3 341 notes dont 28 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Les soeurs Christine et Léa Papin, dont la jeunesse a été difficile, sont admises en 1927 comme bonnes au service de Mme Lancelin. Celle-ci représente pour Christine une figure maternelle idéale, malgré une certaine sévérité. La situation va se détériorer à cause de la mauvaise influence de la mère des deux jeunes femmes. S'enfermant dans le mutisme pendant deux ans, Christine et Léa finiront par assassiner sauvagement Mme Lancelin et sa fille en 1933. Une affaire criminelle qui fera couler beaucoup d'encre.

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Orange Location dès 2,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Bande-annonce

    Les Blessures assassines Bande-annonce VF 1:25
    Les Blessures assassines Bande-annonce VF
    11464 vues

    Interview, making-of et extrait

    Sylvie Testud commente sa biographie AlloCiné 17:54
    Sylvie Testud commente sa biographie AlloCiné
    167853 vues

    Acteurs et actrices

    Sylvie Testud
    Rôle : Christine Papin
    Julie-Marie Parmentier
    Rôle : Léa Papin
    Isabelle Renauld
    Rôle : Clémence
    François Levantal
    Rôle : Le gazé
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Aden
    • Cinopsis.com
    • Le Figaro
    • Le Figaro Magazine
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • Le Point
    • Les Echos
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Première
    • Repérages
    • Studio Magazine
    • Chronic'art.com
    • Ciné Live
    • Télérama
    • Urbuz

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    ubikane
    ubikane

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 183 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Quand vous savez que ce film est inspiré d'une histoire vraie, vous êtes d'autant plus fascinés par cet amour interdit et tabou.
    Le jeu des actrices, notamment Sylvie Testud, est époustouflant de vérité.
    A voir absolument !
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 369 abonnés Lire ses 3 609 critiques

    3,5
    Publiée le 24 avril 2014
    La fameuse affaire Papin du Mans. On ne sait toujours pas exactement ce qui s'est passé, mais ce qu'on en connaît à été bien retranscrit à l'écran. On revit ce qui les a amené à commettre cet acte qui par certain a été assimilé à une vengeance des classes ouvrières envers la classe bourgeoise. Même si le film manque cruellement de rythme, on se laisse emporter par le déroulement des faits et les Sylvie Testud y est pour beaucoup.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 3 141 critiques

    2,0
    Publiée le 7 mai 2011
    Brillant de réalisme, ce film reste d'autant plus noir qu'il est basé sur une histoire vraie. Les actrices sont impressionnantes de justesse.
    brianpatrick
    brianpatrick

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 382 critiques

    4,0
    Publiée le 4 janvier 2011
    Un très bon film français. Une belle tragédie, un bon psychodrame. Le premier rôle à Sylvie Testud, déjà une très grande actrice.
    28 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secret de tournage

    Les blessures récompensées

    Les Blessures assassines a été récompensé lors de la 26ème cérémonie des Césars en 2001. En effet, Sylvie Testud a été designé "Meilleur Espoir Féminin". Elle était opposée dans cette catégorie à celle qui incarne sa soeur dans le film, Julie-Marie Parmentier. Jean-Pierre Denis a lui été nominé en tant que "Meilleur réalisateur" ; le film quant à lui concourait au titre du "Meilleur Film".

    Un fait divers tragique

    Le scénario des Blessures assassines est basé sur l'histoire tragique des soeurs Papin pendant l'entre deux guerres, qui avaient sauvagement assassiné leur maîtresse de maison et sa fille en 1933. Elles seront toutes les deux mises en détention, où Christine sombrera dans la folie et mourra un an plus tard. Léa sortira de prison en 1943, mais restera muette.

    Une longue absence

    Le cinéaste français Jean-Pierre Denis n'avait pas réalisé un film pour le cinéma depuis Champ d'honneur en 1987, avec Cris Campion et Pascale Rocard. Pendant cette période, il a réalisé un téléfilm et repris son métier original, à savoir inspecteur des douanes.

    Dernières news

    Rétrospective Jean Renoir à Florence
    NEWS - Festivals
    vendredi 2 novembre 2001

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur ARP Sélection
    Récompenses 1 prix et 3 nominations
    Année de production 2000
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 17/02/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Box Office France 353 213 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 96540

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2000, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2000.

    Commentaires

    • Pascal37
      Le traitement de ce biopic tragique reste sans saveur. L'interprétation est à la hauteur, rien à redire la-dessus. Par contre, ma mise en scène est plutôt un documentaire, cela s'écoule comme un ruisseau, lentement, sans déborder et sans surprendre. Le final avec le procès aurait, je pense, été bénéfique pour voir et analyser l'approche juridique de cette folie passionnelle et dévastatrice. Là, on reste sur du subjectif, du non-dit, sans pourvoir dénoncer, sans vague, comme le film. 2/5
    Voir les commentaires
    Back to Top