Mon compte
    Christine Dejoux

    État civil

    Métier Actrice
    Nationalité Française
    Naissance 11 décembre 1953 (Paris)
    Age 67 ans

    Biographie

    Née en 1953 à Paris, Christine Dejoux baigne très tôt dans le milieu artistique puisqu'elle est la fille du dessinateur, metteur en scène et scénographe Jean Dejoux. Passionnée de théâtre, elle étudie cette discipline une fois ses études secondaires achevées, tout en multipliant les prestations scéniques, notamment au fameux Café de la Gare créé par Coluche et Romain Bouteille à la fin des années 1960.


    Durant toute sa carrière théâtrale, Christine Dejoux tourne sous la direction de grands noms de la scène, allant de Coluche à Josiane Balasko, en passant par Martin Lamotte, Romain Bouteille, Jacques Echantillon, Jacques Lassalle ou encore Isabelle Nanty pour ne citer qu'eux. Preuve de son immense investissement dans cette branche artistique, elle participe à l'ouverture, avec ses amis Martin Lamotte et Jacques Delaporte, du théâtre de La Veuve Pichard (qui deviendra le Point-Virgule) situé dans le célèbre quartier parisien du Marais et qui a lancé de nombreux humoristes.


    Fort de son talent et de son réseau, Christine Dejoux obtient plusieurs rôles au cinéma. Elle commence par apparaître dans la comédie L'An 01, aux côtés d'acteurs qu'elle connaît bien, dont Coluche et la très en vogue bande du Splendide. Elle prend part, le plus souvent, à des comédies, comme Juliette et Juliette (1974) et Attention les yeux ! (1976). La jeune actrice incarne un personnage plus consistant dans L'Apprenti salaud de Michel Deville, ainsi que dans Un moment d'égarement de Claude Berri (qui donne lieu, en 2015, à un remake avec Vincent Cassel), celui de la fille de Jean-Pierre Marielle.


    Dans les années 1980, sa notoriété s'accentue avec ses prestations dans Viens chez moi, j'habite chez une copine de Patrice Leconte et surtout La Soupe aux choux, comédie de science-fiction emmenée par Louis de Funès, Jean Carmet et Jacques Villeret au sommet de leur art. Christine Dejoux y campe Francine, la femme de 60 ans du personnage de de Funès, qui est ressuscitée à l'âge de 20 ans grâce à l’aide de La Denrée (Villeret) ! Le film bénéficie d'un succès commercial solide (3 millions d'entrées) et devient culte grâce à ses nombreuses diffusions télévisées.


    Malgré ce succès, Christine Dejoux décide de se mettre en retrait des plateaux de cinéma pour se consacrer à diverses fonctions liées à la scène. Parmi elles, nous pouvons compter la formation via les ateliers "DEJOUX de la Parole Partagée", dans lesquels elle donne des cours de théâtre, mais aussi la mise en oeuvre de spectacles dans les prisons, où elle monte des pièces avec les détenus. Elle apparaît également à la télévision, que ce soit dans des téléfilms (Stirn et Stern, Faux frère, Les Passeurs) ou des séries (Commissaire Moulin, Madame Le Proviseur, Section de recherches).


    Christine Dejoux fait aussi du coaching de comédiens confirmés et a, entres autres, donné des cours à l'actrice américaine Jane Fonda !

    Laurent Schenck

    Ses premiers pas à l'écran

    Au Long de Rivière Fango
    Au Long de Rivière Fango
    1973
    Un Moment d'égarement
    Un Moment d'égarement
    1977
    L'Apprenti salaud
    L'Apprenti salaud
    1977
    Une page d'amour
    Une page d'amour
    1980

    Sa carrière en chiffres

    40
    Années de carrière
    0
    Récompense
    13
    Films
    4
    Séries
    0
    Nomination
    6,8 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 57 %
    Drame : 14 %
    Science fiction : 14 %
    Comédie dramatique : 14 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    0
    Photo
    1
    News
    0
    Fan
    Commentaires
    • Mr. Piggy
      bizarre qu elle ne soit pas plus connue ?
    • Plume231
      test
    • Plume231
      L'Apprenti salaud (1976) de Michel Deville [img]http://fr.ulike.net/Christine_...[/img] Synopsis : Antoine, modeste quincailler d'une cinquantaine d'années, vit avec sa vieille mère. Il mène une vie tranquille jusqu'au jour où sa mère décède. Chez le notaire, Maître Chapardon, il fait la connaissance de Caroline, une délicieuse stagiaire. Une tendre complicité les unit bientôt et ensemble, ils partent à Briançon pour tenter et réussir une escroquerie... [img]http://www.notrecinema.com/ima...[/img] Critique : J'adore Robert Lamoureux, son sketche du canard me fait à chaque fois mourir de rire tout comme "La Septième Compagnie (eh oui, et j'en ai pas honte!!!) et puis sa présence dans un film est toujours la garantie d'un minimum d'intérêt. Donc sans Robert Lamoureux, il faudrait bien avouer que ce Michel Deville en mode mineur ne serait pas attrayant. D'ailleurs le duo improbable qu'il forme avec Christine Dejoux donne lieu à quelques beaux moments. Pour ce qui est du scénar, il y a quelques idées intéressantes comme la touche d'audace à la "Harold et Maude" ou celle à la Luis Buñuel le fait de diriger Georges Wilson dans plusieurs rôles différents (bien qu'elle ne soit pas assez exploitée!!!) mais le sens du dialogue du réalisateur ne fait pas autant mouche que dans ses oeuvres les plus réussies et il a beau mettre du Bizet pour dynamiter le tout parfois hélàs des coups de mou font tout de même leur apparition. Mouais, juste au-dessus de la moyenne. Disons pour Robert mais pas forcément pour Michel. Note : 13/20 (***) [img]http://voirunfilm.netpresse.fr...[/img]
    Voir les commentaires
    Back to Top