Mon compte
    Jeremy Thomas

    État civil

    Métiers Producteur, Producteur exécutif, Acteur plus
    Nationalité Britannique
    Naissance 26 juillet 1949
    Age 72 ans

    Biographie

    Né à Londres dans une famille de cinéastes (son père est le réalisateur Ralph Thomas, et son oncle Gerald Thomas s'est imposé dans l'histoire de la comédie anglaise avec l'immense succès des films Carry on...), Jeremy Thomas a toujours voulu travailler dans le cinéma.

    Il a fait son apprentissage dans les salles de montage comme assistant sur des films comme Family Lie de ken Loach et Tout, tout de suite de Perry Henzell, avant de gagner ses galons de monteur. Après avoir signé le montage de T'as pas cent balles ? de Philippe Mora, il s'installe en Australie pour produire le film de Mora Mad Dog Morgan, interprété par Dennis Hopper, au moment où le cinéma australien émerge sur le plan mondial et où le cinbéma britannique traverse une passe difficile.

    Jeremy Thomas revient en Grande-Bretagne en 1976 pour y fonder la Recorded Picture Company. Sa première production sera le cri du sorcier. L'adaptation par Jerzy Skolimowski du conte de Robert Graves a pour interprètes Alan Bates, Susannah York et John Hurt, et remporte le Grand Prix du Jury au Festival du Film de Cannes. Jeremy Thomas enchaîne avec un autre pan de la culture britannique, avec le film de Julian Temple sur les Sex Pistols, La grande Escroquerie du Rock'n'Roll, qualifié par Variety de "Citizen Kane des films de rock'n'roll". Il enchaîne, par la suite, la production des films de Roeg, Frears, Oshima
    .

    L'achèvement de la première décennie de Recorded Picture Company est marqué par Le dernier Empereur de Bernardo Bertolucci, qui a nécessité trois ans de préparation et s'est imposé lors des Oscars 1987, avec un total de neuf statuettes dont celle du meilleur film. Cette première collaboration entre Bertolucci et Thomas va se poursuivre encore pour trois films (1991, 1933, 1995). Durant la même période, Jeremy Thomas produit le film de Karel Reisz d'après le scénario original d'Arthur Miller, Chacun sa chance. Il a été depuis le producteur exécutif de La Coupe et de Gohatto et producteur de Aniki, mon frère de Kitano.

    Jeremy Thomas a été Président du British Film Institute de Août 1992 à Décembre 1997. Lauréat du prix Michael Balcon de la British Academy pour l'ensemble de sa carrière, il a été membre du jury du Festival de Cannes 1987 et Président du Jury des Festivals de Berlin, Tokyo et San Sebastian.

    Ses premiers pas à l'écran

    Le Cri du sorcier
    Le Cri du sorcier
    1978
    Enquête sur une passion
    Enquête sur une passion
    1979
    La Grande escroquerie du rock'n roll
    La Grande escroquerie du rock'n roll
    1981
    Furyo
    Furyo
    1983

    Sa carrière en chiffres

    42
    Années de carrière
    3
    Récompenses
    51
    Films
    1
    Série
    4
    Nominations
    11,4 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 58 %
    Thriller : 15 %
    Documentaire : 13 %
    Policier : 13 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    3
    Photos
    0
    News
    0
    Fan
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top