Mon compte
    Cary Joji Fukunaga
    Métiers Réalisateur, Scénariste, Directeur de la photographie plus
    Nationalité Américain
    Naissance 10 juillet 1977 (Oakland - Etats-Unis)
    Age 44 ans
    18
    ans de carrière
    32
    films et séries tournés
    1
    prix

    Biographie

    Né en Californie d’une mère suédoise et d’un père japonais, Cary Fukunaga vit quelques temps au Japon mais aussi en France où il étudie la politique à Grenoble, après avoir obtenu un diplôme d’histoire à l’Université de Californie. Finalement, il retourne dans son pays et intègre le programme d’art de l’Université de New York. A partir de ce moment, le jeune homme ne va plus quitter le monde du cinéma.Tour à tour caméraman, chef électricien et directeur de la photographie sur quelques courts métrages et documentaires, Cary Fukunaga réalise ses premiers courts dans le cadre de ses études new-yorkaises. En 2005, Victoria para chino remporte un prix au Festival de Sundance. C’est aussi le cas de Sin Nombre, son premier long métrage, qui en 2009 obtient le prix de la Meilleure réalisation dans ce même festival. Le film - une violente plongée dans le ...
    Lire plus

    Filmographie

    Christodora
    Christodora
    Date de sortie inconnue
    Le Dernier des Mohicans
    Le Dernier des Mohicans
    Date de sortie inconnue
    Maniac (2018)
    Maniac (2018)
    10 avril 2020
    Masters of the Air
    Masters of the Air
    Prochainement
    Napoleon
    Napoleon
    Date de sortie inconnue
    True Detective
    True Detective
    1 août 2018
    Spaceless
    Spaceless
    Prochainement
    Mourir peut attendre
    Mourir peut attendre
    6 octobre 2021
    Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

    Vidéos de ses films et séries

    Sin Nombre Bande-annonce VO 1:49

    Vidéos bonus

    Photos

    21 Photos

    News

    James Bond : un nouveau record pour Mourir peut attendre au box-office
    NEWS - Box Office
    mardi 19 octobre 2021
    Sorti le 6 octobre dans nos salles, "Mourir peut attendre" est devenu ce week-end le sixième film à atteindre le cap des...
    Mourir peut attendre : James Bond réalise un démarrage record jamais vu depuis Star Wars 9
    NEWS - Box Office
    dimanche 10 octobre 2021
    Sorti le 6 octobre dernier, Mourir peut attendre a explosé le box office, signant le meilleur démarrage depuis Star Wars...
    50 news à propos de cette star
    Commentaires
    • Aiguise moi ça
      Le correcteur ah
    • Tyler Durden
      Les deux de l'amour ^^
    • Tyler Durden
      Tom Hardy fait que de la m.... depuis Mad Max ... il doit avoir un agent éclaté au sol , ses choix sont laisse à désirer , à part The Revenant biensûr ou il est démentiel !!!
    • Tyler Durden
      C'est surtout le final qui se fait dégommer apparemment !!!
    • Aiguise moi ça
      Ça ne m’étonne pas,le film est un somnifère qui caricature la saga.
    • Aiguise moi ça
      Ça tombe bien je n’irai pas le voir,Marvel c’est mort et ils sont entrain de pourrir le cinéma avec l’accumulation de super-héros.Quant à Tom Hardy,il est passé d’acteur incroyablement bon à gros cachetonneur. Lui aussi est décevant...
    • Tyler Durden
      Y en a qui pleuraient à la fin dans la salle ??? Venom 2 est encore plus pourri que le premier apparemment ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 1h30 de série Z à la bouillie numérique
    • Aiguise moi ça
      Oui comme tu l’as dit c’est carrément mauvais voir un crachat sur le personnage.
    • Tyler Durden
      Ouais j'ai que des retours éclatés au sol ^^
    • Tyler Durden
      Ah ouais mais c'est éclaté au sol là , les fanboys vont péter un câble de fou , ça va faire des émeutes limites ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
    • Aiguise moi ça
      Spoiler :Juste une histoire de vengeance,un méchant qui fait de la psychologie de comptoir et qui est peu présent...Félix Leiter meurt d’une façon ridicule avec une balle perdue... ah oui James Bond n’est plus 007,il est désormais papa et meurt carbonisé à la fin.
    • Tyler Durden
      Tu l'as vu au Grand Rex ??? J'ai un pote qui est allé le voir , il est ressorti déçu comme jamais , tu peux me spoiler , j'irai pas le voir , je suis pas un fan de James Bond ^^
    • Aiguise moi ça
      Dans True Détective c’était un génie !Son dernier James Bond est une purge.
    • Johnny Favorite
      Il a tout fracassé avec True Detective saison 1 ...Un monstre !!!
    • Billfr59
      C'est monsieur True detective saison 1, pourvu qu'il finisse en beauté le cycle Craig
    • Buckaroo Banzai
      Ce type a su me donner envie de le suivre avec sa saison excellente de True Detective et ça me branchait qu'il fasse It, une histoire que j'aime beaucoup, même si ça a foiré pour son interprétation.Par contre maintenant il devrait adapter Explorers en série.Là va falloir faire attention avec cette super comédie fantastique des eighties.On est dans l'aire de l'effet Stranger Things pour les studios, et un gars comme lui ne va pas forcément suivre la ligne des producteurs (et c'est bien) ou l'envie des fans de l'époque (dont je fais partie).Bonne surprise ou pas du tout en fait. On a le droit qu'à ça en ce moment.J'ai peur pour Jack Burton et Buckaroo Banzai (vous l'aurez compris), parce qu'une mode définit une novélisation des légendes ou une mise à jour des pensées ?Un remake est un mensonge pour la fausse raison de refaire découvrir aux nouvelles générations des anciennes histoires juste pour surfer sur la vague de leur manque d'imagination ou le fait qu'ils sous-payent leurs scénaristes...J'ose croire que Fukunaga fasse une bonne histoire d'Explorers mais ça me surprend que l'homme n'aille pas sur ses propres sentiers et l'envie de créer son style.Réadapter c'est peut être bien mais inventer, c'est beaucoup mieux.
    • MGM-ranger
      Ce type va faire parlé de lui.
    • Poppy007
      Pas vraiment un thriller, pas vraiment une histoire d'amour, pas vraiment un docu, pas vraiment un film social... non mais un peu de tout ça pour nous entraîner, sans pathos aucun, dans la fuite en avant de quelques êtres vers l'Eldorado américain. Très réussi pour un premier film, c'est âpre, plutôt taiseux, et on a tout le long le coeur serré devant tant de misère et autant devant la dureté qu'elle engendre. Mais, comme dans le film où les habitants d'une ville jettent des pierres aux dizaines de misérables entassés sur les trains qui montent vers le Nord alors que d'autres leur ont jeté des oranges... il y a aussi parfois du soleil au bout du chemin... mais surtout pour le parcourir, des moments où il faut savoir se donner la main.
    Voir les commentaires
    Back to Top