Mon compte
    Station Eleven
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    3,5
    169 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Station Eleven ?

    31 critiques spectateurs

    5
    7 critiques
    4
    9 critiques
    3
    7 critiques
    2
    4 critiques
    1
    2 critiques
    0
    2 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    gunbuster
    gunbuster

    368 abonnés 1 611 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 17 janvier 2022
    Cette série avait le chic de créer la curiosité : la nouvelle série du génial auteur de Maniac (2018), un monde post-apo, et plus étrange encore, des artistes qui interprètent Hamlet dans les différents villages survivants.

    Et le maître-mot de la série est bien paradoxe : on suit à la fois les 100 premiers jours suivant une épidémie de grippe mortelle à 99%, la rencontre improbable de la jeune Kirsten et de Jeevan, leurs peurs, leurs doutes, leurs malheurs d’être les seuls à avoir survécu quand tous les gens que l’on connaît sont morts.

    Et de l’autre la Symphonie Ambulante, groupe d’artistes interprétant du Shakespeare 20 ans plus tard, dont le membre-clé est cette même Kirsten.

    Les allers-retours entre les différentes timelines sont intéressantes, bien amenés, revenant toujours sur un point non-abordé, une situation dont on n’avait pas parlé.

    Quelques autres individus peuplent le récit de 2041, allant subtilement jusqu’à retrouver des personnages qu’on avait perdu.

    L’un des tours de force est que le personnage qui crée la dynamique tout du long, unissant toutes les histoires, créant un fil rouge étonnant et logique à la fois, décède au premier épisode. Son fantôme hante les principaux protagonistes, et motivent les actions des survivants.

    J’adore le fait qu’un épisode soit tout du long ultra-léger sur le fond et la forme, pour finir par une touche glauque et amorale, sortant de nulle part, qui reste cohérente avec l’univers présenté (cf. le Fusil de Tchekhov comme l’expliquait Karim Debbache).

    La série est évidemment une parabole de notre monde moderne, obsédé par la technologie, et sous cloche épidémique, qui révèle que le monde ne peut que se raccrocher à la culture et l’art en général, la seule chose à sauver l’humanité, à réconcilier les protagonistes, à encourager, donner de l’espoir.

    Cette oeuvre est fortement imprégné du théâtre classique anglais, et pourra rebuter le grand public, mais qui sait? On sent une vraie démarche de l’auteur, une forme de vérité que seul le théâtre peut révéler.

    On redécouvre la charismatique Mackenzie Davis (Terminator : Dark Fate), qui porte la série sur ses épaules avec un talent fou.
    En second, vient le touchant Jeevan, interprété par Himesh Patel, qui insuffle une note triste et mélancolique au show.

    On saluera la prestation incroyable de la très jeune Matilda Lawler jouant Kristen enfant avec un naturel déconcertant.

    Mention aux acteurs secondaires : le charismatique et posé Gael García Bernal (Arthur), l’intense Danielle Deadwyler (Miranda), la sublime Caitlin FitzGerald (Elizabeth), l’imposant irlandais David Wilmot (Clark) et le sombre et mystérieux Daniel Zovatto (le Prophète).

    Une série originale, étonnante, atypique, menée de mains de maître de bout en bout, et qui malgré des passages particulièrement sombres et crépusculaires, nous redonne foi dans le genre humain.
    Daratura
    Daratura

    56 abonnés 109 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 24 décembre 2021
    J'ai trouvé le pilot vraiment bon, il m'a donné plein d'espoir pour la suite de la série. Les acteurs sont vraiment bons et bien réalisé.
    La suite par contre ne correspond pas à ce que je recherche. Attention, je ne dis pas que c'est mauvais, loin de là, les acteurs et la réalisation sont toujours aussi bons. Ça fait plaisir de retrouver Mackenzie Davis depuis la fin de halt and catch fire. Mais la série est très artistique et lente, j'arrête donc là, mais ça va sûrement plaire à beaucoup de monde.
    Fabrice D.
    Fabrice D.

    Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 24 janvier 2022
    Je viens de terminer la série que j'ai adoré. Je pense que ceux qui ont été déçu ou n'ont pas apprécié la série s'attendait à autre chose. Une énième version d'une situation post apocalypse survivaliste. Et surement plus d'action ou de rebondissements. Mais ce n'est pas le but de cette série. On prend le temps d'installer les personnages, leur psychologie, leur peurs. Leurs espoirs. Et leur vision du monde. On accroche ou pas à l'histoire qui peut être plus ou moins crédible ou certains aspects plus ou moins naifs. Mais était-ce là la finalité?

    J'ai vraiment aimé la poésie qui se dégageait, appuyée par un jeu brillant des acteurs (peut on en dire autant d'autres séries plus réputées ou ayant plus de moyens?) et une bande originale parfaite.. On alterne entre émotions, réflexions, peur et fatalisme, espoir dans le genre humain. La série pousse à la réflexion et renvoi à sa propre conduite. Et moi, qu'aurais je fais en pareil situation. Quel homme j'aurais été. Quel personne je serais devenu.

    Prenez le temps de la regarder.
    Jaxx
    Jaxx

    3 abonnés 24 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 27 janvier 2022
    2014. Un virus foudroyant ravage la terre. Les rares survivants se débrouillent avec leurs traumas passés et cherchent à redonner du sens à leur vie brisée.
    Ecrit bien avant le covid, le roman d'Emily St John est une dystopie dramatique, poétique et douloureuse qui résonne d'autant plus fort qu'il décrit désormais une quasi-réalité. Je ne dirai rien ni des enjeux ni des rapports très complexes entre les personnages qu'on découvre au fur et à mesure des flashback. Je peux juste vous dire qu'on a affaire à une série exigeante, imprévisible, mais soignée et peaufinée dans tous ses aspects. Les dialogues, la photo, la mise en scene, les acteurs, la narration sont tous bluffants. Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu une production aussi maîtrisée et une histoire aussi forte.
    Yetcha
    Yetcha

    787 abonnés 4 318 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 8 novembre 2022
    Une idée superbe qui vire très vite à la série pénible et qui traîne en longueur. C'est vraiment dommage car Mackenzie Davis est comme à son habitude puissante et incarnée. Malheureusement ça n'avance pas, les rapports entre les personnages sont souvent trop alambiqués et on n'éprouve que peu d'empathie envers eux. Une vraie déception pour moi.
    Jack Beauregard
    Jack Beauregard

    10 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 21 février 2022
    magnifique!en regardant cette série je me suis rappelé jusqu'à ma première pensée...mais aussi et surtout de mes premières sensations, musicale, littéraire, théâtrale...bref artistique! ce que je croyais totalement disparu existe toujours,c'est juste cette énergie que je ne reçois plus et que j'aimais tant partager,cette énergie qui nous fait ce sentir special, créatif et nous donne l'illusion de comprendre ce monde mieux que quiconque.Je pense que c'est a cette énergie que les créateurs de cette série ont voulu rendre hommage au travers de cette œuvre !je pense que cette série est destinée à pousser les gens à libérer ce qu'ils ont au fond d'eux et à trouver ce pourquoi ils sont faits !voilà j'ai trouvé cette série harmonieuse et généreuse. voilà j'ai essayé de retraduire au mieux mon ressenti de cette magnifique série. ps:je ne suis ni drogué ni jcvd pour les mauvais esprits lol
    jeanluc_rv
    jeanluc_rv

    4 abonnés 11 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    0,5
    Publiée le 4 avril 2022
    Le premier épisiode est correct, la suite est tout simplement ridicule Dans un monde post-apocalyptique, on ne jouerait pas Shakespeare, on travaillerait le sol pour essyer d'en tirer sa subsistance On se demande de quoi ces gens vivent. La narration éclatée (on apprend l'histoire par bribes qui reviennent à "l'héroïne"), c'est sans doute pour faire intellectuel. C'est mal dirigé, mal écrit, mal joué. Et on en profite piour faire du 100% de propagande woke et compagnie... Un ennui mortel, à fuir !
    Samuel Doux
    Samuel Doux

    2 abonnés 3 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 3 janvier 2022
    Série maline dans sa construction et son sujet - le monde après une apocalypse due à une grippe - mais qui vaut par les enjeux intimes qu'elle met en place. La narration qui suit le destin de chaque personnage sur plusieurs temporalités nous remet sans cesse en face de nous-même, qui sommes-nous dans ce dédale ? Tout le propos de la série cherche sans cesse, non pas à décrire la destruction et la mort malgré le sujet, mais à trouver comment créer à nouveau, aimer, avoir confiance. Ce qui est mis en scène, c'est un labyrinthe où chacun cherche son humanité.
    Pascal I
    Pascal I

    698 abonnés 4 076 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 16 février 2022
    Une belle série construite sur une excellente mise en scène. Drame souvent "lyrique", introspectif et en permanence dans le questionnement. Très marquée série d'anticipation, assez peu de moyens et servie par d'excellents acteurs avec un scénario quelque peu attendu pour le clap final, passe beaucoup d'émotions. Un rythme très lent toutefois. 3/5 !
    jeremy E.
    jeremy E.

    4 abonnés 14 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    0,5
    Publiée le 17 janvier 2022
    Je tiens d'abord à dire que j'aimais la série jusqu'à l'épisode 4, mais alors là ! L'épisode 5 est la pire chose que j'ai vu de ma vie ! Et je travaille dans le domaine de l'audiovisuel et de la création, donc j'en ai vu... Mais là il y a plus de cohérence dans les pires émissions de téléréalités. La réalisation / production soit elle nous prend pour des abrutis ou ils ne sont jamais allé dans un aéroport de leurs vie !!!

    Déjà spoiler: ils arrivent au début dans l'aéroport ils sortent de l'avion et tout de suite il demande à l'hôtesse où il y a un service de voiture a louer a la fille de l'avion.
    C'était le premier n'importe quoi qui annonçait le pire. Deuxièmement : spoiler: une femme en première classe sort de l'avion et elle fait appeler son jet privé pour qu'il vienne à l'aéroport la chercher, comme ça a l'aéroport
    . 3 ème n'importe quoi : spoiler: le personnage principal à une bouteille d'alcool qu'il sort de son sac et bois devant la porte d'embarquement en attendant les valises... Ensuite une hôtesse arrive vers lui et lui dit que les valises sont arrivé dans l'aérogare, il vas chercher sa valise sur le camion a valise dans un grand hall puis retourne s'assoir a la porte d'embarquement. Là il tombe sur un gars de la sécurité qui a démissionner le matin et apparemment il ne savait pas où aller, il a été chercher sa guitare et une valise de vêtement dans sa voiture et il est revenu s'assoir devant les portes d'embarquement. Il y a même une femme qui réussi a trouver une télécommande des télévisions dans l'aéroport, je chercherais la prochaine fois que j'irai dans un aéroport, ca doit pas être compliqué a trouver. Bref, il a même ramener une arme avec lui. Ils semblent tous bloqué dans l'aéroport, car il y a une grippe mortel, après 7 jours dans l'aéroport, un avion arrive et il reste au milieu de la piste parce-que apparemment ils ont la grippe a l'intérieur. Apres 10 jours, sans manger, ni boire, un homme sort de l'avion. Au bout de quelques jours, l'acteur principal traverse une porte derrière lui, juste devant les portes d'embarquement et paf il est dans la tour de contrôle, il va a droite et paf il est dans le vestiaire des gardiens et fait ses besoins dans des toilettes turques (aux Etats-Unis), il fouille dans les casier et vois qu'ils ont amener de la drogue... Il redescend de la tour et il voit la femme qui devait prendre le jet privé sur la piste en train d'attendre ( APRÈS 7 PUTAIN DE JOURS ELLE ATTEND ENCORE DEHORS). Il va lui parler puis remonte s'assoir devant les portes d'embarquement. Et après il prend la parole dans l'aérogare et dit que c'est le gardien de nuit qui les a enfermé depuis 7 jours dans l'aéroport ! ( je rappelle que la porte pour aller sur la piste est ouverte, mais il y a 100 débiles qui restent une semaine dans l'aéroport sans qu'il y ai de sécurité ni rien parce-que le gardien a dit au micro de ne pas sortir) , mais que c'est pas grave qu'ils soient enfermé parce que il y a de la nourriture et les magasins sont ouvert ( mais personne pour travailler)....
    Ça me déprime !!!! ON SE FOUT DE NOTRE GUEULE !!! 😂

    Bref, ne perdez pas votre temps avec cette série...
    Philippe_monfils
    Philippe_monfils

    4 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 27 janvier 2022
    N'écoutez pas les grincheux : forcément il y a potentiellement des incohérences, mais bon ... c'est une série pas un documentaire. Détendez-vous. Ca va aller.
    Par contre c'est original, vachement bien filmé, le scénario est au poil, les acteurs excellents : que du bonheur !

    Pour le contexte, certains n'ont peut-être pas envie de voir une série qui semble un peu trop proche du réel de ces derniers 24 mois mais assez curieusement c'est visiblement fortuit : le livre dont c'est tiré est bien antérieur et le projet de série a commencé en 2019.
    AlexLaloix
    AlexLaloix

    94 abonnés 952 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 1
    3,5
    Publiée le 20 novembre 2022
    Adaptée du best-seller d’Emily St. John Mandel, la nouvelle mini-série post-apocalyptique d’HBO Max est dans l’ensemble plutôt réussie. Dans la veine de "Les 100" et "Y, le dernier Homme", l’intrigue qui suit un groupe de survivants après qu’une pandémie ait décimé 99 % de la population mondiale est intéressante bien que cela n’a rien de révolutionnaire sur le papier. Malgré son manque de linéarité dans son récit et ses dialogues légèrement pesants, "Station Eleven" se différencie cependant des autres productions du genre grâce à sa profondeur et sa vision sur comment reconstruire le monde après une telle catastrophe. En définitive, "Station Eleven" n’est pas la série post-apocalyptique auquelle l’on pourrait s’attendre, mais la manière dont elle traite le genre la rend véritablement passionnante.
    -
    14/20
    Critique sur Station Eleven (saison 1)
    Vue du 20.10 au 11.11.2022 sur SYFY
    AlexLaloix
    AlexLaloix

    94 abonnés 952 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 19 novembre 2022
    Adaptée du best-seller d’Emily St. John Mandel, la nouvelle mini-série post-apocalyptique d’HBO Max est dans l’ensemble plutôt réussie. Dans la veine de "Les 100" et "Y, le dernier Homme", l’intrigue qui suit un groupe de survivants après qu’une pandémie mondiale ait décimé 99 % de la population est intéressante bien que cela n’a rien de révolutionnaire sur le papier. Malgré son manque de linéarité dans son récit et ses dialogues légèrement pesants, "Station Eleven" se différencie cependant des autres productions du genre grâce à sa profondeur et sa vision sur comment reconstruire le monde après une telle catastrophe. En définitive, "Station Eleven" n’est pas la série post-apocalyptique auquelle l’on pourrait s’attendre, mais la manière dont elle traite le genre la rend véritablement passionnante.
    -
    14/20
    Critique sur Station Eleven (série)
    Vue du 20.10 au 11.11.2022 sur SYFY
    Loic L
    Loic L

    3 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    1,5
    Publiée le 24 janvier 2022
    Par ou commencer. Le scénario se contredit tout le temps sur le message qu'il veut faire passer. Passéisme contre Avenir; Jeune contre Vieux; Technologie contre Retour a l'Age de pierre. Se contredit sur la répétition de l'Histoire mais dit qu'il faut voir vers l'avenir car rien a existé derrière tous ca.
    Ou est la logique ?

    Se donne un air dramaturgique savant, voir pompeux, avec du Shakespeare, ... Pour justifier d'un fatalisme venu de nul part

    Fais une critique des ultras riches sans en faire une suite s'arrêtant a l'épisode 3 pour ce sujet. Que l'on me dise pas que c'est un choix scénaristique car c'est totalement oublie

    Heureusement des musiques bien choisi sur fond de pièce de Shakespeare Viendront appuyer le tout comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

    Le budget de la série ne s'est vu que dans l'épisode 1.
    le grain Production
    le grain Production

    7 abonnés 19 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 13 mai 2023
    excellent série apocalyptique, je ne pensais pas que c'était possible...on est loin de la vulgaire et pas futé course poursuite de last of us...la série arrive à nous faire comprendre ce que signifie le monde d'après (le vrai).
    c'est profond, intelligent, bravo
    Back to Top