Notez des films
Mon AlloCiné
    Maigret
    Saison 13
    Ma note :
    Maigret
    Spectateurs
    3,2 6 notes dont 1 critique

    Infos saison

    6 épisodes
    Chaîne d'origine : France 2
    Diffusée à partir de : 29 septembre 2003
    Bruno Cremer
    Bruno Cremer
    Rôle : Commissaire Jules Maigret
    Annie Grégorio
    Annie Grégorio
    Rôle : Mlle Clément
    Isabelle Petit-Jacques
    Isabelle Petit-Jacques
    Rôle : Jeanne Boyer
    Christine Boisson
    Christine Boisson
    Rôle : Germaine Martin
    Voir le casting complet de la saison 13

    Critique Spectateur

    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    4,0
    Publiée le 8 avril 2015
    Les petits cochons sans queue (saison 13 - épisode 1 C'est le 47° épisode des 54 de Maigret-Cremer. L'usure du temps se ferait-elle sentir ? Car celui-ci n'est pas un des plus réussis de la série. Pourtant, il est intéressant à voir car Maigret qui n'est pas dans sa juridiction mène une enquête qui va provoquer la colère du commissaire Pardi qui voit cette concurrence d'un mauvais oeil ! Ce rôle est admirablement joué par Roger Souza ...
    Lire plus
    1 Critique Spectateur
    Les épisodes de la saison 13
    Les petits cochons sans queue
    S13E01 - Les petits cochons sans queue
    Le mari de Germaine a disparu. Du haut de ses 20 ans, la jeune femme est prête à tout pour le retrouver, même à solliciter l'aide du commissaire Maigret, de passage dans la ville. Et pourtant, elle se méfie de la police, car elle craint que son époux ne soit encore mêlé à de troubles affaires. Journaliste sportif, il fréquente d'un peu trop près les cercles de boxe et leur clientèle proche du «milieu». Un jeu du chat et de la souris s'engage entre Germaine et Maigret, une course au renseignement dans laquelle elle le précède souvent, mais une course d'attente pour le commissaire qui la suit, la sonde et devine, peu à peu, où se trouve le journaliste...
    Maigret et le clochard
    S13E02 - Maigret et le clochard
    A Paris, une nuit de mars, deux bateliers tirent de la Seine un clochard grièvement blessé. Personne ne connaît son nom. Le médecin qui le soigne constate une fracture au crâne qui laisserait supposer une tentative de meurtre. Un des bateliers qui l'a repêché, Jeff Van Houtte, affirme avoir vu une peugeot rouge sur le quai quelques instants auparavant. Après quelques recherches, le Commissaire Maigret découvre que le clochard était surnommé «le toubib» par ses compagnons d'infortune. François Keller, de son nom, était bien médecin à Mulhouse quelques années plus tôt. Maigret contacte sa femme qui vit actuellement à Paris et affirme ne plus avoir de ses nouvelles depuis des années. Maigret retrouve les propriétaires de la peugeot rouge mais ceux-ci parviennent à prouver leur innocence. François Keller est sorti du coma mais ne parle toujours pas. Le commissaire se voit alors obligé de reprendre l'enquête depuis le début.
    Maigret chez le docteur
    S13E03 - Maigret chez le docteur
    Dans le quasi huis-clos de la cour d'un immeuble bourgeois, Maigret est confronté au meurtre de Pierre Boyer, le patron d'une florissante entreprise, tué net d'une balle de revolver en pleine poitrine, dans son bureau, la veille du jour de paye. Très vite, Maigret se prend de sympathie pour la victime, un «self-made man» d'une cinquantaine d'années, un chic type qui a sans doute eu l'imprudence de rédiger prématurément une ébauche de testament. Parmi les suspects défilent les trois femmes de la vie de Boyer...
    Maigret chez le docteur
    S13E04 - Maigret chez le docteur
    La petite bonne du docteur Baron est morte empoisonnée. Tout accuse le docteur mais Maigret se refuse à l'admettre lui qui, jeune, rêvait d'être médecin. A l'inverse des autres enquêtes où le commissaire recherche le coupable, il s'évertue dans cette affaire à prouver l'innocence du principal suspect, contre l'avis de tous et malgré les apparences et les rumeurs, le désir de vengeance des parents et la pression du juge d'instruction. Quand l'autopsie révèle que la jeune fille était enceinte, Maigret s'interroge sur l'identité du père et se demande si le père et le meurtrier sont une seule et même personne. Est-ce l'étrange Martin, l'homme à tout faire de la maison, Guillaume, le prétendu petit copain ou bien le fameux docteur ? Tous ont en fait quelque chose à se reprocher et Maigret s'énerve de tous les mensonges et les non-dits des uns et des autres dont il est convaincu qu'ils ont concouru au drame. Sans parler de la présence de Monsieur Lundi, un clochard cynique et revenu de tout qui en sait sûrement plus qu'il ne veut bien le dire.
    Maigret en meublé
    S13E05 - Maigret en meublé
    L'Estrapade, une pimpante maison meublée, dans le Ve arrondissement de Paris. Devant l'Estrapade, un policier en faction, l'inspecteur Archambaud. Qu'attend-il, au coeur de la nuit, immobile sous son réverbère ? Qu'un des locataires, le dénommé Paulus, soupçonné d'un hold-up dans une boîte de Montparnasse, revienne au bercail et s'y fasse cueillir. Soudain, un coup de feu. Archambaud s'écroule, très grièvement blessé. Qui a tiré ? Paulus, ou un autre pensionnaire ? Pour mener l'enquête, Maigret, dont Archambaud est un des inspecteurs les plus proches, s'installe à l'Estrapade. Il y fait connaissance avec la patronne de l'établissement, la charmante Mlle Clément, ainsi qu'avec ses pensionnaires : Mlle Isabelle qui en a gros sur le coeur des hommes et de leur lâcheté; l'étrange M. Valentin, ancienne figure des scènes lyriques désormais professeur de piano; Julien Huret, grand voyageur; les Liotard, couple de savants en situation précaire; M. Berlanga, autrefois journaliste en Espagne et aujourd'hui infirmier; les vieux Custencu, repliés dans la nostalgie de leur lointaine Roumanie. Tous ont fait de l'Estrapade leur refuge; chacun y a ses habitudes, ses manies ses secrets. Jusqu'à tirer sur un policier ? Maigret va démêler les fils d'une intrigue en huis clos, au terme de laquelle il constatera que les coups de feu partent souvent de très loin. Du passé, par exemple.

    La réaction des fans

    • willycopresto
      Saison 13 épisode 3 : Maigret et l'ombre chinoiseC'est presque un exemple type de l'intrigue Simenon : le commissaire se trouve confronté à un crime avec beaucoup de suspects potentiels. Va-t-il trouver le coupable? Puis, il avance lentement, méticuleusement, et répond à la question "à qui pensez-vous ?" par : "je ne pense rien : j'enquête !" La plupart des "Maigret" ne sont pas des films d'action mais des films de réflexion, entrecoupés de bouffées de pipes. Très bon épisode avec des rôles féminins en or (v. ma critique)
    • willycopresto
      Saison 13 épisode 5 : Maigret en meublé.Curieuse appellation que ce meublé d' "Estrapade" du nom d'un supplice infligé au temps jadis ! Il est visible que dans cet épisode (en fait le 51° sur 54 si on fait fi de ces stupides saisons) celui qui est torturé ici c'est Cremer dont on voit que la maladie le fait souffrir. C'est particulièrement visible d'un plan à un autre où le jeu n'est pas le même. Du coup, on dirait que le plateau lui même a été contaminé et montre peu d'enthousiasme au travail. Un des plus mauvais épisodes pour lequel isolément je n'aurais mis que deux étoiles et demi mais il y a beaucoup de circonstances atténuantes...
    • willycopresto
      Saison 13 épisode 2 : Maigret et le clochardPeut-être un des plus beaux épisodes de la série : Simenon nous emmène de nouveau dans le milieu de la batelleriie d'eau douce qui semble l'avoir marqué : question d'atmosphère ? Le scénario est bien construit, et le suspense va rester présent jusqu'à la fin du film. On se demande même si Maigret va boucler son enquête. Et à nouveau, quelle superbe distribution !
    Voir les commentaires
    Back to Top