Robert Pattinson, deuxième vie
vendredi 29 juin 2012 - 05h00

L'acteur britannique vient à peine de fêter ses 26 ans qu'il entame déjà une deuxième vie d'acteur, bientôt délesté des oripeaux du vampire glamour de "Twilight" (le dernier épisode de la saga restant à sortir à l'automne). Focus sur un "recadrage" déjà bien amorcé...
Alexis Geng

Précédente Suivante
2 / 3

Cosmopolis

 

« C’est la première chose qu’on remarque. Il est très réfléchi et analyse les choses. Et c’est un cinéphile, vous savez ? »*, explique Bill Condon (réal' de Twilight 4) au sujet de Robert Pattinson. Et effectivement, lorsqu’on le rencontre, le jeune homme fait bonne impression : pas vraiment une star "media-trainée" débitant d'une voix monocorde un discours formaté - voir plus bas notre interview vidéo. Bref, parce qu'il avait "besoin d' une nouvelle coupe de cheveux", l’acteur opte en 2011 (et non sans avoir longuement douté de ses propres capacités) pour David Cronenberg et son adaptation à venir de Don DeLillo, Cosmopolis, dont le scénario lui était passé entre les mains un an plus tôt. Il remplace ce faisant Colin Farrell, qui vient de quitter le projet... pour tourner le remake de Total Recall (no comment). « Il [Cronenberg] ne m’a même pas fait passer une audition. Quand je lui ai demandé [pourquoi il m'avait choisi], il m’a répondu qu’il avait juste eu un feeling… Quand j’ai ajouté que je n’étais pas sûr de comprendre de quoi parlait le film, il m’a dit : "Moi non plus, c’est ce qu’on va découvrir ensemble." »**


Dès qu'apparaissent en ligne les premières images de Pattinson en néo-tycoon, le buzz prend de l'ampleur, par la grâce de l'un de ces renversements de tendance qui s'opèrent ponctuellement dans les médias : « Je fais des films depuis huit ans et on m'en met régulièrement plein la gueule », explique Pattinson, « et puis d'un seul coup, ce teaser de trente secondes est diffusé et tout le monde s'emballe. C'était ridicule ! Le genre de choses qui te font comprendre comment fonctionne l'esprit critique de certaines personnes. »***

 

Sur le tournage de Cosmopolis

 

Sélectionné à Cannes (et reparti bredouille), sorti dans les salles françaises durant le festival, Cosmopolis a divisé, recevant autant d'éloges que de sifflets (autant dire que Cronenberg doit être aux anges) ; il suffit pour s'en convaincre de se reporter aux étoiles presse ou spectateurs... voire à l'écart entre les deux. Mais, venant opportunément ouvrir une année qui verra l'acteur se libérer bientôt de la franchise Twilight, le film a clairement marqué une rupture (les médias l'ont assez matraqué), et a surtout valu à Pattinson, qui est de chaque scène, ses premières évaluations uniment laudatives de la part des critiques. Quelques exemples :

 

  • « Vingt-quatre heures dans la vie d’un spectre hantant le monde, incarné par un jeune homme fantomatique, qui, autre effet de vertige, fut vampire dans une autre vie de cinéma : Robert Pattinson de chez Twilight et désormais made in Cronenberg. Transfert hautement réussi. »[Gérard Lefort, Libération]

 

  • « [Robert Pattinson] file de Twilight à Cosmopolis avec une incroyable aisance, incarne à merveille ce mélange de jeunesse et de cruauté, de sex-appeal et de déliquescence, de désir et de mort, cette maladie de la win confinant à la pathologie morbide qui irradie ce film et emblématise notre époque. » [Serge Kaganski, Les Inrockuptibles]

 

  • « Le casting de Robert Pattinson, improbable sur le papier, relève du génie et l’acteur, stupéfiant, fait preuve d’une intelligence de jeu que l’on ne peut attribuer au seul talent du réalisateur : force est de le reconnaître, le jeune homme impressionne, imposant du début à la fin du film (il est de tous les plans) une variation bien plus morbide et effrayante du mythe qui a fait sa renommée. » [Fabien Reyre, Critikat]


Objet d'adulation pour jeunes filles en fleur, l'acteur devient du coup d'un seul la coqueluche d'une partie de la critique - attendons de voir ce qui adviendra le jour où Justin Bieber collaborera avec Tom Waits... On ignore si le public de Twilight a suivi l'acteur dans ses "évolutions cosmopolites", mais le bénéfice que ce dernier en retire en termes d'image est indiscutable. Rupture donc, même si nombreux sont les spectateurs à avoir tracé un parallèle entre le vampire Edward Cullen et le golden boy Eric Packer. De là à percevoir des liens entre l'oeuvre du cinéaste canadien et la saga, ou à esquisser une cohérence a posteriori... On laisse l'acteur franchir le pas : « Je trouve le mélange d’érotisme et de pruderie [dans Twilight] très étrange, c’est difficile à réussir et, au fond, assez cronenberguien. Les personnages n’ont pas du tout un rapport au corps heureux et gentillet ; c’est très torturé. »** Quoi qu'il en soit, l'avenir s'annonce plus conforme aux grandes espérances de l'acteur : « Tourner Cosmopolis avec Cronenberg a changé quelque chose en moi. Ça m'a donné des couilles. J'ai cinq projets sur le feu en ce moment, qui suivent la voie que m'a ouvert le film. »***

Ci-dessous notre interview cannoise du duo de Cosmopolis. Ou comment le "Bellâtre" a bien cru que David Cronenberg en avait après ses bijoux de famille, évoqués plus haut... :

 

 

 

*[The Observer, Ibid.]

**[Les Inrockuptibles, n° 860, 23/05/2012]

***[Premiere, mai 2012]

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • chips493

    Y a pas à dire, ce jeune homme a du goût. Je lui souhaite le meilleur.

  • J?r?my Lecomte-Dehay

    Lucide et intelligent , apparement cinéphile et cultivé ... Je trouve les critiques pour "de l'eau pour les éléphants" très séveres
    En tout cas , le meilleur lui est souhaité pour la suite de sa carrière

  • bubyburger4

    Moi je l'ai trouvé vraiment pas mal dans remenber me et de l'eau pour les éléphants, je pense que les gens sont pas objectifs dès qu'il s'agit de lui, soit ils l'adorent, soit ils le detestent! y a quand même un juste millieu

  • redjune

    Dans Twilight, il est ce qu'on lui demande d'être : un mort vivant. Sans (ou très peu) d'expressions, une froideur sans limite.. En fait, c'est juste sa belle gueule qui opère dans ces films d'ado. On le voit bien avec DEPLE et Remember Me, il en a sous le pied. Certes, ce n'est pas grandiose, mais il a un truc ce bonhomme ! On le sent bien quand on l'entend parler, et l'ITW qu'il donne à Première (la concurrence, et alors ?) le mois dernier le certifie, il n'est pas formaté par l'industrie nauséabonde d'Hollywood. C'est frais. C'est jeune. Ca ne se prend pas la tête. C'est bon. Pour lui, je suis aller voir Cosmopolis, alors bien même que le Cronenberg est un genre qui ne m'a jamais plu. Mais ce bon vieux David lui a offert un super rôle ! Merci à Farrell d'avoir préféré l'argent d'un navet aux critiques d'un Cronenberg ! (no comment, comme le dit si bien le texte...) Et le Pattinson m'a bluffé. Très très bon !

    Bref, tout ça pour dire que ce gars là est intelligent, à n'en pas douter, et qu'il ira loin. Qu'il arrive ou pas à se débarrasser de l'image de E. Cullen, le vampire qui lui colle à la peau, n'est pas important. Il est suffisamment malin pour passer lui même outre et avoir la carrière qu'il mérite. Continue comme ça Robert, et s'il te plait, tourne chez Audiard !

    PS/ Super dossier, un bravo et un merci à la ou le ou les auteur(e)(s) !

  • heathledgerdu62

    Après Cosmopolis et Bel-Ami, Robert Pattinson est un grand acteur. On le comparait à James Dean et Heath Ledger !!!

  • LilSushi

    Troisième vie**** (Harry Potter)

  • Annalicia

    Je trouve que c'est un très bon acteur. De l'eau pour les éléphants était magnifique !
    Ce n'est pas à cause de lui que Twilight est un gros navet.

  • jimboss

    Il est énorme dans Cosmopolis! Un film à voir absolument! Surtout pour ceux qui l'ont pas vus!

  • Hector H

    un très bon acteur! les critiques oublient trop souvent que d'autres très bon acteur aujourd'hui étaient au commencement de leurs carrière des "edward" sans saveur.

  • Isabelle Laisabelle

    trés grand acteur ,j'espere que robert va pa s'arrété la !!

  • guitareman10

    Je m'étais fait une très mauvaise idée de cet acteur ayant vu le pitoyable 1er twilight.
    Cependant, cet acteur m'a complètement bluffé avec Cosmopolis. Déjà "de l'eau pour les éléphants" avait amorcé la métamorphose cinématographique de cet acteur, mais il atteint presque la perfection dans ce rôle servi sur un plateau doré par le génie Cronenberg!
    A voir, pour vous faire un opinion dessus!

  • maritoo

    je pense que c'est un acteur qui comme Leonardo di caprio, va se bonifier avec le temps ! le potentiel est là et s'il prend les bonnes décisions pour sa carrière, ce sera un super acteur et on oubliera vite l'image de twilight. je lui souhaite bonne chance

  • marieptitereveuse

    C'est dingue de voir comme il peut être bon quand on le sort de Twiligth. En revanche, pour Stewart, j'ai peur qu'il n'y ai rien à faire...

  • jimboss

    Cosmopolis!

  • Katia Donay

    la carriere de robert pattinson est vraiment magnifique toute sa filmographie est vraiment bien j'adore ses film apres twilight c'est remeber me et cosmopolis

Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
Triple Frontière : le film d’action de Netflix a embarqué les spectateurs
Triple Frontière : le film d’action de Netflix a embarqué les spectateurs
Tweet  
 
Le Printemps du cinéma 2019 : déjà 1,5 millions d'entrées
Le Printemps du cinéma 2019 : déjà 1,5 millions d'entrées
Tweet  
 
Bande-annonce Just a gigolo : Olivier Baroux transforme Kad Merad en playboy sur le déclin
Bande-annonce Just a gigolo : Olivier Baroux transforme Kad Merad en playboy sur le déclin Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Us

    De Jordan Peele
    J-1

    Bande-annonce
  2. Just a gigolo J-29
  3. Avengers: Endgame J-36
  4. Dernier amour J-1
  5. Walter J-1
  6. Royal Corgi J-22
  7. After - Chapitre 1 J-29
  8. Let’s Dance J-8
  9. Du Miel plein la tête J-1
  10. Tanguy, le retour J-22
Les films à venir les plus consultés