Mon AlloCiné
    Il a joué les clowns flippants, il a failli jouer le Joker, il joue dans votre console !
    10 nov. 2008 à 05:00
    facebook Tweet

    A l'occasion de la sortie du jeu vidéo "Command & Conquer: Alerte Rouge 3" dans lequel il campe l'un des personnages principaux, rencontre avec le grand Tim Curry, inoubliable "Ca" d'après Stephen King...

    AlloCiné : Tim Curry, Peter Stormare, Jonathan Pryce, J.K. Simmons... Qu'est-ce qui attire autant de grands comédiens sur un jeu vidéo comme "Command & Conquer : Alerte Rouge 3" ?
    Tim Curry : Je fais ça depuis pas mal de temps, et j'ai toujours vu ça comme un moyen d'entrer dans le 21e siècle. Au-delà du public énorme qui s'intéresse aux jeux vidéo, le concept me fascine. J'ai enregistré des voix pour différents jeux par le passé (dont Gabriel Knight, NDLR), et l'évolution technologique est incroyable. Je veux être de la "nouvelle génération de l'entertainment". Et puis, les nouvelles expériences m'intéressent : je suis avide d'essayer plein de choses différentes...

    Justement, vous qui baignez dans le milieu depuis les années 90, quel regard portez-vous sur l'évolution des jeux ?
    Les jeux vidéos deviennent de plus en plus complexes. Notamment Command & Conquer: Alerte Rouge 3, qui est selon moi l'un des plus élaborés jamais conçus. C'est un jeu vraiment magnifique à regarder, porté par une technologie extraordinaire, aux scènes de batailles sont vraiment hallucinantes. Pour quelqu'un comme moi qui n'a pas eu de télé jusqu'à ses 10 ans, c'est un miracle de voir ce genre de choses...

    Vous pensez que les jeux vidéo sont pris plus au sérieux désormais ?
    Oui, je le pense. Pour deux raisons. Déjà à cause de leur incroyable succès commercial et du nombre de gens que les jeux vidéo touchent. Ensuite parce qu'ils sont magnifiquement réalisés, et donc très attractifs en terme d'immersion du joueur au sein d'une histoire.


    En tant que comédien, y'a-t-il une plus grande liberté à jouer dans un jeu vidéo ?
    Les séquences filmées et les cinématiques restent très proches de n'importe quel tournage. Vous jouez une scène face à d'autres acteurs, et ça repose sur la même technologie et la même approche que le cinéma. Par contre, ce qui est intéressant, c'est de pouvoir s'adresser directement au joueur. Ca c'est amusant : imaginer la personne de l'autre côté du clavier ou de la manette et s'adresser à lui. Ca c'est quelque chose d'intéressant à faire pour un acteur. Surtout si vous essayez de rendre ça amusant.

    Avec le risque d'incarner un personnage très stéréotypé comme on en voit trop souvent dans les jeux vidéos...
    C'est un peu la même chose que pour le cinéma encore une fois : tout dépend de la vision que vous avez de votre personnage et de la profondeur que vous voulez lui donner. Sauf qu'ici, vous pouvez apporter quelque chose de plus dans la mesure où vous vous adressez au joueur. Mon personnage dans Command & Conquer : Alerte Rouge 3 est très ambitieux, très avide de pouvoir. Et il va devenir de plus en plus paranoïaque car comme le dit le vieil adage : le pouvoir corrompt, mais le pouvoir absolu corrompt absolument. C'est en ça qu'il est amusant à jouer...

    A quoi les gamers peuvent-ils s'attendre avec "Command & Conquer : Alerte Rouge 3" ?
    Je n'ai pas essayé le jeu, car je ne sais pas comment ça marche ! (Rires) J'ai déjà du mal à envoyer des mails, donc... (Rires) Il faut que je trouve quelqu'un d'assez jeune et adroit pour me montrer comment ça marche et jouer avec moi... (Voir le test sur Gamekult)


    Command & Conquer Alerte Rouge 3 : annoncé !
    envoyé par ElectronicArts


    Parlons de votre carrière d'acteur : pourquoi avez-vous toujours gardé une certaine distance vis-à-vis d'Hollywood ?
    Je crois surtout que je suis avide d'expériences nouvelles, comme je le disais. J'ai voulu faire de la musique, j'en ai fait. J'adore le théâtre, j'en ai fait et je continue de rechercher de bonnes pièces à jouer. Je ne cherche pas spécialement à m'éloigner d'Hollywood : je vis ici. Mais j'aime multiplier les expériences. Comme jouer dans des jeux vidéo ou doubler des dessins animés. Tout ça me fascine et m'intéresse. Et puis vous savez, c'est quand on tourne un film qu'on rêve de théâtre, et quand on joue sur scène qu'on rêve d'un film. C'est toujours comme ça. Moi, j'ai eu la chance de faire tout ça. Ca me maintient en forme, artistiquement parlant, de toucher à tout.

    Trois grands rôles ont marqué votre carrière. Le premier, Frank-N-Furter dans "The Rocky Horror Picture Show"...
    Avant toute chose, c'est le premier film que j'aie fait. Ma première expérience devant une caméra. C'était très excitant. J'ai eu la chance à l'époque d'avoir déjà joué le rôle sur scène, à Londres et à Los Angeles, durant six mois à chaque fois. Je connaissais donc très bien le personnage. Le film était assez différent, plus glamour que la pièce qui elle était très punk. A l'époque, j'avais 28 ans et j'étais comédien depuis cinq ans, et c'était incroyable de me retrouver sur un plateau de cinéma à ce stade de ma carrière. Je sentais que ce serait soit extraordinaire, soit un flop monstrueux. Au départ, c'était un flop. Ensuite, c'est devenu extraordinaire...

    Que vous inspire le culte autour du film ?
    C'est fantastique. The Rocky Horror Picture Show est également programmé dans une centaine de villes aux Etats-Unis chaque semaine. C'est la même chose en Europe : j'ai tourné en Roumanie il y a quelques années et tous les membres de l'équipe avaient une copie pirate du film ! C'est comme un virus ! (Rires) The Rocky Horror Picture Show a eu un impact très fort dans le monde entier, et j'en suis très fier. Il y a une quinzaine d'années, je le vivais plus mal car j'avais peur que ça me colle une étiquette en tant que comédien. Ca n'a pas été le cas. C'est devenu une légende, et ça me plaît beaucoup...



    Deuxième grand rôle : Darkness dans "Legend". Une terreur d'enfant pour moi...
    (Rires) Je suis un grand fan de Ridley Scott, et de Blade Runner notamment. Je l'avais rencontré quelques années avant Legend, car je devais jouer le rôle de John Hurt dans Alien, le huitième passager. Vous savez, le gars qui a un alien qui lui sort du ventre lors de la scène du repas... Bref, Ridley est non seulement un metteur en scène et un metteur en images extraordinaire, mais c'est également quelqu'un de très ouvert aux propositions de ses collaborateurs. J'ai adoré tourner avec lui, même si le tournage a été difficile... La première fois, il a fallu dix heures pour appliquer le maquillage. A la fin, nous avons réussi à réduire ça à six heures et demi. J'arrivais au studio à 6h00 du matin, et je ne pouvais tourner qu'après le déjeuner ! C'était très éprouvant physiquement, mais une fois que le maquillage et le costume étaient en place, c'était très libérateur. Vous êtes libéré de votre vanité d'acteur, vous devenez vraiment quelqu'un d'autre. Mon meilleur souvenir -c'est d'ailleurs la première scène que j'ai tourné- reste l'apparition de Darkness, quand il sort du miroir. J'avais cette cape rouge qui flottait derrière moi, au sein de cet immense décor, et Ridley m'a demandé de marcher vers la caméra et de regarder directement dans l'objectif. Et là, il m'a dit "Très bien, c'est comme ça que tu joueras ce personnage". C'est à peu près la seule directive qu'il m'ait donnée ! Il fait confiance à ses acteurs. Et c'était un tel personnage, une telle vision... J'ai adoré. Et puis j'ai adoré mesurer 2m50 ! (Rires)



    Troisième personnage marquant : le clown de "Ça". Tous les gens de ma génération ont peur des clowns à cause de vous...
    (Rires) Vous avez choisi mes trois films préférés, je dois le dire. Stephen King est un vrai génie à mes yeux : il parvient à instiller ou à ranimer les peurs primales qui sont en nous. Ces choses qui sont dans votre inconscient sans que vous ne le sachiez vraiment. Et je pense que les enfants sont terrifiés par les clowns, justement. Ça est réellement malveillant, et en même temps il reste drôle. Comme Steven Spielberg, Stephen King prend souvent des petites villes de banlieues ou des communautés isolées et y sème la terreur... Leurs héros sont toujours des gens ordinaires qui vont s'améliorer en affrontant l'épreuve qui est mise en travers de leur chemin. Dans ce cas précis, un clown venu de l'espace... C'est un vrai défi d'incarner un tel personnage, mais comme sur Legend, grâce au masque, j'ai été totalement libre. Il y avait une approche très comedia del arte dans ce rôle...

    Et aussi une vraie approche de la terreur, car c'est délicat de transformer une "icône" aussi inoffensive que le clown en une créature si terrifiante...
    J'ai joué beaucoup de personnages très sombres, et au début de ma carrière j'avais parfois du mal à quitter le rôle à la fin de la journée. Pour que ces personnages soient crédibles, vous devez plonger dans vos propres ténèbres... Ces endroits qui vous terrifient, et dont il est parfois difficile de s'extirper. Aujourd'hui, j'ai moins de mal à quitter le personnage à la fin de la journée, mais avec le clown, c'était difficile. Il avait toutes mes qualités, excepté mon humour.


    Best-of ça
    envoyé par Simpson-man


    Dernière question : j'ai pu lire que vous étiez le second choix de Tim Burton pour camper le Joker dans son "Batman". Info ou intox ?
    Vraiment ? C'est possible, vous savez... Nous nous sommes rencontrés avec Tim. A un moment, il devait même réaliser une suite à The Rocky Horror Picture Show. Richard O'Brien avait écrit une suite dans laquelle je devais jouer la mère et l'oncle de Frank-N-Furter. Et peut-être un troisième personnage, je ne me souviens plus... En tout cas, j'étais anxieux à l'idée de faire cette suite, car je ne voulais pas gâcher le succès du premier. Mais quand Tim Burton s'est dit intéressé, j'ai été emballé car c'est un vrai génie. J'adorerais tourner avec lui, et j'aurais adoré incarner le Joker. En même temps, Jack Nicholson étant la star qu'il est, je ne faisais pas le poids ! (Rires) J'aurais adoré jouer ce rôle en tout cas. J'aimerais d'ailleurs toujours le faire...

    Propos recueillis par Yoann Sardet et Virginie BapaumeTim Curry
    facebook Tweet
    Commentaires
    • 3LIYAH83
      Oh mon dieu, ils ont mis un extrait de Ça! :cry: :cry: :cry:
    • Penny-Lane
      Dr Frank-N-Furter :love2:
    • Z3r0p0lis
      Je savais pas du tout que c'était lui qui avait joué dans ça. Alors c'était lui qui m'avait traumatisé dans mon enfance ! SALAUD ! :D Par contre c'est bien sympa de revoir un extrait de ce bon vieux clown...
    • DarkKane
      Vous avez oublié sa prestation dans SCARY MOVIE II ! :lol:
    • Raiduk
      Coup de pub à peine dissimulé, j'trouve ça abject de mêler ça a de l'information :sweat:
    • jerongue
      Totalement d'accord avec toi.
    • lachtitecamille
      Oh Tim Curry !! Il a enfin de l'actualité ! Sauf que voilà, c'est pas moi qui vais jouer à un jeu vidéo pour lui ... :crazy: Il était tellement bien dans Rocky Horror Picture Show !! Mon film culte et mon personnage préféré :love2:
    • valmens
      il faut vraiment être étroit d'esprit et avoir le sens de l'analyse d'une larve anémique pour assimiler ça à un coup de pub. On est sur un site de cinéma, qui ne parle de films qui vont sortir, des objets plus ou moins commerciaux, donc toute l'actualité de ce film est constituée de coup de pub Quand ils parlent de la sortie de Iron Man ou de The Dark Knight, avec tout un habillage du site, personne ne se plaint de l'aspect publicitaire de l'annonce. Ce n'est pas parce que c'est un jeu vidéo que c'est moins intéressant et plus sale. Ce mec est un véritable légende vivante, qui a toujours hanté plusieurs univers (par exemple, en plus des jeux vidéo et du cinéma, qui a aussi participé à l'enrengisrment de Sandisnista des Clash, fans de Rocky Horror Picture Show), s'il faut profité de la sortie d'un jeu vidéo pour avoir une interview de lui, c'est très bien comme ça. Je préfère ça que d'attendre la mort des grands acteurs de légende pour en parler.
    • AlloCine
      Chers Raiduk et Jerongue, Comme le souligne valmens, la grande majorité des interviews se déroulent désormais dans un cadre de promotion (sortie de films, de jeux vidéos, de disques, festivals...). Si une interview de Christian Bale durant la promo de "Dark Knight" ne vous choque pas, celle-ci ne devrait pas le faire... C'est ensuite à notre Rédaction, comme nous l'avons fait dans le cas de Tim Curry et comme nous le faisons toujours, d'aller au-delà de la promo. C'est pourquoi, au lieu de rester sur le jeu vidéo durant toute l'interview, nous avons pris le parti de concentrer les 2/3 du temps de notre entretien à la carrière de ce grand acteur qu'est Tim Curry. Après, vous comprendrez aisément qu'il est délicat de ne pas aborder le jeu, puisque c'est dans ce cadre que nous avons obtenu cette interview. Mais concernant le jeu, vous constaterez au passage que nous avons fait en sorte d'élargir le débat au rapport entre comédiens et jeu vidéo, pour ne pas rester uniquement dans le cadre de la promo. En espérant vous avoir eclairés sur notre démarche, Cordialement, La Rédac' PS : oui, nous essayons d'être à l'écoute des critiques qui peuvent être formulées à notre encontre, même un jour férié. ;)
    • Mr.Movie
      De toutes façons, entendre parler de Tim Curry sur un site français, ça fait toujours plaisir ! :love2:
    • v53
      ce mec etait deja culte pour moi avec the rocky horror picture show mais il est encore plus maintenant que je viens d'apprendre que c'est le clown de CA.
    • jerongue
      Cher Allociné, Bien entendu que je suis pas choqué lorsque je vois un " coup de pub " concernant le cinéma.Là ou à me choque ( bon le mot est un peu grand ) c'est que le cinéma est aborder de manière secondaire, et que meme si les attentions sont plus que louables, ça donne quand meme l'apparence d'un gros coup de pub. Bref, comme ça a été dit plus haut, entendre parler de Tim Curry sur un site Français àa fait toujours plaisir . P.S : Misà part ça, j'adore votre site !
    • grimasen
      J'adore la manière spécifique qu'a sa bouche de bouger quand il parle.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Wedding Nightmare Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Late Night Teaser (2) VO
    The King's Man : Première Mission Bande-annonce (2) VO
    Wonderland, le royaume sans pluie Bande-annonce VF
    L'Aventure selon Fritz Lang Bande-annonce VO
    Fast & Furious : Hobbs & Shaw Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Anna de Luc Besson : rencontre avec Sasha Luss, sa nouvelle héroïne
    NEWS - Interviews
    mercredi 10 juillet 2019
    Anna de Luc Besson : rencontre avec Sasha Luss, sa nouvelle héroïne
    Les Enfants de la mer : "Adapter le manga n’était pas une mince affaire" confie le réalisateur Ayumu Watanabe
    NEWS - Interviews
    mercredi 10 juillet 2019
    Les Enfants de la mer : "Adapter le manga n’était pas une mince affaire" confie le réalisateur Ayumu Watanabe
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 17 juil. 2019
    Le Roi Lion
    Le Roi Lion
    De Jon Favreau
    Bande-annonce
    Le Coup du siècle
    Le Coup du siècle
    De Chris Addison
    Avec Rebel Wilson, Anne Hathaway, Alex Sharp (II)
    Bande-annonce
    Wild Rose
    Wild Rose
    De Tom Harper (III)
    Avec Jessie Buckley, Julie Walters, Sophie Okonedo
    Bande-annonce
    Persona non grata
    Persona non grata
    De Roschdy Zem
    Avec Raphaël Personnaz, Nicolas Duvauchelle, Roschdy Zem
    Bande-annonce
    L'Oeuvre sans auteur - Partie 1
    L'Oeuvre sans auteur - Partie 1
    De Florian Henckel von Donnersmarck
    Avec Tom Schilling, Sebastian Koch, Paula Beer
    Bande-annonce
    Yuli
    Yuli
    De Icíar Bollaín
    Avec Carlos Acosta, Santiago Alfonso, Kevyin Martínez
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw
      Fast & Furious : Hobbs & Shaw

      de David Leitch

      avec Dwayne Johnson, Jason Statham

      Film - Action

      Bande-annonce
    • Frankie
    • Once Upon a Time… in Hollywood
    • Crawl
    • The Operative
    • Comme des bêtes 2
    • The King's Man : Première Mission
    • Wonderland, le royaume sans pluie
    • Mulan
    • La Reine des neiges 2
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top