Mon AlloCiné
    Quentin Tarantino "déteste" John Ford... et Spike Lee "flingue" Tarantino !
    27 déc. 2012 à 12:00
    facebook Tweet

    En pleine promotion de son western "Django Unchained", Quentin Tarantino a déclaré détester le réalisateur John Ford, l'un des maîtres du genre. Quant à Spike Lee, il n'ira pas voir "Django Unchained". Explications.

    Django Unchained / © Sony Pictures Releasing France

    En pleine promotion de son western Django Unchained, en salles le 16 janvier prochain, Quentin Tarantino a déclaré détester le réalisateur John Ford, l'un des maîtres du genre, à qui l'on doit notamment La Chevauchée fantastique, Rio Grande ou La Prisonnière du désert. La raison de cette haine qui lui a inspiré une scène de son Django Unchained : John Ford avait joué un membre du Ku Klux Klan dans le film Naissance d'une nation, réalisé par D.W. Griffith en 1915. "L'un de mes héros dans le western américain n'est bien sûr pas John Ford", déclare ainsi Tarantino. "Le moins que l'on puisse dire, c'est que je le déteste."

    Spike Lee "flingue" Tarantino

    Si Quentin Tarantino déteste John Ford, le cinéaste n'a pas non plus que des amis. Ainsi, Spike Lee a déclaré à Vibe TV qu'il n'irait pas voir Django Unchained. "Je pense que ça serait manquer de respect à mes ancêtres. C’est tout ce que j’ai à dire. Je ne peux pas leur manquer de respect", avait dit le réalisateur. Un peu plus tard, il avait précisé sur son compte Twitter que "l'esclavage américain n'était pas un western spaghetti de Sergio Leone. C'était un holocauste. Mes ancêtres étaient des esclaves. Volés de l'Afrique. Je leur ferai honneur."


    Clément Cuyer avec Movieline

    La bande-annonce de "Django Unchained" :

    facebook Tweet
    Commentaires
    • Badaask
      Howard Hanks le réalisateur de Rio Bravo. Tu confonds avec Rio Grande qui lui est réalisé par John Ford.
    • mrtoo
      On s'en tape de dieudonné on parle de Ford, Lee et tarantino, pourquoi passé d'un produit de luxe à de la sous sous marque ?! D'autant que même les fans de dieudonné s'accordent à dire que l'antisémite est un très mauvais film franchement raté et extrêmement mauvais sur le plan cinématographique
    • urure
      zybax l'étron absolu qui se la raconte, alors qu'il passe son temps à s'astiquer sur des frenchs bouses, dernière en date: fonzy... zéro dignité... sinon tarantino et spke lee c'est du total bullshit pour la promotion...
    • ZZelig
      Ce qui est assez drôle, c'est le reproche de Tarantino sur Ford car ce dernier ne faisait que jouer dans un film. Est-ce que remet en cause les films de Ford ? Cet homme manque de pertinence quand il peut se permettre de faire jouer à des noirs le rôle de vengeur sadique (dans les cas des juifs et des noirs), faisant faire la même chose que les oppresseurs. Il y a de quoi être dérangé car là Tarantino ne fait pas que jouer mais de faire croire qu'en faisant du pseudo seconde degré, on retire toute implication idéologique et en montrant de la violence gratuite. Ce n'est qu'une pirouette où le second degré devenant hypervisible, devient premier degré (ce qui n'est pas son but mais de rester cacher ou peu remarqué). Le cinéma de Tarantino n'est qu'un cinéaste infantile.
    • Michel R.
      viens juste de le terminer, en tres bonne qualité....du bon tarentino, rien à redire!bon film à tous!
    • MisterFunky
      Sinon quelqu'un a vu le film "l'antisémite" de dieudonné? quitte a rigolé de l'esclavage, autant rigoler de tout! ^^
    • Ivanisov
      Que les types ne s'apprécient pas déjà on s'en fiche et puis après tout heureusement car c'est ce qui offre au cinéma sa diversité. Après que Spike Lee nous dise qu'il n'aime pas les films de Tarantino on comprendrait directement mais là il nous sort l'argument du type qui ne veut pas offenser ses ancêtres, c'est vraiment prendre les gens pour des imbéciles. Du Spike Lee dans toute sa splendeur, hypocrite de premier plan à défaut d'être un grand cinéaste. Moi j'irai voir Django Unchained avec plaisir :)
    • JokerDreizen
      Dixit le mec qui a fait un documentaire sur l'ouragan Katrina. Oh ba monsieur c'est bien vilain de faire un documentaire sur les pauvres victimes de l'ouragan et de leur manquer de respect ainsi ! Sinon rien à dire, si quelqu'un aime pas Tarantino on lui en veut pas et si Tarantino n'aime pas un réalisateur on va pas pester. Les gouts et les couleurs, voilà quoi. J'ai juste hâte de voir Django Unchained !
    • Toto662
      @critiqueattack : tu demande à n'importe qui d'à peu près cultivé, qu'il ait 17 ou 50 ans le nom de John Ford lui dira forcément quelque chose. Après, il n'ira pas te citer Fort Apache ou The Searchers, mais "John Ford" ne lui sera pas complètement inconnu, dans le pire des cas. Enfin, je peux t'affirmer que malgré mes petits 18ans, je suis un grand admirateur de John Ford, et c'est pas nouveau. C'est un cinéaste classique destiné à la postérité. Au moins pour les cinéphiles, qu'il soit aimé ou non.
    • jaribaud
      Toute cette "polémique" entre Quentin Tarantino et Spike Lee est vraiment ridicule, je trouve. Ce n'est pas la première fois que j'entends ce dernier tiquer sur le cinéma de Tarantino. Encore je peux comprendre que Lee n'aime pas entendre ce terme revenir souvent dans Reservoir Dogs ou Pulp Fiction, mais pour Django Unchained, c'est totalement hors contexte, eu égard à la période que le film traite. "Manquer de respect" à ses ancêtres? Sous prétexte de quoi? Qu'on va voir un film de genre plutôt divertissant sur le sujet? Eh bien, je rappellerai dans ce cas à Spike Lee que l'on a bien traité de la seconde guerre mondiale, et de l'holocauste de plein de façons différentes. 1941, La liste de Schindler, la Vie est Belle, pour prendre des exemples qui étaient tous à leurs niveaux des divertissements, et 1941 était lui carrément barré. Eux, et bien d'autres, tenaient pour la plupart du film du genre et pas forcément celui qu'on attendait. Donc si cela a été fait pour cette période ci, pourquoi ne pourrait-on pas le faire pour une autre? Je ne vois pas trop le mal, vu que Tarantino se sert du cinéma comme outil pour obtenir une "vengeance", si je peux dire, des oppressés contre leurs tortionnaires. Comme il l'avait fait pour Inglorious Basterds.
    • el Rom
      @JB31 +1
    • JB31
      @ critiqueattack: Ton argument ne tient pas, j'ai 23ans et je connais John Ford.
    • critiqueattack
      loicboissier : "en tout cas lui a passé l'épreuve du temps", bah non, pas lui, ni d'autres, ni maintenant ni jamais, en 2100 ils seront tous oubliés depuis longtemps. Tu peux demander à n'importe quel personne de -25, t'en trouveras aucun qui connaîtra J.Ford. On vit avec le cinéma de son temps. En 2100 seuls les journalistes et grands cinéphiles se rappelleront de Tarantino ou Ford (même spielberg sera oublier).
    • letsrock-baby
      J'ai jamais beaucoup aimé le cinéma de Tarantino ( mise a part 1 ou 2 films ), et je trouve le personnage assez détestable, sa me rappel un peu la fois ou il avait critiqué Michael Mann.
    • loicboissier
      blondin70 Fford n'a rien de propret !! des oeuvres comme "la prisonniére du désert" "frontiéres chinoises" ou "liberty valance" sont bien plus complexes, humanistes, ambigues en tt cas subversif que les western spaghetti de léone (son chef d'oeuvre étant selon moi "il était une fois en Amérique")! objectivement Ford est un génie du cinéma, le critiquer pour une figuration dans un chef d'oeuvre formel de griffith c'est minable, c'est vouloir faire passer ford pour un facho alors qu'il ne l'était pas et ses films le démontrent. En tt cas lui a passé l'épreuve du temps, on souhaite la mm chose à Tarentino mais je doute que le public de 2100 s'amuse à son cinéma pop trés bien fait mais englué dans des références qui ne parleront plus au public. J'attend que Tarentino se mette plus en danger dans son cinéma en se livrant plus et qu'il y mette un peu plus d'émotion car si on s'amuse bcp devant ses films on en reste toujours un peu extérieur, jamais réellement ni bouleversé ou choqué. C'est juste divertissant (certes c'est bcp mais limité!).
    • Clingo
      En quoi Tarantino est opportuniste ?
    • LouisGomis
      Deux têtes de gondoles qui se bouffent le pif. Le cynique contre le révolté de pacotille, le cinéphile contre l'éternel intello de la fac... Ces deux réalisateurs (trop gâtés en prix et surestimés) ont au moins deux points communs, le peu de personnalité et l'opportunisme.
    • blondin70
      Le cinéma de Tarantino reste très éloigné des Bergman et Antonioni mais comme dit Clingo, il doit connaître et qui ne sont pas "son terrain de jeu"...C'est sa passion qui l'entraîne vers d'autres genres plus "série B" qui finalement divertissent nettement plus et dans lesquels il glisse de longues scènes de dialogues que "le cinéma d'auteurs" ne pourrait renier..."L'attaque" pour John Ford parait effectivement lié à des idées qu'il a pu avoir et a peut-être aussi pour but de s'en prendre un petit peu à son cinéma de cow-boys "proprets" que, moi-même, j'ai eu du mal à apprécier après avoir vu les oeuvres de Sergio Leone nettement plus "crues" et sans doute plus proches de ce que je pouvais imaginer de l'époque western digne de ce nom...
    • dalanera
      Stérile, ça n'avance à rien.
    • Clingo
      *la parenthèse arrive trop tôt dans le premier paragraphe ^^
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Braquer Poitiers Bande-annonce VF
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    5 est le numéro parfait Bande-annonce VO
    Sorry We Missed You Bande-annonce VO
    Au bout du monde Bande-annonce VO
    Terminator: Dark Fate Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Tournages
    Star Wars à Disneyland : rencontre avec le créateur du nouveau parc
    NEWS - Tournages
    vendredi 18 octobre 2019
    Star Wars à Disneyland : rencontre avec le créateur du nouveau parc
    The Batman : Jonah Hill n'incarnera pas l'un des méchants du film
    NEWS - Tournages
    jeudi 17 octobre 2019
    The Batman : Jonah Hill n'incarnera pas l'un des méchants du film
    Dernières actus ciné Tournages
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top