Mon AlloCiné
Cannes 2013 : le palmarès !
26 mai 2013 à 19:55
facebook Tweet G+Google

Découvrez le palmarès du 66ème Festival de Cannes.

Le jury du Festival de Cannes 2013 vient de rendre son palmarès. Et les vainqueurs sont...

Palme d'Or : La Vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche

Depuis la présentation du film d'Abdellatif Kechiche la croisette pensait avoir trouvé sa palme. Le Jury de la 66ème édition du Festival de Cannes, présidé par Steven Spielberg, a donné raison aux rumeurs. Avant d'annoncer le titre du film Spielberg précise "Nous avons choisi de récompenser 3 artistes pour la Palme d'or : Léa, Adèle et Abdellatif".

Grand Prix : Inside Llewyn Davis de Ethan Coen & Joel Coen

Palme d'or en 1991 pour Barton Fink, les frères Coen décrochent cette année le Grand Prix avec Inside Llewyn Davis qui raconte une semaine de la vie d'un jeune chanteur de folk dans l'univers musical de Greenwich Village en 1961.

 

Prix d'interprétation masculine : Bruce Dern pour Nebraska d'Alexander Payne

Dans Nebraska, le long métrage d'Alexander Payne, Bruce Dern incarne un vieil homme acariâtre qui pense avoir gagné le gros lot et décide de traverser le Nebraska avec son fils pour aller chercher son chèque.

Prix d'interprétation féminine : Bérénice Bejo pour Le Passé d'Asghar Farhadi

Après le César de la meilleure actrice en 2012 pour The Artist, Bérénice Bejo décroche le prix d'interprétation féminine pour son rôle de femme divisée et passionnée dans Le Passé d'Asghar Farhadi.

Prix du Jury : Tel père, tel fils de Hirokazu Koreeda

Troisième présence en compétition pour le metteur en scène japonais Hirokazu Koreeda. Tel père, tel fils raconte l'histoire de deux bébés échangés à la naissance et suit le parcours psychologique d'un père découvrant, 6 ans après, que son enfant n'est pas vraiment le sien.

Prix de la mise en scène : Heli de Amat Escalante

Découvert en 2005 dans la section Un Certain regard, le jeune metteur en scène Amat Escalante, décroche cette année le prix de la mise en scène avec Heli. Soulignons que le jeune metteur en scène mexicain est le disciple de Carlos Reygadas, vainqueur du Prix de la mise en scène l'an derneir pour Post Tenebras Lux. Carlos Reygadas est par ailleurs crédité au générique d'Heli.

 

Prix du scénario : Jia Zhang Ke pour A Touch of Sin

A travers 4 histoires inspirées de faits divers sanglants, le film de Jia Zhang Ke dresse une fresque très pessimiste et violente de la Chine contemporaine.

 

Caméra d'Or : Ilo Ilo de Anthony Chen

Parmi les 26 longs métrages concourant pour la Caméra d'or (récompensant un 1er long métrage), le Jury de la Caméra d'or - présidé par Agnès Varda - a remis le prix, à Ilo Ilo de Anthony Chen présenté à la Quinzaine des Réalisateurs 2013. Le film raconte les relations entre trois jeunes frères de 10, 8 et 6 ans et leur domestique dans le Singapour du milieu des années 1970.

Palme d'or du Court Métrage : Safe de Moon Byounggon

La réalisatrice Jane Campion, a remis la Palme d'or du court métrage à Safe de Moon Byounggon. Le film de 13 minutes évoque une vendeuse de billets de loterie, dont les arnaques sont découvertes et qui cherche à échapper à ceux qu'elle à spoliés.

 

Les réactions à chaud de la twittosphère sur la Palme d'Or !

Laëtitia Forhan

facebook Tweet G+Google
Commentaires
  • S-REI
    Only god forgive aurait du avoir la mise en scène :-( Mais sinon bravo au récompenser !!!
  • Gotrek
    Only God Forgives n'a rien gagné, et c'est tant mieux pour le cinéma et la crédibilité du festival en général...
  • S-REI
    Hahaha :D
  • rara1205
    Un film sur l'homosexualité qui remporte la palme d'or, alors qu'en france le débat sur le mariage pour tous fait encore débat ... hasard ou choix délibéré?
  • Flamme-010
    Au passage, cérémonie de clôture bâclée, pas de message final du président (Spielberg), Canal plus intéressé par la diffusion du match du PSG...La routine, quoi.
  • Mewnaru
    Dommage. La vie d'adèle n'a jamais été mon favoris, loin de la...Mais Inside Llewyn Davis a eu le grand prix... pas si mal ! :D
  • Made?
    Bof bof... J'espère que James Gray ne présentera plus de films a cannes il sont trop parfaits pour ce festival (que serte j'aime énormément).
  • candyjane
    Flamma-010 d' accord avec toi un grand merci a ses abrutis de canal plus d' avoir saboté cette cérémonie au profil du foot du grand n' importe quoi ! c' est honteux
  • gimliamideselfes
    Kechiche qui gagne, rien de plus normal.
  • CreqSparrow
    Un petit palmarès pour une grande sélection, dommage !
  • yoyo114
    J'ai beaucoup de mal avec le style Kechiche, mais si ses films plaisent, tant mieux pour lui ! Perso j'espérais une palme d'or pour les frères coen.
  • pybe
    La BD dont est tiré le film de Kechiche est une petite merveille et du coup, j'avais une grande appréhension quand à son portage (…et a son changement de titre)… appréhension semble t’il injustifiée. Du coup, j’ai plus que hâte de le voir (ainsi que only god forgive et Inside Llewyn Davis).
  • scrat28
    La Palme d'Or: une pub pas chère pour un film que personne n'aurait été voir sinon.
  • Bacta142
    rara1205 --> Je trouve ça excellent!
  • Frizzygirl
    Arrêtez donc de râler ! Bon sang, réjouissez-vous ! Ce palmarès est éclectique, brillant (mis à part le prix de la mise en scène pour "Heli" ? le film s'est fait descendre), et reflète bien la diversité de cette édition qui avait l'air exceptionnelle ! Spielberg, je t'aime et t'aimerai toujours ! Je suis heureuse pour Kore-Eda, qui avait signé le très très émouvant et superbe "Nobody Knows" (un premier long-métrage en plus !), j'irai voir "Tel père, tel fils" ! Je suis contente pour les Coen, car je les aime aussi, ils comptent toujours parmi les meilleurs cinéastes ! Ravie aussi pour Bérénice Bejo, qui semble être l'un des plus beaux atouts du "Passé". Farhadi a déjà eu tellement de succès avec "Une séparation" (quel chef d'oeuvre!) mais on peut tout de même se réjouir que le film ne reparte pas bredouille ! Et je préfère Bérénice à Marion Cotillard ! "La Vie d'Adèle" a l'air tellement extraordinaire, que ça va être long d'attendre pour le voir ! Bref, mis à part une déception pour le couple Douglas-Damon et peut-être James Gray (mais comme il n'avait déjà rien eu pour "Two lovers" - merci Sean Penn), tout va bien !
  • Mack T.
    lea seydoux pistoné ca aide d etre la petite fille du patron de pathe
  • chips493
    Quelle est la différence entre grand prix et prix du jury? Palme d'argent et palme de bronze?
  • leparrain83
    Surpris de voir Héli au palmarès, il n'a pas vraiment été bien reçu... Je m'attendais à Only God Forgives pour la mise en scène (mais bon Winding Refn avait déjà eu ça il y a deux ans et aussi bon soit-il OGF n'aurait jamais pu remporter la Palme)
  • Made?
    Je tient a préciser une chose bien que cette cérémonie ne ma guère séduit. Vive Audrey Tautou et son rire sublime, Mention très spéciale a Asia Argento toujours aussi Argento <3 (elle était énoooorme j'aime cette façon de faire). Magistrale
  • grand-corps-malik
    Si le grand vainqueur, LA VIE D'ADELE, n'a pas l'air emballant a priori (mais à réfléchir quand même avant de refuser d'aller le voir), certains films figurant dans ce palmarès semblent tout de même intéressants:- Inside Llewyn Davis des frères Coen- Le Passé d'Asghar Farhadi- Heli d'Amat Escalante- A Touch of Sin de Jia Zhang KeDéçu que THE IMMIGRANT de James Gray, LA VENUS A LA FOURRURE de Roman Polanski, mais aussi ONLY GOD FORGIVES de Nicolas Winding Refn (certes, l'ambiance de ce film ne plaira pas à tout le monde mais il est quand même aussi stylé que DRIVE) soient repartis bredouille.
  • Nicolas Villemagne
    Je trouve bizarre que l'on donne le Prix d'interprétation féminine à Bérénice Bejo pour Le Passé d'Asghar Farhadi, ayant vu le film, que je trouve très bien, Bérénice, certes joue bien, mais pas exceptionnellement oO Alors soit les autres actrices des films présentés étaient très mauvaises et donc c'est justifié, soit c'est juste pour le donner à Bérénice et voilà tout. J'espère franchement qu'ils ont étaient plus honnête sur les autres prix, sinon...
  • Tony Bandini
    C'est simple, Bérénice Bejo est la femme de Michel Hazanavicius, faut pas chercher plus loin que ça pour trouver la raison de son succès... Déjà que la majorité des gens ne comprenaient pas pourquoi elle avait reçu un prix pour The Artist, là elle risque de se mettre le public à dos.
  • Alfred Eclipse
    @Nicolas Je suis d'accord je ne comprends pas non plus pourquoi Bejo reçoit le prix, ça fait un peu: "Ah oui, il y a ce film qui était pas mal, il faudrait lui donner quelque chose, aller on lui donne le prix d'interprétation." Parce que personnellement, je trouve pas qu'elle soit particulièrement exceptionnelle, elle sur joue un peut d'ailleurs - notamment dans la scène ou elle découvre les raisons de sa fille(je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler). Enfin, bon, ils auraient pu avoir un ex aequo pour donner quelque chose au passé, et je pense qu'il y a surement de meilleurs interprétations féminines, m'enfin.
  • J?r?me Piotrowski
    Je sens bien le film prise de tête là, le film réaliste filmé en gros plan pour faire comme Pialat. Je pense que je n'irai pas voir cette Palme, trop peur de me faire chier. J'irai voir le film des Coen et celui du Japonais Kore-Eda (j'ai beaucoup aimé I Wish). N'étant pas fan de Une Séparation, j'hésite à aller voir Le Passé....
  • J?r?my S.
    Et le prix d'un certain regard?
  • nikotex
    Dommage que cette palme d'or soit entachée par des révélations assez négatives sur le réalisateur, concernant le tournage. Pour info, les techniciens du film ont apparemment été traités comme de la merde par Abdellatif Kechiche pendant le tournage.
  • Geoffrey F.
    Rien pour The Immigrant ? :/
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Budapest Bande-annonce VF
Sponsorisé
Bécassine Bande-annonce VF
Le Silence des agneaux Bande-annonce VO
Persian Connection Bande-annonce VO
Christ(off) Bande-annonce VF
L'Ecole est finie Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Festivals
De Cocktail Molotov à La Baule-les-Pins, Diane Kurys raconte son cinéma
NEWS - Festivals
mercredi 20 juin 2018
De Cocktail Molotov à La Baule-les-Pins, Diane Kurys raconte son cinéma
Bande-annonce de Budapest : Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe en pleine débauche !
NEWS - Films à la TV
vendredi 4 mai 2018
Bande-annonce de Budapest : Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe en pleine débauche !
Sponsorisé
Dernières actus ciné Festivals
Meilleurs films à l'affiche
Avengers: Infinity War
Avengers: Infinity War
4,5
De Joe Russo, Anthony Russo
Avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo
Bande-annonce
Le Silence des agneaux
Le Silence des agneaux
4,4
De Jonathan Demme
Avec Anthony Hopkins, Jodie Foster, Scott Glenn
Bande-annonce
La Révolution silencieuse
La Révolution silencieuse
4,3
De Lars Kraume
Avec Leonard Scheicher, Tom Gramenz, Lena Klenke
Bande-annonce
Mon voisin Totoro
4,2
De Hayao Miyazaki
Bande-annonce
Deadpool 2
4,2
De David Leitch
Avec Ryan Reynolds, Josh Brolin, Morena Baccarin
Bande-annonce
Monsieur Je-sais-tout
4,1
De François Prévôt-Leygonie, Stephan Archinard
Avec Arnaud Ducret, Max Baissette de Malglaive, Alice David
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Back to Top