Soyez sympas, rembobinez
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,6 pour 9 981 notes dont 1 021 critiques  | 
  • 263 critiques     26%
  • 377 critiques     37%
  • 91 critiques     9%
  • 160 critiques     16%
  • 70 critiques     7%
  • 60 critiques     6%

1021 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Lemury

2 abonnés | Lire ses 5 critiques |

   4.5 - Excellent

Grande leçon de cinéma, à travers le film lui même, très bien maîtrisé (tout n'est pas parfait certes mais on excuse tout à Gondry) mais aussi grâce au message que porte le film : le cinéma ne se limite pas aux moyens financiers dont dispose le réalisateur mais s'étend et se déploie grâce au génie et à la virtuosité d'esprits amoureux (du cinéma). Une leçon dont devraient s'inspirer Hollywood...

mahboub38

17 abonnés | Lire ses 6 critiques |

   2 - Pas terrible

Histoire pas terrible... Dommage vu le casting.. C'est spéciale comme film


Moon In June

0 abonné | Lire ses 20 critiques |

   2 - Pas terrible

Décevant. Une idée de départ séduisante et prometteuse, mais un traitement ni vraisemblable ni vraiment déjanté. Aurait mérité plus de liberté et d'ambition qu'une comédie de quartier trop américaine.

Roub E.

24 abonnés | Lire ses 1037 critiques |

   4.5 - Excellent

Un film jouissif bourré d idée sur la simple envie de faire du cinéma. Après avoir accidentellement effacé toutes les cassettes d un vidéo club, Jerry et Mike vont filmer à leur sauce plusieurs standards de la VHS. C'est drôle, poussé par une énergie créative extrêmement positive. Ce film donne une envie simple : prendre une caméra et se mettre à "Sueder".

Martin V.

7 abonnés | Lire ses 6 critiques |

   3.5 - Bien

Dans “Soyez sympas, rembobinez” Michel Gondry et le grand Jack Black nous offrent à voir une magnifique mise en abîme du cinéma. C’est l’histoire d’un homme, Jerry (Jack Black) à qui une expérience loufoque donne un corps magnétique et qui, se rendant dans la vidéothèque de son meilleur ami, Mike (Yasiin Bey), démagnétise toutes les casettes vidéos de films tous plus cultes les uns que les autres. Pour satisfaire la demande et garder la vidéothèque en vie alors qu’elle est au bord de la destruction, les deux amis vont prendre l’initiative de retourner eux même tous les films, c’est comme cela qu’on assiste a des remakes hilarants de « SOS fantômes », « Le Roi Lion », « Robocop » et bien d’autres, ravivant la vidéothèque. Donnant à leurs créations l’appellation de films « suédés » c’est également la création d’une tendance internet que va engendrer ce film, et on voit vite fleurir les films « suédés » sur la toile, films refaits avec les moyens du bord de réalisateurs amateurs. Un film en bref, très réussi et jouissif, on se plaît à voir un Jack Black toujours aussi énergique et joyeux, de plus que les remakes occasionnent des situations réellement hilarantes. Film à voir malgré Spoiler : une fin un peu cliché du « tout est bien qui finit bien » comparé a un film carrément loufoque.

Hunter Arrow

40 abonnés | Lire ses 407 critiques |

   3.5 - Bien

Un film sympathique de Michel Gondry prenant la forme d'un hommage au cinéma dans un premier temps mais aussi et surtout à cette époque aujourd'hui révolue des Vidéos Clubs. Ces lieux où l'on louait des films en K7 pour ensuite les rapporter dans les temps prévus sinon l'on risquait de payer encore plus cher notre location, ce qui pouvait donner lieu à de formidables courses contre la montre faisant passer les journées de Jack Bauer pour des piques-niques à destination des retraités. Et finalement c'est ce qui m'a déçu dans ce film : le fait que l'idée géniale et inventive des films "swedés" laisse place assez vite à ce sentiment qui, bien que je le partage, est par là trop empreint d'une nostalgie un peu "plombante" pour la dynamique comique que le film cherchait à construire. Après dans les faits, j'aime beaucoup ce message que le long métrage de Gondry délivre où l'on comprend que finalement les films sont peut être la propriété de leurs ayant droits d'un point de vue technique, mais que finalement ils appartiennent surtout à leur public car c'est ce dernier qui aura permis à ces oeuvres de perdurer dans le temps. E clair un film qui ne tient peut être pas toutes ses promesses mais demeure très sympathique.

ml-menke

11 abonnés | Lire ses 530 critiques |

   3.5 - Bien

On a été prévenu les voilà: le duo Jack Black Mos Def déménage. L'idée est brillante. Quand à l'éxécution on n'a rien à lui reprocher. Mais surtout le charme opère ! Leur version de ghost buster est un pur plaisir. A voir et à re-voir encore ...

Vincent T.

1 abonné | Lire ses 2 critiques |

   4 - Très bien

"Be kind, Rewind" ou "Soyez sympa, rembobinez", en français est le 11ème long-métrage du célèbre réalisateur Michel Gondry. Ce film de 1h40 sortit en 2008 met en scène des acteurs connus comme Jack Black et Mos Def une grande figure de hip-hop mais également des amateurs ou des comédiens peu reconnus (Danny Glover, Melonie Diaz, Mia Farrow, Sigourney Weaver...). Le titre du film est un slogan bien connu des vidéoclubs qui demandent de rembobiner les cassettes avant de les rendre, dans cette comédie il peut pourtant avoir un tout autre sens. En effet ici ce sont les clients du vidéoclub qui pourraient demander aux personnages principaux de rembobiner pour revoir leur films suédés. L'histoire se passe dans le New Jersey dans la ville de Passaic à une époque qu'on devine contemporaine, où les VHS sont peu à peu remplacer par les DVD. Deux amis, Jerry et Mike, vont être amenés à tourner des remakes de films suédés (avec les moyens du bord) alors qu'ils gèrent le vidéoclub de Mr. Fletcher, le père adoptif de Mike. Après un accident Jerry devient magnétique et efface toutes les cassettes du vidéoclub. Mike et Jerry décide alors de tourner eux même un premier film , "S.O.S Fantôme" . Peu à peu, la petite ville de Passaic devient fan des films des deux amis alors que Mr . Fletcher rentre de son étude de marché résigné à devoir remplacer ses cassettes par des DVD. Mr. Fletcher se laisse donc convaincre et les films suédés se vendant de mieux en mieux, il voit en eux un moyen de sauvé son vidéoclub (et par la même occasion son appartement )qui doit être remis aux normes. Mais alors que les bénéfices du vidéoclub grimpent en flèche les cinéastes amateur se font saisir puis détruire leurs court-métrages et doivent une amende de 3,5 milliards de dollars. Dépité, Mike apprend de plus que sont héro d'enfance, Fats Waller, une star de jazz, n'est pas né à Passaic dans sa maison comme lui avait dit Mr. Fletcher. C'est un mouvement de toute la ville qui va convaincre Mike de réaliser un dernier film sur leur ville où est né Fats Waller (d'après tous les habitants unanime). Et c'est la projection de ce film qui empêchera les huissiers de saisir la maison de Mr. Fletcher. Ce film illustre la volonté de Michel Gondry d'encourager les films "faits maison" et de casser l'idée que faire un film est inaccessible au grand public. Le film en lui même ne comportant aucune effet spécial et engageant beaucoup de comédiens amateur reflète cette idée de "moyens limités" (malgré un budget de 20 millions de dollars) en ne tournant que dans un quartier avec des lieux peu variés. De plus ce film dénonce l'abandon de la VHS pour le DVD à l'ère de la modernisation. Pour conclure ce film m'a beaucoup plus, il arrive à transmettre un message sur les films faits soit même avec de l'humour, je conseille donc d'aller voir ce film.

QuelquesFilms.com

25 abonnés | Lire ses 973 critiques |

   3.5 - Bien

Inventif, décalé, drôle, amusant, touchant, ce film est un hommage au cinéma, aux cinéphiles, aux cinéastes. Et à tous les artistes bricoleurs de génie. Michel Gondry en est un lui-même, assurément. L'idée originale de ce scénario est excellente et sa concrétisation, joyeusement loufoque en termes de mise en abyme. La façon dont le réalisateur orchestre les remakes de 2001 : l'odyssée de l'espace, Robocop ou Rush Hour, bidouillages délirants, vaut vraiment le coup d'oeil... Après, on peu toujours dire que l'évolution dramatique est un peu répétitive, un poil limitée aussi sur le fond, ou trop sentimentale dans ses aboutissements. Mais on tombe aisément et agréablement sous le charme de cette comédie singulière, de son humour potache, de sa fibre poétique, de son humanisme tendre et naïf.

http://www.quelquesfilms.com/filmotech_detail.p...

Émilien Bartoli

3 abonnés | Lire ses 60 critiques |

   3.5 - Bien

Bienvenue dans les nouvelles fantaisies conceptuelles de Michel Gondry. Un postulat doit être posé afin de pouvoir accepter l’idée même de cette histoire : n’ayez pas peur des anachronismes et autres idées irréelles (un vidéoclub ne louant que des vieilleries et classiques en VHS dans l’Amérique des années 2000). Autrement dit, acceptez le voyage qui vous est proposé et jugez de son agrément en toute quiétude. Si ce film ne dénote pas d’ambitions comparables à celles des dernières œuvres du cinéaste (Eternal sunshine of the spotless mind, La science des rêves), il est une comédie populaire qui vole largement au-dessus de ce que l’on étiquette comme telle habituellement. La présence de l’emblématique Jack Black (au niveau d’un Jim Carrey aux USA) est là pour le confirmer, il se montre vraiment délirant dans ce rôle d’ado-adulte qui se prend au jeu de réaliser des remakes « suédés » de classiques du cinéma. Si les loufoqueries sont importantes et occupent une large place, le volet social n’est pas oublié. En filigrane il s’agit de l’histoire d’un quartier quelconque et d’un immeuble qui l’est tout autant, de la difficulté de petits commerçants à se mettre au goût du jour imposé par la technologie, du rejet d’œuvres formatées trop « parfaites » et aseptisées. Ce deuxième versant du film souffre cependant d’une trop grande naïveté dans son énonciation finale et mine quelque peu la légereté revendiquée.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Soyez sympas, rembobinez Bande-annonce VF
92 293 vues
Soyez sympas, rembobinez Bande-annonce VO
425 810 vues
Soyez sympas, rembobinez Extrait vidéo VF
5 176 vues
16 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné