Mon AlloCiné
    Les Marches du Pouvoir
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Les Marches du Pouvoir" et de son tournage !

    Pour observer les coulisses d'une primaire à l'américaine

    Pour avoir une bonne raison de dire "tous pourris"...

    Pour la confirmation de l'émergence de Ryan Gosling comme nouvelle star hollywoodienne

    Titre romain

    The Ides of March (titre original du film) correspond au 15 mars du calendrier romain. L'expression a été popularisée par une des scènes de Jules César de William Shakespeare, dans laquelle un oracle prévient le célèbre général de se méfier du 15 mars, date à laquelle il finira par être assassiné.

    Festival

    Le film a été présenté en compétition officielle à la Mostra de Venise 2011.

    Adaptation d'une pièce

    Les Marches du Pouvoir est une adaptation de la pièce de théâtre Farragut North de Beau Willimon.

    Lieux de tournage

    Parmi les Etats qui ont servi de lieux de tournage, on peut citer l'Ohio, le Michigan et le Kentucky, Etat natal de George Clooney. Le producteur et co-scénariste Grant Heslov remarque : "George est de la région et il la connaît très bien. Il était familier de beaucoup d’endroits où nous avons tourné et il connaissait les gens. Cela a rendu les choses plus agréables." Grâce à lui, la population locale s’est particulièrement intéressée au film, et plus de 23 000 personnes se sont présentées pour le casting des figurants.

    Une ville en souffrance

    George Clooney a tourné une partie du film à Détroit, une ville plongée dans la récession depuis quelques années : "Détroit est une ville qui va mal. Elle a perdu son industrie musicale et son industrie automobile, et maintenant elle est en train de perdre son industrie cinématographique. Je croise les doigts pour elle parce qu’elle traverse actuellement une période difficile."

    Une pluie d'Oscars

    Le casting des Marches du Pouvoir est composé d'une pléiade d'acteurs oscarisés dont George Clooney, Philip Seymour Hoffman et Marisa Tomei. Si ce casting de rêve a été facile à assembler, c'est avant tout grâce à George Clooney, comme nous l'explique Brian Oliver, l'un des producteurs du film : "George et Grant Heslov connaissent beaucoup de monde, et les gens veulent travailler avec eux. Nous n’aurions jamais eu un tel casting si George n’avait pas été le réalisateur. Pour un producteur, c’est un rêve !"

    George Clooney par défaut

    Si George Clooney interprète le rôle du gouverneur Mike Morris, c'est parce que personne n'en voulait, chose qui a finalement arrangé l'acteur : "C’est loin d’être le personnage le plus amusant du film. C’était un rôle facile pour moi parce que je savais qui il est et ce qu’il fait, et puis nous avons le même âge. Être candidat aux présidentielles n’est pas une chose que j’aimerais vivre, mais je pouvais le faire à fond pour ce film", affirme-t-il.

    Une filmographie qui fait des envieux

    Alors qu'elle n'est âgée que de 24 ans, Evan Rachel Wood a déjà une belle carrière derrière elle. Révélée par le film Thirteen, on a pu la voir dans The Wrestler et Whatever Works, mais aussi dans la série True Blood.

    Inspirations

    George Clooney a encouragé ses acteurs et son équipe à regarder plusieurs documentaires sur des campagnes comme The War room, qui retrace la campagne présidentielle de Bill Clinton en 1992, Journeys with George, sur la campagne de George W. Bush en 2000, et Barack Obama vers la maison blanche pour sa campagne de 2006. Les cinéastes ont même regardé Primary un documentaire de 1960 sur le futur président John F. Kennedy et le sénateur Hubert Humphrey durant les primaires du Wisconsin. Stuart Stevens, un stratège de campagne républicaine, conseiller politique et consultant dans les médias, a aussi aidé le cinéaste à préparer le film

    Les costumes

    La chef costumière Louise Frogley a opté pour un style classique, intemporel et pratique. Ses choix ont souvent été influencés par les acteurs eux-mêmes. Elle raconte : "Marisa Tomei voulait ressembler à Patti Smith, elle a donc créé son propre look en s’éloignant un peu de celui de son modèle. Ryan Gosling avait plus d’idées sur ses tenues que les autres acteurs. Il s’intéresse beaucoup aux vêtements." Reflétant son ascension dans les arcanes de la campagne, les vêtements de Ryan Gosling deviennent plus chics dans la dernière scène où il porte un costume Gucci. À l’inverse, les costumes de Philip Seymour Hoffman sont de plus en plus froissés. Le costume que porte George Clooney dans le rôle du gouverneur Mike Morris a été fait sur mesure comme c'est le cas pour le Président Obama.

    Affiches de campagne

    Les affiches de campagne ont été soigneusement conçues comme elles l’auraient été pour de vrais candidats, et sont très différentes d'un candidat à l'autre, les affiches de Morris ayant un look plus branché que celles de Pullman. Sharon Seymour, décoratrice, déclare : "Les affiches de Morris s’inspirent un peu de celles d’Obama durant sa campagne, elles ont un style plus contemporain et un côté très graphique."

    Les décors

    A l’exception des Q.G. de campagne de Pullman et Morris qui ont été créés dans des espaces à louer dans le centre de Detroit, la plupart des décors du film sont des décors naturels. Plusieurs conseillers en politique de l’Ohio et de Washington ont fourni des informations précieuses à la chef décoratrice pour définir le style du film.

    Des plans bousculés

    George Clooney et Grant Heslov avaient envisagé de tourner le film en 2008 mais la politique est venue compliquer leur planning. George Clooney se souvient : "Nous avions travaillé sur le scénario pendant un an et demi quand Obama a été élu avec la vague d’enthousiasme et d’espoir que l’on sait. Ce n’était pas le bon moment pour faire le film, les gens étaient trop optimistes pour un film aussi cynique ! Un an plus tard, tout le monde est redevenu cynique, et nous avons pensé que nous pouvions enfin faire ce film !"

    Une année chargée

    L'année 2011 est très chargée pour Marisa Tomei puisqu'elle est à l'affiche de trois films : La Défense Lincoln, Crazy, Stupid, Love et Les Marches du Pouvoir.

    Un peu plus qu'un fils de

    Max Minghella, fils du réalisateur Anthony Minghella, est petit à petit en train de se faire un nom sur grand écran, notamment grâce à sa prestation dans The Social Network, pour laquelle il fut nommé au Screen Actors Guild Award. Conquis par la pièce Farragut North dont est tiré Les Marches du Pouvoir, il a tout de suite voulu participer au film : "Je l’ai vue deux fois à New York et deux fois à Los Angeles. Quand j’ai appris qu’elle allait être adaptée au cinéma, j’ai fait tout ce que j’ai pu pour participer."

    Un monteur de prestige

    Stephen Mirrione est un fidèle collaborateur de George Clooney puisqu'il a monté tous ses longs métrages. Monteur réputé, il a remporté l'Oscar du meilleur montage pour son travail sur Traffic de Steven Soderbergh, lui-même fréquent collaborateur de George Clooney (Ocean's Eleven, Solaris, Hors d'atteinte, etc.).

    Retrouvailles

    Les Marches du Pouvoir est le second film dans lequel Marisa Tomei joue avec Ryan Gosling, après Crazy, Stupid, Love. L'actrice retrouve aussi Evan Rachel Wood, qu'elle avait croisée dans The Wrestler. George Clooney retrouve quant à lui la compagnie de Jeffrey Wright pour la seconde fois, après Syriana.

    Né pour la politique

    Né dans la capitale des Etats-Unis, Jeffrey Wright a toujours été passionné par la politique. Diplômé d'une licence de science politique, il a longtemps songé à devenir avocat avant d'être acteur. Ce rôle de sénateur était donc fait pour lui : "C’est un film sur le pouvoir et les intrigues qu’il fait naître. Washington est un endroit impitoyable, et les enjeux y sont exceptionnellement élevés. Et en plus je suis passionné par ce milieu." A noter que l'acteur est habitué à ce genre de rôle puisqu'il interprétait Colin Powell dans W. - L'improbable Président, un avocat d'affaire plongé en plein scandale géopolitique dans Syriana, et un caporal du Pentagone dans Un Crime dans la tête.

    DiCaprio, producteur

    Leonardo DiCaprio devait figurer au casting des Marches du Pouvoir, et bien qu'il se soit rétracté avant le début du tournage, il est resté producteur du film.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • Downton Abbey (2019)
    • Deux Moi (2018)
    • Rambo: Last Blood (2019)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Le Dindon (2018)
    • Portrait de la jeune fille en feu (2018)
    • Chambre 212 (2019)
    • Alice et le maire (2018)
    • Ceux qui travaillent (2018)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Sœurs d'armes (2018)
    • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
    • Inséparables (2018)
    Back to Top