Mon AlloCiné
    Skyfall
    note moyenne
    4,1
    33998 notes dont 3781 critiques
    19% (703 critiques)
    41% (1561 critiques)
    18% (672 critiques)
    11% (428 critiques)
    6% (227 critiques)
    5% (190 critiques)
    Votre avis sur Skyfall ?

    3781 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2435 abonnés Lire ses 645 critiques

    4,0
    Publiée le 3 novembre 2012
    "Skyfall" est pour le moins un très bon James Bond dont tous les ingrédients sont bien présents pour une réussite sans failles ! Javier Barden, en blond décoloré, plutôt inattendu est surtout le personnage exceptionnel dans la peau de ce criminel psychopathe et ex-agent secret. Quant à Tony Craig, il assure jusqu'au bout et compose très bien son personnage de super-héros toujours prêt à rebondir contre tout malgré une sensation de lassitude, de fatigue qui commence à émerger de-ci, de-là... Ses traits tirés le trahissent plus d'une fois ! Du même coup, il apparaît plus fragile, plus sensible jusqu'à avoir quelques révélations intéressantes sur son enfance... Ce qui bien au contraire, n'empêche pas que tout fonctionne le mieux du monde, intrigue, action (bien maitrisée et modérée pour une fois)... Tout cela pour le plus grand plaisir du spectateur ! De plus, une certaine sobriété doublée de belles images et de beaux plans de caméra ne gâtent rien ! Et il y a bien sûr la mythique Aston Martin en prime... Alors que demander de plus ?
    Beerus
    Beerus

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 57 critiques

    4,0
    Publiée le 26 octobre 2012
    Ce Skyfall de Sam Mendes, constitue le véritable Reboot de la série en réintroduisant tous les codes et les personnages à leur place originelle, Casino Royale et sa suite bâtarde s'inscrivant quant à eux dans une parenthèse, celui-ci tombe à pieds joints pour remettre aux goûts du jour le plus célèbre des agents britanniques. La mise en scène de Mendes est correcte quoi qu'un peu timorée, mais c’est surtout la somptueuse photographie du non moins excellent Roger Deakins qui éblouie les yeux. Javier Bardem dans son rôle de méchant s’en sort relativement bien (il ne rejoue pas sa partition du film des Frères Coen même si capitulairement c’est assez similaire), en livrant une interprétation plutôt inhabituelle dans la série, Daniel Craig fait du Daniel Craig, et les James Bond Girls sont bien utilisés, Q devenu un jeune geek est parfaitement dans son époque. Le montage aurait mérité d'être plus resserré, il y a quelques longueurs. Au final ce 23ème épisode, qui fête les 50 ans du personnage, se révèle un très bon cru.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 697 abonnés Lire ses 611 critiques

    4,5
    Publiée le 29 novembre 2013
    " Skyfall " est l'un des meilleurs James Bond depuis les 50 ans. La musique d'Adèle est magique, je l' écoute en boucle. Des scènes d'actions incroyables, de l'humour efficace et un bon méchant dans le film ! Mais je préférais quand même le premier James Bond de Daniel Craig " Casino Royale ". Daniel Craig est parfait. A voir et à revoir sans hésiter et vivement une suite ! J'en redemande.
    Raptor Bonaparte
    Raptor Bonaparte

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 215 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mai 2016
    Un opus brillant. Quatre années ont passé depuis la relative déception de Quantum Of Solace et la production fut truffée d'obstacles. Suspendu en 2010, voire au bord de l'annulation, suite à des graves problèmes financiers de la MGM, cette vingt-troisième mission de 007 a failli ne jamais voir le jour. Sortie de ses ennuies, la MGM décide de relancer la production en faisant appel à Sam Mendes, grand habitué des films dramatiques comme en témoignent American Beauty, Les Sentiers de la Perditions ou encore Les Noces Rebelles. Censé sortir en 2012, ce nouvel opus devait marquer le coup du cinquantième anniversaire de la licence et apporter un vent de fraicheur sur la saga. Alors, qu'en est-il du résultat ? L'histoire est totalement différente des deux opus précédents. Préférant revenir au caractère épisodique de la franchise, Skyfall opte pour une histoire à part entière, brisant ainsi la continuité instaurée par Casino Royale et Quantum Of Solace. Nous retrouvons donc double-zéro-sept au prise avec des dangereux terroristes qui s'amusent à révéler des noms d'agents infiltrés dans le monde. Pas désagréable sur le papier, ce vingt-troisième opus mise sur une histoire sombre et mystérieuse pendant quasiment une bonne heure. Passé ce délais, le film devient un vengeance-movie original et prenant, bien que s'éloignant pas-à-pas des habitudes de la saga. Plus crédible que dans l'opus précédent, le bad-guy impose sa loi dès son arrivée et offre sans nul doute un des plus charismatique personnage de la franchise. Mieux maitrisé que Quantum Of Solace, les séquences d'actions et de courses-poursuites s'enchainent avec une fluidité et un dynamisme fort appréciable. Cet opus est également l'occasion d'explorer le passé James ainsi que celui de la famille Bond, grâce à des icônes et des lieux incroyables. Des éléments qui raviront, à n'en point douter, les fans inconditionnels. Plus mature, Bond montre pour la première fois ses limites, tant émotionnelles que physiques, et ça rend le personnage encore plus attachant. Bourré de références et de clins d’œils à la franchise, notamment le stylo-explosif de GoldenEye, le film de Sam Mendes reste à ce jour une des meilleures missions de l'agent secret Britannique malgré cette entorse faite à la tradition. Le casting est beaucoup plus étoffé que par le passé. Daniel Craig reprend son rôle de James Bond pour la troisième fois. Plus droit dans ses bottes, adroit et déterminé, il semble porté par la gravité de l'histoire et des évènements. Judi Dench, assez en retrait dans les deux opus précédents est, cette fois-ci au centre de l'histoire. Pour sa dernière apparition en tant que M, la superbe actrice nous offre une interprétation incroyable. La véritable surprise est Javier Bardem (No Country For Old Men, Biutiful) qui semble transfiguré par son personnage à la fois terrifiant et fascinant. Un méchant à la hauteur de cet opus, classe et atypique. C'est également la première fois que sont introduits deux personnages iconiques de la franchise, Eve Monneypeny interprétée par Naomie Harris (Pirates des Caraïbes 2 et 3) et Q joué par le jeune Ben Whishaw (Le Parfum, Cloud Atlas), qui apportent un vent de fraicheur à la franchise. La réalisation est, assurément, un des points fort de cet opus. Le film nous propose des voyages en Chine, Macao ou encore en Écosse, patrie de Bond et de sa famille. Osé et ambitieuse, la photographie est très soignée et nous permet d'apprécier des plans-larges incroyables. Donnant dans les tons bleutés et jaunâtres, l'atmosphère du film s'en ressent sur les décors, exiguës et étouffants à souhait. Il en va de même pour la bande-son de Thomas Newman, qui a déjà travaillé à trois reprises avec Sam Mendes, offre une composition altérant moments sombres et lourds avec des instants douceurs et nostalgique. On peut également souligner l'excellente prestation d'Adèle qui signe avec son morceau Skyfall une des musiques d'introduction qui deviendra, sans nul doute, une référence. Les : un épisode à part entière qui propose une histoire totalement différente des autres Bonds, un opus qui s'intéresse au passé de Bond, des acteurs impliqués dans leurs personnages, un bad-guy superbe, une réalisation exemplaire accompagnée d'une bande-son superbe (le morceau d'Adèle est incroyable ! Les - : mais une histoire qui n'a rien à voir avec les missions habituelles de Bonds, pas de James Bond Girl charismatique. Skyfall est très souvent considéré comme le meilleur opus de la franchise mais aussi comme l'opus de la maturité pour Daniel Craig. Oui, le scénario est original et s'intéresse à des éléments du passé obscur de Bond sur fond de vengeance et offre des séquences dynamiques. Certes le méchant est crédible et colle parfaitement à l'atmosphère sombre du film. Mais (oui, il y a un mais), le film s'éloigne de l'ambiance traditionnelle de la franchise, répondant plus aux codes d'un vengeance-movie qu'à ceux d'un James Bond. A ce titre, la musique d'Adèle convient parfaitement à cette atmosphère atypique qui mêle lourdeur et douceur. Pas très dérangeant, cette entorse à la tradition révèle une volonté de proposer quelque chose de totalement différent et la recette prend littéralement aux tripes. Indéniablement un des meilleurs opus aux côté du splendide Casino Royale.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 072 critiques

    5,0
    Publiée le 31 janvier 2013
    Un flagrant retour aux sources (avec la rencontre avec Q, l'Aston Martin...), une appropriation osée et parfaitement assumée du mythe james-bondien, un volet d'excellente facture où James Bond se révèle moins physique, plus cérébral, plus intimiste. Scénario extrêmement solide, scènes d'action plutôt bonnes même si Sam Mendes n'est pas un surdoué dans ce domaine. Photographie absolument superbe. Javier Bardem serait-il l'un des plus charismatiques et un des meilleurs méchants de la saga ? Avec "Bons baisers de Russie" et "Casino royale", assurément dans mon top 3. Le meilleur film de 2012 en balance avec "The dark knight rises" de Nolan.
    LeFilCine
    LeFilCine

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 157 critiques

    3,5
    Publiée le 8 novembre 2012
    Un James Bond très surprenant, loin de la trame scénaristique habituelle des autres Bond. Des scènes certes magnifique mais une histoire qui ne décolle jamais vraiment. On reste sur notre faim malgré un gros potentiel. La mort rapide de la James Bond girl, l'absence de gadgets, le virus informatique, sont des mauvaises idées. La longue scène finale est intense mais peine à susciter l'émotion. Craig est irréprochable malgré tout, mais il manque un vrai souffle épique dans le film.
    Wolverine1992
    Wolverine1992

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 175 critiques

    4,0
    Publiée le 9 novembre 2015
    Un opus bien plus sombre que les précédents, et c'est en quelque sorte ce genre de film qui m'attire généralement. C'est peut être aussi pour ça que j'aime ce James Bond ! Il s'éloigne avec lucidité des codes du James Bond basique : les James Bond Girls à profusion dont je trouve l'utilisation très machiste, un humour lourd, des scènes d'actions rocambolesques en veux tu en voilà... Là, "Skyfall" est à contre-courant de tout cela, il n'y a quasiment pas de James Bond Girls, pour ainsi aucune même, mais que de "vraies" femmes, ayant des convictions bien plus stables et réalistes. Pour les scènes d'actions elles sont dosées, contrairement à "Quantum of Solace "ou ça partait dans tout les sens, et d'une subtilité dans la mise en scène surprenante ! Comme la scène dans l'immeuble avec les jeux de lumières que j'ai adoré, entre obscurité et "multicolore" c'est du grand art pour un Bond, en plus Sam Mendes ajoute un élément psychologique sur 007, celui ou il tient à bout de bras Patrice (le tueur), ce dernier ayant les pieds sous 300 mètres de vide, et qu'il le lâche, le laissant en proie au doute sur son état physique, qu'on a pu constater avec la scène de l'ascenseur quelques minutes plus tôt. Alors que d'habitude il dégomme tout le monde et dépoussière sont costard, j'aime bien aussi mais ça peut vite lasser quand on ne varie jamais... Une mise en scène bien plus posée que le précédent Bond, on prend le temps d'approfondir la psychologie de James et ça fait du bien d'être intime avec un tel personnage sans pour autant balancer des explosions toutes les cinq minutes ! On revient à ses origines. Car on entrevoit la fragilité de l'espion, sa barbe prenant une teinte grisonnante pour nous montrer qu'il arrive à un stade où la remise en question de ses capacités physiques prend un tournant, puis l’échec et la décision prise par M d'ouvrir le feu au risque de le toucher l'a affecté, quitte à avoir un dangereux penchant pour l'alcool bien plus prononcé qu'un simple Vodka Martini ! Mais l'attaque du MI6 l'a reboosté dans ses convictions, puis il se rend compte que M est malgré tout comme une mère pour lui, et son instinct protecteur envers elle et sa patrie est inconsciemment plus fort que le reste, c'est sa seule famille. Et puis cette photographie... cette photographie !! Je crois que je n'ai pas vu de film aussi magnifique esthétiquement parlant depuis bien longtemps. Le choix du directeur de la photographie est très judicieux, car Roger Deakins a aussi travaillé sur "Jarhead", "The Big Lebowski" ou encore "Les Évadés" et tout ça dans le rôle technique de directeur de la photo. C'est appliqué, aussi doux pour nos yeux qu'un bain de soie ! En bref c'est un excellent James Bond avec une photographie furieusement magnifique ! Cette esthétisme de qualité est soutenu par une mise en scène plus sombre et mature que les précédents opus, portant avec sincérité un James Bond mis à nu. Les acteurs sont formidables, même si je n'en est pas parlé en détails, surtout Craig, Javier Bardem et Judi Dench plus sensationnels que jamais.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 701 critiques

    4,5
    Publiée le 2 mars 2013
    23eme James Bond réalisé par le talentueux Sam Mendes, Skyfall rattrape un peu la barre de Quantum Of Solace qui proposait des scènes d'action trop brouillonnes et un manque d'émotion. A ce titre, la longue course-poursuite du début est à couper le souffle durant presque un quart d'heure. Quant à l'émotion, il n'y en manque pas. Les liens entre James Bond et M se resserrent entre amour presque filiale et froideur toute professionnelle. La fin justifierait les moyens. Tuer Bond si ça peut sauver derrière 6 agents secrets. Face à eux, un ancien agent incarné par Javier Bardem dans un nouveau rôle de tueur taré après No coutry for old men. Le film se tient bien entre grand spectacle, scènes de parlotte et clins d'oeil à l'ensemble de la saga 50 ans oblige sauf durant la dernière demi-heure qui part un peu dans le n'importe quoi. James Bond devient un survival, un film d'action penchant vraiment vers Les chiens de Paille de Sam Peckinpah où James et son garde-chasse doivent défendre la propriété ancestrale des Bond face à une armée de tueurs. Référence voulue ou pas, cette fin, interminable paraît hors de propos. Néanmoins, le charisme de Daniel Craig est éclatant et la fin ose prendre le pari de nouvelles aventures avec lui. Je ne dis pas non.
    T-rhy
    T-rhy

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 183 critiques

    4,0
    Publiée le 18 novembre 2012
    007 revient en état de grâce avec un nouveaux volet plus incisif et fidèle à la série. Un méchant charismatique avec un plan, de l'action et cette pointe d'humour british qui manquait terriblement au dernier volet. Une vrai remise aux goûts du jour de la franchise, qui ravira fans de la 1ère heure et nouveaux venues. Daniel Craig est plus à l'aise que jamais en costume et avec son Walter PPK, M est toujours aussi impeccable, on a un Q Geek/Nerd pour la nouvelle génération, un générique d'une classe et puissance folle (Adèle a effectué un travail superbe, un générique aussi ébouriffant que celui de Goldeneye...)... Ne manque que quelques gadgets High-tech et Skyfall serait une réussite à tous les plans. Bref... Un très bon Bond, pas le meilleurs mais indéniablement plus réussi que le précédent volet.
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 333 critiques

    4,0
    Publiée le 4 novembre 2012
    Un très bon épisode, qui fait moins bien que Casino Royale mais qui fait quand même mieux que Quantum Of Solace. La performance de Daniel Craig est impressionnant, avec aussi un Javier Bardem (en blond) qui à l'ai plus impressionnant et plus terrifiant que jamais. spoiler: Je trouve qu'on ne vois pas énormément Bérénice Marlohe, la soi disante french Bond Girl, moi j'aurais plus penser à Naomi Harris qu'on voit quand même beaucoup plus Avec des cascades étonnantes, des coups feux qui ne s'arrêtent jamais, des scènes d'actions, d'armes et cascades réunis font tout simplement un mélange explosif. Je vais beaucoup parler de la prestation de Judi Dench en M qui est tout simplement incroyable , spoiler: elle nous donne beaucoup d'émotion à la fin de ce film, quand elle se fait tuer par Raoul Silva (Javier Bardem) Le réalisateur Sam Mendes et les designers nous font un générique subtilement bien fait, avec du sang et une chanson interprété et écrite par Adèle nommé "Skyfall" comme le titre du film. On voit quand même bien l'évolution de Bond avec les femme entre ce dernier opus et les James Bond à l'époque de Roger Moore et Sean Connery. Avant Bond couchait avec au moins dix femmes dans le film, mais dans les années 80, ou Timothy Dalton à succédé à Roger Moore, le Sida est arrivé et on voit bien maintenant quee Timothy Dalton,Pierce Brosnan et bien entendu Daniel Craig, couche ou séduit que 1 ou 2 femmes dans le film. Bon ce dernier opus est à voir pour tous les fans de la saga depuis 1962 à l'époque de Sean Connery mais vous serez plus déçu par rapport à Casino Royale.
    Charles G
    Charles G

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 463 critiques

    4,0
    Publiée le 29 octobre 2012
    Quatre ans se sont écoulés depuis le mitigé Quantum of Solace, qui, je vous la dis, gagne à la revoyure. Quatre années durant lesquelles, pendant que la MGM se battait contre son surendettement, la maison de production nous a tenus en haleine en distillant au coup par coup des informations sur le 23ème épisode de James Bond. La première d'entre elle restera la plus importante : en 2009, MGM annonce donner les clés de la réalisation du prochain opus à Sam Mendes. On dirait qu'une page s'est tournée ces denrières années. Les studios ont compris qu'ils avaient intérêt à confier les grosses franchises à des réalisateurs au talent affirmé. Ainsi, nous avons eu les Spiderman de Sam Raimi, les Batman de Christopher Nolan et les Mission : Impossible de J.J. Abrams. 007 est donc pour le temps d'un épisode sous l'égide d'un réalisateur auréolé d'un Oscar pour son tout premier film, American Beauty, et dont les films suivants sont de très grande qualité (notamment le très sombre et marquant Les Noces Rebelles). Les semaines d'attente se transforment ensuite en mois puis en année, pendant que le titre et le casting du film nous sont fournis. Enfin, nous y sommes. Le film débute par une séquence d'un quart d'heure, tout comme les deux précédents, avec course poursuite de haute volée et effets spéciaux très réussis. La différence avec les prédécesseurs réside dans l'apparence de Daniel Craig, visiblement vieilli et abimé, qui n'a plus la force naturelle d'antan. Et puis l'accident arrive ; notre beau héros est victime d'un tir raté et disparaît. Le magnifique générique de début nous laissera tout juste le temps de digérer l'information et de nous demander si ce que l'on vient de voir est vraiment ce qui a été diffusé à l'écran ou si notre cerveau nous a joué des tours. Et puis l'action commence. Le MI6 est visé par des attaques de toutes sortes et de grandes envergures, qui menacent la sécurité intérieure du Royaume Uni, et surtout de ses agents secrets. Lorsqu'il voit ça, James sort de sa fausse mort pour sauver sa patrie, bien que bon pour la casse. C'est ici un thème très fréquemment abordé : la chute du héros qui perd son invulnérabilité. J'en reviens aux derniers Batman et Mission : Impossible où tout se cassait la gueule. Ces situations permettent de creuser les personnages et d'en apprendre plus à leur sujet. Et c'est le cas ici. Le gros point fort du film est là : la relation Bond - M est mise à plat. M, de manière générale, que l'on connaissait par bribes, se révèle être un personnage passionnant et tourmenté entre ses sentiments et le devoir qu'elle a de par sa fonction vis à vis de son pays. Javier Bardem nous offre un méchant jamais vu dans un James Bond. La scène de sa rencontre avec 007 est déjà culte, avec un monologue sur les rats qui nous fait penser à Heath Ledger en Joker et une dialogue plein de sous-entendus audacieux avec son ennemi iconique. Pendant tout le film, les références aux anciens épisodes se succèdent avec le meilleur goût possible et toujours sous forme de clin d’œil humoristique. C'est entre autre là que l'on se rend compte du talent du chef d'orchestre Sam Mendes. On le voit aussi sur la qualité graphique de l'image, sublime, surtout dans la dernière demi-heure campagnarde du film. Le réalisateur nous offre une image crépusculaire presque dorée qui pousse au maximum le côté surréaliste du dénouement. De manière générale, les presque 2h30 du film passent d'une traite. Pas une seconde de superflue. On ressort du film quelque peu troublé, mais enchanté d'avoir assisté à un spectacle de cette envergure et de cette qualité.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 81 critiques

    3,5
    Publiée le 11 juillet 2016
    Skyfall est un bon James Bond, mais que je le trouve tout même un peu surévalué car correspondant aux 50 ans d'anniversaire cinématographique de la saga. Le film rend très bien hommage à la saga (la vieille Aston Martin, … ). L'histoire est pas mal, menée par un plan de l'antagoniste qui tient bien en haleine. spoiler: Par contre, je reproche fortement à ce film de dévoiler les origines de James Bond, alors qu'en tant que spectateur, je veux surtout conserver tout le mystère régnant autour de ce personnage mythique, afin de conserver toute la fascination qu'il m'inspire. Daniel Craig nous délivre superbement un James Bond âgé et affaibli. Javier Bardem est excellent dans son rôle de méchant à la fois drôle et dramatique (un de mes coup de cœur du film). Judi Dench est génial en M spoiler: (et rétrospectivement, on se rend compte à quel compte elle a donné une dimension à un personnage qui n'en avait pas vraiment jusque-là) . Ralph Fiennes, Naomie Harris, Bérénice Marlohe et Ben Whishaw sont très bons dans leurs rôles respectifs. Les scènes d'action sont biens, mais pas forcément dingues par rapport à ce que l'on peut attendre d'un film James Bond. La chanson du générique, signée Adèle, en revanche est une pure merveille. Après, plusieurs volets, où les chansons du générique étaient dans un genre pop-rock-éléctro s'éloignant du style originel, Adèle redonne un côté grandiose, magique et James Bondesque à ce générique. Au final, Skyfall est un bon James Bond, mais pas le meilleur.
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 260 abonnés Lire ses 555 critiques

    4,0
    Publiée le 7 mai 2019
    " Skyfall " 23ème volet de la saga culte " 007 James Bond " . James Bond ( Daniel Craig ) pour sa nouvelle mission doit retrouver un disque dur voler qui contient les noms de tout les agents secrets infiltré dans des organisations terroristes. Si les informations qui ce trouve sur ce disque dur sont décoder elle risque de mettre la vie de tout ses agents en danger . Une piste conduit James Bond jusqu'à un certain Silva ( Javier Bardem ) qui semble détenir le fameux disque dur ... Ce 23e opus de la saga culte " 007 James Bond " est un très bon cru . Le film est bien meilleur que le précédent volet ( " Quantum of Solace " ) qui était sympa mais quand même un peu décevant sur certains point . Ce film remonte clairement le niveau . Le scénario est très bon et prenant avec James Bond qui va devoir retrouver un disque dur voler par un terrible méchant nommer Silva ce qui va donner lieu à une confrontation explosif avec son lot d’action , de suspense , de tension , de rebondissements innatendu spoiler: ( Silva qui a manipuler tout le monde pour exécuter son plan de Tuer M ) le tout saupoudré d’une bonne touche d’humour . Les scènes d'actions sont très réussit , spectaculaires et divertissantes nottament la superbe scène d’ouverture spoiler: ( La course poursuite à moto sur les toits d'Istanbul qui se termine sur un train ) ou encore la séquence finale spoiler: ( tout le combat final à Skyfall ) . Le film contient un côté western bien sympathique inédit dans la saga nottament dans sa dernière partie spoiler: ( lors de l'affrontement final à Skyfall ) qui permet au film de se distinguer un peu des autres films de la saga et qui renoue un peu avec les premiers films de " James Bond " avec une confrontation à l'ancienne sans gros gadget spoiler: mais uniquement avec des fusils dans un manoir . James Bond est toujours superbement bien incarner par Daniel Craig ou il incarne cette fois un James Bond plus fragile et moins en forme suite à un incident . Il devra faire face au terrible Silva magistralement interpréter par l’acteur Javier Bardem qui incarne l'un des méchants les plus charismatique et mémorable de la saga . Un personnage effrayant , ambigu , à la limite de la folie voir complètement psychopathe mais surtout très intéressant d'ores et déjà culte comparable au joker de " The Dark Knight " . J’adore sa première apparition dans le film assez originale . N'oublions pas de parler des seconds rôles tous très bons dont Ralph Fiennes qui joue le personnage de Gareth Mallory le supérieur de M et surtout Judi Dench qui incarne toujour à merveille le personnage de M . Son rôle est d'ailleur beaucoup plus important que d'habitude car elle se retrouve en plein cœur de l'intrigue sans trop en dévoiler . spoiler: Sa mort est triste car on c’était attacher à elle au fil des films . Dommage que se soit la dernière fois qu’on la voit dans le rôle de M car je l’aimait beaucoup dans le rôle . En parlant de la mort de M c’est la première fois dans la saga que James Bond échoue dans sa mission . Il a tuer le méchant mais ce dernier a réussit à exécuter son plan de tuer M . La mission de James Bond va le faire voyager pour notre plus grand plaisir entre Shanghaï , Macao ou l'Écosse ou le dépaysement est assurer . Les paysages sont magnifiques et très dépaysant nottament en Écosse . Le réalisateur Sam Mendes nous offre de magnifiques plans notamment de la ville de Shanghai , Macao et d'Écosse . Il met vraiment en valeur les paysages . La photographie est superbe ce qui est assez rare pour un James Bond et qui permet d'élever cette opus à un niveau supérieur . spoiler: Par exemple lors du combat finale à Skyfall qui se déroule en pleine nuit l’explosion du manoir donne au ciel une lueur oranger qui éclaire les superbes paysages d'Écosse ce qui donne une ambiance énorme au film . Visuellement c’est superbe . Il y a d’ailleurs une scène où l’on voit Silva qui traque M avec derrière lui le fond le ciel oranger . Je trouve cette scène trop classe . La réalisation de Sam Mendes est vraiment excellente . On commence à retrouver dans cette opus des éléments clé de la saga " James Bond " qui étaient absents des deux autres volets ( " Casino Royale " et " Quantum Of Solace " ) comme la musique mythique de James Bond qu’on entend enfin pendant le film , des Gadgets pour venir aider notre chère James Bond ( même si c’est pas la folie non plus ) avec l’apparition du nouveau Q ou encore une touche d’humour un peu plus présente . Le générique d’ouverture est très réussit avec un superbe graphisme accompagner par la magnifique chanson d'Adèle ( " Skyfall " ) qui colle à merveille à l’esprit " James Bond " et qui compte parmis les meilleurs chansons de toute la saga comme celle de " Goldfinger " . On a des sonorités à l'ancienne comme dans les anciens films de " James Bond " ce qui est très jouissif . Cette chanson qui a été l’un des gros tubes de l’année 2012 va rester culte . Sans oublier quelques clins d'œil très sympathiques aux anciens épisodes de la saga pour fêter dignement 50 ans de James Bond sur les écrans spoiler: ( on fait référence entre autre aux crocodiles de " Vivre et laisser mourir " , à l’Aston Martin remplit de gadget de " Goldfinger " ... ) . Pour résumer ce 23ème opus de la saga culte ” 007 James Bond " est un très bon volet prenant et divertissant qui devrait ravir les fans de la première heure comme les novices . Un très bon " James Bond " qui connu à sa sortie en salle en 2012 un immense succès au box office ( plus de 7 millions d'entrées ) pulvérisant au passage le record de " Goldfinger " ( 6,6 millions d'entrées ) qui était jusque là le plus gros succès de la franchise . Un record détenu pendant 48 ans c'est dire le phénomène qu'à été ce " James Bond " . " Skyfall " est devenu le plus gros succès de la franchise et le plus gros succès de l'année 2012 un exploit vu qu' aucun épisodes de " James Bond " n’avait réussit à prendre la tête du box office de l'année jusqu'à la en 50 ans .
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 170 abonnés Lire ses 341 critiques

    4,5
    Publiée le 27 juin 2019
    Avant de livrer un avis sur Skyfall, il convient d'effectuer un petit retour en arrière. Plus précisément en 2002, année de sortie de Meurs un autre jour, dernier volet de "l'ère Brosnan", et aussi la célébration des 40 ans de la saga James Bond. Et cet anniversaire là m' avait laissé une sacrée gueule de bois. Scénario qui s'égare presque vers la série z, clins d'oeils intempestifs, humour à deux balles,...James Bond venait officiellement de rentrer dans la catégorie des ringards. Comment se fait-il qu'on le retrouve une décennie plus tard? La réponse est simple: Daniel Craig. Depuis qu'il a repris le rôle de l'espion britannique, la franchise ne souffre plus de la comparaison avec ses concurrents directs (Mission:Impossible, Jason Bourne). Casino Royale(2006), sa première "mission", s'est soldée par un succès mondial. L'interprétation à la fois musclée et névrosée de Craig a su mettre tout le monde d'accord, autant que cette volonté de creuser les intrigues et la psyché du héros. Quantum of Solace (2008) a par contre laissé ressurgir de mauvais souvenirs. Durement touchée par la grève des scénaristes, cette suite s'est révélée moyennement convaincante. Tiraillée entre une réalisation parkinsonienne rappelant Paul Greengrass (réalisateur de deux volets de la saga...Bourne, tiens donc), et un scénario très peu inspiré, cette aventure a calmé les ardeurs. Autant dire que ce nouveau volet était attendu comme l'épisode clef. Allait-il confirmer la résurrection de 2006 ou le dérapage de 2008? Avec Sam Mendes, véritable auteur et bête à oscars (American Beauty, Les Sentiers de la Perdition, Les Noces Rebelles), à la réalisation, on pouvait espérer que ce soit la deuxième option. Résultat? Mendes ne fait pas que confirmer les espoirs qu'on avait placé en lui, il les transcende. Et sur tous les plans. Cet opus anniversaire est probablement le volet le plus abouti et le plus profond de toute la saga. Contrairement à Meurs un autre jour, Skyfall ne se réserve pas la plus grosse part du gâteau pour lui. Ici, ceux qui sont à la fête, ce sont les spectateurs. Jouissant d'une histoire creusant le sillon de Casino Royale, on retrouve un James Bond qui broie du noir. A quoi sert-il, dans un monde où son Walter PPK est moins efficace et discret qu'un ordinateur? Pourquoi s'acharne t-il à défendre la Grande Bretagne quand ses propres supérieurs n'hésitent pas à le sacrifier sans remords? Le scénario (brillant) offre une remise en question pertinente, doublée d'un hommage vibrant au plus célèbre des espions. A l'inverse d'il y a dix ans, si les scénaristes ont décidés de regarder vers le passé (clins d'oeils savoureux, retour de Q), c'est pour mieux (re)bâtir l'avenir. Car, en explorant le passé de Bond en profondeur, ou en le confrontant à un ennemi aussi menaçant que joyeusement ambigu (Javier Bardem, bien placé sur le podium des meilleurs méchants de la saga), Mendes parvient à emballer un film d'une puissance rare, en enchaînant les séquences virtuoses. On ne peut que le remercier d'avoir débauché Roger Deakins (son directeur de la photo), qui donne une vraie personnalité à Skyfall. Certaines images qu'il nous a concoctées marquent instantanément les esprits (au hasard: le duel dans un building de Shangaï, l'assaut final dans les landes de l'Ecosse). Et oui, Mendes est toujours aussi bon quand il s'agit de diriger des acteurs. Daniel Craig est monumental...et bien plus encore qu'avant. Il offre un véritable kaléidoscope d'émotions pures, balayant définitivement tous ses prédécesseurs. La James Bond Girl de ce volet n'est pas Berenice Marlohe (pas mal du tout) mais bien Judi Dench(M), tout simplement parfaite en boss autant que "mère" de Bond (et de sa némésis, Raoul Silva). Enfin, on peut signaler que Mendes a également eu le nez fin en engageant son compositeur habituel, Thomas Newman, qui nous livre une partition magnifique. Vu le résultat final, je ne peux que trépigner d'impatience à l'idée de retrouver l'agent au service de sa Majesté. Car oui, Skyfall s'impose, avec Casino Royale, comme ce qui est arrivé de mieux dans toute la saga.
    .Jurassic
    .Jurassic

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 19 critiques

    5,0
    Publiée le 23 décembre 2012
    Quelle est la recette de tous les James Bond réussis? Un titre stylé, des scènes d’action énormes, des gadgets qui ont la classe, des James Bond girl canon, un méchant au plan machiavélique et un scénario plein de rebondissements. Non seulement Skyfall remplit tous ces critères mais il les améliore tous et a plein d’autres atouts. Le principal élément qui m’a surpris pour un James Bond, c’est que son metteur en scène ne soit pas un réalisateur spécialisé dans les films d’action (il n’en a réalisé que deux et est surtout connu pour ses films dramatiques comme « American Beauty »). Et pourtant! J’ai rarement vu des scènes d’action aussi maîtrisées, aussi originales qu’extrêmement bien filmées!!! La scène d’introduction, à Istanbul, est d’une virtuosité!!! Les cascades sont incroyables, la course-poursuite prenante et rythmée, et le décor vraiment dépaysant. Certaines critiques reprochent que cette scène soit trop longue, mais moi, j’en redemandais encore. Il n’y a aucun doute là-dessus, c’est la meilleure introduction de tous les James Bond!! Après la scène d’introduction, comme dans tous les James Bond, vient évidemment le générique!! Et je l’ai trouvé pas mal, bien que moins bon que celui de « Casino Royale ». Par contre, la chanson écrite et chantée par Adele est géniale. La première fois que je l’ai écoutée sur Youtube, je n’avais pas trop accroché mais au cinéma, j’ai kiffé grave!!! Elle est originale et la mélodie est stylée! Maintenant, parlons du scénario. En un mot, énorme! L’histoire est passionnante avec des rebondissement bien trouvés, un suspense maîtrisé, des James Bond Girl… euh… Enfin… Elles sont bien mais est-ce que ce sont des James Bond Girl?? Bien qu’elle soit sexy et très présente dans le film, Eve n’est pas une James Bond Girl et la chinoise (jouée par une française) n’est là que pour montrer qu’il y a un peu de sexe dans Skyfall. Mais est-ce un défaut?? Je ne trouve pas et le fait que la chinoise apparaît peu est –je pense être le seul à le penser– un très bon choix de la part du scénariste. Pour ne pas spoiler, je ne vais pas en dire plus sur elle. Concernant « le méchant et son plan machiavélique », je ne m’attendais pas à ça!! Javier Bardem est excellent et change du méchant traditionnel du James Bond habituel! En plus, sa haine envers M est très bien amenée, presque compréhensible et nous pose des questions sur le bien fondé de ses actions. Un excellent méchant!! Les autres personnages sont tous très bons avec un Daniel Craig toujours aussi à l’aise, un Q marrant qui donne un peu de fraîcheur au MI6, un Mallory que joue plutôt bien Ralph Fiennes, et une M plus présente que dans tous les autres épisodes et très bien interprétée par Judi Dench. Il y a même une petite touche d’humour sympa, des dialogues (comiques et sérieux) vraiment bons et une fin à laquelle je ne m’attendais pas! Pour un James Bond, le scénario est vraiment énorme! Mais pour l’Oscar du Meilleur Film, Sam Mendes est beaucoup trop ambitieux!! Si « The Dark Knight » n’a pas reçu de nominations pour cet Oscar, Skyfall n’a aucune chance de le gagner! À propos de « The Dark Knight » justement auquel les critiques n’ont cessé de comparer « Skyfall », c’est vrai que le film s’en rapproche vraiment beaucoup!! Au niveau de l’ambiance, Skyfall est typiquement hollywoodien!!! Au niveau des thématiques abordées (« James Bond arrivera-t-il à se remettre des ses blessures? », « Pourquoi a-t-il préféré servir son pays plutôt que de se cacher et vivre une vie paisible? »), il s’en rapproche un petit peu mais au niveau de la structure scénaristique et des personnages, on est à la limite du plagiat!! Sérieusement, dans ce film, Bond=Batman et Silva=Joker!!! C’est surtout pour Silva que c’est le plus flagrant car c’est un méchant qui est très intelligent, qui adore exploser des tas de bâtiments et qui aime se déguiser!!! Même au niveau du caractère, c’est un Joker tarlouze!!! Et ce scénario autour du méchant!!! Le Joker s’est fait coupé la bouche par son père. Silva s’est détruit la bouche (cyanure) à cause de M!!! Le Joker se retrouve face à Batman et est à 2 doigts de le tuer. Les flics arrivent, l’arrêtent, l’emmènent au commissariat. S’ensuit un long interrogatoire. Les protagonistes s’en vont. Le Joker est seul avec les gardes qu’il élimine et s’évade. On apprend alors qu’il voulait se faire capturer car c’était son plan… Que se passe-t-il dans Skyfall? Silva se retrouve face à Bond et est à 2 doigts de le tuer. Le MI6 arrive, l’arrête, l’emmène au nouveau QG. S’ensuit un long interrogatoire. Les protagonistes s’en vont. Silva est seul avec les gardes qu’il élimine et s’évade. On apprend alors qu’il voulait se faire capturer car c’était son plan… WTF???!!!! J’ai vraiment été choqué quand j’ai vu ça au ciné! Mais heureusement, le scénario va devenir plus original après cette scène. Le fait d’avoir parlé de la jeunesse de Bond est vraiment une bonne idée et ils n’en font pas des tonnes. Ça lui donne plus de charisme. Par contre, il y a un point sur lequel je ne peux pas passer et qui rend le personnage moins crédible!! James Bond est un super-héros!!! Sérieusement, en dix minutes, il se prend une balle près du torse, se fait tirer dessus par un sniper et fait une chute de plus de 50 mètres (tiens, ça me rappelle la fin de « The Dark Knight »)!!! Et il en ressort vivant évidemment!! Explication? Non!! Même les scénaristes n’ont pas réussi à trouver une explication raisonnable!! À la place d’une explication, on a une scène de cul avec une meuf dont on n’entendra plus jamais parler dans le film!!! Et ce n’est pas tout!!! Bond survit au souffle d’une énorme explosion pour se retrouver 5 minutes après en train de se battre avec un homme de Silva qui l’étrangle dans un lac gelé à plus de 10 mètres de profondeur pendant 2 minutes!!! Mais évidemment, Bond va en ressortir parfaitement indemne et va courir pour tuer Silva par derrière… On est à deux doigts du super héroïsme des Bond Brosnan… Mais on s’en bat les couilles!! Un film n’a pas besoin d’être super réaliste pour être un bon film (The Dark Knight Rises par exemple qui était loin d'être très crédible dans les flash-backs)!! Ce scénario s’offre même de jolies références aux autres James Bond (films et bouquins) comme l’Aston Martin, le véritable nom de Eve (oui ce n'est pas son vrai nom, elle en a un autre!!! Tiens, tiens ça ne me rappelle pas du tout John Blake de TDKR...) ou encore la blessure à l’épaule de Bond. Sur le point technique, Skyfall est irréprochable! Le son est impeccable du début à la fin, c’est super bien filmé (avec un gros coup de cœur pour la scène d’intro) et la photo! Quelle photo!! Ce film nous propose plein d’environnements différents dans plusieurs pays (si on considère l’Écosse comme un pays), aux images superbes!!!, ce qui favorise grandement l’immersion dans l’histoire!! La musique reprend les thèmes habituels des James Bond et accompagne très bien le film! Le montage est excellent lui aussi comme d’habitude dans les long-métrages de Mendes. Pour conclure, que du tout bon dans ce chef d’œuvre que je conseille à tous les cinéphiles et qui restera, pour moi, le meilleur James Bond jamais réalisé sur grand écran!!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top