Mon AlloCiné
    Une nuit en enfer
    note moyenne
    3,8
    15678 notes dont 755 critiques
    26% (196 critiques)
    34% (256 critiques)
    19% (147 critiques)
    11% (86 critiques)
    5% (40 critiques)
    4% (30 critiques)
    Votre avis sur Une nuit en enfer ?

    755 critiques spectateurs

    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 775 abonnés Lire ses 581 critiques

    4,0
    Tueurs de vampires, les vampires nous appellent. Tels sont les mots prononcés par George Clooney lorsqu'il charge les suceurs de sang, vers la fin du film. Et oui, cette phrase en est l'exemple, Une nuit en enfer bénéficie de dialogues excellents et de punchlines devenues cultes. On y suivra la descente aux enfers de deux voleurs et de leurs trois otages qui, attaqués par des vampires, devront survivre coûte que coûte dans ce qui semblait être le paradis des motards. Le paradis, oui, mais le jour, pas la nuit. On passe le plus clair de son temps à sourire devant les dialogues Tarantiniesques et les situations made in Rodriguez , alors que le gore si cher à son réalisateur est omniprésent. Oui, c'est violent, même ultra-violent, mais le film est tellement barge et ne se prend tellement pas au sérieux que tout ces artifices ne sont pas gênants au bon déroulement, non, ils rentrent tout à fait dans l'ambiance générale et trouvent leur place parmi les vampires caricaturaux et les personnages très bien développés. Les deux compères utilisent les stéréotypes et autres lieux communs du genre fantastique et en particulier du vampirisme pour les modifier à leur sauce et ainsi donner leur propre version du mythe gothique. Pendant la première heure du métrage, on se dit de bout en bout que l'on va assister à une nouvelle course poursuite entre gangsters-policiers. Après la première heure, un twist inattendu et surprenant vient bouleverser nos attentes et autres pensées. Et oui, car ils aiment jouer avec nos sentiments et faire passer leur oeuvre pour ce qu'elle n'est pas, c'est à dire un banal film d'action. Derrière le résultat final se trouve bien plus qu'une simple série b. Derrière le résultat final se trouve un film de qualité, personnel et qui jouit d'une aura unique, de par son côté série b évidemment volontaire et son jeu d'acteurs tout à fait honorable.
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 405 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,0
    Un film déjanté en deux actes, dans lequel Quentin Tarantino et George Clooney forment un duo époustouflant. La première partie de la réalisation est excellente, tout bonnement hilarante, on y retrouve la patte de Tarantino avec des dialogues et des personnages complètement surréalistes. Cependant, le reste du film bascule ensuite, de manière soudaine, dans l’univers fantastique, farfelu, et surtout complètement différent de Rodriguez. On est alors nettement en dessous du début du film, et la réalisation perd sa crédibilité, on passe du road-movie au film horrifique ! Dommage !
    x-worley
    x-worley

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 203 critiques

    4,0
    Quentin Tarantino(époustouflant dans son rôle complètement barré) et George Clooney, le duo choc de ce film culte de Robert Rodriguez(sans oublier Harvey Keitel et Juliette Lewis, bref que du beau monde)! Partant d'un scénario écrit par tarantino en personne, le film commence comme un road movie, pour déboucher ensuite sur le genre vampirique. Du coup on a droit a une main transpercée, a des têtes coupés qui volent dans tous les sens, des corps plentés sur des pieds de tables(a noté présence de Tom Savini en tant que "sex-machine"), des dialogues culte, une bo d'enfer et j'en passe! Bref c'est du délire ultra fun!
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    4,5
    Un film culte signé Robert Rodriguez qui se démarque en deux parties bien différente l'une de l'autre , une première partie purement "Tarantino", deux gangsters qui ont braqués une banque et qui veulent fuir au Texas tout en accumulant les cadavres sur leurs chemin . Une seconde partie elle complètement différente ( bien plus Rodriguez là ) ou ce sera un huis clos orienté survie dans un bar de vampires , le film ne se prend pas au sérieux avec beaucoup d'humour noir et complémentent décalé , mais surtout beaucoup beaucoup beaucoup de répliques culte mais aussi des scènes culte et ceci dès la toute première jusqu'au dernier plan tout simplement magnifique. Le duo Quentin Tarantino / George Clooney est énorme , qui l'aurait cru que ça aurait si bien marché ? Tarantino joue le rôle d'un gangster taré qui n'hésite pas a tuer tout ce qui bouge , on a aussi droit a Harvey Keitel et pleins de petit rôles . L'hémoglobine coule a flot , les effets gore sont réussit et le tout est soutenu avec une excellente bande son . La version Blu-Ray lui redonne une seconde jeunesse mais révèle des effets spéciaux et des maquillages qui ont prit un coup de vieux , mais finalement ces vampires ultra kitch sont encore mieux . Bref un film a voir et a revoir et n'oublions surtout pas cette magnifique scène d'intro et le spitch sur le Titty Twister !
    B-Lyndon
    B-Lyndon

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 45 critiques

    4,0
    C'est deux types dans un désert. Lui, c'est le gangster normal, raisonné, qui n'aime pas tuer. L'autre, il est barge. Ils ont une mallette. Avec pleins de soussous dedans. Ils ont un rancard, dans un rade miteux, au Mexique. A la télé, une journaliste parle d'eux, parle de leur horreurs, avec un sourire masqué, une joie perverse. Là, on hésite à rire. Dans une autre scène, la toute première cette fois, tarantinesquement filmée, l'on voit le stéréotype du shérif désabusé, cinquante balais tout au plus, chapeau vissé sur la tête, entrant dans une boutique. Il chuchote, tranquillement. Raconte, au jeune vendeur, d'autres horreurs. L'histoire de quelques copains à lui à qui l'on a explosé le crâne. Il sur joue. Des mimiques improbables lui parcourent le visage. Impossible, cette fois, de ne pas rire. Mais on hésite encore...Très vite, au rythme des grains de sable qui filent au grès du vent, l'atmosphère nanardesque se fait vite, très vite sentir. Et puis, Tarantino arrive. Et on constate qu'on s'est trompé. Rodriguez se fout de nos gueules. L'écriture de son meilleur pote de cinéma, toujours tip top questions dialogues et répliques de comics biens senties, sent bon l'hommage aux vieilles séries B bien pourris qu'on aime bien, quand même. Et lorsque Clooney (excellent) demande à son frère de se coller une sorte d'appareil dentaire dans la bouche, et lui de lancer aux deux otages "parce que je grince des dents", on comprends qu'on à été roulé. On est bien dans un nanar. Mais un nanar qui assume. Nuance. Alors, c'est bon, maintenant qu'on à les codes : on peut rire. Se déroule alors une partie road-movie intéressante, pour les dialogues surtout. Au programme, violence, fusils pointés sur le front des invités, et des cactus à perte de vue, le tout dans la plus grande bonne humeur, assaisonné d'un délicieux seconde degrès correctement dosé. On aurait franchement tort de s'en priver. Mais lorsqu'on arrive au lieu du rancard, la partie sobre et, pourquoi pas, allons-y, carrément plausible, c'est fini. Comme si Rodriguez nous lançait : "Ca va ? Vous n’êtes pas fatigué ? On continue, alors ?!"...Soudainement, en un éclair, le cinéaste se met à parcourir l'alphabet, passe du B au Z, et quelle série Z ! Pour les deux "héros", le nom du bar, déjà, ça sentait mauvais. "Tity Twister", en français : "Le téton tortillé". Devant les portes d'entrée, un type barbu en salopette introduit le lieu, et ça ne fait pas envie... Hurlant devant son micro, il présente ce qu'on peut y trouver, toute sorte de "chatte", de la meilleure à la pire qualité, soie, velours où polyester, et même une variété nouvelle : la chatte qui mord...Et profitez-en, jusqu'à la fin du mois, offre garanti : deux chattes pour le prix d'une...Et ça continue, comme ça, pendant plus d'une minute : mais quand/où s'arrêteront t-ils !?...Deuxième partie, donc, un tout autre style, mais respectant à merveille la loi de ces films là : forcément, à un moment où un autre, ça part en vrille. Et, yeahhh, qu'est ce que c'est bon !! Jouissif sur tout les points : du gore, d'autres répliques qui font mouche, des vampires qu'on-se-demande-ce-qui-foutent-là, feu d'artifice de flammes, fontaines d'hémoglobines, baston, re-baston, et tuerie complète pas crédible une seconde… Et Selma Hayek, dérouleuse de langues des mecs bien virils, python en guise d'écharpe. Scène culte. Film culte. Bourré d'imagination fertile coulant dans tout les plans comme gicle le sang. On croise, parmi toutes les trouvailles, l'hilarante guitare humaine (Pratique) et la croix fusil du seul pasteur du coin, rien de mieux pour dégommer les créatures repoussantes. Tarantino et Rodriguez s'amusent, et nous aussi. Ils se foutent de nous, un peu, et appliquent logiquement leur habituelle philosophie cinématographique : tout film respire le cinéma, n'importe lequel. Nanar où chef-d'oeuvre, qu'importe : n'est-ce pas la même chose, finalement ? Ils le prouvent avec cet excellent moment de détente, ce joyau du cinoche d'exploitation (ici d'ailleurs proprement détourné), où se laisser aller est la seule chose à faire. Et ce n'est sans doute pas la plus difficile. 16/20.
    Dex et le cinéma
    Dex et le cinéma

    Suivre son activité 550 abonnés Lire ses 172 critiques

    3,0
    Un film sympathique. La première partie est un très bon polar à la Tarantino (qui ressemble beaucoup à reservoir dogs dans le style d'écriture), bien menée et avec une tension et une réalisation très prenante. Puis lorsque les personnages arrivent au bar, nous avons droit à la scène de la danse du serpent qui est une scène incroyable tant par son montage que par la réalisation et la musique, un vraie tour de maître ! Et puis le film pars dans un gros délire totalement inattendu mais qui s'étale sur la durée pour ne nous offrir, au final, que des scènes d'action un peu brouillon. Bref, une excellente première partie suivie par une autre amusante mais rapidement lassante. Un bon film, mais sans plus
    Pale_
    Pale_

    Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 29 critiques

    4,0
    Cette association Rodriguez/Tarantino vaut le détour, Une nuit en enfer est un film absolument jubilatoire où les répliques coup de poing fusent de partout. Une nuit en enfer commence déjà sur les chapeaux de roue et passé une première partie trépidante, vire par la suite à la tuerie (je n'en dis pas plus), c'est ultra violent mais c'est bien entendu à prendre au second degré tant l'humour, même très noir, reste de mise. Le duo George Clooney et Tarantino (bonne prestation de celui-ci en truand complètement taré) fonctionne à merveille et nous avons même droit à une Salma Hayek particulièrement délicieuse lors d'un show très sensuel. Même si certains effets spéciaux sont faibles, les maquillages eux sont très réussis et les scènes d'action impressionnantes. 3 étoiles, ce n'est pas un chef d'oeuvre (quoi que dans son genre...) mais ça reste un film jouissif qui donne tout simplement la pêche.
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 199 abonnés Lire ses 334 critiques

    4,0
    Ecrit par Quentin Tarantino et réalisé par Robert Rodriguez, "Une nuit en enfer" est une sorte de mélange entre leur deux univers respectifs. Le film se découpe très clairement en deux parties : la première où ils essayent de passer la frontière Mexicaine et la deuxième où ils entre dans le bar. Et le passage entre ces deux parties est assez brutal et inattendu. Sans que rien ne nous y prépare, le ton du film change radicalement. Les deux parties sont chacune réussies mais la seconde est véritablement un régale. On rit devant la tournure des événements, les personnages n'y étant (comme nous) absolument pas préparés. Ces personnages sont d'ailleurs plutôt bien interprétés, les acteurs sont bons et c'est un plaisir de voir George Clooney dans ce genre de film. "Une nuit en enfer" est un film qui sort de l'ordinaire et qu'il faut regarder sans s'y être véritablement préparé,.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 14 critiques

    4,5
    Non loin de la frontière Mexicaine deux gangsters sont en cavale. Les frères Geuko se rendent au "Titty Twister" un bar au Mexique, pour voir Carlos, leur contact. Seth est froid et calculateur, Richard est déjanté voire psychopathe; il a fait évader son frère Seth du tribunal. En chemin, spoiler: ils braquent un commerce, tuant un Rangers et le vendeur. Bilan: de l'hécatombe 16/0 (5 Rangers, 8 Officiers, 3 Civils), cela sans compter les otages. Le FBI, les rangers et la police entament une chasse à l'homme. La BOF est très attrayante et les effets spéciaux fantastiques. Le scénario est bourré d'humour : les répliques font mouche, les dialogues sont percutants, efficaces et drôles... Les aventures des frères Geuko : une histoire de gangsters qui dérive dans le fantastique avec la scène mythique de la bagarre au Titty Twister. Le jeu des acteurs principaux est époustouflant : George Clooney dans le rôle de Seth, et Quentin Tarantino dans celui de son frère Richard. Même les seconds rôles sont excellents : Harvey Keitel dans le rôle de Jacob, le pasteur ; Danny Trejo le barman ; Tom Savini dit "Sex Machine", l'homme au fouet ; Michael Parks le Texas Ranger et Salma Hayek la danseuse au serpent... Une excellente réalisation de Robert Rodriguez qui ressemble à un Tarantino avec Tarantino comme acteur et scénariste. Un film culte de 1996 qui n'a pas pris une ride tant il pourrait être produit de nos jours sans en changer une scène.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 312 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    4,0
    Une Nuit en Enfer est un peu comme un excellent repas auquel on aurait ajouté un peu trop d'épices. Je m'explique : le film est délicieux jusqu'au moment où les ingrédients de la deuxième partie participent à la surenchère voire à la répulsion ( la première heure, style polar palpitant, laisse la place aux effets spéciaux et au genre fantastique ). Une impression de léger gâchis. Une réussite douce-amère. Un devoir bien écrit mais légèrement farfelu, aux arguments séduisants mais peu probants. Les acteurs ont la classe : Tarantino en truand cynique, Harvey Keitel en pasteur sceptique, Georges Clooney en tueur imperturbable et Juliette Lewis, plus sexy que jamais... La bande-son décoiffe, la collaboration Rodriguez-Tarantino porte ses fruits ( style branché, plaisant...), du moins au départ. Défaut majeur : Robert Rodriguez s'égare dans la mélange de genres ( Polar ? Comédie acide ? Fantastique ? Sommes nous dans un film sérieux ou dans l'autodérision ? ). Un très bon divertissement dans l'ensemble, plus recherché qu'il n'y paraît, cool... Bon ou mauvais ? Peu importe, l'efficacité et le casting sont là...
    cocolapinfr
    cocolapinfr

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 397 critiques

    3,5
    Extremement original, casting parfait, violence crue, humour délirant, et soudain... l'inattendu. Sans doute le meilleur de Roberto Rodriguez.
    Marty08
    Marty08

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 387 critiques

    2,0
    Difficile de vraiment juger ce film qui est un plaisir de gosse de la part des deux dingos Tarantino et Rodriguez. On connaît l'amour de la série B (et Z) pour ces deux bonhommes et ce film en est donc volontairement une. Les trois premiers quarts d'heure sont très sympas, dans la veine d'un "Reservoir Dogs" ou "Pulp Fiction". C'est rythmé malgré un manque de péripéties et d'une certaine richesse mais on ne s'ennuie pas. Mais comment décrire la second partie dans ce bar infesté de vampires ? Pour moi, c'est un ratage. Ca a beau être assez fun, cela fait tourner le film dans une tout autre direction. Un peu comme si on ne s'y attendait pas du tout, et que le film lui-même ait décidé de faire une pause dans un bar avant de reprendre sa route vers une meilleure deuxième partie. Ici, accident de parcours. Cette histoire de vampires sans complexe est lourde et presque ridicule. Rodriguez n'a jamais été un aigle en mise en scène mais a toujours su garder un certain style de gaminerie plaisante. Ca ne marche qu'à moitié ici. A force de vouloir jouer la série B-Z, "Une nuit en enfer" en devient vraiment une. Compliment ? Non, car il ne faut pas oublier que la série B des petits cinémas n'a jamais volé plus haut que quand elle ne quittait pas son petit cinéma de quartier. Ici, elle s'envole mais retombe misérablement. "Une nuit en enfer", film grand public et assumé, mais raté. Reste tout de même un petit plaisir de cinéphile ainsi qu'une excellente troupe d'acteurs.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    une bonne comédie horrifique portée par George Clooney et par Quentin Tarantino. J'ai aprecié dans touches d'humour noire, surtout dans la première moitié, ce qui fait de lui un demi "road movie".
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 694 critiques

    4,0
    Raide dingue des séries B horrifiques made in seventies, Robert Rodriguez réalisait en 1996 sous forme d'hommage personnalisé cette "Nuit en Enfer" jouissive au possible. Rédigé par Tarantino (que j'apprécie nettement moins que son ami Mexicain), ce script de folie narre sans jamais reprendre son souffle une histoire complètement absurde (cf le final, quel point d'orgue !) voire débile à laquelle nous adhérons entièrement, non pas de par sa profondeur philosophique inégalée (hahaha) mais grâce à son ton décomplexé, qui donne au final l'impression d'assister à BD sanglante et volontairement excessive, mélangeant sans se prendre la tête plusieurs genres différents. "Décontracté du gland" en quelque sorte pour citer un célèbre film de Blier ! Succession de scènes énormes à tous les sens du terme, cet opus joue constamment la surenchère, s'amuse de détails glauques devenus hilarants et narre avec talent l'épopée peu commune de trouducs se battant pour leur survie. Rempli de répliques "cultes", de détails inattendus, d'idées farfelues et aidé par un humour dévastateur, ce long-métrage doit également beaucoup à ses effets spéciaux minables mais surtout à sa succulente interprétation avec un casting aux petits oignons. Il faut les voir, Keitel en père de famille aimant et pasteur tuant des vampires ; Clooney en meurtrier au sang-froid ; Tarantino en petit frère pour le moins dérangé psychologiquement ; ou encore Salma Hayek, streap-teaseuse-vampire et déclic d'un film qui partira sérieusement en sucette à partir de son apparition. Mis en scène avec la Rodriguez touch' (comme on dit pour faire "in" !), "Une Nuit en Enfer" est donc un très savoureux cocktail de flingues, vampires et rock'n'roll, le tout présenté de façon assez déjantée avec la patte d'un "auteur" que l'on prend trop souvent pour un naze de luxe ayant les moyens de produire ses petits délires. C'est un peu plus que ça quand même, et ça fait franchement triper ! Honnêtement je suis fan, limite groupie !
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 058 critiques

    4,5
    Une association Robert Rodriguez-Quentin Tarantino qui fait des ravages avec deux parties distinctes aussi énormes et maitrisées l'une que l'autre. A prendre au second degré, plein d'auto dérision mais quand même garni d'une mise en scène qui fonctionne à merveille et d'un casting hors pair avec George Clooney, Harvey Keitel ou encore Juliette Lewis. Sans prétentions mais franchement impeccable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top