Mon AlloCiné
Hansel & Gretel : Witch Hunters
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Hansel & Gretel : Witch Hunters" et de son tournage !

Que sont-ils devenus ?

Fasciné depuis toujours par le conte germanique d'"Hansel et Gretel", avouant même avoir été traumatisé dans sa jeunesse par l'histoire, le réalisateur et scénariste Tommy Wirkola s'est un jour demandé ce que les deux protagonistes, ayant échappé aux griffes de la sorcière, avaient bien pu devenir. C'est à partir de ce postulat - "où sont-ils à présent ?" - qu'il a construit l'idée du film, exploitant tout son potentiel en matière de frisson, mais aussi d'humour : "Je voulais recréer l’atmosphère du conte originel, mais également la pimenter de toutes les choses que j’aime le plus au cinéma : la comédie, l’horreur et des scènes d’action très graphiques, très dynamiques et très chorégraphiées (...). Injecter une bonne dose d’humour permet même à l’ambiance fantastique teintée d’horreur du conte de mieux rejaillir", révèle le cinéaste.

Adaptation ou inspiration ?

Hansel & Gretel : Witch Hunters est certes inspiré du conte recueilli par les Frères Grimm, mais ce n'est pas une véritable adaptation, puisque l'action se déroule alors que le frère et la sœur sont adultes (autrement dit bien après les événements relatés dans le conte). On rappelle que dans l'histoire d'origine, les deux héros, abandonnés dans la forêt par leurs parents, se retrouvent piégés dans la maison en sucre d'une sorcière. Ils parviennent toutefois à s'en échapper avant qu'elle ne les mange, après l'avoir poussée dans le four et brûlée vive. "Hansel et Gretel" a déjà fait l'objet de plusieurs adaptations, plus proches du conte originel sur le plan narratif. On peut notamment citer la très kitsch adaptation pour la télévision (Hansel et Gretel) réalisée par Tim Burton en 1982.

Rajeunir le conte originel

L'enjeu du film Hansel & Gretel : Witch Hunters est aussi de dépoussiérer le conte, de l'actualiser. L'action est intemporelle, ce qui la caractérise est son univers totalement féérique et fantastique : "C’était très amusant de rajeunir un univers classique et un peu figé dans le temps. On a pris des éléments présents dans tous les contes de fées, mais en les distordant un petit peu, en leur trouvant une consonance plus moderne", confie le réalisateur Tommy Wirkola.

Des sportifs !

Les deux acteurs principaux d'Hansel & Gretel : Witch Hunters, Jeremy Renner et Gemma Arterton, sont des habitués du cinéma d'action et des rôles physiques dans des blockbusters. On a récemment pu voir Jeremy Renner en Jason Bourne et interprétant OEil-de-faucon dans Avengers. Quant à sa partenaire Gemma Arterton, après avoir incarné la James Bond Girl de Quantum Of Solace, elle croisa le fer avec Ben Kingsley dans Prince of Persia : les sables du temps. Un entrainement intensif leur a tout de même été nécessaire à tous les deux, afin de pouvoir assurer dans toutes les scènes d'action : "Une des grandes différences entre ce film et ce que les héros accomplissent en général lorsqu’ils combattent, est que Hansel et Gretel se font eux-mêmes botter le cul un bon nombre de fois (...), on a vraiment mordu la poussière plus qu’à notre tour !", indique Renner.

Reconstitutions

Reconstitués dans les studios mythiques de Babelsberg, en Allemagne, les décors ont par ailleurs été directement reproduits à partir des mêmes paysages germaniques qui avaient pu inspirer le conte d'origine au début du XIXème siècle.

Performance de l'équipe technique

La réussite visuelle du film dépend beaucoup de la qualité des décors, des costumes et des maquillages. Les personnages reposant sur les effets spéciaux ont été créés par des sociétés ayant participé à des gros projets tels que Hellboy ou Harry Potter et les reliques de la mort. La chef costumière Marlene Stewart a, quant à elle, travaillé sur Terminator 2. Côté décors, l'un des plus gros défis a été la création du décor du "Cercle de Pierre", où se déroule la scène finale du film, et la réalisation de la maison en sucre : "La chose la plus importante était qu’elle devait être si alléchante que deux jeunes enfants en arrivent à ignorer leur scepticisme bien naturel", raconte le réalisateur.

L'apport de la 3D

L'un des intérêts du film était, pour le réalisateur, de pouvoir créer un univers. Le potentiel graphique offert par le conte était énorme, et l'équipe a travaillé d'arrache-pied pour reconstituer ce qu'avait imaginé Tommy Wirkola. Pour que ce monde imaginaire imprègne au maximum les spectateurs, le metteur en scène a décidé de tourner le film en 3D : "Quand vous faites un film comme celui-ci, vous voulez réellement que votre public soit complètement immergé dans votre univers et la 3D est parfaite pour cela", précise-t-il, en poursuivant : "Elle élargit réellement votre perception des choses, à un tel point que vous avez totalement l’impression d’évoluer dans un monde de conte de fées."

A la production

L'incontournable acteur de comédies Will Ferrell a produit le film avec Adam McKay, Kevin J. Messick et Chris Henchy, en compagnie desquels il a déjà collaboré plusieurs fois au cinéma, notamment pour l'hilarant Very Bad Cops, écrit par McKay et Henchy, produit par Messick, et dans lequel Ferrell tenait le rôle titre.

Et à la production musicale...

Le producteur exécutif de la musique du film n'est autre que Hans Zimmer, l'un des plus grands compositeurs pour le cinéma, incontournable à Hollywood. Il a, parmi bien d'autres, composé la bande originale de Gladiator, Inception, The Dark Knight Rises, etc.

Tournage

L’emploi du temps de l’équipe a dû s’adapter à celui de Jeremy Renner. En effet, l’acteur tournait en même temps Mission : Impossible - Protocole fantôme et Avengers.

Un réalisateur habitué aux parodies

Tommy Wirkola réalise, avec Hansel & Gretel : Witch Hunters, son premier film non parodique. En effet, le metteur en scène a signé Kill Buljo: ze film, parodie de Kill Bill, ainsi que Dead Snow, une sorte de parodie de films de zombies.

Gemma Arterton remplace Noomi Rapace

Si les noms de Diane Kruger, Eva Green, Gemma Arterton et Noomi Rapace ont circulé pour tenir le rôle de Gretel, la comédienne suédoise Noomi Rapace était la favorite. Mais celle-ci ayant finalement refusé, le rôle revint à Gemma Arterton.

Fins de mois difficiles

L'actrice Famke Janssen confie avoir accepté le rôle de la sorcière Muriel en partie pour payer son hypothèque. En effet, il semblerait que la comédienne ait rencontré des difficultés financières au moment de la production de son premier film en tant que réalisatrice, Bringing up Bobby. Ex James Bond Girl, tout comme Gemma Arterton, Famke Janssen campe dans Hansel & Gretel : Witch Hunters une horrible sorcière qui a le pouvoir de changer de forme.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Leto (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Le Grand Partage (2015)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? (2014)
  • A Star Is Born (2018)
Back to Top