Sur la route
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,9 pour 2 598 notes dont 418 critiques  | 
  • 27 critiques     6%
  • 72 critiques     17%
  • 114 critiques     27%
  • 114 critiques     27%
  • 57 critiques     14%
  • 34 critiques     8%

418 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
jm6855

5 abonnés | Lire ses 445 critiques |

   4 - Très bien

C'est un très bon road-movie qui nous replonge parfaitement dans l’atmosphère de Kerrouac. Bien réalisé, bien interprété , un film intéressant.

afrr44

8 abonnés | Lire ses 452 critiques |

   2 - Pas terrible

Ce film porté par quelques bons acteurs et d'autres plus antipathiques n'à rien d'extraordinaire. UUltra répétitif, il ne convaint jamais vraiment.


7eme critique

18 abonnés | Lire ses 1039 critiques |

   3 - Pas mal

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle en veut la Kristen Stewart là-dedans, si les routes étaient pavées de pénis, elle marcherait sur le cul...ça la change de son rôle niais dans "Twilight", et c'est bien évidemment pas plus mal. "Sur la route" n'est pas tout à fait un road-movie comme laisserait l'entendre l'affiche ou le titre. Un groupe de jeunes amis, ayant pour le seul but de vivre et profiter de la vie entre eux, tracent la route ensemble pour s'éloigner de cette routine quotidienne qui les guette, même s'ils aspirent tous, au final, à cette putain de vie normale. Un voyage en compagnie de bons acteurs aux profils bien différents les uns des autres (sans oublier les 2nd rôles comme Dunst, Buscemi, Mortensen) qui entraîne tout de même une impression de déjà vu avec lui. Un scénario simple, entre amitié fraternelle et amour incertain, qui ne conduira pas son adaptation au-delà des 3 étoiles.

Remi Marceau

8 abonnés | Lire sa critique |

   4 - Très bien

envoutant mais il manque un petit quelque chose malgré tout.

sebastienmassel

0 abonné | Lire ses 46 critiques |

   1 - Très mauvais

Un film long , sans intéret , je n'ai pas lu le livre mais le film ne m'en a vraiment pas donné envie. Si l'aventure c'est cà , je préfère rester tranquillement chez moi. Une étoile pour les délicieux petits seins de Kristen Stewart.

JFDD

1 abonné | Lire ses 107 critiques |

   1.5 - Mauvais

Racoleur, creux, "intellectuel", démagogique, et ne s'adressant qu'aux bourgeois bien installés désireux d'idéaliser l'aventure à coup de psychotrope, sexe et univers littéro-clodo, Sur La Route est le contraire de ce qu'il prétend être. Pas subversif pour un sous.

Toutou to you

10 abonnés | Lire ses 580 critiques |

   4 - Très bien

Adaptation du roman légendaire ( et en partie autobiographique, je vous conseille de le lire ) de Jack Kerouac, Sur La Route de Walter Salles n'est en aucun cas une déception. Misant sur une construction narrative claire, sur les moments marquants de cette bande d'amis rebelle à la société et ses contraintes, Salles met en avant sous la forme du road movie ( et comme le livre ), les espoirs et les choix de ses protagonistes. La durée du film ne nuit pas à la qualité du métrage mais tous les éléments psychologiques ne sont pas traités à leur juste valeur. C'est ce sur quoi les puristes tendront à se focaliser. On The Road, sans être un chef d'oeuvre, apporte encore plus la preuve du talent de Salles ( Carnet De Voyage, Dark Water version us ou encore Central Do Brasil ), il bénéficie d'une distribution absolument délicieuse ( Kristen Stewart, Viggo Mortensen, Steve Buscemi, Alice Braga ou encore Kirsten Dunst, et de deux acteurs plutôt bons dans les deux rôles principaux ), d'une mise en scène soignée dont la photographie qui, à elle seule, vaut le détour. Du cinéma classieux. 4/5

Plog_Pépite

4 abonnés | Lire ses 271 critiques |

   3.5 - Bien

Walter Salles, réalisateur du magnifique Carnet de voyage, a voulu trop en faire. Les jeunes comédiens sont sublimes, la photographie et la mise en scène magnifiques, l’histoire très belle, très vive, très forte. Mais le tout est hélas trop long. En effet, Walter Salles a voulu adapter en long en large et en travers le roman culte de Jack Kerouac constitué de nombreux allers retours aux Etats-Unis et au Mexique de jeunes rebelles avides de vie. Alors que les scènes fonctionnent très bien au sein d’elles mêmes, rythmiquement et esthétiquement (les comédiens notamment insufflent tellement de vie aux images d’Eric Gautier qu’ils crèvent parfois littéralement l’écran), le rythme général du film est incertain. Le passage du temps est surtout inscrit dans les dialogues et pas vraiment dans le film lui-même, ce qui peut désespérer. J’étais tellement avide de découvrir ce film que j’ai savouré pleinement chaque scène sans ressentir vraiment d’ennui, mais il est certain que ce n’était pas le cas de tout le monde autour de moi. Certes, les projections cannoises sont pleines d’insatisfaits bruyants qui le font savoir, mais je sais que même au fond d’une salle de cinéma lambda, il y aura des insatisfaits, des ennuyés, des spectateurs qui auraient probablement voulu que Walter Salles se focalise sur un seul voyage à travers les Etats-Unis et cela afin de rendre justice aux personnages et aux comédiens qui donnent toute leur âme à ce film, de manière peut-être un peu vaine au vu de sa longueur. Source : Plog Magazine, les critiques des ours http://lescritiquesdesours.blogspot.fr/2012/07/on-road.html

Kilian D.

4 abonnés | Lire ses 14 critiques |

   2 - Pas terrible

Walter Salles met en scène le romain phare de Jack Kerouac. N’étant ni adepte de l’écrivain ni de ce genre de cinéma, il s’agissait pour moi d’une découverte, malheureusement peu enchanteresse. A l’instar des critiques cannoises au printemps dernier, le constat est morose. Si l’on pourra retenir quelques très beaux visuels, quelques discours philosophiques intéressants et des acteurs malgré tout investis, ils savaient que le film atterrirait à Cannes, il n’y là pas franchement de quoi s’extasier. De jeunes adultes des années 40, à la recherche de leurs identités, proches de la littérature, sillonnent les Etats-Unis, tentant de fuir un attachement les rendant craintif, voulant vivre, tout simplement. Oui, mais qu’en penser? Ne rêvons-nous pas de vivre pleinement notre vie, de laisser le superflu de côté, de ne faire uniquement que ce qu’il nous plait? Oui, certainement. De là à ce que cette liberté soit l’équivalent de l’insalubrité, de pauvreté et de mœurs douteuses, non. Kerouac, ne l’oublions pas, est l’un des protagonistes, pas difficile de deviner lequel. En somme, un écrivain terne, à la base, tombant sous le charme d’un jeune rebelle de son époque, ne tenant pas en place, entraînant dans son sillage tous les rêves de pleine liberté imaginables. En somme, une bande de jeunes bohêmes sur les routes américaines, shootés à la Benzédrine, s’envoyant la minette qui les accompagne à tour de rôle, cherchant inlassablement la beauté du monde qui les entoure en volant, écrivant ou s’extasiant de musique, principalement voir intégralement de jazz. La bande-son, donc, composée de morceaux d’époque, d’abord amusante et exotique, puis ennuyeuse et énervante, symbolise assez bien l’intégralité du film. L’on est relativement attiré, dans un premier temps, curieux même, par le mode de vie que s’apprête à adopter ces jeunes-là, pour finir par franchement s’en lasser, s’ennuyer à les voir essuyer joies et déceptions, ne souhaitant plus, au final s’intéresser à ces doux rêveurs qui pourraient symboliser, au jour d’aujourd’hui, les fléaux sociales vivant sur les dos de leurs semblables. Voleurs, sans emplois, profiteurs, égoïstes et mesquins. Oui, la question, finalement, n’est pas de savoir si nous rêvons de liberté, mais de savoir si liberté est l’équivalent de ce que vivent et font adurer à leurs proches ces jeunes gentiment détestables, exception faite du personnage de Salles, ouvrant finalement les yeux sur le monde qui l’entoure. Au rayon personnages, l’on aura tout de même droit aux quelques apparitions, peu significatives, d’Amy Adams, Viggo Mortensen ou encore Kristen Dunst. Insuffisant pour donner un plus. Du côté des personnages principaux, ce n’est pas trop mal, même si l’on se lasse de chacun d’eux dans l’heure, de la bêtise de Dean, de la naïveté de Sal et de l’incongruité de Marylou, une Kristen Stewart qui prend des allures de fille facile, plus paumée et à la dérive que réellement libre. En fait, si le concept de Kerouac est tout à fait personnel, le petit monde dépeint ici m’a fait d’avantage pitié que rêver, et l’on s’ennuiera de ces jeunes glandus durant presque deux heures et demie. 07/20

stou2mire

3 abonnés | Lire ses 59 critiques |

   4 - Très bien

Ayant lu et adoré le livre (le scroll original) j'attendais ce film avec impatience. Je l'est acheté en Blu Ray (ce dernier est d'une superbe qualité, les décors sont magnifiques) j'ai été agréablement surpris par le film, ayant vu les critique plutôt moyennes je m'attendait à une adaptation ratée. Je trouve que Walter Sales a bien reconstruit la trame du livre( très difficile a adapter) je trouve les dialogues, les personnages et les acteurs magnifiques surtout Garett Heldund et Kristen Stewart qui sont tous les deux géniaux. La durée du film (2h15) n'est pas dérangeante le film ce laisse suivre agréablement. Bémol la BO que je trouve un peu molle et pas assez touchante par moment.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Sur la route Bande-annonce VF
1 139 937 vues
Sur la route Bande-annonce VO
430 938 vues
Sur la route Extrait vidéo VF
13 820 vues
4 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné