Festen
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,0 pour 3 631 notes dont 230 critiques  | 
  • 87 critiques     39%
  • 82 critiques     36%
  • 23 critiques     10%
  • 20 critiques     9%
  • 9 critiques     4%
  • 4 critiques     2%

230 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
7eme critique

41 abonnés | Lire ses 1587 critiques |

   4 - Très bien

C'est vraiment jouissif ces repas de famille qui partent en vrille ! Je ne sais pas si c'est notre coté voyeur ou malsain (ou sûrement les deux) qui nous amènent à apprécier ce genre de scénario, mais le plaisir de voir s'effondrer une famille autour d'un bon repas, par des secrets révélés ou autres éléments perturbateurs à esprits dérangés, est bel et bien présent (gnaha). Avec une mise en scène immersive et des acteurs crédibles, "Festen" capte l'attention d'un bout à l'autre. Le ton monte, les limites se franchissent, le doute s'installe...à la manière d'un bon festin, le film se déguste, avant d'en ressortir pleinement rassasié.

Vivons curieux !

1 abonné | Lire ses 52 critiques |

   4.5 - Excellent

Prix du Jury lors de la 51ème édition du Festival de Cannes en 1998, Festen est le second long-métrage du réalisateur danois Thomas Vinterberg et le premier film à recevoir le label « Dogme95? qu’il a lui-même créé avec son compatriote Lars Von Trier en 1995. Véritable pied de nez aux blockbusters américains de l’époque dont les effets spéciaux particulièrement sophistiqués ont fait leur réputation, ce mouvement cinématographique vise à retrouver un style plus vif, réaliste et spontané dans la réalisation. Les deux cinéastes danois énoncent pour cela des règles à respecter et demandent aux réalisateurs de faire un « vœu de chasteté » avec l’intention ultime de « faire sortir la vérité de leurs personnages et de leurs scènes ». Les films qui reçoivent ce label doivent être tournés sur place, sans accessoires ni décors amenés, avec une caméra au format 35mm portée à la main ou à l’épaule. C’est dans ce style et cet objectif que Thomas Vinterberg a posé la sienne (de caméra) au cœur d’une somptueuse demeure où famille et proches se sont réunis autour de Hedge (Henning Moritzen) pour célébrer son soixantième anniversaire. Dans cette famille bourgeoise, tout le monde semble apprécier cet homme affable et bienveillant. Ces trois enfants (Christian, Mickael et Hélène) sont également de la partie. Tous se remettent difficilement de la mort tragique de Linda, la sœur jumelle de Christian, survenue un an auparavant. Un maître de cérémonie est désigné et chacun convive joue parfaitement sa partition dans ce théâtre de la bienséance et des bonnes manières. Tout semble se dérouler pour le mieux jusqu’au début du dîner où l’un des fils est amené à faire un discours, véritable « discours de la vérité » avec son lot d’ignobles révélations. Dès les premiers instants du film, caméra embarquée, Thomas Vinterberg nous plonge dans une atmosphère oppressante où derrière les sourires de façade et les bonnes intentions de chacun on ressent un malaise et une tension vive, sous-jacente entre les membres de cette famille, comme un bouchon de champagne prêt à sauter et à déverser son flot d’ignominies. Quand le secret de famille est révélé les masques tombent définitivement. Cruellement, on se met à sourire puis à rire spontanément devant ce délitement de la bienséance et le déchirement de cette famille. Les instincts les plus vils et naturels de l’espèce humaine resurgissent et font voler en éclats ce vernis de convenances, ces bonnes manières que l’on s’impose pour vivre avec les autres. Comme si chacun s’était libéré d’un lourd fardeau, au plus grand bonheur des spectateurs. C’est jouissif car corrosif et décapant. Festen est un film malfaisant dans l’esprit même de ce label et des films de Lars Von Trier. Assurément, Thomas Vinterberg a bien compris que le linge sale se lavait définitivement en famille.

http://www.vivonscurieux.fr/festen-un-film-de-t...


Scorcm83

10 abonnés | Lire ses 174 critiques |

   3.5 - Bien

Il faut adhérer au style et à la mise en scène de ce film, ça c'est sûr. Estampillé Dogme 45, Festen prend très au sérieux le style dont il se revendique initiateur, et le tout donne une impression d'amateurisme et surtout de réalisme plutôt intéressants. Les angles et les mouvements de caméra sont pour le moins audacieux, et passé le premier quart d'heure, on n'y fait presque plus attention parce qu'on est pris dans l'histoire. Ce qui me permet d'embrayer sur le scénario, qui se veut limite théâtral de par l'unité de lieu et de temps et se base sur la tradition des secrets de familles dévoilés durant de grands repas ou événements. Il faut avouer que les situations sont bien amenées et Vinterberg arrive à construire et entretenir une tension tout au long de son film. La plus grande force de celui ci sont ses personnages. Tous bien écrits et extrêmement bien interprétés, on prend plaisir à les suivre tout au long de cette soirée d'anniversaire. Les révélations ne sont pas vraiment originales mais, encore une fois, suffisamment bien amenées pour que l'intensité dramatique reste au plus haut. Impossible de parler de la bande son étant donné que l'un des préceptes du dogme et de ne pas utiliser de musiques extradiégétiques, nous sommes dans une économie de moyens et un minimalisme au niveau des effets qui font que l'on est obligé de se concentrer sur une seule chose, l'histoire. Je m'attendais néanmoins à quelque chose de plus poussé, j'ai l'impression que le film a finalement du mal à décoller une fois la première révélation faîte, de plus, le comportement des invités semble quand même assez léthargique au vu des événements qu'ils ont sous les yeux. En clair, le film est à voir car sa mise en scène est extrêmement intéressante, les acteurs sont bons, et le scnario suffisamment bien écrit pour nous garder dans le film tout le long. Pas un chef d'oeuvre, mais à voir !

Noémie Laurent

28 abonnés | Lire ses 112 critiques |

   4 - Très bien

Un film troublant, qui met mal a l'aise.. On se retrouve immossée dans la vie privee de cette famille meurtrie ... La verité s'impose a nous aec ingeniosité et terreur !

Kafka Tamura

4 abonnés | Lire ses 12 critiques |

   4 - Très bien

Ce qui fait la force comme la faiblesse de Festen, c’est sa mise en scène. Grosso modo, on n’aime ou on n’aime pas, mais il faut se rappeler du courant bien précis dont l’œuvre est issue avant d’accuser Thomas Vinterberg d’être un manchot de la caméra. La simplicité, l’absence d’artifices, ce côté à la fois terriblement réaliste et dépouillé, c’est le Dogme95, c’est un désir de filmer au plus près du réel. Ça peut conférer à une œuvre une impression d’amateurisme ou au contraire, de grandeur. Le problème avec Festen, c’est que j’ai bien du mal à me positionner. Il est difficile de ne pas comparer Vinterberg à Lars Von Trier (avec qui il a initié le mouvement) et à ce niveau-là, il me semble que Lars Von Trier s’en tire beaucoup mieux avec les moyens du bord. Dans Festen, certains plans semblent bâclés. On ne comprend pas ce qu’ils servent, on a l’impression qu’ils ne savent pas capter l’intensité de l’histoire et des acteurs ou qu’ils sont en décalage avec eux. Et en même temps, cette manière de filmer à l’épaule donne une grande richesse au film. C’est déstabilisant, c’est dérangeant. Le malaise est saisi dans son entièreté, sans concessions. On assiste à un dîner de famille où l’un des personnages principaux dévoile un terrible secret et on suit la débâcle de cette famille bourgeoise qui tente tant bien que mal de sauver les apparences et d’étouffer le drame. On est habités par le doute, on se laisse convaincre par tous les discours et on assiste au déchirement d’une famille déjà bien désunie. Festen est un film poignant dont on a du mal à se détourner et les acteurs ont un talent incroyable pour captiver les spectateurs ; ils sont intenses dans leur rôle, brillants. Paprika Steen est particulièrement touchante dans le rôle d’Hélène. Reste néanmoins cette impression mitigée : la virtuosité du jeu des acteurs et du scénario, la maladresse apparente de plusieurs plans du film. Ce n’est pas le meilleur long-métrage de Vinterberg, mais c’est un film marquant.

Giulia Germanotta

10 abonnés | Lire ses 19 critiques |

   4 - Très bien

Ici, le jeu de la caméra amateur et la façon dont est tourné Festen joue un rôle majeur. En effet, nous voilà plongés de façon très intime dans une fête de famille de riches danois où tous les masques tomberont les uns après les autres. Nous suivons de près l'histoire des quatre enfants de cette noblesse danoise. La fête bat son plein; il suffit d'un toast pour que la célébration sombre dans le tourbillon infernal des aveux et qu'enfin, la vérité éclate. Magistralement mis en scène pour que l'on se sente immergés et mal à l'aise dans cette fête qui part au vinaigre, Vinterberg signe là un excellent huis-clos d'un oeil moderne et très réaliste.

benizato

2 abonnés | Lire ses 165 critiques |

   4.5 - Excellent

Film faisant partie du mouvement "Dogme 95" (au même titre que "Les Idiots" ou "Lovers") prônant une mise en cène minimaliste, sans effets spéciaux, sans musique, ce qui a pour effet de décupler l'intensité dramatique et le réalisme de certaines scènes. Il en résulte un film magistral, fort, un véritable coup de poing dans le ventre, au travers de l'explosion d'une famille à l'occasion d'une fête familiale.

brianpatrick

23 abonnés | Lire ses 745 critiques |

   1 - Très mauvais

Une horreur, il n'y a pas une scène filmé normalement, on parlait à l'époque du cinéma moderne, non on parle maintenant du cinéma mort. Absolument impossible à regarder, il fait mal aux yeux, 20 ans plus tard je fais encore des cauchemars.

Blog Be French

3 abonnés | Lire ses 164 critiques |

   4 - Très bien

Filmé à la manière d'un film de famille, Festen est aussi violent moralement que physiquement. Les propos du film remuent le spectateur et la mise en scène est éblouissante. Un bon film, que l'on vous conseille fortement ! Retrouvez l'ensemble de nos critiques ciné sur Be French !

http://befrench.tumblr.com/

xavierch

8 abonnés | Lire ses 827 critiques |

   3 - Pas mal

Un film très particulier, au niveau de la réalisation caméra à l'épaule pour l'aspect négatif, au niveau du jeu des acteurs et du thème pour l'aspect positif ensuite. Intéressant, mais pas indispensable.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Festen Bande-annonce VO
13 919 vues
Playlists
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
7 vidéos
Quand les gros durs écrasent une larmichette...
6 vidéos
Xavier Dolan dans tous ses états !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné