Mon AlloCiné
    Le Hobbit : la Désolation de Smaug
    note moyenne
    4,2
    26990 notes dont 2050 critiques
    21% (424 critiques)
    39% (804 critiques)
    22% (451 critiques)
    12% (238 critiques)
    4% (82 critiques)
    2% (51 critiques)
    Votre avis sur Le Hobbit : la Désolation de Smaug ?

    2050 critiques spectateurs

    Kev T
    Kev T

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 18 critiques

    3,5
    Des paysages toujours aussi bluffants, Freeman toujours aussi convaincant. Néanmoins, Smaug (très bien fait) qui parle c’est risible.
    Dj Prime
    Dj Prime

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 32 critiques

    5,0
    Guère plus long que son prédécesseur, ce second volet est tout aussi spectaculaire, si ce n'est bien plus. Car évidement lorsque l’on parle de 2ème volet, il est quasiment évident que ce sera bien mieux, ou pas. Couleurs et effets dément, musiques et effets sonores du feu de dieu, plusieurs scènes cultes tel que : spoiler: -L’arrivée des Hobbits dans le temple des elfes, une beauté extrême d’ailleurs. -La forêt sombre et magnifiquement imaginée avec des décors tous simplement pharaoniques. -L'affrontement des Hobbits et des elfes contre les effroyables araignées géantes dont j’en ai eu une belle trouille. -L’évasion des Hobbits du temple elfe par le torrent avec le bel assaut des orques. Un bon quart d’heure ou même plus totalement épique. -La rencontre ahurissante entre Smaug et Bilbon avec une voix sous effets sonores démentiel. -L’ensemble des scène à Dol Guldur et là aussi un visuel comme des décors d’une splendeur à toutes épreuve. spoiler: Un grand ensemble qui fait que ce second volet est une merveille visuelle. L’ensemble dans la grande ville d’Esgaroth. Le Bourg-du-Lac est très bonne aussi et dénonce parfaitement l’injustices de la part de son “maire� ou maître comme il l’appel. Enfin, la grande scène finale avec Smaug, le Hobbit et les nains est merveilleusement grandiose de visuel et de son avec en toute fin le vol du dragon vers la cité et son slogan culte : �Je suis la mort�. L’avantage de cette suite est qu’elle ne bénéficie pas d’autant de scènes scriptées par rapport au précédent. Ce qui là rend beaucoup plus attractive et dynamique. Hâte de revoir le final peut être en version longue. Car en effet cette suite fut diffusée en inédite claire et version longue, ce qui fait que j’ai tous adoré, mais en soirée c'est un peu long quand même. Mais bon, rien n'est trop bon quant on aime.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Un très bon deuxième volet, seul bémol les araignées j'ai vraiment horreur de ça! Par contre, j'aime beaucoup les Nains ;)
    Aloïs Gaspard
    Aloïs Gaspard

    Suivre son activité

    5,0
    Un souffle épique sans équivalent, une bande-son plus que dantesque et emblématique, des acteurs au sommet de leurs formes et des scènes de combat tous plus incroyables les unes que les autres.
    Salim S
    Salim S

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,0
    Dans notre solide tonnelet, le voyage continue et suit le cours d'un majestueux fleuve épique et fini dans une forge où le courage est roi. Plaisir elfique.
    David G
    David G

    Suivre son activité

    3,0
    Malheureusement le film s’essouffle déjà, là où le réalisateur a pris plus de liberté avec le livre c'est malheureusement moins réussi à mon goût. J'adore l'univers et c'est ce qui doit faire que j'apprécie quand même. Un mot: dommage...
    Ritchie B.
    Ritchie B.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    3,0
    Des trois tires de l'odyssée du Hobbit c'est celui qui est à mon goût le moins réussi. N'en demeure pas moins un très bon film avec des paysages grandioses et une immersion totale comme P. Jackson sait le faire.
    Chaîne 42
    Chaîne 42

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 17 critiques

    4,5
    J'avais quelques appréhensions à voir ce film car en fait j'ai vu le troisième en avant première sans avoir vu celui-ci et je ne l'ai pas trouvé excellent (juste très bien). Là j'ai ressenti un élan de gratitude envers le réalisateur pour sa grande maîtrise de l'histoire et des personnages et du lien de ce film avec les autres y compris de la trilogie du seigneur des anneaux. Le film apporte son lot d'histoire, de rebondissement même s'ils sont attendus ce n'est pas grave et développe bien en priorité des aspects et personnages qui ne sont par redondants avec les autres films. Un bon moment passé autant quantitatif que qualitatif à découvrir ce film. Si je ne met pas la côte max c'est juste à cause de son incomplétude de ce qui arrive après, je n'apprécie pas, pour un film, le fait de sortir avec un "la suite au prochain numéro".
    L'ombre du 7ème art
    L'ombre du 7ème art

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 13 critiques

    4,0
    On retrouve notre cher bilbon Saquer dans la suite de son périple avec les 13 nains et que dire de cette suite qui est pour ma part moins bien réussit que son prédécesseur et ce malgré un retour au source avec un univers plus sombre et plus sérieux que son prédécesseur. Alors oui on retrouve des orques un peu plus méchants, des décapitations dans les combats et surtout l'univers du seigneur des anneaux avec le retour de sauron et des cavaliers noires qui permet donc à la saga de ce rattacher à la première trilogie. De plus tout le côté avec les scènes de l'anneau sont juste jouissives à l'écran tout comme les scènes de combats sur terre ou sur mer qui sont rythmées et chorégraphiées à la perfection. Je tiens à dire merci à l'ensemble de l'équipe pour avoir réussi le dragon Smaug et à faire ressortir toute sa puissance, sa grandeur et sa dangerosite à travers un dialogue épique entre lui et notre Hobbit où chaque phrases du dialogue sont hyper bien travaillées provocant ainsi un effet cauchemardesque. Mais cela ne suffit pas puisqu'au milieu de ce festival, on trouve de nombreux défauts et je suis désolé mais à cause de ces deux petits problèmes, on constate que cela plombe l'ambiance. En effet d'une part, on retrouve Orlando Bloum dans son rôle mais il ne possède plus le charisme d'antan et j'ai trouvé que son personnage bien que présent durant une bonne partie du film est en réalité très oubliable et à cela on rajoute une trame amoureuse bien painible et niaise qui n'a rien à faire dans cet univers et qui en plus vient interrompre le scénario ce qui a procure en moi un sentiment de comblage où le réalisateur avait pour but d'atteindre 2h40 de film. De plus j'ai trouvé dommage que les orques ne soient pas plus présent dans le film surtout que le premier volet nous offrait de merveilleux combat et surtout une relation très intéressante entre le chef des orques et le roi nain Écu de chaîne. Un bon second volet en hosmose avec le premier et qui crée un parallèle intéressant avec la première trilogie mais qui possède tout de même certains défauts. 4/5
    Bijij
    Bijij

    Suivre son activité Lire ses 19 critiques

    4,5
    Excellente adaptation de la 2e partie du célèbre conte de J.R.R. Tolkien, qui mêle également d'autres oeuvres. Les décors et la musique sont magnifiques.
    Ywan C
    Ywan C

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 9 critiques

    3,0
    septiemeartetdemi.com - Le deuxième film de la série Le Hobbit est une charnière, par définition mais aussi par choix. Il permet la continuité des idées évoquées dans le premier film, et il y parvient même très bien puisque les personnages sont enfin attachants, et que le courage instillé progressivement en eux se révèle avec fluidité. Il installe Richard Armitage en digne successeur de Viggo Mortensen dans le rôle du second couteau, pour ne pas dire qu’il est meilleur encore. Les combats s’équilibrent. Tout s’équilibre. À tel point et tellement bien qu’on a l’impression que tout est art dans cette série ; les prises de vue sont de la photographie, les combats sont de la danse, les dialogues de la littérature. Peu de blockbusters peuvent se targuer de mériter cette remarque. Le deuxième opus de la saga ne permet plus seulement au paysage d’être l’acteur silencieux (quoique Stephen Hunter, dans le rôle du nain Bombur, est bien positionné aussi puisqu’il a une seule ligne pour trois films) mais aussi aux constructions humaines, en témoigne Esgaroth qui est d’une étonnante vivacité médiévale. Malheureusement, cela a pour corollaire l’absence de conviction politique dans les nations imaginées par Tolkien ; la puissance des cités et l’importance de la diplomatie sont résumées à leur design ou à leur conseiller perfide qui est loin de déborder de classe (en ça, la première trilogie est imbattable). Outre ledit conseiller perfide, la cocasserie est mieux placée dans l’aventure de Bilbon. La scène des tonneaux, en plus d’être super bien réglée, est amusante, et avec justesse. La deuxième moitié du film flirte avec les erreurs du premier, mais pas dans les mêmes largeurs. Le scénario pâtit légèrement d’une surutilisation du concept d’ « aide de dernière minute » mais forme d’autre part un antagoniste intéressant entre Thorin et Bard ; intéressant parce qu’il ne fait pas partie d’une logique de « camps » – aucun d’eux n’est « mauvais » – et place le spectateur dans un embarras rafraîchissant. Les gouvernements sont assez mal mis en images, mais cela n’empêche pas l’œuvre de prendre sa véritable identité cinématographique et de s’insérer définitivement dans la lignée de la première série. On finit sur la nostalgie de ces jours où l’anneau n’était pas dangereux, et un Smaug qui est à la hauteur des espoirs les plus fous du fan le plus imaginatif. Par contre, fallait-il vraiment que les héros jouent à chat avec lui pendant une demi-heure (temps réel) pour s’en sortir à la fin ? On va mettre ça sur le compte de l’audace générale de la fin, brutale, que vient améliorer l’interprétation par Ed Sheeran de la chanson thématique.
    Shinji99
    Shinji99

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 617 critiques

    2,0
    Déçu. Beaucoup plus de passages qui ne sont pas dans le livre que dans le premier. Des passages du livre intéressant ont même été complètement bâclé pour nous en servir d'autres très niais comme spoiler: l'histoire d'amour entre le nain et l'efle . Si j'arrêtai de juger sans penser au bouquin, je dirai quand même que cet épisode est quand même très ennuyant.
    Robrex
    Robrex

    Suivre son activité 11 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Deuxième volet de la trilogie préquelle du "Seigneur des Anneaux", "Le Hobbit 2" reste toujours inférieur au "Seigneur des Anneaux", mais personnellement, je le trouve un peu mieux que le premier. Une fois de plus, on est embarqué par le voyage de Bilbon le Hobbit qui suit les 13 Nains voulant reconquérir leur terre, toujours en compagnie de Gandalf Le Gris, qui cette fois, vont se rapprocher du but, et encore une fois, c'est vachement plaisant. On retrouve comme toujours et avec plaisir l'univers imaginatif de Tolkien avec les différents peuples fictifs, le bestiaire fabuleux, les environnements magnifiques et l'aspect enchanteur. Si je le trouve un peu mieux que le premier film, c'est parce que cette fois, les personnages sont largement plus exploités et sont plus attachants, que le rythme s'améliore et que l'univers de Tolkien nous fait découvrir des nouvelles choses intéressantes. Les effets spéciaux sont toujours impeccables, les acteurs sont toujours au taquet, les scènes d'actions sont folles et le film rebondit vraiment bien. Comme j'ai lu le livre, je peux pas dire que le film le suit à 100%, mais il oublie quand même pas les détails importants, mais se permet comme toujours de rajouter des choses inutiles. Au niveau du casting, concernant les acteurs du premier, Martin Freeman dans le rôle de Bilbon Sacquet est toujours aussi bon et attachant. Richard Armittage dans le rôle de Thorin toujours aussi badass et déterminé. Ian McKellen dans le rôle de Gandalf est toujours pareil, mais montre qu'il a encore plus d'un tour dans son sac et les autres acteurs qui interprètent les 12 Nains restants sont toujours bons aussi. Les nouveaux acteurs : Orlando Bloom revient en tant que Legolas, et même si dans le livre, le personnage de Legolas n'apparaît pas, c'est toujours sympa de le retrouver, car il est toujours adroit, perspicace et combatif. Lee Pace dans le rôle de Thranduil a beaucoup de classe et de charisme, et peut se montrer badass de temps en temps. Evangeline Lilly dans le rôle de Tauriel, elle non plus n'apparaît pas dans le livre à l'origine, mais apporte quand même un rôle féminin fort et c'est assez cool. On a aussi Luke Evans dans le rôle de Bard l'archer qui est vraiment très bon et Stephen Fry dans le rôle du maître de LacVille qui se débrouille plutôt pas mal. Mais pour moi, la palme d'or revient évidemment à Benedict Cumberbatch dans le rôle du dragon Smaug, qui en plus d'avoir un design magnifique, montre à quel point il est puissant, vorace et redoutable, ce qui fait qu'on s'attache bien à lui. Bref, pour moi, "Le Hobbit 2" est le meilleur de cette trilogie, c'est clair et net que ça reste inférieur au "Seigneur des Anneaux", mais c'est quand même un très bon film fantastique. Je serais assez mitigé concernant le troisième film, mais matez celui-là déjà, vous serez bien embarqué !
    Magniez L
    Magniez L

    Suivre son activité 1 abonné

    4,0
    Meilleur que la premier! On a vraiment une suite du premier volet. On a de belles scenes d'actions on voit enfin le dragons. Les nouveaux acteurs sont justes exceptionnelles. Les deux problèmes sont que les naims retourne voir des elfes encore une fois mais cet fois-ci il serve pour le fil, mais ce film a des longueur mais vraiment moins que le premier
    [C-Veddona]
    [C-Veddona]

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,5
    Toujours aussi excellent. On éprouve plus de sympathie pour les différents protagonistes que dans le premier (surtout pour les Nains), c'est toujours exceptionnel visuellement; le rendu de l'or et des pièces d'or ainsi que le travail d'animation sur Smaug et les différents Orques est extraordinaire, une claque. J'ai trouvé la scène de la descente en tonneaux vraiment super, même si le côté ultra « chanceux » de la mise en scène est très présente (ils sont franchement doué pour bien tomber ces Nains...). Un plaisir à regarder, surtout avec une durée plutôt conséquente, qui laisse le temps à l'histoire de ce mettre en place et à l'action de se dérouler sans à-coup.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top