Mon AlloCiné
Tyrannosaur
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,9
789 notes dont 148 critiques
14% (21 critiques)
49% (72 critiques)
28% (42 critiques)
9% (13 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)

148 critiques spectateurs

mat niro

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 280 critiques

4,5Excellent
Publiée le 21/02/2017

Une plongée au coeur de Glasgow dans un quartier populaire où Joseph (Peter Mullan) mène une vie dissolue après le décès de sa femme (le tyrannosaure) et va rencontrer Hannah, jeune femme croyante qui cache un lourd secret. Peter Mullan tient ici le rôle de sa vie, un alcoolique en proie à des accès de violence (il tue deux chiens dans le film) mais qui va révéler son humanité au contact d'Olivia Colman. La comparaison avec les premiers films de Ken Loach est assez criante et ce qui ressort le plus du jeu des deux acteurs est cette pudeur dans ce drame social. Un film récompensé par plusieurs jurys à juste titre.

pelu

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 705 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 15/01/2017

Film puissant violant et poignant !! Sur toile de fond le besoin humain propre à chacun. Un super thriller psychologique sur l humain et ses dérives en privé ou en société.interpréter par des personnages d une grande fragilité même dans leur violence ou introspection.on ne ressent aucune complaisance pour ce duo d acteur qui porte le film. Critique sociale des oubliés de nos villes ces quartiers où sévit l alcool le désespoir le chômage la violence la drogue et certaines folies de l homme....tous ces personnes sans avenir nu projet que l on laisse pour compte. Au final dans ce scénario muscle mais simple on se rend bien compte que nos deux protagonistes sont aussi seul l un que l autre et finissent par s entraider sans en être conscient. Un sacré drame social d une grande simplicité à la réalisation juste et touchante sans trucages ! Du bon cinéma !!! Rien a dire

Navyh

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 99 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/10/2016

Un film dur qui insiste sur des aspects misérables de la vie sociale . Il m'a fait penser à une chanson de Souchon : " Il se dégage , de ces cartons d'emballage , des gens lavés hors d'usage et tristes et sans aucun avantage ..." Ce qui rend ce film encore plus d'actualité , c'est qu'aujourd'hui ce sont aussi des gens violents qui se dégagent ... Avec derrière toute cette noirceur , des sentiments plus nobles plus ou moins enfouis qui arrivent de temps en temps à faire surface tels des étoiles dans la nuit .

BeatJunky

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 816 critiques

4,0Très bien
Publiée le 25/09/2016

Peter Mullan interprète cet homme perdu et dépassé par la vie, rongé par la colère, qui n 'a plus aucune envie ni confiance en personne (même plus en lui même!)... Un homme rongé par la colère qui n'a d'autre objectif que de picoler et voit tout en noir jusqu'à ce qu' il rencontre cette femme qui va lui redonner un minimum d'humanité (...vraiment le stricte minimum😄!). Ce qui le fait se démarquer des autres films de rédemption, c'est justement qu'il ne tombe pas dans le patho à outrance,comme il aurait été facile de le faire ici avec cette histoire... le gars ne redevient pas un mec adorable et totalement guérit de tous ces maux avec cette femme... ! C'était ma principale crainte en lisant le synopsis mais pas du tout , ce n'est pas une éloge à la foi et à la prière comme on était en droit de le penser. Il en est question biensûr mais l'essentiel tourne autour de l'humain, du relationnel et des conséquences sur lui lorsqu'il n'en a plus de relationnel et qu'il succombe à la colère comme beaucoup d'âmes perdues de notre époque. Tout ça sans jamais juger et c'est justement ce qui en fait une totale réussite à tous les niveaux, du scénario parfaitement mis en scène en passant par la magistrale interprétation de Peter Mullan qui m'a carrément bouleversé. Un film sombre, émouvant voire un peu (bcp!) triste, mais qui laisse malgré tout, une toute petite place à l'espoir... Un grand film à ne surtout pas louper!

Cyril J.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 360 critiques

4,5Excellent
Publiée le 02/09/2016

Véritable boule de rage masochiste, sombre et haineuse, un quinquagénaire au passé aussi torturé qu’ombrageux rencontre une femme quadra trop stoïque, compatissante et croyante pour que cette attitude soit honnête et authentique. Commence alors deux voyages personnels en un, essentiellement sentimentaux, malgré la violence et la misère ambiantes, plus morales que physiques, et si désespérément accablantes. Entre bêtise, vulgarité, violence et barbarie populaires d’une banlieue anglaise d’une part, et pression, torture, humiliation et violence conjugales trop communes d’une banlieue chic de l’autre, leurs refuges les plongent dans l’obscurantisme personnel, le mensonge et la colère. A moins qu’ils ne se donnent le courage de transcender leur haine de soi, admettant leur propre médiocrité et les cadavres de leurs placards, condition essentielle à tout espoir commun de reconstruction. Une véritable gifle intimiste et sentimentale, un violent coup de balai à la bienséance, aux clichés sociaux et au prêt à penser. Sans spectacularisme particulier, ni concession, pas même pour les héros, et d’un réalisme dérangeant, ce film donne envie de hurler avec nos héros, et pourtant de gagner. Il est en même temps une courageuse leçon d’apprentissage de la vie, aussi glauque, dure qu’impressionnante dans sa paradoxale beauté, et menée par des acteurs touchants, authentiques, et absolument extraordinaires de justesse.

Tynech95

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 71 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 24/11/2015

Un des meilleurs films que j'ai vu de ma vie. Un ambiance triste et glauque, la rencontre entre deux personne ronger de l'interieur, l'un, Joseph, par la mort de sa femme, qui est violent et brute, on le deteste au depart et on l'aime par la suite, l'autre, Hannah, par les violences a repetition de son mari, qui cache sa haine derriere sa foie chretienne. Une image léché époustouflante, des acteurs naturel et tellement bons. Une petite perle brutale qui vous frappe en plein visage.

Cyrille B.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 4 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/09/2015

Film très poignant et portrait sans concession de la Grande Bretagne des bas fonds

atomewarrior

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 992 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 14/05/2015

Des acteurs vraiment impeccables et des dialogues qui claquent, dans un film qui est quand même réalisé sur un rythme très lent pouvant endormir rapidement. Mais le film porte un regard noir sur l'Homme en gardant tout de même de l'espoir.

Attila de Blois

Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 2 563 critiques

3,5Bien
Publiée le 03/05/2015

"Tyrannosaur" raconte une belle histoire loin des clichés et des stéréotypes habituels. Sombre et violent, il se dégage de ce drame un certain optimisme, un vent positif. La psychologie des personnages est travaillé et le scénario, basique, offre néanmoins quelques surprises. Si le film est bon dans son ensemble, le cinéaste ne réussit pas à impulser toute la profondeur émotionnelle qu'une telle histoire promettait.

S M.

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 552 critiques

4,5Excellent
Publiée le 06/03/2015

Premier film en tant que réalisateur pour Paddy Considine (L'acteur excellent et impressionnant de "Dead Man's Shoes") et grosse claque! "Tyrannosaur" est un drame anglais noir, éprouvant, violent. Le duo Peter Mullan-Olivia Colman joue à la perfection. La photographie, assez sombre, renforce le côté malade et mélancolique. Très bonne surprise.

xavierch

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 1 167 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 26/12/2014

Un film extrêmement sombre, avec 2 acteurs vraiment magnifiques. Un drame social comme savent le faire les anglais, et qui voit 2 paumés de la vie se rencontrer, malgré tous les problèmes. Un très beau film malgré un rythme assez lent.

Benoist R.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 248 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 19/08/2014

Sans être un chef-d’œuvre le scénario de Tyrannosaur réussit à surprendre le spectateur. Pas mal !

MadaboutTilda

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 32 critiques

4,5Excellent
Publiée le 19/05/2014

Tyrannosaur... Un titre bien énigmatique pour un film qui n'a que peu à voir avec Jurassic Park et les reptiles du Crétacé. Peu à voir mais un peu à voir tout de même, l'explication -surprenante et un peu laborieuse- en sera donnée lors d'une séquence aussi pesante que sismique (le film en contient quelques unes). Mais l'important n'est pas là. Ce film, dont l'action se déroule à Glasgow, dans un quartier pas vraiment rupin, est un film coup de poing, violent dans tous les sens du terme, qui prend aux tripes et nous embarque dans un voyage très agité où l'on suit au plus près les principaux protagonistes, en proie à une débauche d'émotions et de sentiments, brutaux ou subtils, qui nous contaminent et nous laissent une trace profonde et durable une fois le film terminé. Joseph (Peter Mullan, vraiment "fait" pour le rôle) est un type déglingué, bien abîmé par la vie. Il est la rage personnifiée, une sorte de volcan dont on craint la prochaine éruption, une grenade dégoupillée. Il vaut mieux ne pas trop le déranger ou lui chercher des noises car il explose pour un oui, pour un non. Cette rage est si profonde, si intense, qu'elle peut l'amener à détruire ceux qu'il aime. Hannah (Olivia Colman, excellente comme je l'avais déjà vue excellente dans la série "Broadchurch") apparaît dans la vie de Joseph au détour d'une des "crises" de cet écorché vif. Hannah semble l'opposée de Joseph : le visage du Christ derrière elle dans son magasin, elle exprime la compassion, la bonté, l'attention à autrui, le dévouement, toute une palette de sentiments très positifs, encouragés et soutenus par sa foi débordante. Bien malin qui devinerait d'emblée que tout cela dissimule ou contrebalance une douleur sourde et inavouable : son couple va très mal et son mari est un bien triste sire, jaloux, possessif, harceleur et sournoisement violent (le mari, Eddie Marsan -que j'avais vu très bon dans "la disparition d'Alice Creed"- exprime parfaitement le côté fourbe, pervers, jaloux et menaçant du personnage). Dans un premier temps, Joseph prend Hannah pour ce qu'elle n'est pas (une petite bourgeoise friquée, engoncée dans sa foi et ses petites certitudes de nantie) et c'est pourquoi il la raille méchamment et injustement. Ce n'est que peu à peu que cet homme et cette femme, deux éclopés de la vie, chacun à sa manière, apprendront à se connaître vraiment... Joseph boit trop mais aux yeux de tous, Hannah boit trop mais en cachette tant elle vit dans la peur, la honte et la culpabilité. Le film avance sans que l'histoire ne piétine et sans que le rythme ne faiblisse. Des événements peu prévisibles précipitent une fin à la fois tragique et belle qui, paradoxalement, débouche sur une forme d'espoir. Paddy Considine nous livre là un film original et vraiment magnifique.

Georges P.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 279 critiques

4,0Très bien
Publiée le 12/05/2014

Stupéfiant d'humanité, de violence rentrée, de désordre psychologique et d'un immense amour Un film remarquable à ne pas rater

Jahro

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 522 critiques

4,5Excellent
Publiée le 28/04/2014

Dès sa première scène, Tyrannosaur annonce la couleur – et elle sera sombre. C’est l’histoire d’un vieil ours solitaire, taiseux, empli d’un fiel indéracinable à l’encontre de ses proches, de sa ville, de son monde, de lui-même. Au fond il n’a rien ni personne mais il s’y accroche quand même, pitoyable lueur qu’il enfouit sous des litrons de noirceur. Et puis une main se tend, et ravive l’espoir, lentement, patiemment, et le jour commence à percer. C’est un sujet éculé certes, mais rarement on l’aura traité avec une pareille justesse. Peter Mullan est magistral en ermite urbain dont la haine éclate au moindre atome de houblon, en ce Jekyll taciturne qui apprend à calmer sa bête et s’interroger sur ses choix. Les autres ne sont pas en reste : chacun hante le récit de son mal-être, comme un égout qui déborde et va jusqu’à griser le ciel. En drapant les bas-fonds de Glasgow d’un beau Cinémascope brumeux, Paddy Considine filme les losers comme des personnages de western ; mais des personnages sacrifiés, blasés, déchus par le rouleau-compresseur de la modernité. Ils vivent du chômage et de combines minables, trainent leurs guêtres dans les rues silencieuses des pavillons ternes au pub à pochtrons, évitent leurs voisins ou les chargent à coups de batte et de hurlements. Ici le mélo fonctionne parce qu’il marche en contraste, parce qu’il part de loin et qu’il offre peu – une éclaircie. Brutal, fort, d’une authenticité rare qui surprend chez un quarantenaire en rodage, ce pendant british à Gran Torino est un inattendu coup de maître.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top