Tyrannosaur
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 717 notes dont 137 critiques  | 
  • 19 critiques     14%
  • 68 critiques     50%
  • 37 critiques     27%
  • 13 critiques     9%
  • 0 critique     0%
  • 0 critique     0%

137 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Benoist R.

0 abonné | Lire ses 246 critiques |

   3 - Pas mal

Sans être un chef-d’œuvre le scénario de Tyrannosaur réussit à surprendre le spectateur. Pas mal !

MadaboutTilda

0 abonné | Lire ses 29 critiques |

   4.5 - Excellent

Tyrannosaur... Un titre bien énigmatique pour un film qui n'a que peu à voir avec Jurassic Park et les reptiles du Crétacé. Peu à voir mais un peu à voir tout de même, l'explication -surprenante et un peu laborieuse- en sera donnée lors d'une séquence aussi pesante que sismique (le film en contient quelques unes). Mais l'important n'est pas là. Ce film, dont l'action se déroule à Glasgow, dans un quartier pas vraiment rupin, est un film coup de poing, violent dans tous les sens du terme, qui prend aux tripes et nous embarque dans un voyage très agité où l'on suit au plus près les principaux protagonistes, en proie à une débauche d'émotions et de sentiments, brutaux ou subtils, qui nous contaminent et nous laissent une trace profonde et durable une fois le film terminé. Joseph (Peter Mullan, vraiment "fait" pour le rôle) est un type déglingué, bien abîmé par la vie. Il est la rage personnifiée, une sorte de volcan dont on craint la prochaine éruption, une grenade dégoupillée. Il vaut mieux ne pas trop le déranger ou lui chercher des noises car il explose pour un oui, pour un non. Cette rage est si profonde, si intense, qu'elle peut l'amener à détruire ceux qu'il aime. Hannah (Olivia Colman, excellente comme je l'avais déjà vue excellente dans la série "Broadchurch") apparaît dans la vie de Joseph au détour d'une des "crises" de cet écorché vif. Hannah semble l'opposée de Joseph : le visage du Christ derrière elle dans son magasin, elle exprime la compassion, la bonté, l'attention à autrui, le dévouement, toute une palette de sentiments très positifs, encouragés et soutenus par sa foi débordante. Bien malin qui devinerait d'emblée que tout cela dissimule ou contrebalance une douleur sourde et inavouable : son couple va très mal et son mari est un bien triste sire, jaloux, possessif, harceleur et sournoisement violent (le mari, Eddie Marsan -que j'avais vu très bon dans "la disparition d'Alice Creed"- exprime parfaitement le côté fourbe, pervers, jaloux et menaçant du personnage). Dans un premier temps, Joseph prend Hannah pour ce qu'elle n'est pas (une petite bourgeoise friquée, engoncée dans sa foi et ses petites certitudes de nantie) et c'est pourquoi il la raille méchamment et injustement. Ce n'est que peu à peu que cet homme et cette femme, deux éclopés de la vie, chacun à sa manière, apprendront à se connaître vraiment... Joseph boit trop mais aux yeux de tous, Hannah boit trop mais en cachette tant elle vit dans la peur, la honte et la culpabilité. Le film avance sans que l'histoire ne piétine et sans que le rythme ne faiblisse. Des événements peu prévisibles précipitent une fin à la fois tragique et belle qui, paradoxalement, débouche sur une forme d'espoir. Paddy Considine nous livre là un film original et vraiment magnifique.


Georges P.

0 abonné | Lire ses 77 critiques |

   4 - Très bien

Stupéfiant d'humanité, de violence rentrée, de désordre psychologique et d'un immense amour Un film remarquable à ne pas rater

Jahro

22 abonnés | Lire ses 657 critiques |

   4.5 - Excellent

Dès sa première scène, Tyrannosaur annonce la couleur – et elle sera sombre. C’est l’histoire d’un vieil ours solitaire, taiseux, empli d’un fiel indéracinable à l’encontre de ses proches, de sa ville, de son monde, de lui-même. Au fond il n’a rien ni personne mais il s’y accroche quand même, pitoyable lueur qu’il enfouit sous des litrons de noirceur. Et puis une main se tend, et ravive l’espoir, lentement, patiemment, et le jour commence à percer. C’est un sujet éculé certes, mais rarement on l’aura traité avec une pareille justesse. Peter Mullan est magistral en ermite urbain dont la haine éclate au moindre atome de houblon, en ce Jekyll taciturne qui apprend à calmer sa bête et s’interroger sur ses choix. Les autres ne sont pas en reste : chacun hante le récit de son mal-être, comme un égout qui déborde et va jusqu’à griser le ciel. En drapant les bas-fonds de Glasgow d’un beau Cinémascope brumeux, Paddy Considine filme les losers comme des personnages de western ; mais des personnages sacrifiés, blasés, déchus par le rouleau-compresseur de la modernité. Ils vivent du chômage et de combines minables, trainent leurs guêtres dans les rues silencieuses des pavillons ternes au pub à pochtrons, évitent leurs voisins ou les chargent à coups de batte et de hurlements. Ici le mélo fonctionne parce qu’il marche en contraste, parce qu’il part de loin et qu’il offre peu – une éclaircie. Brutal, fort, d’une authenticité rare qui surprend chez un quarantenaire en rodage, ce pendant british à Gran Torino est un inattendu coup de maître.

Mystères de l'Ouest

5 abonnés | Lire ses 125 critiques |

   4 - Très bien

Film bouleversant, violent, émouvant, assez stupéfiant, très dur mais humain. Des scènes émotionnellement fortes voire horribles, avec des détails qui dérangent notre bonne conscience et des moments plus calmes avec des sentiments plus doux. Une interprétation irréprochable avec Peter Mullan incroyablement juste. Et une Bande Son très agréable. A voir …

alfiros

13 abonnés | Lire ses 51 critiques |

   4 - Très bien

Encore un drame Britannique qui est loin de me laisser indifférent , " tyrannausor '' est en quelque sorte un auto-remake , puisque que Paddy Considine a fait le remake de son court métrage de 16 minute " Dog altogether " en y intégrant les même acteurs , même scénario qui est bien sur beaucoup plus développé . " Tyrannausor " est premièrement un très bon film , les thématique principale du film sont : la violence conjugale , alcoolisme , personnages torturé psychologiquement . Apres un passage a tabac, Joseph faisant la rencontre de Hannah , une amitié va se crée entre ces deux personnes que tout oppose ,Joseph , un homme d'une cinquantaine d'années , alcoolique , violent , colérique ... qui a du mal a se remettre de la mort de sa femme et Hannah , une femme très croyante , calme , timide , la gentillesse incarnée ... mais ces deux personnages ont un point commun , leur vie les déplais et vont s'entraidez mutuellement , entre une femme battue que Joseph essaye d'aider et un homme violent que Hannah va essayer d'aider . Ce film montre que chaque personnes peut avoir de grave problème et qu'il y a deux façon de l'exposer , entre celui qui est violent et ingrat avec tout le monde et qui n'a pas peur de le montrer et généralement peur de rien et entre celle qui se tait et qui vit dans la crainte . Bien que ce film n'a pas une grande popularité , il a donner un nom a Olivia Coleman qui est vraiment une révélation , une actrice au talent incroyable , accompagné par Peter Mullan , un brillant acteur britannique habitué a le voir jouer ou réalisé des drame ( Boy A , The Magdalene Sisters , My Name is Joe ... ) Pour moi cet acteur fait partie des plus grand et ce film est une preuve de plus de son incroyable talent . De bonne musique qui accentue sur la tristesse mais qui pourrait passez plus aprecu a certain passage , dommage car certaine sont juste magnifique . On voit quand même que beaucoup de film dramatique de nationalité britannique ont des thématique vraiment similaire , énormément parle de la cruauté humaine et de la déshumanisation , de la violence , du rejet des autres ou encore des personnages torturé psychologiquement ( Boy A , Never let me go , Neds , Tyrannosaur , Fish Tank ... ) En conclusion , des acteurs excellent , bon scenario , intrigue autour des personnages extrêmement intéressante .... très bon film a voir .

Paris Texas

13 abonnés | Lire ses 1260 critiques |

   2.5 - Moyen

Un type misérable, violent et malheureux traîne ses démons dans la noirceur de Glasgow, soudain éclairée par la rencontre d’une femme animée par la volonté de réparer le mal. Du cinéma social sombre, éprouvant et bien interprété mais déjà vu et sans magie.

Parkko

54 abonnés | Lire ses 2017 critiques |

   3 - Pas mal

J'ai regardé ce film pour voir Olivia Colman que j'ai vu dans Broadchurch (et comme j'ai aimé la série et le personnage de l'actrice, voilà quoi). Bref, j'ai vu le film il y a trois semaines environ et autant je garde le souvenir d'un film que j'ai plutôt aimé, autant j'avoue avoir un peu oublié déjà... ce qui n'est pas non plus très bon signe. Disons que ça ressemble beaucoup à la veine du cinéma anglais, un drame social, lorgnant sur beaucoup de réalisateurs contemporains, mais avec un côté vraiment très drame, un peu comme chez certains Ken Loach en fait, et puis les acteurs sont bons, mais j'avoue que le film ne reste pas non plus inoubliable (la preuve...), il s'inscrit vraiment dans une lignée de pleins de films de cet acabit dont le cinéma outre-manche est habituellement très friand.

Truman.

77 abonnés | Lire ses 1343 critiques |

   4 - Très bien

Tyrannosaur est un drame social brutal et violent ou deux âmes perdu se rencontreront . La rencontre improbable de ces deux êtres va donner lieux a un drame triste et émouvant sur fond de violence et d'une brutalité frappante dans la froideur de l’Écosse . Un drame sombre, un vrai drame tout simplement . Joseph d'un coté qui a perdu sa femme, son chien et son meilleur ami, il s'enferme dans une violence extrême et on découvre peu a peu un personnage triste et froid, un personnage qui renferme une noirceur en lui et qui ne mâche pas ses mots . D'un autre coté il y a Hannah une femme croyante qui se fait battre par son mari, une femme qui sombre dans la peur et l'alcool . Deux personnage attachant et ou l'on aura un contraste entre la richesse et la pauvreté, les quartiers pauvres la misère et la violence qui en découle . On a droit a des passages dur et poignant mais aussi des passages de joie et de bonheur . Les acteurs interprétant ces personnages sont juste excellent, des interprétations sans faille . L'histoire est vraiment bouleversante faisant ressortir divers émotions tout comme les personnages peuvent en avoir. Un drame triste, touchant, violent, humain et stupéfiant . Des vies dur et rude qui se croisent dans la violence tragique de ce monde .

nicolasandre123

8 abonnés | Lire ses 5 critiques |

   4 - Très bien

Je comprends pas. Ce film est ne contient (Spoiler : hormis les scenes des chiens) relativement aucune scène vraiment violente. alors pourquoi ce beau est au moins de 16 ans ? tout simplement car il montre la vraie vie de personnes incroyablement seul et malheureux dans leur propre vie. alors que cela deviendrait si ces personnes se rencontraient ? . La thème est assez commun en fait mais peu pousser, dans Tyrannosaur on a un bel exemple de pousse presque complète du scénario. Un mari violent, une femme proche du suicide affrontent un homme, un inconnu qui tue des chiens, à qui on ne sourit jamais. Une personne avec qui on se sent mal l'aise. Cette rencontre signe un début. La performance de Oliava Colman est très convainquante. Une actrice malheureusement très peu connue. Peter Mullan est toujours une valeur sûr. Il joue le voyou comme le "père" attentionné comme le protecteur de femme battue.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Retrouvez-nous sur Facebook
Vidéos liées à ce film
Tyrannosaur Bande-annonce VO
374 134 vues
Tyrannosaur Teaser VO
75 467 vues
Tyrannosaur Extrait vidéo VO
1 488 vues
5 vidéos liées à ce film
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
LA SHORT PAUSE #18 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #17 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné