Mon AlloCiné
    The Place Beyond the Pines
    note moyenne
    4,0
    12889 notes dont 1383 critiques
    16% (215 critiques)
    41% (566 critiques)
    24% (333 critiques)
    12% (168 critiques)
    4% (55 critiques)
    3% (46 critiques)
    Votre avis sur The Place Beyond the Pines ?

    1383 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2347 abonnés Lire ses 637 critiques

    4,5
    "The Place Beyond the Pines" repose sur deux acteurs franchement excellents, Ryan Gosling comme on s'y attendait forcément mais aussi Bradley Cooper vraiment étonnant ! Ce récit de plusieurs destinées liées les une aux autres est infiniment intéressant par les problèmes qu'il soulève... La trame ainsi conçue avec cette articulation en trois volets est très adroite puisqu'un chapitre se ferme en enchaînant sur un autre tout en bouleversant à chaque fois la vie d'une famille. C'est avant tout le thème de la culpabilité qui est ici fort bien développé avec beaucoup de finesse et surtout une extrême puissance ! Un peu comme il était dans "Drive", Ryan Gosling a justement cette force tranquille qui lui permet de passer de la brute épaisse à l'agneau touchant, doux et attentif à l'autre, comme jamais ! Dans son rôle de cascadeur/braqueur, tout glisse impeccablement... Bradley Cooper est aussi fascinant en flic perturbé face à la complexité de ses sentiments après la mort de ce voyou qui va le hanter indéfiniment, ce qui donne une tension inouïe à ce personnage ! Bien qu'il ait sa place, le troisième volet avec la rencontre des deux enfants, tous deux également remarquables, est un peu plus tiré par les cheveux dans la mesure où un fils d'homme politique n'a rien à faire dans un établissement public comme celui décrit dans l'histoire. Le rapport entre les deux adolescents est bien étudié tout en étant riche d'enseignement... Et la leçon à tirer n'étonnera personne dans le sens où le schéma continue, les classes sociales se reproduisant coûte que coûte et comme le proverbe le dit, les chats ne fond pas des chiens !... Une histoire profonde et humaine où l'Homme la plupart du temps, malgré ses qualités et ses faiblesses, n'échappe pas à sa destinée ! Bravo et à voir sans hésitation !
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 517 critiques

    3,5
    The Place Beyond The Pines c'est un vrai film de scénariste, on sent qu'ils se sont fait plaisir mais que le film n'a pas été écrit uniquement pour le plaisir du spectateur. Je m'explique, en spoilant un peu le film mais c'est obligatoire. Le film est clairement divisé en 3 parties, traitant des relations père-fils, sujet récurrent qui ne m'enchante pas vraiment. Et comme à chaque fois les parties sont inégales. La 1ère, avec Ryan Gosling, est évidemment la meilleure, avec son charisme sans pareil, et se conclue en beauté avec une course poursuite magnifiquement réalisée. On enchaine sur la partie avec Cooper, un peu moins bonne mais néanmoins de bonne facture, et un poil plus psychologique. Et la dernière partie, elle, est clairement en retrait, d'une part parce qu'elle est cousue de fil blanc, et que les acteurs sont franchement mauvais et les personnages clichés. 4,5 pour la 1ère partie, 3,5 pour la 2ème et 2 pour la 3ème ce qui donne un bon 3,5, et le film bénéficie en plus d'une réalisation de grande qualité. Un film à ne pas manquer!
    Roverandom
    Roverandom

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 75 critiques

    4,5
    On est à la limite du chef d'oeuvre avec ce "the place beyond the pines". Me basant sur une BA assez prometteuse je me suis pressé de le voir et quel coup de maitre puisque c'est un vrai iceberg : ce qu'il se passe dans la bande annonce n'est que la partie immergée de l'histoire, une histoire vraiment bouleversante qui m'a vraiment touché. Quand on regarde l'affiche principale du film qui dit que "Ryan Gosling est électrique", ce qui n'est pas faux il est même envoutant, on est loin du compte puisque Bradley Cooper est magique, Eva Mendez magnifique et les seconds rôles sont a toutes épreuves. Quant aux musiques elles nous transportent directement au coeur de cette histoire si complexe, d'un homme brisé, d'une famille brisée, un homme qui doute, un homme qui assure, des doutes, des convictions... Un cocktail d'émotions qui font ce que nous sommes et qui sont merveilleusement bien rendues a travers ces 2h20. Et que dire des paysages ? C'est terriblement bien filmé et incroyablement beau, que cela soit a moto, en voiture, a l'épaule, dans la foret, a la campagne, dans une maison, le rendu est de très haute qualité. Comment commenter d'avantage ce film sans spoiler puisque ses 2h20 ne sont que surprises et émotions. The place beyond the pines restera, j'espère, le plus longtemps dans les salles pour que le maximum de personnes puissent apprécier cette merveille.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    5,0
    Parmi tous les films récents celui ci se distingue par sa forme résolument moderne et son ambition intellectuelle. A travers deux époques et deux milieux différents, il aborde les grandes questions d’aujourd’hui sans donner de réponses formelles mais tout en indiquant les risques à ne pas prendre...La seule solution provisoire sans doute étant d’aller vivre au delà des pins. C’est beau, intelligent et puissant et parfaitement maîtrisé malgré tous les thèmes abordés qui nécessiteraient une centaine de lignes pour en discuter. Les non dits et non montrés sont nombreux et il faut réfléchir souvent car Cianfrance décrit sans jamais juger mais ce qu’il montre est suffisant pour y déceler ce qu’il veut dire. Avery Cross est un jeune homme modèle se tenant éloigné de son père qu’il sent un peu trop compromis avec la société dont il est issu. Ce sont les évènements, il tueras sans que cela soit nécessaire, puis la corruption de ses collègues et enfin les menaces de mort qui vont l’amener à exercer un chantage qui le marquera à jamais. Luke est un marginal pouvant se révéler dangereux comme tout marginal mais qui brusquement donne un sens à sa vie sans y réfléchir, ses pulsions l'empêchant même de voir la profonde amitié qui se présente à lui. Quinze années passeront, le regard du réalisateur porté alors sur les enfants de Luke et de Avery occupera les vingt cinq dernières minutes du film. La recherche de paternité, la drogue, l’absence d’éducation rempliront l’écran . Quant à la culpabilité de Avery Cross, elle resurgira brutalement au moment ou on ne l’attendra pas, à moins que cela soit une ultime tentative pour sauver sa peau. Nous ne le saurons pas mais à bien regarder on voit où vont les sympathies de Cianfrance et combien les hommes l’intéressent, il use et abuse même de plans si rapprochés qu’ils troublent la vision pour mieux fondre le spectateur avec les acteurs. Un film riche, dense et particulièrement utile pour comprendre le fonctionnement de nos sociétés usées et progresser dans sa vie.
    Flaw 70
    Flaw 70

    Suivre son activité 225 abonnés Lire ses 98 critiques

    4,5
    Derek Cianfrance revient deux ans après son très bon Blue Valentine pour remettre en scène le prodigieux Ryan Gosling dans un film brillant, surprenant et touchant. La première force du film provient de son scénario car celui-ci ne nous emmènera jamais la ou on s'y attend, prenant toujours le spectateur au dépourvu grâce à une écriture terriblement intelligente. Il est d'ailleurs difficile de s'étendre sur celui-ci sans dévoilé des pans importants de l'histoire, sachez juste que le scénario est composé en 3 parties malheureusement inégal ce qui fait le défaut du film car la deuxième partie est moins inspiré car elle use de quelques facilités scénaristiques et n'a pas autant d'impact émotionnelle. Mais la première et la troisième partie sont virtuose apportant une émotion et une cohésion de part leur mise en parallèle car elle se complètent véritablement et donnant une morale et une poésie dont ne dispose pas la deuxième partie. La réalisation est superbe et Cianfrance nous démontre tous son savoir-faire avec maestria (magistral plan-séquence qui ouvre le film) mais le rythme va s'essouffler dans la deuxième partie qui est bien plus sage alors que la première et la dernière son touché par de véritables moments de grâce (les deux passages sur la musique The Snow Angel de Mike Patton sont des pures bijoux qui mon fait frissonner) et sont plus ingénieuses dans leurs mise en scène notamment avec les courses poursuites très maitrisés de la première partie. Coté casting c'est un sans faute même si j'aurait aimé plus de place pour Eva Mendes dans l'intrigue tellement elle se montre touchante en mère désemparé dépassé par les évènements mais c'est avant tout un film d'hommes, de pères et de fils campés par des acteurs sensationnels. Bradley Cooper s'améliore de film en film en approfondissant son jeu dans des rôles beaucoup plus profond et mature et il excelle dans se registre même si il est légèrement éclipsé par les deux autres têtes d'affiche. Dan DeHaan tout d'abord, révélation de "Chronicle" est tout simplement génial et il illumine le dernier acte du film par son interprétation fiévreuse et subtil, c'est clairement un jeu acteur a suivre de très près mais la vraie force du casting voire même du film provient de Ryan Gosling, parfait, excellent, magnétique... Tant d'adjectifs qui lui vont a la perfection tellement son jeu d'acteur est exceptionnel disposant d'un vrai charisme et d'un regard qui dit en plus que des mots. Il crée une catharsis tel qu'il irradie l'écran et que même lorsqu'il n'est plus présent physiquement, il erre d'une présence fantomatique hantant chaques plans. Finalement The place beyond the pines est un excellent film d'un jeune cinéaste à suivre de très près qui dispose d'un scénario surprenant et touchant sur les relations pères-fils avec leurs décisions et leurs conséquences ainsi qu'un casting talentueux et une réalisation virtuose. Le film passe malheureusement a coté du statut de chef d'œuvre à cause d'un ventre mou qui peut perdre le spectateur mais qui dans son ensemble ne fait aucun doute sur l'aspect merveilleux de cette grande fresque sur la transmission paternelle.
    Beerus
    Beerus

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 57 critiques

    2,5
    The Place Beyond the Pines se présente comme un film en trois actes, liés les uns aux autres. Ce n'est jamais émouvant, ça découle son programme de la première à la dernière minute sans la moindre surprise. La narration est artificielle au possible, bon bien sûr la réalisation est stylée (à ce titre les poursuites en moto, filmées façon Gopro sont très immersives), une excellente BO, et de parfaits acteurs investis dans leurs rôles, de Ryan Gosling dans une continuité à son personnage de Drive, à Bradley Cooper qui prouve encore une fois son très grand talent, en passant par Ben Mendelsohn, qui joue aussi un rôle similaire à celui qu'il tenait dans Cogan mais en moins crado, et pareil pour cette bonne vieille trombine de Ray Liotta. Au final l’académisme, nuit au métrage, il aurait fallu plus d'inventivité.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 673 abonnés Lire ses 611 critiques

    5,0
    The Place Beyond the Pines fait partie des chanceux qui sont déjà accompagnés, avant même leur sortie en salles, d'une rumeur positive et prometteuse. On se prend une véritable claque dans la gueule ... L'histoire est fabuleuse avec sa mise en scène dynamique, portés par un casting de rêve. Ryan Gosling est idéal pour ce genre de rôle, Bradley Cooper est brillant et Eva Mendes est bluffante. Les deux hommes ont récemment été nominé pour un Oscar et cette performance qu'ils livrent dans le film de Derek Cianfrance prouve - une fois de plus - toute la diversité de leur talent. Un film en 3 parties très bien ficelés. Visuellement, certaines scènes, dont le plan-séquence du début, sont ingénieuses et prouvent les habiletés particulières du réalisateur. Le montage dynamique et adapté à l'intensité de la trame narrative influence aussi positivement l'ensemble de la production cinématographique. Je le conseille en VO, bien entendu il faut le voir et le revoir de toute urgence !! Tout simplement, mon coup de cœur de cette année 2013 !
    Edgar L.
    Edgar L.

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 175 critiques

    4,0
    Si on est tentés au début du film de penser qu'on est en présence d'une version 2 roues de "Drive", il n'en est finalement rien. L'histoire est aussi profonde que puissante, et les acteurs sont en pleine grâce. Pour tous les amateurs d'action et effets spéciaux à gogo, passez votre chemin, ici, on passe plus de 2 heures face à des scènes remplies de dialogue et de gros plans, mais pour ceux qui aiment les films poignants, courez-y, vous allez adorer !
    nolan35
    nolan35

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 209 critiques

    4,0
    Avec The Place Beyond the Pines, Derek Cianfrance livre un très bon film taciturne aux déroulement assez lent se passant dans l'Amérique profonde des années 90 et original puisqu'il choisit de se concentrer sur 3/4 destins liés entre eux par un évènement dramatique. Si aujourd'hui cette "surprise" n'en est plus une pour quasiment personne, il faut quand même préciser que la transition entre l'histoire de Luke Glanton (incroyable Ryan Gosling bien que son jeu soit sans surprise) et celle de Avery Cross (oui Bradley Cooper est un acteur génial) est très surprenante et assez réussi si bien que l'on ne sent rend presque pas compte, les deux parties se valent à peu près et permettent d'évoquer de nouveaux thèmes tout en approfondissant les précédents. Car si le film amoncelle les longueurs sur 2h20, le troisième long-métrage du réalisateur se rattrape sur le fond, très intéressant et confrontant les protagonistes a des choix difficiles à prendre et aux répercussions insoupçonnés dans le temps. Si il semble évident que The Place Beyond the Pines traite de la relation père/fils, il aborde aussi la confrontation entre le "bien" et le "mal" et sa bien mince frontière, la corruption, l'ambition, l'héritage, la culpabilité ou encore la recherche et découverte de soi et ce, de manière réaliste et juste. Alors que beaucoup de réalisateur se serait cassé les dents avec un tel projet, Derek Cianfrance arrive à tirer une certaine mélancolie grâce à sa mise en scène classique mais efficace (les scènes de braquages nous plongent au coeur de l'action) ponctué d'une très belle bande originale, elle intensifie les scènes notamment la séquence finale avec le jeune Dane DeHaan (encore excellent) qui clôt parfaitement le film et nous laisse pensif et cloué à notre fauteuil. La partie lui étant consacré (à lui et au fils de Avery Cross) est peut-être la meilleure du long-métrage car représentant parfaitement les conséquences des actes de Glanton et Cross. L'un incarne un ado paumé en quête de ses origines (Dane DeHaan) et l'autre (Emory Cohen) un adolescent en manque de repère et de père (trop occupé avec sa vie professionnelle), c'est aussi ce dernier tiers qui est le plus captivant où l'on a moins l'impression de visionner des scènes inutiles. The Place Beyond the Pines ne brille certainement pas pour son sens du rythme ou pour sa mise en scène (qui reste bonne) mais par le traitement en profondeur des personnages et par l’interprétation sans faille des acteurs.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    4,0
    Si l'histoire est simple son découpage ne l'est pas,Derek Cianfrance fait de son récit en trois parties une histoire qui coule de source. Il impose une réelle atmosphère au film et à ses personnages. Nul doute que Derek Cianfrance sait diriger ses acteurs afin d'en en tirer le meilleur, puisque même l'insignifiant Bradley Cooper devient intéressant face à sa camera. Le visage figé et mono expressif de Rayn Gosling arrive même à faire passer les émotions, un bon réalisateur arrive à faire jouer n'importe qui correctement. La dernière partie reste légèrement en dessous,les jeunes comédiens étant moins bons que leur ainés. Il y a aussi quelques détails qui ne fonctionnent pas,un saut de quinze ans dans l'histoire n'a comme seul effet de faire légèrement blanchir les cheveux d'Eva Mendes, pas une ride ni pour les uns ni pour les autres. D'autres détails sur l'histoire des personnages auraient eux aussi mérités d’être plus soignés afin que tout fonctionne est vienne parfaitement s'emboiter. L’impeccable réalisation de Derek Cianfrance vient apporter une force supplémentaire à ce qu'il film,ici pas d'effet de style c'est une chose fort agréable,c'est sobre mais frottement efficace.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 319 critiques

    4,0
    Après le moyen Blue Valentine, histoire morbide d'un couple, Derek Cianfrance réalise un mélodrame romanesque sur la filiation, le poids de l'héritage, et la corruption. En un seul mot : bouleversant. Cet endroit derrière les pins, c'est Schenectady, petite ville de l'État de New York où Luke -Ryan Gosling - , motard acrobatique de profession, et sa foire itinérante se sont arrêtés pour quelques représentations. Durant ce bref séjour, il y croise Romina - Eva Mendes-, ancienne conquête d'un soir et désormais mère d'un fils dont il ignorait jusqu'alors l'existence. Pour subvenir aux besoins de ce qui est désormais sa famille, Luke se doit de rester sur place. Il commence alors à braquer des banques. Mais un jour, il croise Avery Cross - Bradley Cooper - jeune policier dévoué à sa fonction. Sous la forme d'un récit feuille-tonnant, The Place Beyond the Pines suit de façon un peu sinueuse la trajectoire de deux hommes dont la rencontre, aussi fulgurante que brutale, redéfinira l'existence et celle de leurs progénitures. Les acteurs sont tous incroyables et trouvent leur place dans ce drame sombre. Refusant une totale linéarité narrative, le film étonne par ses ruptures de ton et de récit, étirant son intrigue intimiste sur plusieurs générations. Tout se suit magnifiquement bien pour finir sur une boucle, comme si tout ce que nous avions vu durant tout le film n'était au final que le commencement. En déployant son action sur une vingtaine d'années, le film se pose petit à petit la question du fatalisme social et familial. Les enfants sont-ils voués à répéter les erreurs de leurs parents ? Par son rythme lancinant et son refus de l'action, The Place Beyond the Pines impose peu à peu un spleen enivrant dont il est difficile de se défaire. Un crève-coeur délicat et sensible., avec une bande-son à en donner des frissons. Ne vous attendez pas regarder à un thriller qui se laisse regarder, ni à un happy-end. Ce film est bouleversant, très fort, et juste, et c'est ce qui fait sa puissance. Sans être un chef d'oeuvre, c'est pour moi l'un des plus beaux films qu'il m'ait été donné de voir. Acteurs époustouflants et une histoire bouleversante, ce film est à ne manquer sous aucune prétexte.
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 288 abonnés Lire ses 176 critiques

    4,5
    Un thriller magnifique, émouvant, tendu... Ryan Gosling est formidable et troublant de réalisme. Il arrive à émouvoir le spectateur presque à chaque scène et franchement, il crève l'écran en perdant magnifique, cascadeur et braqueur de banques au grand coeur. De son côté, Bradley Cooper joue à contre-emploi un anti-héro mais, lui, ne crève pas l'écran... Au contraire son interprétation n'est franchement pas de première classe, il ne délivre presque aucune expression... Ray Liotta est parfait dans son rôle de flic ripoux et en gros salaud. Le film doit sa réussite en particulier à son scénario bien organisé en trois parties : celle du cascadeur, celle du flic, et celle de leurs enfants respectifs. The place beyond the pines prend des allures de mélodrame et j'ai même versé quelques petites larmes à la fin du film -Sûrement le seul dans la salle- tellement le tout est éprouvant. La musique, magnifique, sublime le tout... Un film à voir absolument... (malheureusement je n'ai pas pensé à écrire la critique plus tôt) achetez-le donc en DVD !!!
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 127 abonnés Lire ses 491 critiques

    4,5
    The Place Beyond The Pines est un film brillant et profond, réalisé Derek Cianfrance (Blue Valentine), avec en vedette Ryan Gosling et Bradley Cooper. C'est une excellent surprise. L'histoire se déroule dans l'Amérique profonde des année 90, à travers le destin de Luke (Ryan Gosling), cascadeur à moto dans un spectacle itinérant revenant à Schenectady, dans l’État de New York, et découvrant qu'il est père d'un fils, ainsi que le destin d'Avery Cross (Bradley Cooper), flic, bien décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Derek Cianfrance offre une réalisation presque "naturaliste", empruntant certains codes du cinéma indépendant américain. La caméra est toujours proche de ses interprètes, la photographie très sobre avec une lumière assez sombre. Exemple avec le début du film, tout en plan séquence. Abordant à travers son récit, qu'il traite de manière intelligente, juste et réaliste, des sujets tels que la relation père/fils, le poids de la culpabilité, l'héritage familiale, la corruption ou la recherche d'identité, Derek Cianfrance ne tombe jamais dans la surenchère et emprunte une direction originale et surprenante. La durée du film, 2h20, amènent quelques petits longueurs mais elles ne sont pas gênantes. Sa mise en scène est certes classique mais très bonnes, nous offrant des moments qui prends au tripes et d'une rare intensité, évitant certains clichés du genre et le tout "sublimé" par une excellente bande-son livrée par Mike Patton (Mr. Bungle, Faith No More, Fantômas, Tomahawk). The Place Beyond The Pines permet aux acteurs du film de livrer une interprétation de haute voltige. Ryan Gosling dégage toujours autant de charisme et de talent (non ce n'est pas le même rôle que dans Drive), Eva Mendes nous offre très certainement sa meilleure prestation. L'alchimie entre son personnage et celui de Gosling est touchant et surtout sincère. Bradley Cooper monte de plus en plus en puissance dans ses films et prouve que c'est un très grand acteur. Dane DeHaan est excellent et bourré de talent. Emory Cohen, c'est la même chose. En résumé, The Place Beyond The Pines se révèle être un très grand film doté d'un scénario très bien écrit, avec un fond très intéressant et intelligent et des interprètent au top.
    DanielOceanAndCo
    DanielOceanAndCo

    Suivre son activité 341 abonnés Lire ses 2 397 critiques

    4,0
    Je n'ai pas vu "Blue Valentine" mais dès les premières minutes de ce "Place beyond the Pines", on se rend compte à quel point il possède une identité d'auteur. Le film suit les destins tragiques de ces personnages au plus près de leur réalité, interprété par des acteurs habités (Gosling, Cooper, Mendes, etc.) et par une mise en scène très intelligente de Derek Cianfrance. Alors c'est vrai, 2h20 peut paraître long mais une œuvre sait faire preuve d'une telle richesse scénaristique, on se dit que c'était bien le minimum. Une œuvre à découvrir et un auteur à suivre!!
    floflo2204
    floflo2204

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 277 critiques

    5,0
    The place beyond the pines se dévoile enfin en France et devient sans conteste un des gros coups de cœur de cette année pour ma part. Derek Cianfrance signe ici un long-métrage d'une beauté impressionnante. En effet, le casting plus que performant, sur lequel on avait quand même quelques doutes, c'est révélé une énorme surprise de par des jeux splendides qui sont une des grosses qualités du long-métrage. Ryan Gosling et Bradley Cooper ne sont pourtant pas des acteurs que l'on a l'habitude de voir dans des films d'auteurs mais ils sont bien présent à travers des performances dignes de leur réputation, tout comme Eva Mendes et Dane DeHaan qui brillent à l'écran de façon admirable. Par ailleurs les décors du film sont vraiment magnifiques, chacun nous emmène plus loin dans l'histoire que ce soit la forêt ou les montagnes avec soleil couchant. La BO est absolument irréprochable, les morceaux de Mike Patton sont tous sublimes et nous accompagne au long du film en créant des émotions nombreuses. Le scénario du long-métrage est excellent, une histoire originale, prenante et par dessus tout terriblement triste. Chaque personnage est travaillé à la perfection et on apprécie vraiment tout le travail réalisé de ce point de vue. La réalisation de Derek Cianfrance est parfaite, tantôt une caméra en mouvement tantôt une caméra stable, les choix sont tous ingénieux et l'ambiance créée est remarquable. The place beyond the pines se place parmi les meilleurs films de l'année et l'envie de le revoir arrive très rapidement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top