Notez des films
Mon AlloCiné
    Amitiés sincères
    note moyenne
    3,5
    1636 notes dont 354 critiques
    répartition des 354 critiques par note
    24 critiques
    130 critiques
    120 critiques
    56 critiques
    18 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Amitiés sincères ?

    354 critiques spectateurs

    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 753 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    3,5
    Publiée le 5 juin 2013
    Un bon scénario, bien mené, sans temps morts, sur l'amitié, le mensonge et l'amour. La vérité est-elle toujours bonne à dire, si on veut garder ses amis ? Une belle brochette d'acteurs plus convaincants les uns que les autres. Lanvin excelle dans son rôle de fort en gueule, de bourru au cœur tendre. Bref, un très agréable moment de divertissement que je vous conseille fortement
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2654 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    2,5
    Publiée le 2 mars 2013
    "Amitiés sincères" n'est certes pas aussi mauvais que je le pensais, autant l'avouer honnêtement ! Si on oublie le contexte bobo, la réussite exemplaire des uns et des autres, l'argent facile, les biens matériels de luxe, les hôtels particuliers à Paris, les maisons avec vue sur mer sur l'île de Ré et tous ces grands crus à mille euros (sans être exhaustif pour autant !)..., il reste une belle histoire d'amitié portée par un Gérard Lanvin au départ agaçant, puis ensuite tendre et à la fin même assez émouvant ! Ses deux amis forment avec lui un trio qui ne fonctionne pas si mal, et au fond, on serait bien partant pour partager ces moments agréables avec eux où l'argent coule à flot... Car, il est vrai que ce contexte qui ne correspond pas au citoyen lambda finit par lasser, voire provoquer le spectateur loin de ce monde de bourgeois très très friqués ! Pourquoi vouloir toujours nous en mettre plein la vue jusqu'à en être indécent comme ici ? C'est d'autant plus pénible que le fond de l'histoire est bon et que la façon dont elle est traitée la rend assez touchante pour que l'on soit pris et sensibilisé par cette bande de copains complices... Les thèmes du mensonge et de la dissimulation sont en effet assez bien montrés dans cette comédie à la fois drôle et plus profonde qu'il n'y parait ! Retenons donc pour conclure un fond assez juste mais une forme bon chic, bon genre assez racoleuse, déplaisante et inutile !
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    0,5
    Publiée le 5 février 2013
    Magnifique nanar français - un de plus ! Cette adaptation au cinéma par les auteurs de leur pièce homonyme "à succès" (!) est consternante de pauvreté : "intrigue" d'une minceur anorexique et empilant les invraisemblances (les ravages du démon de midi et des mensonges en amitié pour 3 vieux potes approchant la soixantaine, ou quand la fille de 20 ans de l'un tombe amoureuse d'un des 2 autres), 0 direction d'acteurs (de Lanvin, propriétaire d'un resto au bord de la 1ère étoile fort peu impliqué, sauf pour en piller la cave à des fins persos, à Anglade ancien Goncourt se remettant à écrire à l'évidence de la littérature de gare, en passant par Yordanoff, ancien prof devenu libraire sans jamais le moindre client et se lançant dans une nouvelle carrière politique au goût de revanche amoureuse, ou Lorit, l'objet de ses anciennes amours, on a l'impression que ces acteurs en général plutôt pas mauvais jouent à se caricaturer, tellement leur jeu colle mécaniquement à des emplois déjà tenus ailleurs, dans des registres mieux venus : le dur qui s'amende sur le tard, l'intello en mal d'inspiration, l'inverti sympa - Centriste, et l'inverti retors - UMP...), des dialogues insipides (les dialogues, ce qui aurait dû sauver l'ensemble - mais donne hélas une bonne idée du niveau dramaturgique - lamentable - de l'"oeuvre" originale !), des "rebondissements" même pas dignes du moins inventif des boulevards. (ah, cette astuce des cafards)..... On peut quand même épargner Zabou, la seule à tirer son épingle du ratage général, en ex-épouse du "héros" central, Walter/Lanvin.
    Jean-philippe N.
    Jean-philippe N.

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 925 critiques

    2,0
    Publiée le 7 juin 2013
    Après une tripotée de films sur les trentenaires puis sur les quadras -souvent les mêmes dix ans plus tard- et comme la recette semble bien fonctionner, on aborde ici les quinquas. Seulement voilà: les héros sont fatigués et n'arrivent pas vraiment à susciter l'empathie. Entre le vieux beauf autoritaire limite facho, le supposé intello politicard pédé et l'écrivain essoufflé qui nous montre autant de passion qu'une brique pour une pouliche (encore une fille de...!) sur qui on ne parierait pas l'argent du loyer si elle courait à Longchamps, tout çà sur fond de parisianisme bon teint, la mayonnaise a du mal à monter. Franchement, comment arriver à vibrer pour des mecs qui picolent des pinards à mille euros la bouteille lors de leurs réunions hebdomadaires, qui militent pour le MODEM ( même pas les c*** d'être de gauche ou de droite!) ou qui se baladent avec la tronche renfrognée de SDF devant se rendre à leur coloscopie annuelle? (je veux dire par là que Anglade a vraiment l'air d'avoir un balai dans le c**) Alors bon, l'idée de base n'est pas inintéressante, mais la réalisation, les dialogues, la mise en scène (en clair tout le film), manquent singulièrement d'énergie.
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 654 critiques

    1,5
    Publiée le 9 juillet 2013
    Un film sur une bande de potes un peu comme "vincent, françois..." ou "le coeur des hommes". Celui là n'apporte rien de nouveau au genre à part un homo. Son allure artificielle, son emphase et la médiocrité de son scénario le transforme définitivement en un mauvais roman. La seule consolation reste les décors et Lanvin, malgré qu'il interprète encore et toujours le même type de personnage.
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 883 critiques

    4,0
    Publiée le 5 mars 2013
    Belle prestation d’un trio d’acteurs inspiré sur le délicat sujet des relations entre individus. Lanvin, Anglade et Yordanoff sont très crédibles en amis de trente ans dont la vie est ponctuée de grands moments d’amitié. Dans un rôle à sa mesure, Gérard Lanvin étonne, sur la fin, dans le registre inattendu de l’émotion. A notre une belle interprétation d’Ana Girardot dans le rôle de sa fille idolâtrée, futur grand talent du cinéma français. On peut toutefois regretter que l’histoire soit très centrée sur la bourgeoisie parisienne.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 1 614 critiques

    4,0
    Publiée le 16 juin 2013
    une bonne comédie avec une belle brochette d'acteurs et d'actrices le ton est juste, les dialogues sont taillés à merveille situations à rebondissement Lanvin n'a plus rien à prouver très à l'aise dans ce rôle Anglade parfait zabou très juste on passe un bon moment
    officiel76
    officiel76

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 410 critiques

    1,5
    Publiée le 13 février 2013
    tous les clichés réunis en un seul film sur l'amitié et patati et patata...une niaiserie de plus sur le sujet, qui peut faire vibrer quand on a 18 ans et qu'on croit que l'amitié c'est ça...naturellement, tout ce petit monde a beaucoup d'argent, roule en 4X4, est terriblement parisien...sauf qu'on n'en connait jamais des comme ça. je me demande quelquefois, quand je vois les films si je suis vraiment parisien...c'est tellement invraisemblable, tout est tellement caricatural que c'est à en vomir. et si en plus l'histoire avait de la force, mais non, c'est le type même du film choral, qui pallie avec le nombre d'acteurs le manque d'histoire, de fonds et de scénario. bref, même le dimanche soir à la télé, on mérite mieux.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2341 abonnés Lire ses 6 878 critiques

    2,0
    Publiée le 27 juin 2013
    Ne vous embêtez pas à chercher : point d'audace dans « Amitiés sincères » ni même de surprise, le duo Stephan Archinard - François Prévôt-Leygonie ayant décidé de se la jouer ultra-consensuel (on était quand même en plein débat sur le mariage pour tous, les gens pouvaient rapidement s'énerver...). De plus, à force de cumuler une petite incohérence par-ci, une grosse facilité par-là, le tout finit par s'accumuler et en devient parfois agaçant, et pèse fortement sur la crédibilité du film. Malgré tout, et bien que le résultat ne laisse pas un souvenir impérissable, il faut reconnaître à cette comédie dramatique « Made in France » un vrai savoir-faire dans les dialogues et les personnages, un certain talent pour nous prendre dans le sens du poil et une brochette de comédiens impeccables (l'excellent Wladimir Yordanoff et la plus que charmante Ana Girardot en tête). Ce n'est déjà pas si mal, et si vous êtes dans le cadre d'une soirée sympathique et sans prise de tête, alors « Amitiés sincères » pourrait suffire à votre bonheur, à condition de ne pas trop lui en demander. Dispensable donc, mais honnête.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 1 924 critiques

    3,5
    Publiée le 24 février 2016
    Une belle histoire d’amitiés écrite et réalisée par Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie. Un scénario qui commence par se disperser largement pour finalement nous donner une belle confrontation Gérard Lanvin(Walter) / Jean-Hugues Anglade (Paul). Le pitch : Les 3 zèbres : Walter le restaurateur impulsif et père protecteur, Paul l’écrivain et Jacques le politicien introverti aiment se retrouver tous les ans en vacances sur l’ile de Ré.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    2,0
    Publiée le 1 février 2016
    "Amitiés sincères" (2012) D8 le 26.01.2016 Des films entre potes, on en a vu par tombereaux, avec de bien plus passionnantes histoires que celle-ci où ils se retrouvent souvent à bâfrer dans la librairie de l'un d'eux (!) en buvant des vins qui coûtent un bras ! De plus, deux réalisateurs qui veulent tout faire, trois responsables du scénario et trois des dialogues, ça fait dix huit raisons de faire un film qui part dans tous les sens ce qui se démontre une fois de plus ici. Exemple : c'est pour meubler que l'un des acteurs participe aux élections ? Car ça ne débouche sur rien de concret dans l'histoire ! De plus, l'évènement principal qui se déroule dans cette troupe BCBG a déjà été traité avec bien plus de bonheur par Claude Berri dans "un moment d'égarement" en 1977 : Lanoux et Rochefort y étaient, eux, impayables ! Le thème a du reste été encore plagié avec moins de bonheur en 2014. Bref avec un casting comme celui de ce film, on aurait dû faire cent fois mieux ! Ce n'est ni marrant ni dramatique et ceux qui ont écrit ce texte ne savent quel ton trouver : résultat, on est au bord de l'ennui. Je peine à comprendre comment cette histoire a pu attirer 870 000 spectateurs en salles ! Quant à savoir si ces derniers ont été enchantés... willycopresto
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4163 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    1,5
    Publiée le 15 décembre 2016
    C'est un film ècrit à la manière de "Un èlèphant ça trompe ènormèment ou "Vincent, François, Paul et les autres", deux classiques du cinèma français qui nous parlaient un peu de nous tous et dans lesquelles les personnages ètaient formidablement bien dessinès! Sauf que cette histoire d'amitiè fonctionne ici sur la vibration heureuse, positive et finalement sans ambition! Elle promettait pourtant cette affiche sur le papier! Hèlas, c'ètait trop demander aux rèalisateurs Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie de tenir le cap pendant 1h40 à coup de Pètrus 77 ou de Cheval Blanc 76! Des vins stars constituant l'èlite de ces « amitiès sincères » où Gèrard Lanvin incarne un personnage assez caricatural qui parle beaucoup et fort, mais qui n'ècoute pas! Noël sans sa fille, c'est comme l'île de Rè sans la mer! Jean-Hugues Anglade, lui, campe un ècrivain (comme dans "37°2") sans envergure et Wladimir Yordanoff, un bibliothècaire homosexuel! il y a aussi Ana Girardot (dans un rôle de maîtresse, d'amante et de femme indèpendante), Hemingway et les icebergs! Bref, pour un premier long, nous sommes loin d'Yves Robert et Claude Sautet! C'est dommage avec un tel casting...
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 011 critiques

    3,0
    Publiée le 1 mars 2013
    Film sympathique, plutôt mieux travaillé que la moyenne des films français actuels. Le scénario un peu tiré par les cheveux est porté par une brochette d'acteurs de qualité, avec une mention spéciale pour Gérard Lanvin dans son numéro de casse-pied au grand cœur et pour la jeune Ana Girardot en amoureuse révoltée. On reprochera peut-être ce cadre de vie sans souci où l'on gagne bien sa vie sans trop se fatiguer, villa dans l'île de Ré, belles maisons, lofts à Paris....aucun souci d'argent, la grande affaire étant la révélation de l'homosexualité d'un maire d'arrondissement à Paris ou l'écart d'âge entre adultes amoureux! On voit que la transgression ne dépasse pas le stade du théâtre de boulevard.
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    3,0
    Publiée le 8 juin 2013
    Amitiés sincères et un petit film Français agréable et simple qui ne sombre pas dans la niaiserie comme on peut l'imaginer avec ce type de scénario . L'histoire est des plus simpliste ayant pour thème l'amitié comme son titre l'indique , les personnages gagne en profondeur au fils des minutes et on vient a s'y attacher . Le film se veut être une comédie dramatique ,mais il n'y a rien de vraiment triste et encore moins de drôle mais on garde le sourire face a cette histoire simple et humaine . Coté casting que du bon avec d'excellent acteurs comme Lanvin , Anglade mais aussi Ana Girardot qui est vraiment convaincante , bref sans être le film de l'année ça reste un petit divertissement agréable qui se laisse bien voir .
    LeFilCine
    LeFilCine

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 423 critiques

    3,0
    Publiée le 29 janvier 2013
    Comédie romantique classique à la française dont le scénario est vu et revu : un père ultra-protecteur découvre que sa fille s'est amourachée de son meilleur ami. Le film est malgré tout bien maitrisé dans sa trame narrative et quelques petites doses d'humour bien distillées arrivent à faire mouche. Le cadre Paris-île de Ré plutôt pompeux de ce petit milieu bobo est vite fatigant, et laisse le spectateur à distance. Gérard Lanvin, plutôt bon au début, finit par lasser tant son jeu n'apporte aucune nuance. En second rôle Zabou Breitman est très convaincante. Quant à Anglade et Yordanoff les deux autres premiers rôles de ce trio d'acteur, ils sont plutôt bons, surtout le dernier cité. La conclusion du film est bien vite expédiée, on ne retient donc qu'un divertissement agréable mais sans grande originalité.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top