Mon AlloCiné
Une nouvelle chance
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Une nouvelle chance" et de son tournage !

Retour devant la caméra

C'est la première fois depuis 1993 (Dans la ligne de mire) que Clint Eastwood revient en tête d'affiche dans un long métrage dont il n'est pas le réalisateur. Ces vingt dernières années, il n'était en effet apparu que dans ses propres films. L'acteur, qui avait pourtant affirmé que Gran Torino serait sa dernière apparition à l'écran, a donné bien du fil à retorde au réalisateur de Une nouvelle chance, Robert Lorenz, avant d'accepter de jouer dans son film !

Par amitié

Si Clint Eastwood a finalement consenti à reprendre les armes, c'est par amitié pour le cinéaste Robert Lorenz, qui a été son assistant réalisateur à sept reprises avant de signer à son tour son premier film ! Les deux hommes, forts de leur collaboration, sont devenus très proches.

Une équipe qui gagne

Robert Lorenz, qui fait donc partie de l'équipe de Clint Eastwood pour ses films en tant qu'assistant-réalisateur, a également fait appel aux mêmes habituels techniciens pour travailler sur Une nouvelle chance. On retrouve donc autour du cinéaste le directeur de la photographie Tom Stern, le chef décorateur James J. Murakami ou les chefs monteurs, Joel Cox et Gary Roach. La garde rapprochée de Clint s'est donc mise au service de Lorenz pour ce premier long métrage.

Robert Patrick

C'est la deuxième fois que le comédien Robert Patrick travaille avec Clint Eastwood. Avant de se donner la réplique dans Une nouvelle chance, Clint a dirigé Robert dans Mémoires de nos pères en 2006.

Clint, joueur de baseball

Clint Eastwood a été membre d'une équipe de baseball dans sa jeunesse, les Atlanta Braves.

Ça tourne!

Le tournage, censé s'achever en septembre 2012, a débuté en mars et a eu lieu en Géorgie, plus précisément à Atlanta, Dawsonville et Macon.

Décors

Le film a donc été entièrement tourné en Géorgie. L'équipe de production a notamment réussi un coup de maitre, obtenir l'autorisation de tourner dans le stade Turner Field d’Atlanta. John Schuerholz, le président de l'équipe de base-ball d'Atlanta a lu le scénario et a pris ça comme une déclaration d'amour à son sport.

Tournée des bars

L'équipe de tournage a tourné les scènes de bar dans des décors réels au Cheers Bar de Macon, au George’s Restaurant and Bar d’Atlanta et au Hank & Jerry’s Tavern de Conyers.

De mains en mains

Le scénario écrit par Randy Brown a été transmis à Robert Lorenz par la productrice Michele Weisler : "Cette histoire m’a vraiment touchée ; bien entendu, nous avons tous des rapports avec nos parents, et cette relation-là avait une forte résonance dramatique, puisqu’elle oppose un père célibataire endurci, incapable d’exprimer ses sentiments, et sa fille, pleine de rancoeur, qui n’a jamais compris pourquoi son père avait laissé cette distance s’installer entre eux", confie la productrice.

L'amie Adams

Sandra Bullock était le premier choix du réalisateur pour le rôle de Mickey Lobel, mais celle-ci a décliné pour des problèmes d'emploi du temps. Reese Witherspoon a également été pressentie pour la remplacer avant qu'Amy Adams n'hérite du rôle.

Justin Filou

Dans Une nouvelle chance, Justin Timberlake incarne Johnny Flanagan, un homme dynamique et boute-en-train qui lui ressemble : "Amy Adams et Justin Timberlake sont d’excellents acteurs, ils ont pris beaucoup de plaisir à tourner ensemble, l’alchimie fonctionne admirablement entre les deux personnages", confie Robert Lorenz. "Avec Amy, on a trouvé le ton juste de nos rapports à l’écran, et le mérite en revient à Rob. Il connaissait parfaitement l’intrigue et les traits de personnalité de chacun des personnages", poursuit le chanteur-acteur.

Complémentarité

Robert Lorenz ne tarit pas d'éloges sur le duo formé par Clint Eastwood et Amy Adams : "Elle incarne le personnage à merveille, je sentais aussi qu’elle formerait un formidable tandem avec Clint, et qu’elle serait à sa hauteur… ce dont elle a dû beaucoup faire preuve", s'enthousiasme le cinéaste.

Un heureux hasard

Outre la réticence de Clint Eastwood à retourner devant les caméras, sa participation à Une nouvelle chance a pu se faire grâce à un heureux évènement. En effet, le tournage de son nouveau film A Star is Born a dû être reporté car l'actrice principale, Beyoncé Knowles, est tombée enceinte, rendant l'inspecteur Harry disponible pour le tournage de son ami Robert Lorenz.

Préparation

Pour se préparer au rôle, Clint Eastwood a rencontré de vrais sélectionneurs de base-ball ; ceux-ci lui ont expliqué les rudiments du métier. Clint a beaucoup appris de ces rencontres : "Ces types-là ont une énorme responsabilité car ils obtiennent des contrats très, très juteux pour des joueurs de 17 ou 18 ans avec des clubs prestigieux. Ils doivent mener une enquête approfondie sur eux et leurs familles, apprendre à connaître leurs parents, s’entretenir avec leurs voisins et s’assurer qu’ils pourront non seulement être performants sur le terrain, mais aussi être capables de supporter le style de vie propre aux joueurs professionnels. Les sélectionneurs doivent être un peu psychologues, tout en ayant un regard d’expert sur les compétences techniques des joueurs pour être bien sûrs de ne pas miser sur le mauvais cheval", confie le réalisateur-acteur.

Musique

Etonnamment, Robert Lorenz n'a pas fait appel à Clint Eastwood ou son fils Kyle Eastwood pour écrire la partition du film, bien que ceux-ci soient rompus à l'exercice depuis de nombreuses années. En effet, le cinéaste a fait appel au compositeur Marco Beltrami, célèbre pour ses compositions sur des films tels que la saga Scream, Terminator 3, Hellboy, Mesrine : L'Ennemi public n°1 ou La Dame en noir.

Justin Timberlake sauvé des eaux

Justin Timberlake a révélé qu'Amy Adams lui avait sauvé la vie lors du tournage d'Une nouvelle chance, pour le plus grand bonheur des groupies du chanteur/acteur : "Nous tournions cette scène dans les Blue Ridge Mountains. L'eau était sous les 10°C. Il faisait très froid. Amy m'a vraiment sauvé la vie. Sans le savoir, j'étais devenu tout bleu et je ne parvenais plus à penser. Elle a effectivement sauvé ma vie. Je dois la vie à Amy Adams". L'actrice a répondu avec espièglerie à cette anecdote : "J'ai sauvé la vie de Justin. Certains appellent ça le bouche-à-bouche, d'autres appellent ça un baiser. De toute façon, c'est un travail agréable", s'amuse la comédienne.

Un dérapage malvenu

En pleine promotion du film au Etats-Unis, Clint Eastwood a prononcé un discours contre la réélection de Barack Obama qui risquait de diriger l'opinion publique contre lui et nuire à l'exploitation du film. Le plus célèbre cow-boy du monde a donc été contraint de s'expliquer et minimiser ses paroles : "Si c'était à refaire, je ne sais pas si je le ferais de la même manière. J'en doute, car j'ai pensé à ce que j'allais dire cinq secondes avant d'être sur scène, (...) quand vous entrez sur scène, vous vous retrouvez devant 10.000 personnes extrêmement enthousiastes et votre esprit se vide quoi qu'il arrive", se justifie Eastwood pour rattraper son dérapage.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • A Star Is Born (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Kursk (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Red (2010)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Chacun pour tous (2017)
  • Au Poste! (2018)
  • Christ(off) (2017)
  • Crazy Rich Asians (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
Back to Top