Notez des films
Mon AlloCiné
    Bons baisers de Russie
    note moyenne
    3,7
    7590 notes dont 308 critiques
    répartition des 308 critiques par note
    50 critiques
    107 critiques
    88 critiques
    43 critiques
    17 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Bons baisers de Russie ?

    308 critiques spectateurs

    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 305 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,0
    Publiée le 4 mai 2019
    " Bons baisers de Russie " Second volet de la saga culte " 007 James Bond " . Dans ce 2ème opus l'organisation criminel du spectre tente de s'emparer d'une machine de déchiffrement de code top secret . Pour arriver à leur fins ils se servent de James Bond ( Sean Connery ) . Ce dernier qui comprend le nouveau projet machiavélique du spectre va tenter de déjouer leur projet ... " Bon Baisers de Russie " est un second volet de la saga " 007 James Bond " qui est plutôt pas mal dans l'ensemble . Sean Connery est toujour excellent dans le rôle de James Bond qui va être embarqué dans une nouvelle mission en devant déjouer un nouveau projet machiavélique du spectre en les empêchant qu'ils mettent la main sur une machine de déchiffrement top secret ce qui va l’embarquer une nouvelle fois dans une aventure avec son lot de suspense , de rebondissements , d’action et d’aventure . Le dépaysement est garantit grâce aux nombreuses escales de James Bond à travers le monde pendant sa mission nottament à Istambul ou les paysages sont superbes . Le film contient quelques séquences d'action sympa qui nous divertissent bien spoiler: ( la scène du train avec le combat dans la cabine , la poursuite entre la voiture et l'hélicoptère , la poursuite en bateau ... ) . Malgré tout le film souffre de pas mal de longueurs nottament dans sa première partie qui gâche un peu le plaisir . Heureusement sa devient bien plus palpitant et prenant dans sa seconde partie plus rythmé . Sa reste quand même un divertissement sympa dans l'ensemble qui connu un succès encore plus important que le premier opus ( plus de 5,6 millions d'entrées en salle ) . Alors ne boudons pas notre plaisir .
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 847 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    4,0
    Publiée le 22 mars 2015
    Quand on parle du Bond de Sean Connery, on pense à trois films. Bon, il en a fait six, mais on pense quand même à trois films en particulier. Ses trois premiers, en fait. Outre "Dr No" dont je vous ai déja parlé, deux noms reviennent très souvent : "Bons baisers de Russie", et bien entendu le mythique "Goldfinger", dont on parlera ensemble une fois prochaine. Aujourd'hui, c'est donc "Bons baisers de Russie", Bond tout simplement culte dont le titre a inspiré nombre d'autres métrages, qu'ils soient d'espionnage ou non. Dont le troisième "Madagascar". Non, je ne plaisante pas. C'est vrai, je ne plaisante pas. Et donc, que penser de cette suite plus ou moins directe, qui ne traite que très peu du film précédent? Elle est franchement meilleure, vraiment beaucoup plus aboutie : les mecs ont compris le potentile de leur film, ont décuplé le budget et nous ont pondu un métrage encore plus impressionnant, nous faisant entrer dans un univers encore plus profond et fascinant, un univers où il existe une "menace fantôme", le "spectre" d'une organisation criminelle qui fera longtemps parler d'elle : je vous ai déja donné le nom, pas la peine de le refaire ! Ce film est donc aussi culte que son illustre prédécesseur, puisqu'il nous permet de découvrir le plus GRAND méchant du personnage ( en tout cas, le plus important dans la vie du héros ) : Blofeld. Et s'il est d'autant plus intéressant, c'est parce qu'il nous présente également notre cher ami Q, que je pensais venir bien plus tard dans la saga, l'une des seules personnes à revenir dans autant de films et durant à peu près 35 ans. Mais l'intérêt de ce second opus, bien entendu, n'est pas que là. Outre un budget plus important, c'est surtout le côté spectaculaire du personnage qui a évolué, et les cascades sont d'autant plus présentes que l'action se veut presque au centre de l'intrigue. Presque, je dis bien presque, parce que l'intrigue a tout de même sa place, une place non négligeable. Pour tout vous dire, elle est de très haut niveau. Normal, c'est inspiré du bouquin éponyme de Ian Fleming, et normal, c'est le second "James Bond". D'aucun aurait pu penser que celui ci serait moins bon : pas avec une saga telle que James Bond, mon ami ! Très bien pensée, très bien écrite, la trame du film est de très bonne facture. Alors, je ne sais pas si elle est fidèle au livre, mais force est de constater qu'elle "fait le job", comme disent les ricains. Les dialogues sont bien entendu tout aussi bons, et demeurent dotés d'un humour "so british, si cool", un peu comem dans "Kingsman", sorte de brillant hommage à ce type de films. Mais le sujet n'est pas à "Kingsman" : revenons en à notre espion préféré ! Est-ce la peine de vous dire que Sean Connery est toujours aussi bon dans le rôle, la perfection ultime d'un espion britannique, aussi élégant que charismatique? Je ne pense pas, ce serait radoter ! Non, on va plutôt parler des autres acteurs, des nouveaux venus quoi ! Plus haut, je vous écrivais deux choses : l'arrivée de "Spectre", et celle du Q que nous connaissons tous, Desmond Llelewyn. L'un apporte le méchant parfait pour le personnage, l'autre lui fournit un allié de poids. Le personnage de Q était bien sûr présent dans le film précédent, mais c'est en la personne de Llelewyn qu'il trouve sa parfaite représentation ( Mon Dieeeuuu la version de 2012... ). Parlons de Spectre, à présent. On ne voit clairement pas le visage de Blofeld, on n'en saisit que la voix, et on n'en aperçoit que la main. Et qu'est-ce que c'est efficace, sérieux ! Comme approche, j'ai trouvé que cela le mystifiait, le plaçait au rang de légende, de mythe, pour reprendre mon expression. On est réellement curieux de savoir qui se cache derrière ce siège, un personnage, à n'en pas douter, carrément iconique. Niveau têtes féminines, c'est également du très bon. J'ai particulièrement apprécié la James Bond Girl, mais j'ai vraiment une préférence, niveau jeu seulement, pour l'espion russe appartenant au "Spectre" : qu'est-ce qu'elle joue bien, sérieux ! C'est impressionnant, comme elle est imposante à l'écran. Pour rester dans les méchants, l'espion russe et blond ( j'ai complètement oublié son nom, désolé ) est parfait pour le rôle : il est crédible, et l'on comprend sans peine qu'il puisse donner du film à retordre notre cher Bond. La mise en scène est quand à elle très efficace, et la bande-sonore, carrément décuplée, est d'autant plus plaisante qu'elle est très présente : elle rend le tout grandiose, et trouve une force qu'elle n'avait pas jusque là. Mais vous comprendrez mieux tout ça une fois que vous l'aurez vu ! Et bien sûr, le générique d'intro est très bon, tout comme la première scène. Spectaculaire et grandiose, un grand Bond !
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 456 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    3,0
    Publiée le 25 août 2014
    Un film britannique qui constitue le second long métrage autour du personnage de James Bond, créé par Ian Fleming. Sean Connery est convaincant dans le rôle de l'agent secret. Cependant, malgré quelques bonnes scènes d'action et rebondissements, le déroulement n'est pas toujours très captivant et présente des longueurs. De plus, l'intrigue est assez complexe et difficile d'accès lorsque l'on n'a pas vu le premier épisode. Un opus divertissant mais peu marquant !
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 399 critiques

    4,5
    Publiée le 10 septembre 2014
    Deuxième mission pour le célèbre agent secret de sa majesté, James Bond. Pour sa deuxième aventure le MI6 charge James Bond de récupérer une machine de déchiffrement top secret appelée Lektor, qu’une agent russe doit lui remettre, Tatiana Romanova, à condition qu'on l'aide à fuir à l'Ouest, mais cette mission cache un ennemi qui veut s‘attaquer directement à Bond. Ce deuxième épisode continu de poser le mythe de 007, avec l’apparition de la première séquence pré-générique (où le héros se fait immédiatement tuer), première apparition de Q joué par Desmond Llewelyn et donc du premier gadget, la mallette multifonction avec poignard, munitions, argent, fusil démontable avec vision infrarouge, bombe lacrymogène (un des meilleurs gadget de la série), les premières grosses scènes d’action spectaculaire (les deux courses poursuite: l’une avec un hélicoptère et l’autre avec des bateaux), l’apparition de la phrase dans le générique de fin « James Bond will return in» et du chef du SPECTRE, Blofeld. L’histoire est assez classique mais avec ce long métrage nous entrons plus dans l’univers de l’espionnage/action mais le film n’est pas encore un James Bond pur mais plutôt un thriller sur font de Guerre Froide. Au niveau des acteurs Sean Connery est de mieux en mieux dans le rôle de 007, il est parfait, la Bond Girl interprétée par Daniela Bianchi est sublime. Le film possède des scènes d’action spectaculaire et dont la meilleure est la course poursuite avec l’hélicoptère qui fait directement référence à La Mort aux Trousses d’Hitchcock avec la scène anthologique où un avion poursuit Cary Grant. En parlant d’anthologie il y aurait une scène qui serai considérée comme anthologique, il s’agirait du combat dans le wagon de l’Orient Express entre James Bond et Donald Gant, un combat violent, physique et puissant. Avec cet excellent film le mythe de James Bond continu de ce construire.
    carbone144
    carbone144

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 611 critiques

    2,5
    Publiée le 31 juillet 2013
    Un Bond assez faible. On peut se permettre d'être exigeant tant aujourd'hui nombre d'épisodes ont été de qualité, non seulement sur la plan technique mais aussi sur le plan scénaristique. Ici; c'est bien la seconde caractéristique qui fait défaut. En effet, l'aspect vieillot des années 60, le bureau de l'agence avec une table et un téléphone, cet aspect "sauvage" qui précède le "Bond technologique" des années 90-2000, je le trouve toujours fabuleux. Ca donne un certain charme à ces films spécifiques de ceux de Sean Connery., une certaine liberté d'agir pour les personnages du fait du contexte historique (En comparaison, les films d’espionnage modernes reposent sur la technologie de pointe, notamment satellitaire, téléphone et communications qui fait que le monde est en permanence surveillé et contrôlé dans ses moindres geste ce qui rend la liberté de déplacement oppressant car toujours dans l'obligation de la gérer. Moins de paperasse administrative également ici). Ici, Bond se balade, bond visite le monde, comme si de rien était, seulement épié par ses ennemis locaux. Ca change, et j'apprécie toujours. Le problème ici, c'est que si l'ensemble du film est sympathique à regarder, il manque de piment. L'intrigue est faible, elle démarre de rien, d'un dialogue dans un bureau. A vrai dire, je n'ai même rien compris du pourquoi du comment. J'ai juste compris que le Spectre voulait la peau de Bond, et pendant ce temps il voulait récupérer une boite. Je me suis laissé emporter par le film après sans trop réfléchir. Le problème d'intérêt général ne se fait pas ressentir. On ressent plutôt une confrontation Bond et Spectre pour ses combines privées. Contrairement aux impactes politiques, notamment avec Goldfinger qui suivit, ici James Bond fait le minimum. Niveau services de renseignements, c'est faible. Niveau action, y'a pas grand chose, niveau charisme des ennemis, on a vu mieux. Mme la colonel et sa façon de tenir un pistolet comme une mémé m'a fait sourire. Miss James Bond Girl reste sympathique. Donc finalement, un film qui passe tranquillement, Bond s'en va, bond ne panique pas, Bond reviens et tout le monde est content. Heureusement que le retour aux années 60 permet de s'évader un peu.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 559 critiques

    1,5
    Publiée le 19 juillet 2011
    Ouille, ce film sent trop fort la suite banale. Certes on retrouve tous les éléments du James Bond, la JBG est fort avenante (une des belle à mon goût) et l'histoire colle très bien aux tâches que doit accomplir un espion (même si celui-ci les gère de façon assez sereine), mais que ça sent le réchauffé, le copié collé, que c'est lent, que c'est prévisible, et rien de nouveau ne vient...Si le 1er est encore un peu culte, tout en ayant mal vieilli, celui-ci c'est pire, la lenteur est sa caractéristique 1ère, l'immobilisme la 2è, le tout sans que le rythme s'emballe un jour, et je parle pas des longueurs. Par contre les gadgets arrivent avec le futur Q et Sean Connery est toujours l'agent 007, bons points. Après que dire de plus ? Je me suis pas mal ennuyé, le scénario fait un peu fouilli, pas de surprises (ou mauvaises), les mauvais points du 1er reviennent, mais le Spectre qui rôde toujours plus et des persos qui deviendront récurrents pour le plus grand service (de sa majesté) de la saga plutôt.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 592 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    5,0
    Publiée le 24 juillet 2012
    Bons baisers de Russie : Deuxième mission pour notre plus célèbre mais aussi pour le moins secret agent secret de sa Majesté, j’ai nommé : Bond, James Bond alias 007. Rien que t’elle que les vacances pour me refaire cette mythique série des James Bond, sa fait longtemps que je les ai pas vu et je vais les critiques selon si on bien vieillie, si la qualité est la, les moins positif, négative… Et pour cette deuxième mission, il faut dire qu’elle fait encore mieux que le premier. Oui, j’ai encore plus aimée cette deuxième mission car une fois les bases instauré dans le premier. Et bien on peut ça lâcher dans cette mission qui est un poil meilleur que le premier. Car je trouve la mission plus rythmé, plus intéressant a suivre car la mission de James Bond est pas de sauver le monde du énorme catastrophe, il doit juste retrouver un encodeur qui est aux mains de l’ennemie en Russie et d'aider la somptueuse Tatiana magnifiquement bien interprété par Daniela Banchi, Tatinana qui doit passer a l’ouest. Voila, je trouve vraiment intéressent cette mission, bien mené et rythmé, un peu moins détective, enquête policier et sa c’est bien. On retrouve des femmes, de nouveaux amis et l’apparition du célèbre Q alias l’inoubliable et mythique : Desmond Llewelyn, il y aura aussi des ennemis encore plus cariasse que le premier (Rosa Klebb, avec la mythique scène avec la chaussure et le coteau, à la fin du film) De plus on retrouve l’élégance et la classe de James bond, toujours aussi intelligeant, séducteur et remplit d’humour so British qui fait plaisir. Et toujours aussi brillamment interprété par Sean Connery qui prend plus d’assurance, il est plus a l’aise dans cette épisode car les base son installé et ça c’est bien. Vraiment, le costume de James Bond lui va sur mesure. Et puis, il est magnifiquement bien mise en avant par la réalisation et la mise en scène qui est encore une fois réalisé par Terence Young et ça c’est bien car la réalisation est encore une fois somptueuse : très classe et élégante, a l’image de Bond. Vraiment, réalisation posé et sublimement cadré à l’ancienne, comme il avait le génie a l’époque et puis le film n’a pas vieillie et ça c’est énorme pour un film de 1964. Et le générique est vraiment excellent, mieux que le premier et surtout très classe et colle parfaitement avec le film, et en plus j’adore la musique. Voila, le mythe James Bond n’est plus a faire avec cette épisode remplit du suspense, de rebondissement et de combat et surtout d’élégance. Moi, j’ai fortement bien aimée cet épisode qui est un poil meilleur que le premier. Je vous le conseil vraiment : une excellent mission de la série des James Bond. C’est un énorme coup de cœur pour ce chef-d’œuvre de la série de 007 j’ai nommé : James Bond.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 425 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    3,5
    Publiée le 23 avril 2014
    Suite aventures de James Bond, un an après "James Bond contre Docteur No", c'est toujours Terence Young derrière la caméra et Sean Connery devant, dans la peau du personnage créé par Ian Fleming. "Bon Baiser de Russie", adaptation de "Echec à l'Orient-Express" de ce dernier nous envoie à travers divers lieux (Istanbul, Venise...) pour suivre James Bond et le MI6 qui doivent aider une secrétaire russe à passer le rideau de fer en échange d'une machine importante, mais le "SPECTRE" n'est jamais très loin derrière.. Après une belle introduction, ce James Bond nous envoie à travers l'Europe pour suivre une aventure bien écrite, avec un scénario captivant au déroulement convaincant, sans jamais en faire trop (dans les gadgets notamment même si la valise lance-grenade est bien trouvée !) et avec une très bonne maitrise de l'alternance entre scènes d'actions (sans qu'ils en abondent d'ailleurs) et moment plus calme. La mise en scène de Terence Young est efficace et le rythme ne faiblit jamais. De plus ce volet n'oublie pas quelques petites touches d'humours, d'exotismes et de charmes non négligeable ! Ce serait même à l'image du personnage de James Bond, ici fidèle à sa réputation et qui à le bénéfice de jouir de l'excellente interprétation de Sean Connery qui l'incarne avec charisme, flegme et classe et aux dialogues souvent très bien trouvés ! On notera aussi les bonnes interprétations de Robert Shaw ou Tatiana Romanov. Une bonne aventure et du bon divertissement, emmené par un charismatique Sean Connery, de bons scénario et dialogues ainsi que du charmes et de l'humour !
    Anthony Stark
    Anthony Stark

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 122 critiques

    4,0
    Publiée le 20 avril 2015
    Deuxième mission pour le plus célèbre des agents secrets qui n'est autre que James Bond alias 007. Pour cette mission, le M16 charge James Bond de récupérer une machine de déchiffrement top secret du nom de Lektor, qu'un agent russe doit remettre qui est Tatiana Romanova, à condition que Bond l'aide à fuir vers l'Ouest. Mais cette mission cache un ennemi qui veut s'attaquer directement à 007. Cet opus est encore mieux réussi que son prédécesseur. L'histoire est un peu plus recherchée et nous avons le droit à des scènes d'action plus violentes et plus spectaculaires. Sean Connery est toujours aussi charismatique et nous avons le droit à une nouvelle Bond-Girl comme à chaque opus. Sauf que je trouve cette dernière beaucoup moins sexy que Ursula Andress et son bikini blanc. Nous commençons à avoir des gadgets de plus en plus élaborés comme la valise et ses multiples fonctions élaborée par Q(Desmond Llewelyn) qui fait sa première apparition dans la saga. Bref un très bon James Bond plus intéressant, mieux réalisé et surtout mieux élaboré toujours réalisé par Terence Young.
    VodkaMartini
    VodkaMartini

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 410 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Et James devint....Bond, James Bond, forcément! Tous les éléments sont posés, l'intrigue ne céde pas le pas aux gadgets (pas encore!), l'espionnage et le glamour forment un couple contre-nature fort réjouissant, et Sean Connery est très fort. Parce que, au cas où vous l'auriez pas remarqué, non seulement James emballe fort à faire passer Warren Beatty pour un moine bénédictin, mais en plus les femmes en question, c'est pas de la touriste anglaise à sa quinzième pinte de bière.
    James Bond RM
    James Bond RM

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 152 critiques

    4,5
    Publiée le 27 juin 2013
    Le second opus de la saga est un excellent film. Le rôle de James Bond est vraiment fait pour Sean Connery et Daniela Bianchi interprète bien le rôle de Tania. On voit pour la première fois comment est organisé le Spectre et le personnage de Red Grant est vraiment bien joué. Suspence, action et explosions caractérisent ce film. La scène en bateau à la fin du film est magnifique. Notons aussi la première apparition à l’écran de Desmond Llewelyn (Q pendant 17 films). Bref un très bon film à voir!
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 848 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    3,0
    Publiée le 5 décembre 2015
    Un James Bond un peu tiède que Bon baiser de Russie, souffrant à mon sens de longueur, et d’un scénario pas très enthousiasmant. Le casting est bon, bien emmené par Sean Connery, à l’aise dans le rôle, et trouvant le ton juste entre sérieux et humour second degré. Il a du charisme, et se montre donc bien convaincant, épaulé ici par une Daniela Bianchi tout à fait charmante mais peut-être trop sous-utilisée. On aurait aimé la voir davantage, et que sa présence serve davantage l’histoire. Pedro Armendariz s’empare finalement d’une place assez importante, et c’est louable car il est bon acteur. Pour le reste on a des antagonistes assez efficaces, un peu excentriques, dans le style Bond, mais ce ne sont pas les meilleurs. Le scénario est un peu fourre-tout, et se disperse au détriment de son intrigue principale. Le film est léger et sympathique dans l’ensemble, mais il faut avouer que sa narration un peu chaotique et des longueurs assez évidentes (surtout dans la deuxième partie finalement), gêne le plaisir que l’on aurait pu prendre. A mon sens ce film pose de bonnes idées, mais ce n’est pas très bien rôdé, et il aurait fallu plus d’application pour tenir l’ensemble. Il y a quelques « excentricités » un peu ridicules aussi. Sur la forme on retiendra surtout une belle variété de décors, une photographie raffinée un travail sur les détails. Cela comme point positif, alors que l’on regrettera quand même des scènes d’action assez peu nombreuses et pas très enthousiasmantes, malgré la présence de Terence Young derrière la caméra. Cela aurait pu laisser espérer davantage quand même. En fait ce Bon baiser de Russie ne marque pas de point outre mesure sur l’action, vous l’aurez compris. Quant à la musique, si l’on aime le thème principal de Bond, alors on sera ravi car il nous est très souvent servi. En conclusion Bon baiser de Russie est un film sympathique, mais pas le meilleur Bond, loin de là. Il y a un indéniable plaisir rétro, mais je ne pourrai pas dire qu’on évolue dans le meilleur du cinéma d’action des années 60. 3.
    Ciné-o-Max
    Ciné-o-Max

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 304 critiques

    2,5
    Publiée le 13 octobre 2017
    "Bons Baisers de Russie reste un film assez moyen. Il n'est pas moins bon que son prédécesseur, il n'est pas forcément meilleur non plus. Le gros défaut, c'est finalement son intrigue trop peu captivante qui m'empêche de rentrer dans le long-métrage. Autrement, bien que James Bond manque encore de développement, le film se tient plutôt bien. Avec une histoire plus intéressante, il aurait vraiment pu être très bon." Critique complète sur cineomax.over-blog.com
    mahtan-ancalimon
    mahtan-ancalimon

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 651 critiques

    5,0
    Publiée le 17 septembre 2015
    Considérer par beaucoup, notamment par les fan de première heure comme le meilleur épisode de la saga, Bons Baisers de Russie est un film excellent, un chef- d'oeuvre d’espionnage. Un Bond au sommet de son art.
    Vivien19
    Vivien19

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 443 critiques

    1,5
    Publiée le 17 juillet 2011
    Après le succès international de James Bond 007 contre Dr. No, il fut, comme aujourd'hui (la preuve que les mœurs n'ont pas tant changé que ça) question d'une suite. La saga James Bond en est où la connait aujourd'hui (22 films, mais encore plus si on compte les "non-officiels" comme le Casino Royale des années 1960 et celui des années 1950, ou encore le piètre Jamais plus Jamais de 1983 qui porte donc le nombre de films à 25, en plus de celui de Sam Mendes qui devrait sortir d'ici un ou deux ans), et c'est impressionnant de voir comment elle a évolué un près d'un demi siècle. Ce second volet de la saga cinématographique James Bond, malgré son titre qui est passé à la postérité tellement il est célèbre, souffre d'une intrigue peu originale et très stéréotypés : des russes méchants, des anglais sympathiques... l'esprit de James Bond à ses bases les plus profondes, avec un Sean Connery toujours aussi bon (surtout dut à sa classe légendaire, car on sait tous que son talent d'acteur lui est venu surtout en vieillisant) mais une pléiade d'acteurs plus ou moins inutiles et convaincants. Le paroxysme atteint par "Dr. No" n'est pas là pour cette suite, et c'est bien dommage, et normal au vu d'une idée des plus simplistes. Les personnages sont caricaturaux au plus haut point, les scènes d'actions sont tout sauf jouissives. Le vieillissement du film doit y être pour quelque chose, mais malgré quelques qualités (répétons le : Sean Connery et la musique de John Barry), Bons Baisers de Russie restent pour moi une grosse déception. Bons Baisers de Russie est donc un James Bond mineur qui fait partie des plus gros ratés de Sean Connery. Passez directement à Goldfinger.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top