Notez des films
Mon AlloCiné
    Pixels
    note moyenne
    2,8
    4836 notes dont 423 critiques
    répartition des 423 critiques par note
    33 critiques
    84 critiques
    157 critiques
    81 critiques
    50 critiques
    18 critiques
    Votre avis sur Pixels ?

    423 critiques spectateurs

    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1714 abonnés Lire ses 3 096 critiques

    2,0
    Publiée le 2 septembre 2015
    Bon, ça pourra paraître stupide à certains, mais moi, l’idée de départ, je l’adorais. Ça sentait le gros trip de geeks nostalgiques, un peu dans la veine des « Mondes de Ralph » ou de « Scott Pilgrim » : le genre de comédie pas trop prise de tête et bien sympatouille comme je les aime. Et franchement, les cinq premières minutes m’ont plutôt conforté dans cette idée : d’abord parce que le casting qui défilait se révélait fort alléchant, surtout pour ses seconds couteaux (Peter Dinklage, Brian Cox et Sean Bean : voilà qui annonçait du bon !) ; mais aussi parce qu’il régnait dans ce début une bonne atmosphère rétro à base de références multiples, d’ambiance sonore très années 1980, et surtout d’un esprit pas trop prise de tête. Seulement voilà, l’illusion n’a duré que cinq bonnes minutes et après, tout s’est écroulé. Et si je devais focaliser ma critique sur le cœur même du tue-l’amour présent dans ce film, ce serait bien les dialogues. Ils résument à eux seuls toute la faiblesse de ce « Pixels ». Mais qu’est-ce que c’est mal écrit ! C’est le niveau zéro de la blague potache. Mais attention, quand je dis zéro, c’est vraiment le zéro absolu, et pour ceux qui en douteraient, je glisse en spolier le premier échange entre Adam Sandler et Michelle Monaghan. ( spoiler: Adam : « Ouaaah ! » Michelle : « Quoi ouah ? » Adam : « Quand votre fils me disait que votre mari vous avez largué pour une jeunette de 19 ans, je m’attendais à tomber sur la belle du lycée qui s’était un peu laissée aller, genre de quadra aux formes qui tombent… Mais là, en vous voyant, je me dis que j’aurais mieux fait de me laver les dents ce matin. » Michelle : « Vous ne vous êtes pas lavé les dents ce matin ? » (Elle met la main devant son nez, horrifiée). Adam : « Non… Mais j’ai pris un tic-tac ! » (Pouet ! Pouet !) ). Franchement, ça m’attriste. Parce que bon, quand on a une idée sympa, pour moi, le réflexe ça devrait être de se dire « Ne gâchons pas le truc, soyons à la hauteur ! Bossons comme des porcs ! ». Mais là, on sent clairement que les mecs ne se sont pas foulés, en mode « on a une idée sympa, ça suffira pour attirer le monde nécessaire, donc pas besoin de se fouler non plus. » Et je peux vous le dire, quand on aime Peter Dinklage ; quand on aime Sean Bean ; quand on aime Brian Cox, chaque platitude qu’on les oblige à dire à l’écran devient vite une torture. Quel gâchis ! Et ce qui est horrible dans cette histoire, c’est que cette accumulation de dialogues potaches et de situations insignifiantes occupent la majeure partie du film, ce qui est d’autant plus insupportable au regard des quelques oppositions vidéoludiques qui, pour moi, disposent de bonnes idées ( spoiler: j’ai beaucoup aimé l’opposition avec Pac-Man mais aussi – détail tout bête – cette attaque faite sur les immeubles avec des briques de Tetris. Oui je sais, parfois c’est les détails qui m’amusent le plus. ). D’ailleurs, si j’avais à faire le bilan de ce « Pixels », je dirais de lui qu’on pourrait le réduire à la définition suivante : un postulat intéressant avec deux trois idées sympas, mais noyé dans des tonnes de remplissages avec des dialogues et des situations de très mauvaise qualité. Alors après ça, moi je me dis que c’est toujours chiant de voir un film bâclé mais, honnêtement, face à ce « Pixels », je me dis qu’il y a encore pire comme sentiment : constater qu’un film qui aurait pu être sympa ne l’a pas été par simple fainéantise. Pour le coup, c’est rageant. Vraiment rageant…
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 336 abonnés Lire ses 1 848 critiques

    3,5
    Publiée le 27 juillet 2015
    Vu en 2D....Il faut avouer que le concept du film est original...Les jeux vidéos des années 80 menacent la terre....Il faut donc des champions de cette époque pour contrecarrer cette menace.....On a le droit a des effets spéciaux qui s'ils ne sont pas très beaux, ont le mérite de nous présenter les jeux vidéos de l'époque (la préhistoire du jeu vidéo en quelque sorte).......Le scénario tient la route ainsi que les acteurs (Adam Sandler, Kevin James et Michelle Monaghan, principalement) et il se dégage une petite morale du film....On reconnaitra Packman avec un joli clin d'œil à son inventeur et une insertion réussie à l'histoire , ainsi que des jeux vidéos qu'on trouvait dans de nombreux cafés de l'époque et qui étaient en eux mêmes une révolution, par rapport au monolithique flipper....Le film n'a pas de temps mort, est une comédie où les enfants sont assez maitres du jeu (nombreux rires) et procure une petite nostalgie pour une certaine génération....J'ai passé un bon moment.....
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    5,0
    Publiée le 23 juillet 2015
    J'ai été adolescente dans les années 80 et j'ai joué aux jeux vidéos de l'époque : Pacman, Space Invaders, Donkey Kong etc... Du coup ce film m'a beaucoup plus, j'ai même adoré. Cela reste de la grosse artillerie américaine mais bien foutue et très amusante. A voir de préférence en 3D.
    Kalie
    Kalie

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 942 critiques

    3,5
    Publiée le 1 août 2015
    Ancien gamer, nostalgique des jeux vidéo old-school, amateur de SF ; je fais bien évidement partie du public visé par « Pixels ». Les premières minutes du film avec spoiler: le championnat du monde d’arcade 1982 ont été un vrai bonheur pour moi. D’autant que visuellement, grâce aux lettres des mots du générique pixélisées, le film colle à son sujet. Mais une fois que l’on retrouve nos gamers à l’âge adulte, l’euphorie retombe. Les dialogues sont navrants. L’humour est lourd (sauf ponctuellement, telle l’exclamation lancée après une victoire des gamers : spoiler: « opération - Tempête du laser - réussie ! » ). Le film cède également trop à la facilité (le copain d’enfance devenu spoiler: Président des USA !). On doit même se coltiner une aventure sentimentale cucul la praline. Bref, tous les ingrédients d’une comédie américaine lambda, genre que j’exècre. Heureusement, le film redevient intéressant assez rapidement avec les attaques extraterrestres. L’idée que des aliens aient pris spoiler: nos jeux vidéo envoyés dans l’espace à leur intention pour une agression est séduisante, tout comme leur façon de communiquer avec nous ( spoiler: des extraits d’interviews, de discours ou de séries d’icônes des années 80 comme Madonna ou Ronald Reagan, doublées pour l’occasion ). La partie de spoiler: Pac-Man en live dans les rues de New York, des voitures modifiées faisant office de fantômes (les ennemis de Pac-Man) , est d’ores et déjà culte. Il y a même spoiler: les Pac-gommes qui rendent Pac-Man invincible et les fantômes vulnérables pendant dix secondes. La rencontre infructueuse entre l’inventeur japonais de la célèbre boule jaune et sa créature est hilarante. spoiler: La bataille finale avec les personnages aux graphismes pixélisés venus de tous les horizons vidéoludiques dont spoiler: la très sexy Lady Lisa du jeu d’arcade Dojo Quest (dont est amoureux l’un des geeks) , ainsi que la partie de spoiler: Donkey Kong mélangeant gros pixels et acteurs réels, méritent vraiment le coup d’œil. Sinon, les gamers sont stéréotypés, parfois agaçants de stupidité mais le plus souvent amusants. J’ai une préférence pour l’acteur de petite taille Peter Dinklage dont le personnage, spoiler: un bad boy, veut se faire la championne de tennis Serena Williams qui fait une apparition dans le film. A noter que « Pixels » tacle les jeux vidéo modernes (PS4) jugés violents et ne favorisant pas la sociabilité (disparition des salles d’arcade, donc des sorties et des contacts humains). Au final, voilà un divertissement visuellement original qui ne peut pas laisser insensible un vieux gamer comme moi, et cela malgré ses passages énervants. Il ne faut pas rater le générique de fin rigolo ( spoiler: un résumé du film en jeu vidéo vintage ).
    Seemleo
    Seemleo

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 887 critiques

    3,0
    Publiée le 25 juillet 2015
    N'attendant pas grand chose de ce film, j'ai découvert une babiole ludique assumée, maîtrisée, sans prétention et très drôle. La deuxième partie n'est pas aussi enlevée, mais tient la route avec une certaine originalité. Chris Columbus n'a pas perdu son professionnalisme et son talent de faiseur d'attraction. On sent un grand amusement partagé par le spectateur. Pour les amateurs de pop corn croustillants.
    Fa F
    Fa F

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 469 critiques

    0,5
    Publiée le 6 mars 2018
    une idée de départ sympathique et intéressante mais quelle manière affligeante de traiter celle-ci via un tel scénario!! ce n'est pas drôle, pas inspiré, les réparties et dialogues sont mauvais, les personnages désespérants de bêtise et jamais crédibles (le président américain débile, la rencontre et les rapports hors propos entre Brenner et Van Patten...), le tout mal mis en images. bref, C. Colombus s'est fourvoyé dans une déception prévisible!
    Mapofparis
    Mapofparis

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 351 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juillet 2015
    Originalité est le maître mot de Pixels, avec cette inimaginable attaque de notre planète par des aliens prenant la forme de persos de jeux vidéo. Un film pour les geeks de la vieille école qui se remémoreront Centipede et Donkey Kong, alliant nostalgie, humour (à la Adam Sandler, faut aimer) et action. Frais et bon.
    Benji S.
    Benji S.

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 48 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juillet 2015
    Adam Sandler et Kevin James, c'est un duo pas très convainquant par le passé avec "Copain pour toujours" et "Quand Chuck rencontre Larry" notamment. J'adore Sandler même si il traine quelques casseroles derrières lui; il reste une bonne valeur dans la comédie. James j'aime clairement moins voir pas du tout, il ma jamais fait rire et je l'ai jamais trouvée crédible dans ses rôles, surtout "Hitch". J'avais donc une appréhension avant de voir le film. Et au final les rôles sont plutôt bien donné car James a un rôle plus sérieux en président ceux qui l’empêche de nuire au film. Et puis c'est sans compter sur Peter Dinklage et Michelle Monaghan pour étoffer le film, plus des apparitions surprises de guest. Quand a l'excellent réalisateur Chris Colombus il y avait des doutes, car il était clairement sur le déclin depuis les "Harry Potter". Mais au final tous ces doutes se sont dissipé pour laisser place à un bonne comédie SF qui est très jolie sur le plan esthétique avec tous c'est héros de jeux vidéo matérialiser en pixel. (le court-métrage du même nom qui a inspirée le film vaut également le coup d’œil) Malgré tout il y a des longueurs et puis deux, trois dialogues qui faisaient passer les gamers pour des débiles (un manque de tact évident). Au passage, la 3D une fois de plus inutile.. Ce n'est pas la comédie du siècle ni même de l'année, mais il se regarde avec plaisir et le concept est très originale, ce qui lui vaut un 14/20 de ma part.
    iZebat
    iZebat

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 11 critiques

    3,5
    Publiée le 25 juillet 2015
    Je ne m'attendais franchement à ce que ce soit bien. Et j'ai été agréablement surpris. C'est drôle, vraiment bien fait. Et pour une fois les gamers sont des héros ;)
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 753 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    3,5
    Publiée le 19 août 2015
    Le réalisateur de Percy Jackson présente son nouveau film, Pixels qui s'avère une bonne surprise au cinéma. En effet, cette comédie de science-fiction américaine arrive à nous décrocher plusieurs rires. On ne peut pas dire que Pixels manque d'originalité. spoiler: Il dépeint les aventures d'anciens champions de jeux vidéos d'arcade dont l'aide est requise à la Maison Blanche car la Terre est attaquée par des personnages issus de ces jeux. Il s'agira d'une menace de guerre. La trame sonore est basé sur spoiler: les années 1980 « We Will Rock You » de Queen ou encore « Working For The Weekend » de Loverboy... Plusieurs des blagues de cette production relèvent d'un humour parfois lourd et gamin. Mais, de nombreuses références sont à la clé au sein de ce blockbuster comme spoiler: ces « chasseurs de pixels » au style de « Ghostbusters ». Les acteurs sont souvent drôles et bourrés d'énergies. Adam Sandler interprète ici le même personnage qu'il joue chaque fois : un homme raté. Pourtant, il reste agréable et attachant. Josh Gad est, lui aussi fort amusant. Michelle Conaghan est très étonnante, un rôle inhabituel de sa part. Peter Dinklage (connu par la série mondiale de Games of Thrones) s'avère efficace dans sa tache respective. Quand à Kevin James, en incarnant le Président des États Unis ne donne pas trop de crédibilité... Les effets spéciaux sont tous remarquables. De plus, les personnages dans les jeux vidéos sont séduisants, spoiler: tel que Qbert avec sa petite bouille trop mignonne qui ravira certainement les enfants et les parents. Pour finir, Pixels réussit à distraire le cinéphile. Les geeks seront comblés. C'est certes prévisible mais fort divertissant. Bon délire !!
    Wolverine1992
    Wolverine1992

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 405 critiques

    4,5
    Publiée le 18 novembre 2015
    Pour certains et certaines, Adam Sandler rime avec nanars. Très peu de critiques positives pour ces films, à l’exception de l’excellent "Punch-drunk love - Ivre d'amour" et un succès au box office mauvais en France mais meilleur aux Etats Unis. Même si on qualifie son humour de puéril voir même de minable, Sandler continue sa carrière de comique en essayant de nous offrir des comédies destinées à muscler nos zygomatiques. Après s’être essayé de nouveau au doublage avec l’excellent film d’animation "Hôtel Transylvanie", l’acteur faisait son retour sur grand écran cet été avec "Pixels", un film pour le moins original où il est question d’extraterrestres menaçant la terre avec des versions vivantes de nos propres jeux vidéo. A la réalisation : Chris Colombus, le réalisateur qui a enchanté notre enfance avec "Maman j’ai raté l’avion 1 et 2", "Madame Doubtfire" et "Harry Potter". Le casting est très bon: Adam Sandler, Michelle Monaghan, Peter Dinklage, Kevin James sont attachants et drôles. On retrouve aussi Dan Aykroyd en présentateur du championnat de jeux d'arcades de 1982, la tennis-woman Serena Williams, et le créateur de Pac-Man : Toru Iwatani. Iwatani fait une apparition dans le film en jouant son propre rôle et qui devra tenter de calmer « son fils » déambulant dans les rues de New York et mangeant tout sur son passage. Une scène mythique ! Le film met aussi l’accent sur le coté asocial des jeunes fans de jeux vidéo. A l’instar des années 80 où les jeunes sortaient de chez eux pour jouer sur des bornes d’arcade dans les salles de jeux vidéo, y retrouvaient des amis et écoutaient de la musique, à notre époque, tout cela est révolu. Les salles d’arcade ont pour la plupart disparu au profil des consoles de salon. On peut aussi applaudir les acteurs et actrices devant jouer face à des personnages en image de synthèse. Scènes qui ne sont pas toujours faciles à jouer. Le film est un curieux mélange entre "Ghosbusters" pour sa chasse contre les aliens, "Tron" pour parallèle entre l’univers réel et l’univers informatique, mais aussi "Star Trek" pour certains éléments du scénario. Tout était parti d’un court métrage réalisé il y a cinq ans par le français Patrick Jean. Pour ce qui est de l’ambiance, de la musique, c’est du pur film des années 80 avec des ingrédients des films de notre époque. Une très bonne bande son, notamment "We Will Rock You" du groupe Queen qui donne du peps aux scènes. Les effets spéciaux sont d’une très grande qualité, l’équipe du film est parvenue à imiter à la perfection les déplacements et l’aspect visuel des personnages de ses jeux d’arcade. Le film arrive aussi à multiplier les références aux films, séries, émissions, musiques des années 80. C’est aussi assez comique de voir des joueurs de jeux vidéo montrer tout leur talent dans la vie réelle.
    rap-3389
    rap-3389

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 31 critiques

    3,5
    Publiée le 30 juillet 2015
    Bon divertissement, on prend du plaisir à découvrir ou redécouvrir les stars des jeux vidéos des années 80. De bonnes vannes et de l'action bien rythmée.
    Louis G.
    Louis G.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 23 juillet 2015
    Film excellent! Effets spéciaux bluffants! Concept très bien respecter! Vaut vraiment la peine d'être vu en salle pour être immergé dans l'ambiance! 👏🏻
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 756 critiques

    4,0
    Publiée le 25 juillet 2015
    Et bien voilà un film qui fait du bien à ma fibre nostalgique : après le formidable "Scott Pilgrim VS The World" d’Edgar Wright, la culture geek est encore une fois à l’honneur sur grand écran avec le nouveau film de Chris Columbus. Doté d’un scénario aussi improbable que fun (après avoir reçu une capsule spatiale de notre planète contenant une vidéo montrant des jeux vidéos et considérant la chose comme un défi, des extra-terrestres arrivent sur Terre et décident de nous attaquer en prenant la forme de nos jeux vidéos !), "Pixels" est un véritable hommage à une culture importante de notre société actuelle même si on a tendance à l’ignorer (voire la critiquer violemment) : tous ceux qui font partie de cette génération auront un énorme plaisir à retrouver ces jeux qui ont bercé leur jeunesse (Galaga, Super Mario, Centipede, Arkanoid, Donkey Kong, Space Invaders, Pac-Man, Frogger, Q-Bert…). Mais la véritable force de "Pixels", c’est de justement de pas être totalement « réservé » à un certain public : si les nostalgiques seront conquis, tous ceux qui ne sont ni des « arcaders » ni des « gamers » avertis pourront apprécier le spectacle tant celui-ci propose un excellent mélange de comédie jubilatoire et d’effets spéciaux dantesques. A ce titre, choisir Chris Columbus comme réalisateur était plus que judicieux puisque le Monsieur a déjà connu dans sa carrière la comédie et les univers geeks Columbus ("Maman J’ai Raté l’Avion 1&2", "Madame Doubtfire", "Ma Meilleure Ennemie", "L'Homme Bicentenaire", "Harry Potter 1&2"). Et, pour notre plus grand plaisir, il parvient ici très facilement à mélanger ces deux genres notamment grâce à une mise en scène qui s’avère à la fois subtile quand il s’agit de nous faire rire et dynamique lorsque le moment est venu de nous impressionner. Car oui, vos petits yeux vont en prendre plein les mirettes avec ce déluge de FX pixélisés tout bonnement superbes (certains jeux vidéos sortant aujourd’hui sur consoles next gen n’ont pas des graphismes aussi léchés !). Côté casting, il faut noter la très bonne prestation de notre quatuor principal : Adam Sandler, Kevin James, Josh Gad et Peter Dinklage (voir « Tyrion » mais avec une coupe mulet, c’est trop fort !!) sont irrésistibles et se hissent sans problèmes à la hauteur de la bande du cultissime "SOS Fantômes". La sexy MILF Michelle Monaghan est là pour le plaisir des yeux tout en proposant un personnage mi self made woman/mi romantic girl qui est loin d’être désespérant ; et je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié Sean Bean et Brian Cox en caricatures parfaites de soldats bornés et omnibulés par le combat. Bref, "Pixels" est sans conteste LE film de cet été, coupant l’herbe sous le pied aux blockbusters du moment ("Jurassic World", "Ant-Man" et "Terminator Genysis") en proposant un divertissement 300% fun et rondement bien huilé. Si vous êtes des gamers, vous allez adorer ; sinon vous allez « juste » vous amuser…quand à moi, maintenant je ne veux plus avoir un chien : je veux un Q-Bert !!!
    William V.
    William V.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2015
    Avec ma copine, nous avions décidé d'aller voir Pixels après une BA vraiment pas mal et convaincante. Ce n'est peut être pas le film de l'année, certes, avec Chris"maman j'ai raté l'avion" Colombus aux commandes, je n'ai pas cherché à comprendre, et je n'en suis pas déçu. C'est un film pour toute la famille qui rend hommage aux jeux vidéos des années 80-90 qui contient toutes les bases pour passer un bon moment au cinéma: bons acteurs, scénarios sympas et original et quelques rires non négligeables. PIXELS est un bon divertissement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top