Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
The Bling Ring
note moyenne
2,6
5675 notes dont 686 critiques
2% (17 critiques)
12% (81 critiques)
27% (186 critiques)
32% (218 critiques)
17% (120 critiques)
9% (64 critiques)
Votre avis sur The Bling Ring ?

686 critiques spectateurs

the-dreamer
the-dreamer

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 11 critiques

2,0
Publiée le 12/06/2013
Affiche pétante, casting alléchant, bande annonce prometteuse... pour au final : pas grand chose !! En un mot "The Bling Ring" est une déception. COPOLLA traite pourtant de son sujet de prédilection : le malaise de l'adolescence. Ici chez des jeunes qui rêvent de devenir riche et célèbre et qui sont prêt à tout pour être en couverture de magazine. Ce but ultime ils l'atteignent en se faisant arrêter à force de cambrioler les maisons des stars. Ok, pourquoi pas. Et ensuite ? Rien ! Les personnages restent antipathiques du début à la fin, on ne connait pas leur passé, leurs motivations, leurs envies... Il n'y a aucune surprise dans ce film qui ressemble plus à un numéro de ELLE qu'à un film d'auteur. Un jeu d'acteur très limite, des répliques qui se veulent mordantes et sarcastiques mais qui tombent à l'eau, un scénario qui se répète constamment (1, 2, 3, 4, 5 cambriolages, c'est bon on a compris ce sont des petit(e)s rebelles !). Quel dommage car le sujet était intéressant mais la réalisatrice s'est perdue dans la superficialité de cette histoire à tel point que son film sonne creux.
tony-76
tony-76

Suivre son activité 621 abonnés Lire ses 1 400 critiques

2,0
Publiée le 11/10/2013
The Bling Ring trace la vie d'une bande de jeunes qui sont éblouis par le luxe de certaines stars de la Californie. Cependant le réalisateur ne propose aucune réaction intéressante. Malheureusement, Sofia Coppola développe ce thème sans aucune finesse. La réaction illégale de ces jeunes et la répression sont présentés avec des répétitions et avec une évolution de l'histoire que même le spectateur le plus naïf aurait très facilement deviné. Les personnages sont antipathiques mais seules les images sont belles. Bref, on est insatisfait !
benoitG80
benoitG80

Suivre son activité 929 abonnés Lire ses 1 362 critiques

4,0
Publiée le 24/06/2013
"The Bling Ring" a un atout indéniable, celui d'une réalisation très efficace à partir d'un scénario pour le moins original et particulièrement intéressant... Il faut dépasser ce qui peut sembler au départ loin de nos préoccupations pour entrer dans la peau de ces adolescents plus ou moins riches mais assurément désorientés, laissés à eux-mêmes et en perte de repères par une absence parentale évidente ! L'escalade qui se met en place est fort bien montrée et la tension nerveuse des uns et des autres à travers la folie de ces cambriolages de villas californiennes de stars, devient de plus en plus palpable ! Ce qui est d'ailleurs vécu bien différemment pour chacun des voleurs puisque tous n'ont pas le même raisonnement et le même recul face aux événements, comme le prouve le malaise de Marc ou cette manipulation flagrante que met en place Rébecca ... Le cocktail apparence, drogue, alcool et boîte mis en ligne sur les réseaux sociaux est édifiant ! L'identification aux célébrités est bien sûr évidente, ainsi que le goût immodéré du luxe facile où tout est désir et uniquement désir... Mais ce qui se révèle très vite passionnant, c'est que malgré le vide complet de ces vies où seul compte le matériel, le but ultime que vise cette bande à travers les risques encourus est de devenir chacun à leur tour célèbre et reconnu pour leurs méfaits ! À ce titre, on ne peut être que surpris par la prestation de Nicky sur l'analyse qu'elle fait de cette expérience en la retournant à son avantage devant une journaliste et même après le procès ! Une sacrée comédienne ! Ce monde de strass et de paillettes où le besoin de posséder devient compulsif aussi bien chez ces célébrités (où la quantité et le choix dépassent celui d'un magasin), que chez ces ados fascinés par cet étalage, ne peut que nous interpeller. Très riche d'enseignement, ce film en adéquation parfaite avec cet esthétisme soigné et cette bande son à la hauteur, vaut vraiment le détour !
Dexter Bauer
Dexter Bauer

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 206 critiques

4,0
Publiée le 14/06/2013
Bien qu'on retrouve les visites musicales et survitaminés de la garde robe de Marie-Antoinette, même si après Virgin Suicides on découvre à nouveau le portrait d'ados qui ne se suffisent plus d'un nid douillet (objet d'obsession de Coppola) et malgré les ressemblances troublantes avec Spring Breakers, la réalisatrice de Lost In Translation et Somewhere est bien loin de tourner en rond. Aussi superficielles que les héroïnes d'Harmony Korine, Rebecca et sa bande font du shopping chez leur idoles et se donne l'impression de voler un peu de leur vie. Sans cesse elles se répètent «Oh my god» comme un gimmick d'admiration sans limite. Et le destin est fort de paradoxe quand Nicky raconte s'être retrouvée voisine de cellule d'une de ses victime, Lyndsay Lohan. Le personnage d'Emma Watson devient alors troublant. Les frasques un peu prétentieuses de l'interprète rendent les propos de Nicki assez troublants de réalismes. Le devenir des jeunes filles de bonne famille seraient condamné au culte du bien paraître. Il faut les jupes les plus courtes, les talons les plus hauts et les voitures les plus clinquantes pour devenir quelqu'un. Le but ultime, s'exhiber dans les soirées les plus chics et faire parler de soi. Le constat présenté par Coppola est aussi alarmant que celui d'Harmony Korine. Dans cet océan de glamour le poisson Marc se laisse entraîner car lui est en manque d'amour propre. Il se retrouve noyé par le débordement du vandalisme. Lui, pleinement conscient des faits, éprouve des remords quand la vérité éclate. Il se retrouve en fin de compte entouré de poupées construites à l'effigie de leurs icônes sans grande personnalité et semble t-il dépourvu de sentiments. Au contraire du personnage de James Franco dans Spring Breakers, Marc inspire confiance et sérieux et se fait bouffer par ses camarades. Rapidement on suit ce personnage et on se surprend à ressentir la même admiration que lui pour la beauté de jeunes femmes qui en mettent plein la vue. On aimerait le sortir de cette mauvaise voie qu'il prend dans sa quête de reconnaissance. Ironie du sort, il en trouvera un peu. Il y a des sujets qui semblent faits pour un réalisateur, comme l'adaptation du Boris Vian qu'on voyait devenir chef-d’œuvre dans les mains de Gondry ou Alice aux pays des merveilles dans celles de Burton. Il ne faisait nul doute que la décadence du rêve américain, déjà approchée dans Spring Breakers et aussi symbolisé par ce fait divers, était un sujet pour la fille de Francis Ford Coppola et elle se l'approprie parfaitement. Ces vies par procuration un peu dénuées de passion rendent par moment le film un peu redondant mais le mariage entre l'univers pop de la réalisatrice et la vie des protagonistes du film marche à merveille. Visite guidée qui en met plein les oreilles et plein la vue.
DanielOceanAndCo
DanielOceanAndCo

Suivre son activité 326 abonnés Lire ses 3 587 critiques

0,5
Publiée le 27/06/2013
Un film désespérant sur une jeunesse désespérante sans propos (des jeunes qui rentrent dans des maisons et qui essayent des fringues pendant une heure et demie, tu parles d'un film passionnant) et sans chercher à expliquer les motivations superficielles de ses "héros". Une honte cinématographique!!
Dex et le cinéma
Dex et le cinéma

Suivre son activité 532 abonnés Lire ses 186 critiques

3,0
Publiée le 17/06/2013
À tous ceux qui disent que le film n'est pas réaliste c'est faux !!!! Les jeunes pensent et agissent vraiment comme ça !! Encore un bon petit film de Coppola fille qui signe une œuvre moderne, juste et réalisé avec talent. Un film d'auteur plein de métaphore où chaque plans à une signification cachés. Des acteurs plutôt bon, une musique super sympas et un montage efficace. Reste les longueurs qui sont vraiment lourdes et la perte de rythme de certaines scènes mais qui redémarre plus tard. Mais le film reste une œuvre moderne et ancrée dans une réalité de l'Amérique moderne, loin des façades qu'elle nous vend. Pas mal
Marc L
Marc L

Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 432 critiques

3,0
Publiée le 12/07/2014
Après "Virgin Suicides" et "Lost in Translation", Sofia Coppola nous montre la jeunesse d'un point de vue très différent. "The Bling Ring" n'est pas un mauvais film, les acteurs sont très bons, la photographie est vraiment bien, je dirais plutôt qu'il est incomplet, on aurait aimé que cette idée géniale soit un peu plus approfondie. Petite déception quand on voit ce que Sofia Coppola nous a déjà pondu mais "The Bling Ring" reste un bon divertissement, à voir par curiosité. 12/20
Edgar L.
Edgar L.

Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 271 critiques

3,0
Publiée le 16/06/2013
Après "Somewhere", Sofia Coppola est de retour sur nos grands écrans avec un film qui faisait partie de la sélection du dernier Festival de Cannes, dans la catégorie "Un Certain Regard". Elle a pour l'occasion réuni une fine équipe composée d'Emma Watson (qui avait participé au magnifique "Monde de Charlie" en janvier dernier), Israel Broussard, Katie Chang et Taissa Farmiga (vue dans l'excellente série "American Horror Story") entre autres. [...] Si le drame inspiré de faits réels parvient à nous décrocher quelques sourires, et nous offre un panel esthétique très stylisé et agréable, on retiendra à son encontre des clichés parfois trop nombreux, et un rythme un peu répétitif et lassant. Le casting est à la hauteur et nous permet quelques jolies révélations, tandis que la réalisation et la bande-son sont au niveau de ce que l'on attend d'un film de Sofia n'est ni émus, ni amusés, et on a un peu de mal à voir exactement où la réalisatrice veut nous emmener. Un film de filles que pourront apprécier les garçons, mais qui dont le cœur de cible est clairement féminin. Les voleuses portaient des Louboutins et ont frappé fort dans le showbiz hollywoodien, mais dommage pour elles, on attendait mieux de l'adaptation de leur histoire extraordinaire sur grand écran. Néanmoins, Soffia Coppola est parvenue à capter l'ère du temps d'une génération "Réseaux sociaux" prête à tout pour atteindre une gloire aussi éphémère qu'injustifiée. Elle constate ainsi la vacuité d'un monde dans lequel tout est bon pour se faire connaître et avoir du succès, ainsi que la déchéance d'une génération bercée d'illusion à travers le destin de starlettes dont ils souhaitent tous suivre le chemin.
BURIDAN
BURIDAN

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 199 critiques

0,5
Publiée le 06/05/2014
Zéro pointé! Produit par son père et un autre « Coppola », Sofia nous prouve une fois encore que le cinéma est maintenant une histoire de famille ! Tout au moins, pour la production d'une BOUSE telle que ce « Bling bling », il vaut mieux avoir le bras long ! L’habitude est prise : Sofia Coppola nous sert un film bien chiant relevant de ses fantasmes de grande bourgeoise. Car le superficiel et la vacuité sont les motivations premières de cette réalisatrice fille à papa… Mais ce vide semblerait presque sympathique en comparaison du caractère réac de cette moulineuse d’images… Comme il se doit de la part de celle qui fit un portrait louangeur de la ci-devant Capet… Vous vous souvenez ? Celle qui voulait donner des brioches au peuple en place de pain ! Filmé sans talent, pourri par une BO cruellement nulle, l’objet-film se pare des tics à la mode (ralentis…). Ringard à force de se vouloir « branché » ! Branchouille donc ! Amitiés fabriquées, aucune complicité, aucun lien profond entre des personnages fades et vides, dont le sub-scénario ne nous dit presque rien ! Le sujet est sans intérêt. On passe une heure trente à regarder des pimbêches et leurs acolytes masculins (tout aussi crétins) saliver devant des villas de stars et les dressings qui vont avec... Marques, drogues, internet… En fait, Sophia filme ce qu’elle est : une héritière appartenant à une jeunesse dorée de merde ! Et comme elle, elle "apologise" la crétinerie moderne… Triste état du cinéma actuel ! A FUIR !
tixou0
tixou0

Suivre son activité 260 abonnés Lire ses 1 645 critiques

0,5
Publiée le 10/07/2013
Sofia Coppola a voulu filmer ses personnages quasiment en documentariste, sans aucun "appareil critique" pour le spectateur. Cette grosse demi-douzaine de grands ados (Marc/Israel Broussard et ses copines), tous issus de la classe moyenne (voire "moyenne supérieure"), sans problème d'argent donc, scolarisés (l'une des filles à domicile), vivant avec leurs parents (ou au pire en "famille recomposée"), quelle est leur motivation pour cambrioler en réunion (ou à 2 au moins), puisque ce n'est pas la nécessité ou l'envie de faire carrière dans la délinquance ? Ils veulent pénétrer au plus près l'intimité des "stars" qui pullulent à LA, où ils habitent, en reniflant dans leurs garde-robes et en piquant tout ce qui brille ou "louboutinise" à leur portée (sans oublier "cash", drogue et même armes planquées sous les lits). Emprunter une Porsche devient aussi un jeu d'enfants, quand les clés du véhicule traînent dans l'entrée ! Rien de plus facile, il faut le remarquer : les adresses des vedettes sont sur le net, ainsi que leur agenda (plus facile d'aller jouer les pies voleuses quand elles n'y sont pas), et les clés souvent sous le paillasson, ou les baies vitrées mal fermées, il n'y a ni gros chiens de garde, ni même système d'alarme ! On imagine qu'après les exploits de ce "Bling Ring", les victimes ont su se rendre moins "cambriolables". On ne voit pratiquement les protagonistes qu'en "action", ou à se pavaner en boîte avec leurs larcins sur le dos et aux pieds, ou à négocier ce qui leur plaît moins, etc. ce qui est rapidement extrêmement lassant. On ne sait quasiment rien d'eux, ni de leurs études, ni de leur vie en famille (sauf pour Nicki/Emma Watson - ce qui donne à Leslie Mann, sa mère ou tutrice, l'occasion de camper une éducatrice totalement allumée façon "New Age"). Quand enfin attrapés et condamnés (plus de 3 millions de dollars d'objets dérobés, quand même !), découvrant combien la salopette orange du "convict" est peu seyante, la question est réglée en 10 mn à peine (sur 1 h 30 de film) : trop peu, ne mettant rien en perspective, et ne livrant aucune "morale". A trop vouloir montrer sans expliquer, ni s'impliquer, la réalisatrice livre en fait un film dénué quasiment de tout intérêt, sauf celui de nous faire découvrir quelques juvéniles talents. Une dernière chose : la "musique" tonitruante est absolument insupportable (alors qu'elle se veut probablement "signifiante").
flemar
flemar

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 228 critiques

2,0
Publiée le 24/06/2013
The Bling Ring est dans la lignée de Somewhere...Une grosse deception! Peut etre que "je suis juste passé à coté du film" mais franchement la fascination de Sofia Coppola pour ces ados, gosses de riches, fascinés par les stars et les paillettes, meme si elle traite peut etre ainsi de son adolescence, ne fait en rien de ce film un bon film ...Quand je vois des journaux comme 20 Minutes mettrent un 5/5 j'avoue ne pas comprendre !! Meme ELLE n'a pas osé et pourtant ce film est un ode aux marques qui les font vivre !! spoiler: C'est simple ce film est d'un chiant, avec l'accumulation de scènes répétitives: Voir ces gosses aller 7 fois dans la maison de Paris Hilton ou d'autres stars, c'est bon 5 min mais quel intérêt?? J'ose espérer que la jeunesse de L.A et la société américaine ne se résume pas à ces personnages, même si il est certain que la drogue, le sexe et l'alcool sont bien une réalité de cette jeunesse US qui pour beaucoup se revendique puritaine... On ne peut même pas dire que c'est bien filmé mais je mets tout de même 2 étoiles pour la BO et pour les jeunes acteurs plutôt talentueux de ce bullshit....A voir pour fans de prada, Louboutin, Channel and co...bref pas pour moi !
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 391 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,0
Publiée le 05/10/2013
Un drame de Sofia Coppola, stylisé et glamour, tiré d’un fait divers. Comme toujours chez la réalisatrice, la forme est ici essentielle, et le scénario, somme toute assez anecdotique, est volontairement épuré et porté au second plan. Un film qui bénéficie d'un rythme soutenu et d'une BO explosive et survitaminée. La mise en scène est extraordinairement riche, la réalisatrice parvient, avec magie, à capter les couleurs, les instants, et à créer des plans parfaits. Une belle chronique de la jeunesse dorée californienne obsédée par le luxe !
Morgan M.
Morgan M.

Suivre son activité 14 abonnés Lire sa critique

1,5
Publiée le 12/06/2013
Un film sans grand intérêt et qui surf bien sur la mouvance du moment, de la décadence (on se croirait presque sur zone interdite) et une bande son au goût de tout ce que l'on nous balance à la radio depuis quelques années . Le temps devient long après le 3ème cambriolage. Cinéphiles passez votre chemin.
Marion P.
Marion P.

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 44 critiques

3,0
Publiée le 22/06/2013
Que vaut le dernier Sofia Coppola, icône du cinéma indé’ accusée par certains de faire fausse route depuis Somewhere, son dernier film ? Difficile dans un premier temps d’être convaincue par le sujet de The Bling Ring : merci mais les vols commis par des ados bourgeois de Los Angeles chez la crème des starlettes éphémères, ça ne fait pas rêver les plus de 15 ans qui ne sont pas accros à la presse people. Le début du film laisse donc un peu sceptique. On découvre cependant avec bonheur que Coppola a toujours autant de talent pour créer des bandes originales de qualité. Les jeunes privilégiés paumés qu’elle filme provoquent des réactions paradoxales : ils irritent par leur superficialité autant qu’ils peuvent se montrer attachants (parents riches absents laissant des adolescents sans repères et en dehors des réalités). Le doublage du film, assez mauvais, gâche quelque peu la prestation des acteurs alors que ces derniers sont plutôt convaincants. Au fur et à mesure que les cambriolages se multiplient, le film provoque un immense malaise et engendre un début de réflexion sur les valeurs et les icônes de notre société moderne, dans laquelle le marketing est omniprésent et l’accumulation de bien apparait souvent comme l’objectif de vie ultime. Cette accumulation de bijoux, de vêtements, cette recherche du toujours plus (toujours plus précieux, toujours plus voyant, toujours plus cher) fait vaciller des adolescents aisés dans une délinquance par rapport à laquelle ils n’ont pas de recul en raison de leur absence d’éducation ou de la fragilité de cette dernière. Nous réalisons alors une nouvelle fois que les vedettes qui sont les icônes de ces jeunes, n’ont pour beaucoup d’entre elles, rien et aucune légitimité à être connues en dehors de leur impressionnante garde-robe. Le film, et surtout sa fin, montre à quel point le besoin de reconnaissance et l’envie de briller peut pousser les jeunes, surtout les plus fragiles, à abandonner tout principe et à se corrompre avec une facilité assez déconcertante. Sofia Coppola a eu l’intelligence de nous faire rentrer un petit peu dans la vie familiale de deux des adolescents et aurait dû en faire de même pour l’ensemble d’entre eux, le film aurait ainsi certainement gagné en profondeur mais également en humour tant la prestation de Leslie Mann est assez hilarante par moment. Cependant, point de crainte, on rit beaucoup en sortant du film … Mais on rit jaune presque exclusivement. Saisissant et perturbant.
Antoine P.
Antoine P.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 2 critiques

2,0
Publiée le 12/06/2013
film heureusement assez rapide, un peu comme un reportage à la enquete d'actu ou autre d'M6 ou D8. aucune empathie avec les personnages, on est juste spectateur...bref ça passe mais c'est un peu de la soupe !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top