Mon AlloCiné
    Dans la peau de John Malkovich
    note moyenne
    3,6
    9442 notes dont 286 critiques
    21% (61 critiques)
    41% (118 critiques)
    16% (45 critiques)
    12% (33 critiques)
    6% (16 critiques)
    5% (13 critiques)
    Votre avis sur Dans la peau de John Malkovich ?

    286 critiques spectateurs

    Dex et le cinéma
    Dex et le cinéma

    Suivre son activité 550 abonnés Lire ses 172 critiques

    3,5
    Dans la peau de John Malkovich est un film totalement inclassable. Le genre d'œuvre a l'idée de base génialement originale, qui ne ressemble à aucune autre. Un aspect qui rebute souvent un grand nombre de spectateurs. Est ce pour cela que je ne crie pas au chef d'œuvre devant mon visionnage de ce film ? Évidemment que non. Dans la peau de John Malkovich est un film à l'univers tellement original, si nouveau et audacieux, que ce seul argument semble avoir convaincu les critiques du monde entier (90/100 sur le site Metacritic) . Et je ne peux que leur donner raison. Désirant se rapprocher de films "hallucinogènes" tel que Las Vegas Parano, La science des rêves ou encore Arizona Dream, le réalisateur Spike Jonze (qui nous a récemment livré l'époustouflante "Her") à cependant omit, au cours de son écriture, le fait qu'une bonne idée ne fait forcément pas une bonne histoire. Car une fois l'idée de base absolument génialissime et novatrice mise en place, le film ne parvient pas à développer une intrigue à la hauteur de son univers. Molle, peu intéressante et tirée par les cheveux à certains moments, l'histoire du film est extrêmement décevante, bien que démontrant la passion du réalisateur pour les histoire d'amour hors norme (je le précise une nouvelle fois, Her est à voir absolument !). De bons acteurs, une mise en scène soignée et des thèmes philosophiques tel que l'obsession d'une personne pour une autre, la manipulation, l'amour impossible l'idolâtrie maladive ou encore le désir d'une vie meilleure, tous magnifiquement traités. Mais malheureusement, un scénario mollasson restera le défaut insurmontable, de ce film hors norme qu'est "Dans la peau de John Malkovich". Bien qu'il reste un bon film.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    Avec "Dans la peau de John Malkovich", Spike Jonze signe son premier film après avoir réalisé quelques clips (pour les Beastie Boys ou encore Fatboy Slim). Il nous raconte l'histoire de Craig Schwartz, marionnettiste sans succès qui trouve un emploi et qui découvrira dans son bureau un passage qui mène dans la tête de John Malkovich. Il nous livre ici un ovni, inventif, drôle, intelligent et captivant. L'idée de base est déjà originale et le scénario construit autour s'avère tout aussi original et bien écrit, proposant multiples rebondissements souvent bien pensés. Adoptant plusieurs points de vues et "niveau" de réalités, la narration est toujours fluide, Jonze manie finement plusieurs thèmes et navigue entre métaphore, cynisme ou encore référence. Les interprétations sont excellentes, que ce soit John Cusack, Catherine Keener ou la méconnaissable Cameron Diaz. Certaines scènes deviennent mémorable, à l'image de la course poursuite dans l’inconscient de John Malkovich ! Une très brillante réussite, inventive, marrante, intelligente et captivante.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 1 736 critiques

    5,0
    Il se dégage de ce film une folie douce des plus appréciables rendant l'ensemble brillant et savoureux. Si le comique prend une place prépondérante, le propos sur l'identité et le désir est finalement plutôt effrayant.
    DenbroughX
    DenbroughX

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 309 critiques

    5,0
    Un bijou d'originalité, une idée folle soutiré tout droit de la tête de John Malkovich, ou de son subconscient... Plus sérieusement, de celle de Charlie Kaufman (n'oublions pas qu'il a écrit le scénario de film encore plus dingue, comme Eternal Sunshine of the spotless mind) ... Dans la peau de "John Malkovich" est servit par un scénario qui surprend à chaque minutes, grâce à son inventivité et sa grande folie, et est mis en scène avec de la maitrise et du brio par Spike Jonze. Cette histoire, qui par sa nature qui semble intriguante seulement par sa démesure et par la mystification constante de sa réalisation et de son scénario, n'a au contraire pas comme unique but de nous perdre et de nous captivé, mais elle traite de sujet bien plus profond, souvent au moyen d'un humour qui n'est présent que pour laissé la plus grande part à des thèmes des plus dérengeants : le vice, les pulsions refoulés qui mène à la frustration et à la destruction de soi-même, le désir d'être un autre, de penser comme un autre, ou bien encore la crise d'identité. Un film qui, dans sa dernière demi-heure, laisse sa dimension dramatique pendre une place plus importante, et donc, une histoire qui au final se prend au sérieux, et nous percute par sa sincérité et par son incroyable force, qui nous ferait presque croire que cette oeuvre est intimiste. Un film d'une profondeur perturbante, et grande reflexion sur le désir d'être, offert par la paire Kaufman/Jonze, qui offre pour l'un un scénario fascinant et déroutant, et pour l'autre une mise en scène envoutante, par sa singularité, les scènes dans le subconscient de Malkovich sont épatantes. Une oeuvre brillante et atypique.
    spydub
    spydub

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 15 critiques

    4,5
    Excellent. Scénario de folie, déroutant et complexe mais pourtant si bien amené et qui ne perd pas le spectateur en cours de route. En plus de cela,le jeux d'acteur de John Malkovich qui joue son propre rôle est vraiment bluffant. Enfin, l'humour absurde donne vraiment un plus à ce film, qui, est aussi si différent de ce que l'on voit qui marquera n'importe quel spectateur. Film à voir absolue
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 424 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    4,0
    Dans la peau de John Malkovich : Un film étonnant, déjanté et totalement délirant. Vraiment, ce n’est pas un film comme les autres car ce film nous emporte dans un sacré délire complètement décalé au possible. Mais aussi assez original et inventif mais aussi assez complexe dans son délire. Car, l’histoire, c’est un gars qui découvre un tunnel qui met tout droit dans la peau de John Malkovich et ça pendant 15 minute : surprenant et délirant comme scénario. Mais c’est ça qui est génial dans ce film, c’est son coté sérieux qui se prend pas au sérieux car c’est vraiment décalé. Et vraiment, on se prend facilement au début à ce délire. Car c’est un film remplit d’humour assez fin, de situations cocasse, rocambolesque ou des fois, c’est du grand n’importe quoi mais c’est ça qui est génial. On a le droit à un vrai jeu de manipulation, de marionnette dans ce film et c’est assez bien foutu et réjouissant (ou amusant) a suivre au début. Je dis au début car vers la fin, on perd un peu le fil de tout ça, le film ce perd dans ces directions et dans son délire qui devint un peu trop compliqué a la fin et devint pu tellement marrant et c’est dommage. Mais sinon, ça va encore, le film est assez riche et original pour avoir de l’intérêt. Sinon voila, il y a de l’humour, pas tout le temps (je trouve que il en manque un peut dans le sens ou, on ne rigole pas forcement mais on souri). Mais il y a de l’autodérision grâce a John Malkovich qui incarne le rôle de John Malkovich, si ce n’est pas énorme ça. Vraiment, je crois que se rôle est taillé sur mesure pour lui, il le prend avec auto-dérision est ça c’est vraiment génial et vraiment pauvre John Malkovich dans le film ^^ on lui vole son corps. Donc voila, John Malkovich (le vrai acteur) est vraiment excellent et très amusant à voir. Cameron Diaz est méconnaissable dans ce film mais elle est aussi vraiment drôle et délirant, tout comme John Cusack. La réalisation est vraiment superbe, avec une très bonne mise en scène (pour avoir l’effet qu’on est dans la peau de John Malkovich) cela marche très bien donc voila, excellent réalisation. Voila, un film assez original et décalé pour le voir au moins une fois car il vaut le coup d’œil. Dommage qu’il manque un peu d’humour vraiment tordant (mais il y a quand même des scènes vraiment poilantes) et que le scénario soit un peu prise de tête vers la fin car au début, ça passe tout seul. Mais en règle générale, cet ovni du cinéma est vraiment décalé et on passe un bon moment dans la peau de John Malkovich.
    Ashitaka3
    Ashitaka3

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 853 critiques

    4,0
    Je m'étonne d'avoir adoré ce film, mais son scénario est basé sur une idée sensationnelle. Imaginez un étage d'immeuble qui a son plafond deux fois plus bas que tous les autres et, caché dans un bureau, un trou... et puis... enfin... c'est magique.. VRAIMENT REUSSI
    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 230 abonnés Lire ses 395 critiques

    4,5
    C'est drôle, original, absurde, poétique, parfois émouvant et un brin Montypythiesque. Un film plein d'humour et d'inventivité à mi chemin entre Terry Gilliam et Michel Gondry.
    msaroyan
    msaroyan

    Suivre son activité Lire ses 95 critiques

    0,5
    Un film long et ennuyeux qui se veut avant-gardiste et décalé, et qui est en réalité grotesque, brouillon, prétentieux et absurde dans le mauvais sens du terme. Vous pensez n'avoir pas tout compris au film, en fait il n'y a rien à comprendre. Du vide intersidéral: j'en ai encore des vertiges...
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 312 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    2,5
    Dans la peau de John Malkovich est un film pour le moins excentrique, une sorte de spectacle de marionnettes à la fois intelligent et confus. La symbolique habite le film de Spike Jonze d'un bout à l'autre, elle suscite de nombreuses questions : qu'en est-il de notre condition humaine ? Qu'est ce que l'identité ? Qu'est-ce que le désir ( sexe, manipulation, prise de pouvoir...) ? On ne peut que s'incliner devant la virtuosité et la richesse du scénario de Charlie Kaufman. Sur la plan de la forme, Spike Jonze tire les ficelles sans user de grosses ficelles ( la mise en scène, hors des sentiers battues, demeure assez percutante ). Cependant, il manque quelque chose à cette fable déséquilibré : un peu plus de rigueur aurait été la bienvenue. Dans la peau de John Malkovich n'en reste pas moins un film à voir, original et intéressant. L'interprétation de John Cusack vaut à elle seul le visionnage. Bref, une oeuvre ambigüe écrite par un farfelu et réalisé par un iconoclaste. Le résultat ne pouvait pas ne pas être complètement barré. A voir...
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    4,0
    Un film d’une originalité folle, depuis son titre énigmatique (du moins avant la projection) jusqu’à son achèvement (la dernière image est bouleversante) en passant par tous les déroulements surprenants de son scénario particulièrement inventif et bien sûr et surtout par son propos en forme d’interrogation philosophique et métaphysique sur l’individu et son identité. À de nombreux moments, j’ai pensé au merveilleux film de Michel Gondry, Eternal Sunshine of the Spotless Mind. Après réflexion, je pense que les ressemblances sont plus à rechercher dans la forme que dans le fond. Comme Gondry, Jonze est un cinéaste d’instinct, qui est passé par le créneau de la publicité et qui sait donc exprimer le maximum de choses en un minimum de temps. Il en résulte des fulgurances magnifiques et spectaculaires, mais jamais gratuites car toujours au service du propos justement, et toujours accompagnées d’une poésie lunaire teintée d’humour, de tendresse et d’amour de l’humanité. Dans le rôle titre, John Malkovich est gigantesque, exprimant toutes les nuances des diverses identités qu’il doit accepter. Un film complexe, apparemment dérangeant pour certains mais captivant.
    Oxymetal
    Oxymetal

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 622 critiques

    4,0
    Véritable "O.V.N.I." cinématographique, "Dans la Peau de John Malkovich" reste d'une originalité folle mixant à la fois comédie, drame social et fantastique. 1er long métrage du réalisateur "Spike Jonze" sorti en 1999, l'histoire complètement délirante s'avère très subtile et d'une intelligence indéniable (Surtout dans sa dernière partie). Ajoutez à cela des répliques croustillantes et des scènes cocasses remplies de quiproquos particulièrement délectables. Les interprètes principaux sont tous excellents, à l'image de "John Cusack" énorme dans la peau d'un marionnettiste "Loser", "Cameron Diaz" totalement transfigurée et méconnaissable en femme au foyer négligée et mal dans sa peau, "Catherine Keener" en secrétaire calculatrice aux mœurs douteuses, sans oublier l'iconique "John Malkovich" dans son propre rôle et hallucinant d'auto-dérision. Et pour une fois le sujet va jusqu'au bout de son concept et va même au-delà, questionnant notamment sur le mythe de la réincarnation et de l'âme humaine (Le final en laissera plus d'un bouche bée). Déroutant, ambigu, dramatique, drôle, décalé, les superlatifs ne manquent pas pour qualifier l'œuvre unique de "Spike Jonze" qui reste à l'heure d'aujourd'hui "Culte" pour toute une génération de cinéphiles et surtout sans équivalent !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 1 025 critiques

    4,0
    Ça fourmille d'idées, c'est très inventif, c'est absurde, intriguant, foutraque et souvent drôle. L'idée centrale est assez géniale même si on peut penser qu'il s'agit d'une sorte de variation sur le mythe du Dr Jekyll et Mr Hyde, sauf qu'ici les implications sexuelles de ce genre de choses sont mises en avant ce qui ne manque pas de créer des situations aussi inattendues que compliquées. Le film a cependant du mal à tenir la distance et le dernier quart s'enfonce dans un gloubi-boulga dans lequel on se perd. Bonne prestation des acteurs notamment Malkovich, mais Diaz est étonnante. Une bonne surprise !
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 49 critiques

    4,0
    Critique de "Being Malkovich". Un pur délire ce film xD. Ce film a sans doute l'un des scénarios les plus étranges du cinéma. La plupart des situations sont barrées et offrent des moments particuliers, j'ai été vite emporté par son absurdité. Les acteurs sont hilarants et les dialogues sont délirants. Un ovni cinématographique savoureux et totalement déjanté. Malkovich est excellent, John Cusack également et Cameron Diaz (j'ai mis du temps à la reconnaître) dans un rôle loin celui dans The Mask. 4/5
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 2 065 critiques

    5,0
    Un marionnettiste de génie, au talent non reconnu, découvre par hasard un passage qui mène tout droit au corps de John Malkovich. Partant de ce postulat tordu, Spike Jonze nous livre un film très déjanté, qui parvient à jongler avec des idées délirantes, pourtant enchaînées avec une logique imparable. Le tout mis en scène de manière très inventive, avec notamment quelques séquences d'anthologie et des dialogues délicieusement absurdes. Par ailleurs, John Cusack et Cameron Diaz, habitués à jouer les sex symbols, sont ici admirablement maquillés pour paraître tout à fait anodins physiquement, ce qui met en valeur leur jeux. Face à eux, John Malkovich s'est visiblement amusé à interpréter son propre (faux) rôle. Enfin, le film aborde des thèmes très intéressants : la relation entre succès, talent, et image, ou le rapport entre l'amour et le corps. A découvrir !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top