Mon AlloCiné
Zombie
note moyenne
3,8
3136 notes dont 383 critiques
42% (161 critiques)
31% (118 critiques)
12% (47 critiques)
7% (27 critiques)
4% (16 critiques)
4% (14 critiques)
Votre avis sur Zombie ?

383 critiques spectateurs

Le Cauchemar

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 193 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 25/10/2017

Deuxième film de la saga des zombies de notre regretté Georges A Romero (dommage qu'ici, les morts ne reviennent pas à la vie...), peut-être une suite, sans en être certain, du très bon "La nuit des morts-vivants", je dois dire que "Zombie" est un bon film divertissant. Après, peut-être pourrais-je dire que le scénario manque de construction, de détails. Pour un film de 2 heures, je m'attendais à plus de rebondissements. J'aime bien le côté "critique social" du film, avec la dénonciation de la consommation à outrance. On en fait plus des films comme ça. Les acteurs jouent bien, surtout les zombies, on s'y croirait ! Alors je dis merci à Romero, paix à son âme.

gregbox51

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 770 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 16/10/2017

Un grand moment de franche rigolade, ce film ! Jeu d'acteur calamiteux, zombies enfarinés, déroulement d'action absurde, le vrai grand cinéma de grand-papa ! Il fallut un début, ce fut Zombie, puis la lumière vint avec "Je suis une Légende"....

Fabien S.

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 1 004 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/10/2017

Un chef d'oeuvre. Un film culte. Une bonne fiction d'épouvante. George A. Romero réalise une oeuvre terrifiante.

ManoCornuta

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 297 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 01/06/2017

Plutôt recherché dans sa critique sous-jacente du consumérisme de masse, ce film de Romero accuse quand même aujourd'hui le poids des années, que ce soit dans le style de la mise en scène ou dans les effets visuels qui font bien pauvres en comparaison de ce que l'on peut voir aujourd'hui. Cela étant, une fois accepté le retour dans le contexte des 70's, une fois assimilée l'alternance de lenteurs et de fulgurances du réalisateur, on doit reconnaître une certaine force et une certaine audace à Zombie. Romero ne fait pas du cinéma gratuit, c'est fortement perceptible ici avec le choix du cadre de l'action et les explications qui vont bien. Le démarrage en lui- même s'avère surprenant (la séquence du studio télé est bien pensée) et immerge le spectateur très rapidement dans le climat d'angoisse propre au genre. Bien sûr les défauts sont là (une tension très aléatoire et des personnages un peu caricaturaux), mais le spectacle demeure assez efficace bien que daté.

dagrey1

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 589 critiques

3,5Bien
Publiée le 28/04/2017

"Des morts-vivants assoiffés de sang ont envahi la Terre et dévorent les vivants. Un groupe de survivants se réfugie dans un centre-commercial abandonné assiégé par les zombies." "Zombie- Le crépuscule des morts vivants" est le deuxième film de George Romero consacré aux morts vivants. Réalisé d'après un scénario de Dario Argento sur une bande originale des Goblins, le film est aujourd'hui un film culte. Réalisé 10 ans après le mythique "la nuit des morts vivants" tourné en noir et blanc, Romero aborde à l'échelle mondiale, l'histoire d'une épidémie qui transforment les vivants en zombies obsédés par la volonté de dévorer leurs prochains. En creux, Romero, cinéaste engagé à sa façon, ne cessera d'y dénoncer une lutte des classes comparant les zombies aux exclus de la société américaine (population américaines non blanche, chômeurs...). Pour l'époque, le film est gore et violent. Il a fait forte impression en tant que film de genre. Les personnages principaux retranchés dans le centre commercial se retrouvent en permanence confrontés aux zombies de plus en plus nombreux, leur rappelant que leur bonheur est bel et bien fragile. Son déterminisme sombre et ses scènes gore décomplexées pour l'époque ont beaucoup contribué à son renom. Avec le recul, je trouve que le film -que j'ai du voir 3 ou 4 fois depuis 20 ans- a tout de même pas mal vieilli. Aujourd'hui, nous sommes abreuvés de culture sur les morts vivants (séries, jeux vidéos, films en tout genre parfois réussis - L'armée des morts, 28 jours plus tard-..) et "Zombie" impressionne moins qu'auparavant. Dans le même temps, son casting approximatif, l'absence d'étude de la psychologie des personnages et l'accent mis sur le coté gore renforcent encore le "coté alternatif" du film. La suite du film, "le jour des morts vivants" (Day of the dead), réalisé par Romero en 1985, plus violente et plus sanglante, finira d'isoler les films de Romero dans une forme de "ghetto culturel" de genre sous tendue par la même critique sociale. "Land of the dead" tourné par George Romero en 2005 est plutôt réussi et demeure, à mon avis, le dernier film regardable du réalisateur. A noter, la présence dans le film de Tom Savini, ex photographe de guerre durant la guerre du Vietnam. Il interprète un "Hell's angel en goguette" dans le film. Il est également maquilleur/chargé des effets spéciaux, comme il le sera par la suite dans une vingtaine de long métrages.

Cédric J.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 8 critiques

4,0Très bien
Publiée le 20/04/2017

Un classique du genre ! tout y est ! Bon on voit pas mal de choses oubliées dans les plans, le maquillage est vraiment bof. Ça a quand même pas trop mal vieilli ☺ Après Walking Dead c'est sur que les zombies font très amateur ou en promenade mais ne soyons pas trop dur, il fallait bien lancer le genre !

tomPSGcinema

Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 2 616 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/04/2017

Second film des morts-vivants de George A. Romero, "Zombie" est une oeuvre radicale et toujours aussi prenante à suivre et ce près de quarante ans après sa sortie en salles. La mise en scène fait preuve de beaucoup de suspense et il y a une bonne dose d'action. On notera aussi la présence d'excellents maquillages sur les nombreuses scènes gores qui sont présents tout au long du film. Une oeuvre majeure chez ce metteur en scène et qui s'avère très importante dans le paysage cinématographique de l'époque, et qui n'a évidemment rien perdu de sa force.

Max Spielberg aka Kratos Freeman

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 6 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 24/02/2017

Je met toujours ma main devant les yeux pour certaines séquences que je trouve trop gores, cela ne m'a pas empêché de voir ce film au moins 500 voir 600 fois et je suis très sérieux, l'ambiance dans ce film est addictive, l'ambiance de dingue, la musique de dingue, des acteurs de dingue, pas tellement les zombies mais l'histoire du film est dingue le côté apocalypse plus personne sur terre à l'époque des centres commerciaux...les gens sont fans de walking dead, zombieland..et de tous leurs produits dérivés et ne savent même pas que la source d'inspiration est ce film...Évidement il y a eu d'autres film de zombies avant Zombie mais les zombies font parties de la mythologie grace à Zombie , perso je préfére dire Dawn Of The Dead!

Wagnar

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 974 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/01/2017

Pour tout dire, je n'ai jamais été vraiment attiré par les films de zombies. En fait, les zombies sont pour moi des créatures fantastiques beaucoup moins intéressantes que d'autres comme les vampires qui, eux, possèdent une conscience, un langage et de la psychologie alors que les zombies n'en ont pas, uniquement animés par des pulsions animales. Alors que les vampires suscitent le sentiment de fascination à leur égard, les zombies, eux, génèrent plutôt celui de la répulsion. Pourtant, Zombie de Georges Romero m'a plutôt plu. Le scénario est sympa, la performance des acteurs plutôt bonne et les personnages sont suffisamment charismatiques pour que l'on s'attache à eux. Le film ne manque pas de scènes gores étonnantes pour l'époque, ce qui lui valut d'être censuré dans plusieurs pays. Mais Romero ne fait pas uniquement que de raconter une simple histoire d'horreur. Il dresse ici une critique de la société de consommation comme en témoigne le comportement des protagonistes qui, en plus d'organiser leur survie, n'hésitent à dévaliser le supermarché où ils ont trouvé refuge. Et les scènes où les zombies s'agglutinent contre les vitrines, ça ne vous rappelle rien ?… Malgré quelques défauts comme le maquillage des zombies souvent trop simpliste et mal vieillissant, et une fin plutôt expéditive à l'image du début et qui laisse présager une suite qui n'a jamais été réalisée, cette sanglante histoire de zombies aux effets spéciaux bien gores séduira assurément les fans de film d'horreur.

Attigus R. Rosh

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 1 236 critiques

0,5Nul
Publiée le 15/11/2016

Zombies est typiquement le genre de film d'horreur que je trouve nul. Au prétexte que le réalisateur fait une critique de société de consommation américaine, ce film est considéré comme un chef-d’œuvre, alors que fondamentalement, ça ne vaut pas grand chose. Déjà, la soi-disant critique de la société de consommation me semble non-seulement facile (mais peut-être qu'elle n'était pas si facile que ça à l'époque, même si j'en doute), mais surtout manquant clairement de subtilité. Le message selon lequel les individus se comportent tels des zombies lorsqu'il s'agit de consommer et que ces shopping malls ne représentent qu'une vie superficielle n'est pas beaucoup dissimulé. Les effets spéciaux sont catastrophiques. Le film aurait pu profiter des recettes de son prédécesseur (La Nuit des Morts-Vivants) pour mettre la barre un petit peu plus haut, parce que là, il n'y a pas de quoi intimider un enfant de quatre ans. Par rapport au précédent film, George Romero s'est seulement contenté de peindre ses zombies en bleu. C'est censé faire peur, ça, de peindre des individus en bleu pour en faire des zombies ? (J'imagine que George Romero doit être terrifié lorsqu'il lit une bande-dessinée des Schtroumpfs). Les zombies sont absolument risibles et je ne comprend pas comment ces individus se déplaçant à la vitesse d'une tortue sous Prozac peuvent être effrayants ou menaçants. On est totalement dans la caricature du mort-vivant : le regard hagard, le bras évoluant dans le vide, des grognements idiots, …. À noter aussi quelques contradictions au sein même du scénario, puisque si la quasi-totalité se comporte comme indiqué précédemment, occasionnellement, certains peuvent faire des gestes vifs comme des croches-pattes. De la même manière, les enfants zombies eux peuvent carrément courir (est-ce une capacité que l'on perd le jour où on entre dans l'âge adulte ?). L'histoire, au-delà de la pseudo-critique de la société de consommation, n'a aucun intérêt. On suit bêtement 4 types pendant deux heures en train de lutter face à des morts-vivants. La plupart des événements sont assez prévisibles. Bref, on a octroyé à ce film le statut de « film d'horreur culte » sur une critique à la mords-moi-le-nœud de la société de consommation, alors que le film est juste nul.

anonyme
Un visiteur
2,5Moyen
Publiée le 09/11/2016

Franchement j'ai trouvé le début du film très bien... L'intrigue est bonne et pas trop lourde, les effets spéciaux sont juste géniaux pour l'époque, les décors ne sont pas mauvais etc... Mais putain c'est loooooooooong... Les 30 premières minutes passées, le film se répète en boucle sans que rien ne se passe, et ça devient vite vraiment chiant. Je recommande ce film mais n'hésitez pas a passer certains moments que vous trouvez chiants parce que la quasi totalité du film n'apporte rien à l'intrigue.

foreverfanshee

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 21 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/11/2016

Bientôt quarante années pour ce classique du cinéma d'horreur. Bien évidement les zombies n'ont pas la même gueule que dans The Walking Dead ou comme son remake L'armée des Morts mais pour l'époque ce film devait être vraiment controversé. L'action se déroule dans un supermarché avec des protagonistes plutôt attachants malgré un jeu d'acteurs pas toujours au top. Les dix dernières minutes nous offrent pas mal de scènes gore qui sont vraiment impressionnantes pour l'année du film, aujourd'hui un peu plastique ces scènes valent tout de même plus de valeur que certaines de films de notre époque. Un classique du genre malgré des zombies pas toujours au top.

oli Brius

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 156 critiques

2,5Moyen
Publiée le 01/11/2016

j'en avais un vague souvenir pour l'avoir vu à l’époque, je dirai aujourd'hui que c'est plus risible qu'horrifique.... Bien sûr les effets spéciaux sont archi-datés , c'était peut-être voulu pour une lecture au second degré ...? Certains y verront une critique de l'american way of life , avec sa musique décalée (de centre commercial?) omniprésente , limite exaspérante..... comme les longueurs ..... je me demande encore comment on a pu encenser ce film.....

Emmanuel D.

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 565 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 22/10/2016

Deuxième film de la saga des zombies, Dawn of the Dead arrive pas moins de dix ans après La nuit des morts-vivants, à l’époque du tout premier Halloween. Techniquement plus abouti mais en gardant une approche indépendante, il pointe du doigt la société de consommation déjà très présente à l’aube des années 1980, avec un ton décalé et une photographie très kitsch. Si le précédent film ne montrait que quelques zombies, le monde en est cette fois-ci envahi et leur nombre ne cessent de croître. Un groupe de quatre personnes se réfugie dans un centre commercial qu'ils barricadent afin de se protéger des créatures et de bénéficier de ses ressources ; il va sans dire qu’ils vont devoir coopérer pour survivre, surtout face à d’autres personnes mal intentionnées, montrant une fois de plus que ce ne sont pas les morts-vivants les plus dangereux. Du haut de ses deux petites heures, le film comporte quelques longueurs et des passages assez mous, mais il trouve son intérêt dans son esthétique gore, malgré les effets spéciaux gravement datés, ainsi que dans son pamphlet politique, les zombies comme une bonne partie des humains profitant de la situation pour saccager le centre commercial, voler des objets et casser le reste. Les phases d’action donnent lieu à de nombreux giclements de peinture, tantôt rosée tantôt orangée, avec un ton décalé vite décelable grâce aux musiques et au jeu d’acteur ne cherchant pas le plus grand sérieux. La critique de la société en consommation atteint des sommets sur la faim avec l’attaque des motards, les zombies qui arrachent les boyaux et les intestins, ou encore les explosions de cervelles. Un film culte qui a largement contribuer à démocratiser le genre !

Top of the World

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 139 critiques

4,5Excellent
Publiée le 16/08/2016

À la fin de "La nuit des morts-vivants", des militaires tuent les derniers zombies à coups de fusil. Dix ans plus tard, la menace zombie est établie dès le début du film, et les citoyens, majoritairement armés, s'en donnent à cœur joie pour tenter de freiner la progression des morts-vivants. C'est quand quatre personnes réunies par les circonstances trouvent refuge dans un centre commercial que le film trouve son rythme de croisière. Pour les trois hommes, c'est l'occasion de jouer aux cowboys en flinguant les zombies. Ceux-ci errent dans le centre commercial par réflexe, comme une réminiscence de leur vie passée. Serait-ce donc la société de consommation qui "zombifie" les hommes, les pousse à l'aliénation ? Cela ne fait guère de doute quand on voit les mannequins du centre commercial qu'on confond presque avec les morts-vivants, ou cette scène lors de laquelle Francine, maquillée à outrance, semble proche de la transformation. Transformation d'autant plus tentante que l'histoire se déroule sur plusieurs semaines, voire quelques mois, chose rare dans un huis-clos où le temps du récit est généralement beaucoup plus resserré. Ainsi, le rythme oscille entre moments de tension éprouvants et légères périodes d'accalmie sans jamais se disperser. La dernière demi-heure, qui voit l'arrivée d'une bande de pillards dans le centre commercial, rebat brillamment les cartes en faisant des zombies autant des prédateurs que des victimes de ces voyous qui les violentent. Sans atteindre tout à fait l'intensité paroxystique du premier opus, "Dawn of the Dead", de par sa violence graphique inouïe, sa causticité ravageuse et sa lucidité sociologique, reste un film puissant sur l'Amérique de l'après-Vietnam.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top