Notez des films
Mon AlloCiné
    Vol au-dessus d'un nid de coucou
    note moyenne
    4,5
    34808 notes dont 987 critiques
    répartition des 987 critiques par note
    643 critiques
    247 critiques
    55 critiques
    28 critiques
    11 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Vol au-dessus d'un nid de coucou ?

    987 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4102 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    5,0
    Publiée le 8 août 2019
    Cinèaste tchèque, èmigrè aux Etats-Unis, Milos Forman se passionne pour les rebelles! Avec "One Flew over the Cuckoo's Nest" qui connut un ènorme succès à sa sortie, le cinèaste a portè à l'ècran un best-seller amèricain très contestataire! En rèvoltè des asiles, Jack Nicholson est èpoustouflant! Clown acrobate, il parvient à orchestrer la rèvolte dans un monde clos de pantins! Messie dèguisè en saltimbanque, il prêche l'humanitè au coeur même du goulag! Jouant admirablement de cette ètrange lueur au fond des yeux, Randle Mc Murphy est un subversif, meneur de foules, capable de susciter l'enthousiasme des fous devant la tèlèvision èteinte, puis de leur faire gagner un match de basket face au personnel de l'hôpital psychiatrique sain et ahuri! Face à lui, l'infirmière-chef Miss Ratched alias Louise Fletcher est parfaitement dètestable! C'est une oeuvre d'un humour noir à la fois hilarant et terrifiant! Les acteurs sont tous extraordinaires de vèritè même dans les plus petits rôles, plus particulièrement Brad Dourif! D'une comèdie grinçante et dèsopilante, Forman fait jaillir un drame bouleversant et grandiose! Du grand art...
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 495 critiques

    5,0
    Publiée le 6 février 2013
    Vol au-dessus d'un nid de coucou est un chef d'oeuvre, un film culte signé Milos Forman, avec une prestation dantesque de Jack Nicholson, bien que le reste du casting n'est pas à négligé. C'est un film émouvant, profond et juste. Le scénario est extrêmement bien écrit et intelligent, ainsi que les dialogues. On rit, on pleure devant ce film qui n'a pas volé ses 5 oscars. Milos Forman maîtrise son sujet et nous livre des séquences d'anthologie. En conclusion, un film à voir absolument.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 407 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,5
    Publiée le 30 juillet 2014
    Voilà ce que l'on peut appeler un chef d'oeuvre. La puissance émotionnelle et dramatique dégagé par ce film est impressionnante. Doté d'un scénario excellent et inventif, Milos Forman fait des merveilles, sa mise en scène est impeccable. Par ses thèmes, ce film va plus loin que le simple divertissement, c'est un film humaniste et libre, très dur et très beau dont la fin est aussi inattendus que émotionnellement très fort. Le film se déroule dans un établissement psychatrique où le non-conformiste Randle (Nicholson) est envoyé pour sa réhabilitation. Jack Nicholson est sensationnel, il fait véritablement vivre son personnage, à travers un parfait jeu d'acteur. Louise Fletcher en infirmière sadique est tout aussi parfaite. Un chef d'oeuvre poignant, extrêmement juste et émotionnellement fort.
    S¤mewhere
    S¤mewhere

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 26 critiques

    5,0
    Publiée le 8 avril 2014
    Vol au-dessus d’un Nid de Coucou, un film... bouleversant. Aussi beau que son titre, rarement un film n’aura également à la fois pu être aussi triste que celui-ci. A la manière du film Les Evadés, spoiler: où le héros injustement emprisonné parviendra à s’enfuir après plus de 20 années d’incarcération , les prisonniers deviennent ici des personnes qui auront eu le malheur d’être « mentalement » inadaptés à la vie sociale en vigueur dans le monde actuel. Ici, la liberté aura un prix, et la scène finale, sans doute la plus belle qu’ait pu nous offrir Hollywood, porteuse infinie d’espoir et en même temps de colère contre un système qui n’en finis pas de croire qu’il a raison sur tout, à travers la lobotomie qui est en soit une peine de mort réservée aux fous, donc totalement inhumaine et horrible. Une chose qu’auront compris les déficients et non les supposés êtres supérieurs. Qui est le plus fou entre le créateur de la lobotomie et le châtié, la question se pose. L’intensité émotionnel du film doit évidemment beaucoup à la performance exceptionnelle de Jack Nicholson dans le rôle de Mc Murphy, le diable devenu ange dans un univers où il n’avait rien à y faire, qui vaut à l’acteur sa quatrième nomination à l’Oscar du meilleur acteur à seulement 40 ans, qu’il remportera cette fois-ci. L’énergie naturelle de l’acteur, son impressionnant expressionisme facial en font un véritable Jack Nicholson Show entièrement au service du film, spoiler: que même une impulsion électrique au cerveau ne calmera pas. Sans conteste une des plus grandes performances d’acteur pour l’un des acteurs les plus charismatiques du cinéma. Sans oublier la concrétisation de Milos Forman, un réalisateur qui lui aussi n’aspirait qu’à être libre, tout comme les protagonistes de son film. Une œuvre bien évidemment indispensable, à découvrir, pour l’une des plus belles fins qu’ai pu nous offrir le cinéma, je le répète une nouvelle fois, et pour la découverte d’acteurs qui jouaient tous quasiment ici leurs premiers rôles au cinéma et qui deviendront de futurs stars tel Danny Vito ou Christopher Lloyd.
    Roy Batty
    Roy Batty

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 215 critiques

    5,0
    Publiée le 12 septembre 2014
    Ce superbe film de Milos Forman est avant tout un plaidoyer contre la mise à l’écart et les mauvais traitements que peuvent subir les gens différents. Et il nous fait passer un message clair : on peut enfermer le corps mais pas l’esprit. Le réalisateur tchèque a réussi son coup en beauté. Les nombreux oscars obtenus par le film sont là pour prouver que son message est bien passé. L’histoire est originale et la mise en scène inspirée. De nombreuses scènes sont des moments magiques comme on en voit peu, en particulier l’évasion de l’hôpital psychiatrique et la fin, très triste, mais aussi pleine d’espoir. Jack Nicholson est génial et c’est peu de le dire. Il sait entrer dans la peau de ses personnages comme peu d’acteurs savent le faire. Louise Fletcher est également remarquable en infirmière tyrannique. Les deux acteurs ont d’ailleurs remportés un oscar chacun. Les seconds rôles sont profondément touchants, comme les alors tous jeunes Danny de Vito et Brad Dourif. La musique est à l’image du film : superbe. "Vol au-dessus d’un nid de coucou" est un film merveilleux.
    Mr.64fityfive
    Mr.64fityfive

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 118 critiques

    5,0
    Publiée le 26 février 2013
    Vol au dessus d'un nid de coucou, film culte par excellence sorti en 1975, est sans doute le plus beau film que j'ai jamais vu. Il a complètement bouleversé ma vie, et ma culture sur le cinéma. Ce drame magique est vraiment un pur chef d'oeuvre, un monument du genre, je le classe directement dans mon top 10 de mes meilleurs films ! Ayant déjà entendu parler, et surtout parce qu'il a raflé les 5 oscars majeurs en 1975 (meilleur acteur, meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur actrice, et meilleur musique), je l'ai vu pour la première fois à 15 ans, et c'était mon premier Milos Forman et mon premier Nicholson. Et ça retourne, ça vous prend les tripes, c'est un monumental choc visuel ! un film déjà avec l'association entre Milos Forman, le réalisateur tchèque surdoué à la filmographie inégale mais impressionnante (les chef d'oeuvres Amadeus - déjà oscarisé - et Man on the moon (sous- estimé mais Carrey est impressionnant !)), et Jack Nicholson qu'on ne présente plus tellement il est au dessus du lot (Easy Rider, Chinatown, Shining, Batman....), déjà, ça, c'est balèze !! Le speech est simple : McMurphy arrive dans un asile psychatrique où réside des malades mentaux plus originales les uns que les autres. Les médecins pensent qu'il n'est pas fou et qu'il veut juste éviter la prison, mais McMurphy, qui veut à tout prix partir, s'avère au fur et à mesure dangereux, incontrôlable, blagueur et encore plus fou furieux que les autres !! Voyant ses camarades qui deviennent ses amis se décomposer en légumes, il va leur redonner la joie de vivre et la liberté, malgré l'autorité de l'infirmière en chef. McMurphy, devenu le chef charismatique de cette bande de malades, a un plan : il veut s'évader avec ses potes et retrouver une liberté absolue... Tout est parfait dans le film, tout est sublimé par les performances hallucinantes de Nicholson avec son personnage culte et névrosé Ralland McMurphy et de Louise Fletcher en infirmière froide et glaciale, mais aussi par les second rôles très travaillés et tous excellents, on a l'impression qu'ils vraiment fous tellement c'est réaliste ! Si le scénario en soi est simple, c'est un bijou d'écriture avec de multiples rebondissements dans ce huit clos en hôpital psychiatrique, les décors sont sobres, il y a peu de musique, mais la réalisation brillante de Forman, avec son style et sa virtuosité, nous arrive à nous attacher à ces bras- cassés rejettés par la société, avec un twist final qui émut et nous met les larmes aux yeux, les 2h15 de film passent à grande vitesse et on en redemande !! Bref, un drame exceptionnel à la fois poignant et incroyable qui transcende le genre, il mérite amplement ses oscars et c'est sans doute la meilleure performance de Nicholson, il est incroyable !!
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 1 614 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juillet 2012
    un chef d'oeuvre !!! nicholson est vraiment un grand acteur film qui va nous dépeindre l'univers psychiatrique avec sa triste réalité nicholson délinquant va se faire interner afin de ne pas purger sa peine carcérale il va à lui tout seul révolutionner cet hôpital psychiatrique et défendre les droits des malades mais le piège va se refermer sur lui du grand cinéma
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 576 critiques

    5,0
    Publiée le 6 mai 2012
    Aucun regret : cette oeuvre est un déluge de scènes cultes, portée par un Nicholson incroyable et des seconds rôles qui ne le sont pas moins. Emouvant, drôle, dérangeant, et captivant jusqu'à son grand final, Vol au-dessus d'un nid de coucou est un film que je conseille à tous.
    Vrakar
    Vrakar

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 349 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2013
    Parfois, avec le temps, des films que l'on appréciait auparavant nous paraissent moyen, voire mauvais aujourd'hui, tandis que d'autres qui ne nous attiraient pas ou nous avait fait ni chaud ni froid font maintenant partie de nos favoris. "VADUNC", dira-t-on pour faire plus court, fait partie de la 1ère catégorie. Vu il y a 4-5 ans, j'avais adoré le ton du film, ce qu'il représentait et dénonçait. Revu hier soir, je n'ai pas ressenti grand chose, hormis quelques passages avec un humour très communicatif. On suit le déroulement de l'histoire de McMurphy, rebelle de base, qui veut à tout prix remettre en cause l'administration d'un hôpital psychiatrique tout en roulant des mécaniques et pousser les (volontaires) internés à la révolte. Le ton est, en fait, manichéen, facile. Un parti-pris d'office. Il y a les gentils et les méchants. Ce qui enlève toute possibilité au spectateur de pouvoir se faire un opinion plus tranché. La B.O est inexistante ou presque. Tout ce qu'il reste, c'est de très bon acteurs. En tête, Nicholson, pour qui ce film sera un véritable tremplin dans sa carrière. "VADUNC" a quand même quelques qualités et reste plus ou moins encore d'actualité. Mais il ne faut surtout pas s'identifier à l'éthique de son réalisateur. J'irais presque dire qu'il y a bien des rapports entre ce film et "Le Cercle des Poètes Disparus". La morale de l'histoire serait plutôt de se méfier de ces gens un peu illuminés qui croient qu'ils vont changer tout un système rigide, même si leur cause est juste.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 1 924 critiques

    5,0
    Publiée le 2 novembre 2014
    Cinq Oscars pour cette fabuleuse réalisation de Milos Forman qui produit ici un chef d'œuvre des années 70. Il fait partie, selon moi, des "Grands" metteurs en scène pour le cinéma que l'on appelait à cette époque "Art et Essai". Période très riche du cinéma américain qui produit, cette même année de 1975 : Sidney Lumet (Un après-midi de chien), Stanley Kubrick ( Barry Lyndon) , Jerry Schatzberg (1973 - L'épouvantail), Martin Scorsese (1976 Taxi Driver).... Que dire des interprétations ? Louise Fletcher, qui joue Miss Ratched, l'infirmière dure et froide, mérite bien son Oscar de la Meilleure actrice. Quant à Jack Nicholson (lui aussi oscarisé): il est simplement époustouflant. Lui aussi fait partie des icônes du cinéma de cette époque comme Al Pacino, Dustin Hoffman, Robert De Niro, Marlon Brando ... Ce film présente un casting extrêmement riche; tous les personnages sont charismatiques et attachants: Danny DeVito très drôle dans le rôle du souriant Mr Martini, Brad Dourif attachant dans le rôle du bègue Billy Bibbit, Will Sampson impressionnant en "grand chef" indien muet. Sydney Lassick est le gentil et timide Mr Cheswick et Vincent Schiavelli, au facies incroyable, joue Mr Frederickson. Le scénario (lui aussi oscarisé) est extraordinaire : il nous conte l'aventure de Randall Patrick Mac Murphy (J Nicholson) personnage paresseux et belliqueux qui, voulant échapper à l'univers carcéral, se propose pour une évaluation psychiatrique dans un établissement spécialisé. Une histoire fantastique avec des scènes drôles : la partie de poker, le match de basquet, le match de foot à la télévision et des scènes émouvantes : la partie de pèche, la fiesta organisée par Randle. des séquences fortes lors des "thérapies de groupe" spoiler: dont la dernière va dégénérer. Un film à voir ou à revoir absolument.
    Mathias Le Quiliec
    Mathias Le Quiliec

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 368 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juin 2013
    Beaucoup trop long à décrire, impossible à vendre sans rester minimum une demi heure a vanter ses qualités ! Pour faire court foncez le voir et faites vous vôtre propre idée. Attention Ovni du cinéma , oeuvre intemporel, 5 oscars sans trop se forcer j'ai l'impression. Inoubliable Jack Nicholson et inoubliable "Grand chef" aussi mdr. 5 étoiles
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 1 469 critiques

    5,0
    Publiée le 19 août 2013
    Vol au-dessus d’un nid de coucou est clairement le genre film qu’il faut absolument voir au moins une fois dans sa vie. Ce chef-d’œuvre du cinéma, signé Milos Forman et porté par l’excellent Jack Nicholson (son Oscar est amplement mérité), est un film fort, drôle, parfois cruel mais très humain. On s’attache à tous les patients de cet hôpital et grâce au personnage de Nicholson, ils vont vivre et partager des expériences qui leurs permettront de s’évader de leur quotidien (même si celui-ci revient vite au galop à cause de l’infirmière en chef, géniale Louise Fletcher) et de reprendre goût à la vie. Je ne peux que vous conseiller de voir ce film qui est absolument génial. Vol au-dessus d’un nid de coucou : un chef-d’œuvre tout simplement.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 492 critiques

    2,5
    Publiée le 27 juin 2015
    Vu les notes de la presse et des spectateurs je m’attendais à un chef d’œuvre du 7ème art, une dénonciation costaud d’un fait de société, un film culte à montrer à tous et de tout temps, bref une œuvre intemporelle et géniale qui dépasse toutes les productions passées, présentes et futures allègrement (c’est à peu près le résumé des critiques). Sauf que je pense que ce statut culte aveugle pas mal de gens, et la presse étant toujours plus prompte à se ranger à l’avis général… Honnêtement : c’est chiant. Oui désolé c’est chiant, mou et long, surtout la 1ère moitié du film où il ne se passe pas grand-chose. Je veux bien qu’il faille planter le décor, la situation, lancer la psychologie des personnages et l’histoire, mais pendant 1h10 ça montre la lenteur de la construction. L’histoire justement, si on doit relever les temps forts, les moments où ça avance, ben on se rend compte qu’il n’y en a pas des masses, on surfe plus sur les cas clinique et les vicissitudes de l’institution. On peut arguer du fait que ça fait un peu documentaire du coup ; et c’est vrai, les asiles de l’époque étaient, à peu de choses près, semblables à celui-là, sauf que là n’est pas le propos. La dénonciation de la lobotomisation est certes là mais trop succincte pour exister vraiment, de même que la déshumanisation de ces gens différents est trop passée sous silence. Le personnage central ne l’est pas tant, on est plus sur son groupe qu’autre chose. Du coup, il a du mal à exister, malgré la performance extraordinaire de Nicholson (en même temps vu sa vie jouer les fous c’est sa nature, mais oscar mérité). A trop diviser les focus on ne suit personne et on n’approfondit encore moins. D’ailleurs cette histoire, niveau réalisme, me gène. En effet : spoiler: pourquoi enfermer un multi récidiviste violent, alors qu’il a toute sa tête et son raisonnement, dans un asile avec des gens dérangés mais volontaires pour se soigner ? Il risque plus d’être le ver dans la pomme qu’autre chose. En plus on voit tout de suite qu’il feint pour éviter la prison. Ensuite pourquoi se laisse-t-il faire ? Pourquoi il ne s’enfuit pas plus tôt ? Pourquoi finalement s’endort-il comme un rien à la fin ? Pourquoi les filles ne l’aident pas tant que ça ? Pourquoi sont-elles si dévouées ? Comment le gardien se fait-il avoir si facilement, n’endigue pas la situation (ce n’est pas si compliqué), et ne prend pas les mesures pour que tout s’arrête avant de s’endormir subitement (ça arrange bien les scénaristes d’ailleurs) ? Certes rien de primordial là dedans, mais pour un chef d’œuvre c’est dérangeant. Tenez, même dans les dialogues ça coince : personne ne sait vraiment comment fonctionne l’établissement (la peine de Jack par exemple, ou le règlement), l’Indien ne parle jamais, l’infirmière chef réagit bizarrement (pas de façon sensée dirons-nous), sans parler du directeur… L’ensemble est lent, ça se traine, pas mal de longueurs, donc c’est loin d’être passionnant mais la trame est inhabituelle donc ça ne lasse pas. La mise en scène est assez classique (il faut écarter le sujet de la discussion pour s’en rendre compte), la zic est au mieux passable (mais elle s’oublie vite) au pire agaçante comme au début et à la fin. Le casting est génial par contre : Christopher Lloyd, Danny De Vito, Jack Nicholson et son acolyte de Shining alias le gardien dans les 2 cas, tous jouent bien leur type de fou particulier mais dont on n’exploite pas assez le talent (Lloyd par exemple est sous utilisé). On parle sans cesse d’une bataille mémorable et incroyable entre Mc Murphy et l’infirmière chef, mais cela ressemble plus à 2-3 petites oppositions de points de vue, toujours très soft (sauf à la fin bien sur), donc pas si grandiose que ça non plus. Quant à l’oscar pour la chef là… faudra me dire ce qu’elle fait d’exceptionnel pour le mériter, pas de concurrence cette année là ? Néanmoins notons que la fin est magnifique, très appréciable et belle même si elle est devinable. Les buddy movies marchent toujours très bien, mais là c’est trop spécial et alambiqué pour en faire le chef d’œuvre tant décrié.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 17 avril 2015
    Vol au dessus d'un nid de coucou fait partie de ces films que je vois en les trouvant bons, et au fur et à mesure que les jours passent, je me rend compte que j'ai vu un chef-d'œuvre. Non mais franchement, même en essayant de trouver des points négatifs à ce film, je n'en vois aucuns . Certes, c'est lent, mais me suis-je ennuyé ? Non, pas une seule seconde ! Le fait est que ce film détaille tellement bien les relations entre les personnages, que les dialogues soient tellement bien écrits, qu'il y a une sorte de tension qu'on ressent, sans toutefois qu'il ne se passe quelque-chose d'inquiétant, mais cette tension est due au fait qu'au fond de nous, on sent durant tout le film que quelque-chose de grave va se passer. L'histoire de cet homme qui lutte contre un système injustement castrateur donne lieu à une réflexion sur la liberté, la folie. On a une floppée d'acteurs tous excellents : Jack Nicholson signe ici sa plus belle prestation, avec Shining : il rend ce personnage de délinquant et d'obsédé sexuel attachant et même beau à l'intérieur, Louise Fletcher n'apparaît pas beaucoup mais elle garde une présence incroyable sur le film ; son autorité y règne, ce duo a mérité ses oscars. On a aussi une floppée d'excellents seconds rôles comme Brad Douriff, Danny De Vito, Will Sampson ou Christopher Lloyd, qui rende leurs personnages de fous attachants là où la facilité aurait été de les montrer comme idiots ou inhumains. La musique est belle, la mise en scène est parfaite, et il y plane une sorte de magie qui rend chaque petite insignifiante seconde tellement belle. La fin est une apothéose ; elle est sublime, une des plus belle du cinéma ( spoiler: à la fois tragique avec le mort de Nicholson qui est très émouvante, et pleine d'espoir avec la magnifique évasion du Chef ). Par contre, même si les interdictions aux moins de 12 ans me paraissent toujours raisonnables, celle-ci est totalement injustifiée car il ne se passe rien de violent ou de choquant. Une magnifique ode à la liberté, un film sans défaut, et plus que tout, un chef-d'œuvre. A voir au moins une fois dans sa vie.
    NoSerious M
    NoSerious M

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 158 critiques

    4,0
    Publiée le 30 octobre 2016
    Prisonnier rebelle, Randle McMurphy est transféré dans un asile de fous ou règle une discipline de fer. Provocateur et libertaire, le nouveau venu organise une rébellion contre l'intraitable infirmière en chef Miss Ratched, qui dirige l'établissement sans un gramme d'humanité. Il est indigné par les traitements de choc auxquels sont soumis les malades mentaux ou considérés comme tels. Avec la complicité d'un immense indien surnommé "Chef", McMurphy, interprété par le génial Jack Nicholson, sème la zizanie dans l'hôpital psychiatrique mais il va en payer le prix fort... Critique violente, drôle et cauchemardesque contre l'exercice imbécile et aveugle du pouvoir, "Vol au dessus d'un nid de coucou" est un film culte de la contestation des années 1970. Il remporte un Oscar mérité au titre du meilleur film, Milos Forman celui du meilleur réalisateur, Jack Nichlson celui du meilleur acteur ou encore Louise Fletcher celui de la meilleure actrice. A noter une fin remarquable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top