Vol au-dessus d'un nid de coucou
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,5 pour 23 816 notes dont 956 critiques  | 
  • 653 critiques     69%
  • 217 critiques     23%
  • 47 critiques     5%
  • 24 critiques     3%
  • 8 critiques     1%
  • 3 critiques     0%

956 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Alexarod

20 abonnés | Lire ses 1059 critiques |

   2.5 - Moyen

Vu les notes de la presse et des spectateurs je m’attendais à un chef d’œuvre du 7ème art, une dénonciation costaud d’un fait de société, un film culte à montrer à tous et de tout temps, bref une œuvre intemporelle et géniale qui dépasse toutes les productions passées, présentes et futures allègrement (c’est à peu près le résumé des critiques). Sauf que je pense que ce statut culte aveugle pas mal de gens, et la presse étant toujours plus prompte à se ranger à l’avis général… Honnêtement : c’est chiant. Oui désolé c’est chiant, mou et long, surtout la 1ère moitié du film où il ne se passe pas grand-chose. Je veux bien qu’il faille planter le décor, la situation, lancer la psychologie des personnages et l’histoire, mais pendant 1h10 ça montre la lenteur de la construction. L’histoire justement, si on doit relever les temps forts, les moments où ça avance, ben on se rend compte qu’il n’y en a pas des masses, on surfe plus sur les cas clinique et les vicissitudes de l’institution. On peut arguer du fait que ça fait un peu documentaire du coup ; et c’est vrai, les asiles de l’époque étaient, à peu de choses près, semblables à celui-là, sauf que là n’est pas le propos. La dénonciation de la lobotomisation est certes là mais trop succincte pour exister vraiment, de même que la déshumanisation de ces gens différents est trop passée sous silence. Le personnage central ne l’est pas tant, on est plus sur son groupe qu’autre chose. Du coup, il a du mal à exister, malgré la performance extraordinaire de Nicholson (en même temps vu sa vie jouer les fous c’est sa nature, mais oscar mérité). A trop diviser les focus on ne suit personne et on n’approfondit encore moins. D’ailleurs cette histoire, niveau réalisme, me gène. En effet : Spoiler : pourquoi enfermer un multi récidiviste violent, alors qu’il a toute sa tête et son raisonnement, dans un asile avec des gens dérangés mais volontaires pour se soigner ? Il risque plus d’être le ver dans la pomme qu’autre chose. En plus on voit tout de suite qu’il feint pour éviter la prison. Ensuite pourquoi se laisse-t-il faire ? Pourquoi il ne s’enfuit pas plus tôt ? Pourquoi finalement s’endort-il comme un rien à la fin ? Pourquoi les filles ne l’aident pas tant que ça ? Pourquoi sont-elles si dévouées ? Comment le gardien se fait-il avoir si facilement, n’endigue pas la situation (ce n’est pas si compliqué), et ne prend pas les mesures pour que tout s’arrête avant de s’endormir subitement (ça arrange bien les scénaristes d’ailleurs) ? Certes rien de primordial là dedans, mais pour un chef d’œuvre c’est dérangeant. Tenez, même dans les dialogues ça coince : personne ne sait vraiment comment fonctionne l’établissement (la peine de Jack par exemple, ou le règlement), l’Indien ne parle jamais, l’infirmière chef réagit bizarrement (pas de façon sensée dirons-nous), sans parler du directeur… L’ensemble est lent, ça se traine, pas mal de longueurs, donc c’est loin d’être passionnant mais la trame est inhabituelle donc ça ne lasse pas. La mise en scène est assez classique (il faut écarter le sujet de la discussion pour s’en rendre compte), la zic est au mieux passable (mais elle s’oublie vite) au pire agaçante comme au début et à la fin. Le casting est génial par contre : Christopher Lloyd, Danny De Vito, Jack Nicholson et son acolyte de Shining alias le gardien dans les 2 cas, tous jouent bien leur type de fou particulier mais dont on n’exploite pas assez le talent (Lloyd par exemple est sous utilisé). On parle sans cesse d’une bataille mémorable et incroyable entre Mc Murphy et l’infirmière chef, mais cela ressemble plus à 2-3 petites oppositions de points de vue, toujours très soft (sauf à la fin bien sur), donc pas si grandiose que ça non plus. Quant à l’oscar pour la chef là… faudra me dire ce qu’elle fait d’exceptionnel pour le mériter, pas de concurrence cette année là ? Néanmoins notons que la fin est magnifique, très appréciable et belle même si elle est devinable. Les buddy movies marchent toujours très bien, mais là c’est trop spécial et alambiqué pour en faire le chef d’œuvre tant décrié.

Quentin E. V.

13 abonnés | Lire ses 175 critiques |

   4.5 - Excellent

Un film incroyablement jouissif grâce aux différents interprètes, grâce au scénario rondement mené et grâce à la réflexion qu'il nous apporte sur les hôpitaux psychiatriques. En général, j'ai plutôt tendance à être contre les encadrants et pour les malades, mais bon, c'est le film qui veut cela avec le point de vue de Jack Nicholson qui se voit au dessus des autres, d'où le titre je le rappelle : "vol au dessus d'un nid de coucou". Il faut arriver à se détacher des personnages et se dire que les "fous" ne sont pas dans des hôpitaux de ce style par hasard. Le seul bémol restera les rares longueurs et passages ennuyeux. Excellent film.


Illustre

1 abonné | Lire ses 38 critiques |

   4 - Très bien

Film magnifique, très drôle avec un personnage principal parfaitement interprété. Le scénario manque cependant d'originalité, sûrement causé par la date du film.

Mario M.

13 abonnés | Lire ses 4 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Une merveille de cinéma. Un film profondément humain, dérisoire et aussi pathétique. Car c'est bien ce dernier adjectif qui rend ce film excellent. Jack Nicholson est inoubliable. Un pur chef d'oeuvre humaniste !!

Florian Malnoe

16 abonnés | Lire ses 362 critiques |

   4 - Très bien

En ascenseur émotionnel pur et touchant et en en faisant jamais trop dans le mélodrame ou dans l'aspect misérabiliste de son récit "Vol au-dessus d'un nid de coucou" fait partie de ces drames qui font effet sur le téléspectateur avec une rare virulence. Grâce à deux scènes de fin surtout, parce que sinon je m'attendais à quelques autres moments forts ; tant et si bien que l'histoire est à la limite de verser dans le simplisme et le manichéisme (même si évite quand même l'écueil de la naiveté au final). Car, le réalisme dans la qualité d'interprétation de l'ensemble de la distribution est certes saisissante, mais celui de certaines situations en revanche le sont nettement moins. Je pense au personnel de l'asile, volontairement décrié comme inhumain mais aussi particulièrement incompétent et long à la détente, et à la sécurité très limitée qui y règne donc. Cela devient parfois presque un invraisemblable capharnaum. Le film est donc immersif sur un point mais beaucoup moins dans l'autre. Après je ne sais pas, c'était peut-être l'époque qui faisait que les hôpitaux psychiatriques étaient moins sécuritaires. Un défaut qui n'a quand même guerre beaucoup d'impact sur la qualité générale du film, (même si ça touche un peu aux enjeux globaux du film) et encore moins sur son propos, soyons rassurés. Certaines de ces mises en situations et de ces péripéties ont d'ailleurs la bonne idée d'amplifier l'attachement vis à vis des patients. A part ça Spoiler : La lobotomie restera comme l'une des choses la plus effrayante qui puisse exister sur Terre tant elle a ce pouvoir destructeur sur le libre-arbitre et l'innocente bienveillance de McMurphy. Un coup d'essai magistrale de Milos Forman ! Même si j'avoue avoir été un peu ennuyé par moments du fait du classicisme de la mise en scène. Et je m'attendais sinon à une tyrannie plus prononcée de la part de l'infirmière. Je retrouve ça que lors d'une scène vers la fin qui aboutira sur un tragique événement dans l'hôpital. Mais là ça n'engage que moi. L'humour du film reste assez communicative et le propos souligné relativement fort. Forman joue habilement sur les ruptures de ton mais je m'attendais à quelque chose d'encore plus exacerbé à ce niveau après les nombreuses louanges et récompenses de ce film quand même. 4/5.

Antoine B.

17 abonnés | Lire ses 152 critiques |

   3.5 - Bien

Mc Murphy, personnage rebel, se retrouve dans un hôpital psychiatrique. Le voilà qui se retrouve dans un univers où lui seul à encore les idées claires. Mais dès les premiers instants, il va mêler ses compagnons à sa vie, va les faire revivre, profiter et s'amuser aux périls de ses actes. Interprété par un Jack Nicholson libre et déjanté, "One Flew Over The Coco's Nuts" réalisé par Milos Forman en dénonce l'absurdité des hôpitaux psychiatriques jusqu'aux années 60. Ces hommes qu'on ne peut sauver, qu'on a tués psychologiquement et physiquement, eux qui ne peuvent lutter. Beau, émotionnel et passionnant, une ode aux déjantés !

Pierre-Art

0 abonné | Lire ses 2 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Vol au-dessus d'un Nid de Coucou, film adapté du roman du même nom, mérite bel et bien ses oscars et sa place parmi les plus grands films américains. Pourquoi me direz vous? Et bien parce qu'il y a Milos Forman à la réalisation, et que le casting de ce film est tout simplement composé d'acteurs reconnus mondialement! Si je vous dis Jack Nicholson, vous ne me direz jamais : "C'est qui?" ou si je vous dis Danny DeVito, ce petit homme très rigolo et qui tire une de ces têtes pendant tout le film! Ou encore Brad Dourif, ou encore Christopher Lloyd, ou encore... Enfin bref, ce film marque et touche de par sa simplicité et son pathétique!

Tristan H.

0 abonné | Lire sa critique |

   4.5 - Excellent

Pour faire court, un magnifique film avec des acteurs qui jouent vraiment très bien ! Franchement, Jack Nicholson avait fait du très très bon travail et un rôle d'acteur très bien réalisé, à cette année 1975 ! Sur 20, je donnerai à ce film, un grand 18,5 ! À ne pas rater, si vous ne l'aviez pas encore vu, allez-y !

Kinshaw.

1 abonné | Lire ses 83 critiques |

   4.5 - Excellent

Le film dont tout le monde parle encore aujourd'hui, le plus connu sur la vision de la folie avec entre autres la scène culte des électrochocs. Cette vision du monde psychiatrique n'est pour moi que le reflet de celle de notre societé. C'est intéressant de voir ce regard là mais largement caricaturé. Mais une chose est sûre, Jack Nickolson y est magistral. Il est humain, touchant, sensible, beau. Il incarne parfaitement son rôle, bluffant. C'est un film poignant, dur, à ne pas laisser entre les mains des âmes sensibles, car c'est un film qui reste en mémoire, qui nous laisse une trace forcément..

Mad Gump 10

25 abonnés | Lire ses 295 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Vol au dessus d'un nid de coucou fait partie de ces films que je vois en les trouvant bons, et au fur et à mesure que les jours passent, je me rend compte que j'ai vu un chef-d'œuvre. Non mais franchement, même en essayant de trouver des points négatifs à ce film, je n'en vois aucuns . Certes, c'est lent, mais me suis-je ennuyé ? Non, pas une seule seconde ! Le fait est que ce film détaille tellement bien les relations entre les personnages, que les dialogues soient tellement bien écrits, qu'il y a une sorte de tension qu'on ressent, sans toutefois qu'il ne se passe quelque-chose d'inquiétant, mais cette tension est due au fait qu'au fond de nous, on sent durant tout le film que quelque-chose de grave va se passer. L'histoire de cet homme qui lutte contre un système injustement castrateur donne lieu à une réflexion sur la liberté, la folie. On a une floppée d'acteurs tous excellents : Jack Nicholson signe ici sa plus belle prestation, avec Shining : il rend ce personnage de délinquant et d'obsédé sexuel attachant et même beau à l'intérieur, Louise Fletcher n'apparaît pas beaucoup mais elle garde une présence incroyable sur le film ; son autorité y règne, ce duo a mérité ses oscars. On a aussi une floppée d'excellents seconds rôles comme Brad Douriff, Danny De Vito, Will Sampson ou Christopher Lloyd, qui rende leurs personnages de fous attachants là où la facilité aurait été de les montrer comme idiots ou inhumains. La musique est belle, la mise en scène est parfaite, et il y plane une sorte de magie qui rend chaque petite insignifiante seconde tellement belle. La fin est une apothéose ; elle est sublime, une des plus belle du cinéma (Spoiler : à la fois tragique avec le mort de Nicholson qui est très émouvante, et pleine d'espoir avec la magnifique évasion du Chef). Par contre, même si les interdictions aux moins de 12 ans me paraissent toujours raisonnables, celle-ci est totalement injustifiée car il ne se passe rien de violent ou de choquant. Une magnifique ode à la liberté, un film sans défaut, et plus que tout, un chef-d'œuvre. A voir au moins une fois dans sa vie.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Vol au-dessus d'un nid de coucou Bande-annonce VO
78 807 vues
Top films au box office
  1. Jurassic World

    De Colin Trevorrow
    Avec Chris Pratt,
    Bryce Dallas Howard
    Film - Aventure

    Bande-annonce
  2. Vice Versa
  3. Un moment d'égarement
  4. Spy
  5. Poltergeist
  6. Unfriended
  7. Gunman
  8. San Andreas
  9. Mad Max: Fury Road
  10. Comme un avion
Bandes-annonces les plus récentes
Une famille à louer Bande-annonce VF
Rocco et ses frères Bande-annonce VO
Antigang Bande-annonce VF
Esto es lo que hay, chronique d'une poésie cubaine Bande-annonce VO
The Visit - une rencontre extraterrestre Bande-annonce VO
Le nouveau stagiaire Bande-annonce VF
Les Minions - SPOT TV
La Rage au ventre Bande-annonce VO
La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil Bande-annonce VF
Toutes les dernières bandes-annonces
Films prochainement au cinéma
  1. Les Minions

    De Pierre Coffin, Kyle Balda
    J-2

    Bande-annonce
  2. Ant-Man J-8
  3. Pixels J-16
  4. Magic Mike XXL J-2
  5. La Isla mínima J-9
  6. La Rage au ventre J-16
  7. Amy J-2
  8. Love J-9
  9. Renaissances J-23
  10. Batman v Superman : L’Aube de la Justice J-261
Les films à venir les plus consultés