Mon AlloCiné
Transcendance
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Transcendance" et de son tournage !

Retour vers la SF

C'est la deuxième fois que Johnny Depp fait une incursion dans le monde de la science-fiction. La première fois était dans Intrusion de Rand Ravich aux côtés de Charlize Theron.

Copains pour la vie

Morgan FreemanCillian Murphy et Josh Stewart avaient déjà tous collaboré avec le metteur en scène Wally Pfister lorsque celui-ci travaillait en tant que directeur de la photographie sur les productions de Christopher Nolan, notamment sur The Dark Knight Rises. Pfister retrouve également Johnny Depp après le clip de Paul McCartney avec Natalie Portman  : "My Valentine".

Y'a pas photo !

Wally Pfister est surtout connu pour son activité de directeur de la photographie. S'il signe avec Transcendence son premier film, il a participé à de nombreuses grosses productions, notamment celles de Christopher Nolan comme Memento, Batman BeginsThe Dark Knigh Rises ou encore Inception. Ce dernier s'est par ailleurs fait producteur exécutif du film de son collègue via sa partenaire de production Emma Thomas.

Pas si Depp-endant

James McAvoy, Tobey Maguire, Christian Bale et Jude Law furent un temps considérés pour le rôle principal du film. Chacun avait plutôt une expérience poussée dans l'univers du (super) héros, ayant respectivement joué l'un des personnages principaux de X-Men : le Commencement, la trilogie Spider-Man (de Raimi), la trilogie The Dark Knight (de Nolan) et Sherlock Holmes.

Mad Bane

Ewan McGregor et Tom Hardy faillirent chacun leur tour incarner le personnage de Max, finalement joué par Paul Bettany. En effet, les deux acteurs avaient un emploi du temps déjà bien chargé avec les tournages de Mortdecai (dans lequel on retrouve aussi Johnny Depp), Un Eté à Osage County et Son of a Gun pour l'un, et ceux de The Drop, Enfant 44 et du reboot de Mad Max pour l'autre.

Skynet aura notre peau

Poursuivant son plaidoyer pour l'utilisation de la pellicule au cinéma, Wally Pfister a non seulement choisi de filmer Transcendance en 35mm anamorphique plutôt qu'à l'aide d'une caméra numérique, mais a de plus développé le film photochimiquement, refusant d'utiliser un intermédiaire digital. Le combat qu'il mène pour le film argentique se rapproche par ailleurs beaucoup de celui que mène les terroristes de son film, à l'encontre de l'intégration anarchique de la technologie à l'Homme.

La matrice des actrices

Alison Brie auditionna pour le rôle de Bree avant que Kate Mara ne postule également et n'obtienne le personnage. La production pensa un moment à engager Noomi Rapace pour Evelyn Caster après que Kate Winslet ait refusé le rôle, parce qu'en plein tournage de Divergente. Rebecca Hall dut faire face à Emily Blunt et Rooney Mara pour finalement décrocher le personnage.

Payer ses depp

Pour Transcendance, il est apparu que Johnny Depp réclama, en tant qu'acteur principal, un salaire royal, avoisinant les 20 millions de dollars, ainsi qu'un pourcentage (15%) sur les ventes du film.

Ça a fait pop là d'dans

Lors d'une conversation téléphonique avec Johnny Depp, le musicien Iggy Pop lui fit remarquer que le scénario de Transcendance lui rappelait beaucoup une adaptation de la nouvelle de Curt SiodmakDonovan's Brain, réalisée en 1953 par Felix Feist, où il était également question du cerveau d'un millionnaire artificiellement conservé dans un réservoir qui perd toute humanité pour finalement imposer sa volonté au scientifique qui l'avait ainsi réduit. 

R.I.F.T.

Dans le cadre de la campagne publicitaire de Transcendance, il fut mis en ligne sur le site du film toute une page dédiée aux terroristes anti-technologies (RIFT) responsables du meurtre de Johnny Depp qu'on peut voir dans la bande-annonce. La Revolutionary Independance For Technology sortit dans cette optique plusieurs vidéos virales et affiches de publicités afin d'appuyer leur importance, avec toujours ce slogan final "This is just the begining".

Transhumanisme à l'écran

La théorie du transhumanisme, proposant une amélioration de l'Homme en passant par des prothèses ou des prolongations nerveuses cybernétiques, s'est développée dans les années 80, bien qu'elle existe depuis les années 50. De nombreux films ont déjà diversement traité de la fusion entre l'humain et la machine, que ce soit dans les adaptations d'Asimov, L'Homme bicentenaire et I Robot, dans les nanars des années 80-90 comme Le Cobaye, ou dans la récente love-story de Spike Jonze, Her. Transcendance est cependant le premier film à illustrer la virtualisation de l'esprit humain et non à mettre en avant la montée de l'intelligence artificiellement créée.

L'amour informatique

C'est en discutant avec sa femme, informaticienne, que le scénariste Jack Paglen a construit son scénario en un mélange de science-fiction et de romance : "Elle est mon arme secrète", plaisante-t-il. "Nous avons discuté de l'aspect science-fiction du scénario. On s'est dit que le plus intéressant, c'est qu'une femme tente de sauver la vie de son mari par tous les moyens, y compris en le maintenant en vie sous forme virtuelle. Cela m'a ouvert un formidable champ des possibles, et la dimension émotionnelle de l'intrigue donne aux personnages une profonde humanité, tout en permettant au spectateur de s'interroger sur la légitimité de leurs actes". La base scénaristique existait cependant déjà lorsqu'il en soumit l'idée à sa moitié.

SF or not SF ?

Le réalisateur Wally Pfister demanda de l'aide à plusieurs conseillers techniques pour prévisualiser le niveau technologique supposé par le scénario. C'est en côtoyant le docteur Jose Carmena, professeur d'ingénierie électrique et de neuroscience, et le docteur Michel Maharbiz, professeur d'ingénierie électrique, à Berkeley, ainsi que l'ancien chercheur au California Institute of Technology, Christof Koch, aujourd'hui directeur scientifique de l'Institut Allen des sciences neuronales de Seattle, qu'il se rendit compte que la fiction rejoignait de peu la réalité. En effet, les progrès fait en neuroscience, nanotechnologie et recherche cellulaire et robotique atteignent un seuil où la machine pourra bientôt en partie fusionner avec l'Homme.

Les arcanes du savoir

Paul Bettany s'est lui aussi documenté sur son personnage, neuro-biologiste, qu'il devait camper de façon réaliste. "J'ai lu un ouvrage intitulé 'La Conscience', absolument remarquable, et puis j'ai rencontré l'auteur, spécialiste du cerveau", dit-il. "Quand je suis entré dans son cabinet, il était en train d'étudier un scanner du cerveau en écoutant du Wagner. "Je lui ai dit, 'Vous êtes bien le professeur Koch ?' Il a fait un signe de la main pour me demander de ne pas lui adresser la parole avant la fin de l'aria".

Transcendance décorative

Tourné à Los Angeles et au Nouveau-Mexique, Transcendence put bénéficier d'une majorité de décors en dur pour son tournage. Le Brightwood Data Center, décor construit aux studios d'Albuquerque, possédait déjà les longs couloirs dont avait besoin Pfister pour montrer l'importance du stockage de données en la conscience de Will. Certains dépassent les 90 mètres de long, tout en béton. Les extérieurs de Brightwood ont été tournés dans la commune de Belen, mais l'espace désertique entourant la ville fut fait sur fond vert. Cependant, le champ solaire visible dans le film est une immense réplique construite par l'équipe technique à Rio Puerco, à défaut de pouvoir tourner dans un véritable champ de panneaux solaires.

Hologramme sur le plateau

Bien que Johnny Depp ne soit plus physiquement présent à l'écran une fois la transcendance achevée, il donnait réellement la réplique à Rebecca Hall sur le plateau : Jess Hall mit au point un système qui évitait à l'acteur d'avoir à jouer sur fond vert. Il jouait en temps réel pendant le tournage mais sa prestation était projetée sur le mur et enregistrée telle quelle. Le chef opérateur dit s'être pour cela inspiré des projections de l'artiste vidéographe Bill Viola : "Il y avait un lien naturel entre son travail et ce qu'on cherchait à faire, car on s'appuyait beaucoup sur des projections d'images, et que c'est une technique qu'il maîtrise à la perfection", dit-il. "Je me suis intéressé à ses projections sur différents matériaux, on a fait quelques expérimentations, et on a trouvé la méthode qui nous convenait pour le tournage".

Référence historique

Lorsque Rebecca Hall, en fuite, se réfugie dans un hôtel, elle annonce y avoir une réservation au nom de Turing. Une référence au père de l'informatique, Alan Turing, qui avait aidé à déchiffrer les messages codés des nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale, et que Benedict Cumberbatch a incarné dans The Imitation Game.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Independence Day : Resurgence (2016)
  • Les Chatouilles (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Floride (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Overlord (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Fou d'amour (2015)
  • Capharnaüm (2018)
  • Independence Day (1996)
Back to Top