Mon AlloCiné
Conjuring 2 : Le Cas Enfield
note moyenne
4,2
5579 notes dont 543 critiques
25% (138 critiques)
35% (192 critiques)
26% (139 critiques)
8% (46 critiques)
3% (15 critiques)
2% (13 critiques)
Votre avis sur Conjuring 2 : Le Cas Enfield ?

543 critiques spectateurs

Romain J.

Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 224 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/06/2016

Terrifiant et sublime, CONJURING 2 est d'une efficacité renversante, à l'imagerie traumatisante, incarné par des acteurs investis et une émotion inattendue. L'un des hits de l'année. Critique complète ici.

legend13

Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 825 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 01/07/2016

On a beau connaître les ficelles du genre, essayer d'anticiper toutes les frayeurs qu'on essaye de nous faire et bien cela ne marche pas ! James Wan montre une nouvelle fois sa grande maîtrise de l'effroi et arrive à faire peur aux spectateurs qui ne demandent que ça ! Et pourtant, la trame scénaristique est quasiment la même que dans le 1er film et la recette fonctionne à merveille, tout comme la machine à terreur qui marche ici à plein régime. "Conjuring 2 : Le Cas Enfield" est une réussite qui a rien à envier à son aîné et qui vous réserve quelques passages à vous glacer le sang. Vraiment terrifiant. A noter que le générique de fin est, comme dans le 1er, un prolongement de la peur que le film suscite. Flippant jusqu'au bout !

MediaShowbyDK

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 227 critiques

4,0Très bien
Publiée le 02/07/2016

Bien loin des films d’horreur pour jeunes adolescents, Conjuring 2 reste dans la lignée de son prédécesseur : « jumpscares » efficaces, rythme ascendant, mise en scène incroyable, ambiance terrifiante et jeux de caméras maitrisés. Se basant sur une histoire classique, le film trouvera sa part d’originalité grâce ses effets spéciaux, ses démons bien travaillés et un casting toujours aussi surprenant. Enfin, le rapprochement entre ce film et l’univers de James Wan fera vraiment plaisir. De la profondeur et un film intelligemment pensé, James Wan révolutionne le monde de l’horreur ! Retrouvez ma critique en intégralité sur mon site mediashowbydk.com ou via le lien ci-dessous :

Romain l.

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 6 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/06/2016

J'ai vu le film dans une salle pleine, les cris et les rires protecteurs s'enchaînent, une vraie montagne russe qui fait monter le trouillomètre comme jamais ! Avec ce film James Wan prouve qu'il est le maître du cinéma d'horreur du XXIem siècle, alors que je trouvais Insidious 2 efficace quoique bordélique et brouillon dans la construction du récit par exemple, cette suite dépasse pour moi son original, avec une histoire impeccablement racontée, assortie de son lot de twists. James Wan a tout compris de la peur du spectateur au cinéma, et il ne se prive pas de démontrer l'étendue de son savoir-faire, les productions qui se lanceront demain dans l'écriture de film d'horreur ont tout intérêt à apprendre de ce cinéaste. Un véritable travail d'orfèvre derrière chaque séquence, particulièrement pour ce film, je me lamente que la critique professionnelle soit si peu qualifiée pour ne pas en discerner les qualités ! Si la moyenne des notes de la critique est élevée, il y a toujours une espèce de condescendance (d'ailleurs qui ose affiche 5 étoiles à un film d'horreur ?), je cite TF1 news "Un thriller fantastique calibré pour les multiplexes avec une dose d'effets horrifiques suffisante pour amuser les jeunes spectateurs. Rien de subversif ni de signifiant" ... Non-non-non et non! Ce film c'est plus qu'une "dose d'effets d'horreur", c'est une histoire qui use certes des éléments narratif qu'on a déjà vus ailleurs (maison hantée, appel des experts, recherche de preuves etc ...) mais qui parvient à trouver une cohésion, et à partager un récit solide en toute sincérité sur un point de vue que personne n'a jamais abordée auparavant à travers ce genre. Est-ce que les Waren doivent préserver leur couple ou répondre à un dangereux appel au devoir ? Rarement un film d'horreur a été aussi intelligent, efficace, effrayant, drôle, sincère, déjà un classique de l'épouvante !

MaxLaMenace89

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 282 critiques

4,0Très bien
Publiée le 30/06/2016

Cinéaste frappeur, James Wan avait signé le sommet de sa carrière horrifique avec le premier opus Conjuring - sans difficultés, il perpétue la lignée avec Le Cas Enfield et s'installe définitivement comme actuel papauté de la peur au cinéma. Cette suite perd certes en effet de surprise, cas surnaturel au twist prévisible emmêlé dans un rapport peu subtil à la foi et au destin. Mais le scénario à toutefois le mérite d'aborder frontalement les éléments qui ont apporté l'interrogation lors de la véritable affaire d'Enfield, gratifiant cette nouvelle enquête des Warren d'un soupçon de doute qui nourrit un peu plus le duo en tête d'affiche, couple attachant devenant un peu plus le moteur mythologique d'un large univers horrifique. Ce que le film perd en originalité, il le conjure en codes du genre, le réalisateur faisant de sa caméra l'incantation virtuose du malin, déjouant les attentes au moindre mouvement de caméra, à la moindre nappe sonore, un exercice aujourd'hui des plus difficiles lorsque l'on recherche le vrai frisson en salles. On n'échappe pas au quota de jump-scares, mais Wan continue à fournir une ambiance oppressante, une galerie de monstres presque burlesque (l'Homme Tordu restera dans les mémoires), et surtout une inventivité folle dans le cadrage de l'élément surnaturel, du plan-séquence pour introduire la présence fantôme aux jeux de mouvements pour mettre à prix la frayeur au jeu de bonneteau. Sermon des enfers, partition des épouvantes, The Conjuring 2 est un nouveau grand-huit de la terreur de la part de James Wan, solide acte de foi où le Mal empoisonne le Bien comme un cinéaste joue avec son spectateur.

Stormtrooper62

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 285 critiques

3,5Bien
Publiée le 30/06/2016

Après un premier volet réussi,James Wan réitère encore une fois et nous propose un film de qualité.Le scénario est bon et l'entrée en matière est bien amenée. Le jeu d'acteurs est pas mal et les jump-scare sont de sortis. Conjuring 2 s'inscrit donc dans une liste de films du genre qui marchent, classiques mais efficaces.Le film est d'autant plus poignant que l'histoire est vraie même si on se demande parfois si ça s'est vraiment passé comme ça . Bref ,je le recommande aux amateurs des films du genre.

Philippe P.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 117 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 20/08/2016

Conjuring 2 : le cas Enfield est un excellent successeur au premier film. Il montre que James Wan est l'un des nouveaux maîtres de l'horreur. Il sait se renouveler dans l'horreur et prouve encore une fois sa maîtrise de la caméra et des procédés horrifiques. L'histoire est intéressante et prompt à terrifier le spectateur. C'est tout ce qu'on demande à un film de cet acabit.

rafka2 B.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 01/07/2016

Enfin un excelent film d'horreur...! A aucun moment on ne s'ennui, je l'ai trouvé 10 fois mieux que le premier. Un super film, tout simplement....

Antony.M

Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 642 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/06/2016

Une Réussite Totale. Aprés un excellent Premier Episode au succés surprise, le réalisateur James Wan remet le couvercle avec la suite tant attendue du Couple Warren qui se retrouve confronté au tournant de leur carrière dans cette Suite surpassant avec brio son illustre prédécesseur.Pour Commencer la Mise en Scéne est diriger d'une main de maître comme le réalisateur en n'a le secret tout en conservant les ingrédients qui ont plus dans le premier film en regorgeant de plans séquences toujours aussi sublime et inventif et qui est servi par une reconstitution impeccable de l'époque tout en étant accompagné d'une BO frissonnante qui sert magnifiquement les moments forts du long métrage. Ensuite le Scénario est plus Captivante et Complexe en retraçant les événements tragique qui se déroule cette fois a Londres dans une maison hanté qui a fait un fureur dans les médias tout le film parvient avec habilité a jouer avec nos nerfs au cours des 2h14 de film sans jamais s'y perdre en route, ajouter a cela une Tension anxiogène qui monte petit a petit en puissance mais qui n'oublie pas pour autant son lot de Frisson avec des Séquences qui arrive a nous faire encore plus angoissé et sursauter avec finesse sans oublier quelques notes d'Humour et d'Emotion qui sont fort heureusement présente pour apaiser les moments calmes du film. Enfin le Casting est irréprochable dont on retrouve avec joie le couple mythique d’enquêteurs du paranormal former par Ed et Lorraine Warren qui sont jouer avec brio par Patrick Wilson et Vera Farminga dont le Couple ici est mis a l’épreuve face a cette tragique et terrifiante affaire en tentant de secourir la famille Hodgson dont la jeune Janet Hodgson qui est jouer par la talentueuse Madison Wolfe se retrouve être la cible de cet étrange phénomène qui va mettre les nerfs a vive de sa famille et nos deux célèbres experts en paranormal. En Conclusion, Conjuring 2-Le Cas Enfield fait partie des rares suites de films D’Épouvante a être encore meilleur a leurs ainées tout en montrant le génie de James Wan qui prouve qu'il est l'un des cinéastes les plus doués de sa génération et qui arrive a nous livrer un second volet plus Angoissant,Effrayant,Captivant et Poignant dons les amateurs de sensations fortes ainsi que les inconditionnels du genre seront scotcher par cette nouvelle enquête prenante et passionnante du Couple Warren dont on peut espérer un Troisième opus de qualité

Dark Maul 05

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 191 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/06/2016

Je ne suis pas un grand fan des films d'épouvante. Je les trouve en général assez mal fait. Mais le succès du premier "Conjuring" en 2013 m'avait tout de même suffisamment intrigué pour aller le voir. Et ça a été une très bonne surprise. Bon, il y a évidemment quelques incohérences, et quelques passages prévisibles, mais globalement c'est l'un des meilleurs films du genre que j'ai vu. Et comme c'est tellement rare qu'un film d'horreur ait du succès, c'était prévisible qu'on allait nous sortir un second volet. Alors celui-ci je ne l'attendais pas avec impatience. J'avais quelques craintes qu'il ne soit pas à la hauteur du premier film. Et verdict... C'est plutôt bien. J'ai trouvé que cela restait dans la même lignée que le premier. C'est simplement une enquête différente. Les qualités qu'on retrouvait dans le film de 2013 sont présentes pour la plupart dans celui de cette année. Néanmoins, je garde une préférence pour le premier volet dans lequel j'ai plus accroché à l'intrigue et aux frissons offerts aux spectateurs. Et d'ailleurs, à propos des frissons, j'ai trouvé que c'était tout aussi effrayant, et il y a bien sur quelques fois où ne peut s'empêcher de sursauter. Donc, pour moi, cette suite est plutôt réussie, bien réalisée, même si elle n'atteint pas le niveau du premier volet. Et je dirai surtout que malgré que cela reste un bon film du genre, cette suite n'était absolument pas nécessaire. D'une part cela n'apporte rien de neuf, et d'autre part quand on sort de la salle, on ne se demande pas si c'était un bon film ou non, on se demande seulement si il était mieux ou moins bien que le 1. Et cela joue rarement en faveur d'une suite de film d'épouvante. Si vous avez déjà été voir "Conjuring 2", n'hésitez pas à donner votre avis. Et pour les amateurs de frissons au cinéma qui hésitent à aller le voir, je vous le recommande.

Le NanarPhile

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 91 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/06/2016

Quelle claque, quelle frisson. Conjuring premier du nom était très bon, Le Cas Enfield est véritablement exceptionnel. A vrai dire, beaucoup d'éléments nous promettent un excellent film : James Wan à la réalisation, un budget énorme pour un film d'horreur et le casting qui nous avait régalé lors du premier opus. Le film commence par une scène d'ouverture vraiment très bonne, très anxiogène, avec beaucoup de tension et un ton bien donné. Après une introduction réussie sur le cas d'Amityville, l'action se déroule à Londres, dans le quartier d'Enfield, où une famille est sujette à des évènements inexpliqués. Alors il est vrai que la trame se rapproche vraiment de celle du premier volet, les personnages nous paraissent assez familiers et l'action est parfois très ressemblante. Mais le cas Enfield est beaucoup plus creusé, beaucoup mieux mis en place, grâce notamment à un excellent scénario, une histoire que l'on pourrait dire plus complexe. Les évènements dans la maison hantée et chez les Warren sont bien construits, mis en parallèle sans incohérences, et grâce à cette mise en relation assez subtile des 2 actions (qui se regroupent ensuite), on n'a aucun temps mort, pas un seul temps de repos pour les protagonistes, et c'est très plaisant. La réalisation de Wan est excellente. Le budget qui lui a été donné a vraiment permis une mise en scène parfaite : décors impeccables, les maquillages des méchants sont parfaits et collent parfaitement à l'ambiance, les bandes-sons sont très réussies et les effets spéciaux rendent les scènes de possessions impressionnantes. C'est d'ailleurs l'un des éléments qui m'a le plus plu : les effets, les scènes d'actions, de possessions, la fin qui est à couper le souffle, certaines scènes sont vraiment impressionnantes, filmées grâce à des plans signés James Wan vraiment bons et adaptés à ce genre de scènes. Pour ce qui est du frisson, c'est sûrement le film le plus réussi cette année en terme horrifique. Il y a beaucoup de tension, les scènes sont longuement construites mais jamais ennuyeuses, la tension est parfaitement posée (Spoiler: notamment lors de la rencontre avec la nonne, exceptionnelle) et les Jump Scares, nombreux mais pas abusifs, exploitent parfaitement cette tension et nous scotchent aux sièges. De plus, les entités mises en avant ne sont jamais trop montrées, leurs apparitions sont très réussies et leurs personnages sont assez mystérieux. On finira par les différents clins d’œil à "Annabelle" et au premier volet, qui font sourire. Le grand frisson de l'année est ici, en attendant de pouvoir comparer avec le préquel de Ouija le 7 Décembre !

François G.

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 387 critiques

4,0Très bien
Publiée le 30/06/2016

J'attendais "The Conjuring 2" avec une très grande impatience. Le premier film m'avait conquis et marqué, de plus James Wan ("Dead Silence") est l'un des seuls réalisateurs de films d'horreur a encore avoir un impact sur le public. Au départ, j'ai eu peur lorsque le metteur en scène de 34 ans a annoncé qu'il arrêtait les films d'épouvante lors du tournage de "Fast and Furious 7", mais quand il a lancé le projet de cette suite, je suis partis confiant. Je suis entré confiant dans la salle aujourd'hui, le 30 Juin 2016, et je me suis laissé emporter dans cette nouvelle affaire du couple Warren. Malheureusement, la salle dans laquelle je me suis trouvé avec mes amis était bondée. La plupart des spectateurs, qui avaient entre 14 et 17 ans, étaient tout bonnement insupportables et discutaient tout au long de la séance. Heureusement lors de la dernière heure, la salle s'est tut et a même applaudit lors du générique. Par ma note, vous pouvez directement conclure que j'ai vraiment apprécié ce film, mais je vais plutôt me poser la question "Est-ce qu'il fait aussi peur que son mentor ?". "The Conjuring 2 : Le Cas Enfield" retrace donc une nouvelle enquête d'Ed et Lorraine Warren, après les évènement à Harrisville. Tout d'abord, ce qui m'a particulièrement plu dans ce long-métrage, c'est la retranscription de l'époque. L'histoire se déroule en 1977, en Angleterre ; les costumes, les décors et les conflits de cette période sont parfaitement bien gérés. L'un des points forts du film est la recherche entre le canular mis en scène et le réel faite par l'Eglise à cette époque. C'est donc pour cela que l'introduction du film est l'affaire Amytiville. Cette séquence est d'ailleurs l'une des meilleures du film, tout comme l'était celle avec Annabelle dans "The Conjuring" premier du nom. Ici, la mise en scène est plus recherchée, et se rapproche des "Insidious" dans sa mise en image. Le rythme est prenant, les effets visuels et les jumps cut saisissants, le stress est au rendez-vous bien que le démon ne soit aussi dérangeant que la poupée cauchemardesque. Ensuite, le film est plus ambitieux. James Wan pousse l'horreur et ses propos à son paroxysme (notamment dans le derniers tiers), rentrant dans des débats très intéressants et offrant des scènes d'une intensité forte. Le scénario, basé sur une histoire vraie, est moins classique que le premier et installe une ambiance immersive magnifique. La mise en scène de James Wan est très efficace. Sa réalisation est toujours aussi superbe, et parvient à se renouveler avec des travellings et des plans-séquences incroyables ; la caméra est fluide, oppressante et parvient à nous faire croire que quelque chose va arriver. En effet James Wan contourne se sert des clichés du genre pour nous dépasser et faire apparaître une chose à l'écran que l'on pensait voir juste avant. L'angoisse est donc présente par moments, et les jump scares sont souvent très efficaces bien que prévisibles. Ensuite, le casting est encore une fois très convaincant. Vera Farmiga ("Bates Motel") et Patrick Wilson ("Watchmen") interprètent de nouveau les Warren avec une grande crédibilité. Si certains de leurs dialogues lors de scènes romancées tombent dans le mélo, l'émotion qu'ils procurent à l'écran reste belle et forte. Frances O'connor ("Mercy") campe quant à elle la mère de la famille, et Madison Wolfe ("True Detective") incarne Janet, la petite fille hantée. Chaque acteur maitrise son rôle avec conviction. Les personnages sont relativement attachants et donnent aux spectateurs de bonnes scènes de frayeurs ou d'émotions. Pour ce qui est des démons : la nonne, le vieux et l'homme tordu sont absolument effrayants. La première est malsaine dans son look rappelant Marilyn Manson, le deuxième est classique mais efficace, et le troisième est sans doute mon préféré avec son design renversant (pour ma part) et sa mise en image avec ses gestes et articulations. Chaque démon fait peur, fait ressentir de l'effroi et est parfaitement bien mis en scène. De nombreuses séquences resteront marquées dans mon esprit. Dommage que la fin soit vite expédiée et de façon facile. Cependant, "The Conjuring 2" fait-il aussi peur que son prédécesseur ? Je ne pense pas. Si l'histoire est plus ambitieuse mais plus perfectible, et la mise en scène est renouvelée, le cauchemar qui j'ai vécu il y a trois ans en salle n'a pas été le même. Peut-être à cause de la salle lors de la première heure ? Ou est-ce la surprise du premier film qui n'est plus la même ? J'opte pour la deuxième hypothèse car étant un grand amateur des films d'horreur, les tours deviennent vite connus et reconnus. De plus, la bande sonore de Joseph Bishara n'est plus aussi importante qu'elle l'était auparavant. Ici, elle est plus discrète et marque moins, n'aidant pas l'atmosphère du film à monter en tension. Si quelques scènes foutent vraiment la trouille grâce aux effets sonores et visuels, l'ensemble du long-métrage manque du ton glauque et malsain qu'avait la sorcière dans "Les Dossiers Warren". Mais ai-je été déçu ? Absolument pas. James Wan prouve encore une fois qu'il est le maitre du cinéma horrifique actuel, qu'il sait crée des ambiances et faire peur. "The Conjuring 2" dépasse de loin les films d'épouvantes pour adolescents tel "Unfriended" ou encore "The Gallows", et forme une séquelle réussie. J'ai vraiment hâte de retrouver Ed et Lorraine Warren dans leur prochaine affaire. Et pour cela, merci Monsieur J. Wan.

Rafik Wagi

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 21 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/06/2016

30 ans que j'attendais un tel film, James Wan est digne d'un Tobe Hooper, d'un Was Craven ou d'un Big John! les plans sont bien choisis, les cadrages sont splendides, le boulot sur le son est énorme (à voir au ciné, pas sur une tv). aucun temps mort, on sursaute souvent et on est sans arrêt sous tension, accroché au siège. l'absence de musique dans certaines scènes importantes est un choix judicieux! certains passages sont dignes des meilleurs films japonais du genre (le tableau). bravo et merci pour ce moment, on n'est pas prêts de revivre ça de si tôt...

FredArrow

Suivre son activité 312 abonnés Lire ses 863 critiques

3,5Bien
Publiée le 30/06/2016

En 2013, l'énorme succès aussi bien public que critique de "Conjuring" imposait James Wan comme le nouveau petit pape de l'épouvante US. À bien y regarder, le film ne proposait pourtant pas grand chose de nouveau sur le fond, une banale histoire de fantômes débouchant sur un énième exorcisme. Seulement la maîtrise et le savoir-faire référencé de Wan derrière la caméra parvenait aisément à la transcender (ah, cette judicieuse utilisation des plans-séquences) et surtout les personnages des époux Warren (subtilement écrits et interprétés avec réalisme par Patrick Wilson et Vera Farmiga) apportait une indéniable plus-value à l'efficacité du film. Néanmoins, on lui préférera toujours le premier "Insidious" du même Wan sorti quelques années plus tôt car celui-ci proposait quelque chose de beaucoup plus original avec un véritable univers, des jumpscares visuellement très inventifs et surtout une histoire qui osait sortir des sentiers battus dans sa deuxième partie pour offrir quelque chose de vraiment neuf aux amateurs du genre. La présence de Leigh Whannell, éternel scénariste/compère de Wan y était sans doute beaucoup et son absence explique peut-être le côté somme toute assez conventionnel du premier "Conjuring". De plus, depuis, l'horrible ratage du spin-off "Annabelle" reste dans toutes les têtes et a diminué considérablement l'impact de la pourtant très bonne séquence d'ouverture. Mais, peu importe, "Conjuring" reste un indéniable succès qui a réussi à réconcilier une partie des anciennes et nouvelles générations dans la recherche d'un film d'épouvante à la qualité cinématographique certaine au milieu de la masse des found-footages et autres remakes actuels. Trois ans plus tard, les époux Warren redéboulent donc logiquement dans les salles obscures avec un nouveau cas étrange, celui très médiatisé à l'époque d'Enfield. "Conjuring 2" ne démarre pas sous les meilleurs auspices : la scène d'ouverture "Amityvillienne" déçoit et reprend même certains codes visuels de la saga "Insidious" au cours d'une sombre séance médiumique. De plus, la situation des époux Warren ne semble pas évoluer d'un iota pas rapport au précédent. À part l'arrivée de leur soudaine médiatisation (survolée), on retrouve encore Lorraine sous le coup d'un nouveau trauma surnaturel et Ed tout prêt à renoncer à leur carrière de chasseur de fantômes pour son bien-être. Pendant ce temps, en Angleterre, une famille à la situation financière précaire a de gros soucis de colocation avec une force surnaturelle de plus en plus envahissante. À ce stade, on se croirait presque dans un "1bis" tant les similitudes scénaristiques entre les deux se font sentir. Et devinez quoi, les époux Warren font finalement aller aider cette pauvre famille... À partir de ce moment (et jusqu'au générique final), "Conjuring 2" va se montrer très malin quant à utiliser les "vrais faits" -énormes guillemets- rapportés à l'époque (avec notamment la célèbre interview de la jeune possédée) pour construire sa propre version de l'affaire Enfield en y mêlant le destin des Warren. L'empathie du couple avec cette famille fonctionne terriblement bien et atteint son paroxysme lors de la scène de la guitare, une véritable merveille, démontrant que leurs destins sont désormais liés jusqu'à la fin des manifestations paranormales. Après des revirements plutôt bien vus, c'est d'ailleurs l'acte final plus fouillé et surprenant que l'inévitable exorcisme du premier film qui fera la force de ce "Conjuring 2" mettant les Warren en réelle difficulté émotionnelle face à une menace dont ils n'avaient pas mesuré l'ampleur. Si, au niveau de sa trame scénaristique , "Conjuring 2" se montre un plus convaincant que son prédécesseur, c'est surtout le niveau du trouillomètre qui nous intéresse (ben oui, on est venu là pour trembler, nous !), le premier film avait réussi à distiller une chouette ambiance grâce au talent de Wan et quelques scènes marquantes (Annabelle, le clap-clap,...). Mauvaise nouvelle, ici, les apparitions fantomatiques, certes toujours bien réalisées (Wan a ce don de faire surgir la menace de là où l'on s'y attend le moins), manquent d'inventivité et ne font qu'un léger petit demi-effet comme si Wan ne savait plus trop comment innover pour susciter l'effroi. De plus, une forme que va adopter l'esprit du film pour se manifester va nous laisser un peu perplexe tant sa conception à l'écran semble maladroite et peu convaincante ("l'Homme tordu" mais ça devait être une très bonne idée sur le papier). On reste vraiment sur notre faim de ce côté-là malgré une indéniable ambiance. En effet, on peut lui reprocher beaucoup de choses mais Wan sait réaliser. Cette capacité à tirer profit du cadre (l'Angleterre 70's avec la musique qui va avec) pour mieux saisir à travers des plans séquences sublimes (la présentation de la famille, wow) des instants de bonheur, de souffrance, de peur,... fonctionne à plein régime et, visuellement, tout comme le précédent, Wan nous régale en faisant s'entrechoquer tout un tas d'atmosphères contradictoires à l'écran pour renforcer chacune d'entre elles (et ainsi installer une chape de plomb autour des personnages dès que la menace se fait sentir). On ne peut rien trouver à lui redire sur ce plan-là, tous comme les acteurs d'ailleurs. L'alchimie entre Patrick Wilson et Vera Farmiga est toujours aussi palpable et Frances O'Connor impressionne en mère-courage dépassée par la situation. On retiendra aussi la prestation de la petite Madison Wolfe qui excelle dans les changements de tons et de personnalités. Au final, "Conjuring 2" est on ne plus plaisant et efficace en proposant quelque chose de plus fouillé (surtout sa dernière partie) que le premier film. Seulement, on sent que James Wan est arrivé au bout de son cycle horrifique et peine à réinventer son imaginaire d'épouvante, cela a pour conséquence de fair sentir au spectateur qu'il est installé dans une routine horrifique confortable alors qu'il ne demandait qu'à être bousculé. Mais Wan est le seul à l'heure actuelle à nous proposer une si belle "routine" dans le cinéma de genre à tendance commerciale et il le fait diablement bien.

Bela Lugosi

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 13 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/06/2016

"The Conjuring 2: Le cas Endfield" une suite à la hauteur de mes espérances. Nous retrouvons ici la maîtrise du suspense, la mise en scène ainsi qu'une musique d'ambiance qui faisait le succès du premier volet. Mais là ou "Le cas Endfield" surpasse le premier film c'est les formes sous lesquelles les esprits et le démon du film prennent forme. Les maquillages sont, pour ma part, encore plus terrifiant que le premier. On retrouve, avec grand plaisir, Patrick Wilson et Vera Farmiga (dans le rôle des époux Warren), James Wan à la réalisation (Après un très bon FF7, il revient ici à son genre de prédilection et autant dire qu'il maîtrise le style) et Joseph Bishara (Qui se contente ici de composer la musique du film mais ne prête pas son corps pour incarner un démon comme il l'avait fait pour le premier Conjuring et les insidious). Un très bon film à voir.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top