Mon Allociné
Toy Story 2
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,0 16070 notes dont 471 critiques
45% 211 critiques 37% 176 critiques 13% 59 critiques 4% 20 critiques 1% 4 critiques 0% 1 critique

471 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Le Cinéphile Incompris

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 51 critiques

4,0Très bien • Publiée le 11/08/2016

Une excellente suite. John Lasseter nous offre avec Toy Story 2 une suite qui n'a rien à envier à son prédécesseur, et pour cause : le scénario est excellent et palpitant. Là où dans le premier film, c'était Buzz qui avait disparu, ici c'est Woody que la joyeuse troupe de jouets doivent retrouver. J'adore l'idée d'avoir fait kidnapper le cow-boy par un entrepreneur de jouets, ce qui amène le film à critiquer ces entreprises ne pensant qu'à l'argent, et oubliant que les jouets sont avant tout là pour recevoir l'amour des enfants. De plus, alors que le premier volet s'intéressait à l'amour que porte l'enfant pour ses jouets, Toy Story 2 analyse le caractère éphémère des jouets, susceptibles d'être délaissés quand l'enfant s'en lassera. Cela amène à des passages extrêmement touchants, je pense en particulier aux scènes où Woody entre en conflit avec Jessie et Papi Pépite, ces derniers jugeant qu'il est préférable pour un jouet d'être un objet de collection, exposé dans un musée est ainsi éternel (j'adore également l'idée d'avoir introduit Pile-Poil, fidèle destrier de Woody, personnage muet contrairement aux autres jouets ce qui amène plus d'émotion), et aussi à la chanson "Quand elle m'aimait", qui m'a d'ailleurs fait verser une petite larme. Toy Story 2 est vraiment intéressant de ce point de vue là car il comporte un véritable sous-texte qui amène à réfléchir sur le comportement des enfants et le caractère superflu et temporaire des jouets (la scène du cauchemar de Woody, très profonde). De plus, l'univers du film est toujours aussi soigné que le précédent : la débauche de produits dérivés à l'image de Woody, la scène du nettoyeur que je trouvait absolument fascinante quand j'étais petit, l'aéroport, le vide-grenier, ... J'adore également la scène où notre cher Buzz se retrouve dans le rayon du magasin contenant des dizaines d'exemplaires de ce même Buzz, et le moment où il rencontre le Buzz avec la ceinture multi-usages est juste génial car il nous rappelle Toy Story premier du nom de manière comique (le jouet persuadé d'être un ranger de l'espace) comme thématique (le jouet plus "high-tech", surpassant le précédent). L'animation est toujours d'excellente qualité, nous offrant des séquences intéressantes (comme la séquence d'ouverture, peut-être peut-on y voir une critique d'une jeune société de plus en plus tourné vers le monde informatique ?) et même parfois grandioses (la fin du film à l'aéroport). Si je pouvais reprocher une chose au film, ce serait l'écriture des humains qui n'ont aucune autre personnalité que leur fonction : Al est entrepreneur et ne pense qu'au fric, Andy est un jeune enfant qui s'amuse avec ses jouets et est triste quand ils sont abîmés, le nettoyeur nettoie, etc. Mais en même tempos, c'était difficile de développer tous ces personnages dans un film d'1h33 déjà chargé avec les personnages du premier opus ainsi que les nouveaux (Jesse, le chercheur d'or, Pile-Poil, Zorg, Barbie...) donc ce n'est absolument pas un défaut et puis il ne faut pas oublier que le film se nomme "Toy Story" et non pas "Human Story". Toy Story 2 est donc une suite à la hauteur du précédent, offrant des moments drôles et touchants, brassant des thématiques très intéressantes et ayant bercé l'enfance de beaucoup d'entre nous.

Joker911

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 426 critiques

4,5Excellent • Publiée le 31/07/2016

Critique de "Toy Story 2". Le premier Toy Story était déjà super au top. Ce deuxième volume est encore plus intéressant. Toy Story 2 est une suite bien maîtrisée et mieux travaillée par rapport au premier volet. Les personnages sont drôles, attachants et bien développés. Beaucoup de références sympathiques à de célèbres films que vous n'aurez pas du mal à reconnaître. 4,5/5

Papy J

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 108 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 19/07/2016

Toy Story 2 !! 3ieme long-métrage d'animation du studio à la lampe ainsi que la suite de leur premier succès qu'était le premier. Quand on était gosse, on inventait 1001 histoires avec nos jouets mais eux aussi on de quoi raconter ! Si le premier parlait du remplacement, celui-ci parle la postérité d'un jouet ! Woody : Notre vaillant cow-boy est cette fois-ci au centre de l'histoire alors que dans le premier il n'était que co-protagoniste. Ce n'est pas la jalousie de se faire remplacer qui l'inquiète à présent, ce qu'il va connaitre est cette question que tout jouet se pose "Que deviendrai-je lorsque mon propriétaire grandira". Normalement, ça ne le préoccupe pas plus que ça car il est conscient de ce problème et c'est pour ça qu'il profite de chaque moment même si ça l'effraie bien encore. C'est surtout à nos nouveaux personnages qu'il devra leur expliquer ! Jessie : Cow-girl venant de la même gamme de jouet que Woody venant lui-même d'une ancienne série télé. Cet élément met un cas que je développerai plus tard. Jessie était comme Woody, aimée par sa propriétaire mais au contraire de ce dernier fut abandonnée. Elle n'a plus d'espoir d'être adorée à nouveau et surtout elle est claustrophobe. En effet, longtemps elle a été placée dans un coffre sans chance d'en sortir, pour un jouet c'est un sacré traumatisme. Nous retrouvons sans problème tous les personnages du premier toujours en forme ! Même si Buzz est un peu mis en arrière, il a toujours ses bons moments ! Papy Pépite : Antagoniste du film, il est l'exemple des jouets qui n'ont pas eu la chance d'avoir eu un enfant. Voulant être reconnu, il a cette chance en devenant une pièce de musée où tout le monde le verra et l'appréciera. Mais pour ça, Woody doit faire parti du voyage et c'est là que se déroule un combat idéologique de jouet : l'un prone le Carpe Diem (Woody) profitant du jour présent et l'autre prone le Carpe Tempus (P.P) qui profite du temps donné puisqu'il sera exposé pour la postérité. Sauf que l'idéal de Woody est plus loyal car il reste fidèle à son propriétaire et à sa tache de jouet qui est de l'amuser alors qu'exposer dans un musée n'apportera rien de cela. Jessie sera entre le Carpe Tempus car ça lui permettra de ne plus être dans un coffre mais quand Woody lui promet qu'elle pourra être plus heureuse tout en rendant heureux quelqu'un, elle n'hésite pas une seconde. Je vais revenir au fait que Woody soit une ancienne star de télévision, ça met en contexte la catégorie des jouets de collection ultra rare valant des millions face aux jouets en série, comme Buzz, pour seulement quelques dizaines de dollars. Ca peut remettre en question le cosmonaute qu'il n'est pas aussi unique que ça mais il sans fiche royalement car il est unique pour Andy tout comme Woody. Animation : De grands progrès sont très vite visible ! L'animation autant des jouets que des humains est plus fluide, les humains ressemblent à des humains même si pour les figurants il y a encore du boulot à faire, les décors sont plus vastes avec des textures plus soignées. Musique : On retrouve toujours le thème général et un remix de "Je suis ton ami" mais le style va se généraliser vers un style far-west pour montrer l'aspect oldschool de Woody se dirigeant vers un ton plus épique vers le climax. Mention spéciale à la chanson "Quand elle m'aimait" montrant bien la détresse de Jessie qui vous tirera facilement une petite larme. En terme de décors, pas grand chose à dire sauf que c'est plus palpable et réaliste avec les nouveaux environnements. Emotions : De la joie, des pleurs et un humour qui fonctionne au poil enchainement jeux de mots en rapport avec le jouet, des réflexions cynique de Bayonne et Patate ou encore des situations comme la fameuse course-poursuite avec le Pizza Planet. Petite mention à la petite allusion sous-entendu de notre cher Buzz et ses ailes Spoiler: érectionnelle ! Avis Personnel : On retrouve le même casting de voix qui fait chaud au coeurs avec Barbara Tissier pour Jessie. Et de nature, je déteste l'univers de Star Wars et ses références mais c'est bien la seul fois où je rigole face à une parodie de "Je suis ton père". Conclusion : Première suite de Pixar et c'est un chef-d'oeuvre alors que chez Disney, c'est la misère à côté. Il reste encore un épisode de notre fabuleuse série "Toy Story" en liste, ne le manquer pas et dès qu'il sortira : Filez comme le vent à la Pil-Poil !

atomewarrior

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 892 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 16/07/2016

Toujours très original mais cette fois-ci l'histoire est beaucoup trop limitée, mal rythmée même si elle parle des choix qu'on doit prendre parfois en amitié et que de nouveaux personnages se rajoutent.

"Khaleesi"

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 205 critiques

4,0Très bien • Publiée le 06/07/2016

Toy Story 2 est peut-être le meilleur de la trilogie ou bien c'est le 3 je ne sais pas, mais en tout cas ce film est extrêmement drôle, très touchant, blindé de références, et l'histoire accroche mieux que celle du premier film.

James Betaman

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 183 critiques

4,0Très bien • Publiée le 25/06/2016

Troisième film des studios Pixar, Toy Story 2 se révèle être encore plus drôle et délirent que le premier, tant par ses situations que par les blagues elles-mêmes (idée géniale d’introduire un nouveau Buzz qui croît être ranger de l’espace). Enfin, j’ai l’impression d’aller très vite sur ce point, mais il n’y a pas grand-chose à dire de plus là-dessus. Niveau humour, ce Toy Story 2 est nettement supérieur au premier, bien que lui aussi, était hilarant. On oublie pas les très nombreuses références à des films cultes aussi géniales les unes que les autres. On pourra également remarquer la venue de nouveaux personnages qui marqueront les spectateurs (d’ailleurs quand on voit le premier, ils nous manquent). Donc Mme Patate, Zurg, Pil Poil et surtout Jessie qui semble très appréciée, sauf par moi. Disons, qu’elle a tendance à m’énerver avec son hyperactivité. Et un autre point très positif, c’est qu’en fait, ce volet, sans le vouloir, prépare déjà le troisième film. On nous parle des enfants et le fait qu’ils grandissent, de l’abandon des jouets, tout ce sujet qui sera en fait la base du dernier épisode. Donc c’est très bien, on prépare le terrain, surtout que lors de la scène finale, Woody et Buzz ont une discussion à ce sujet. Et en fin de compte, à part ça, le film n’a pas grand-chose en plus. Alors, certes, c’est déjà beaucoup, mais personnellement, je le trouve assez maigre pour un Toy Story et plus particulièrement pour un Pixar. Peut-être parce que je ne lui trouve aucune morale (rare chez Pixar), ou que c’est le fait qu’aucun des personnages ne soient développés. Je veux dire, quand tu vois le premier film, à la fin, tu te rends compte qu’il y a eu un changement de caractère chez les personnages, qu’ils ont évolués. Là, cet épisode se base nettement plus sur Woody (pourquoi pas, là n’est pas le problème), alors développez Woody. Rien ne change dans son comportement. Je sais que je suis assez méchant, que je titille, mais quand je vois tout ce que le premier film avait fait en termes d’écriture de personnage, et qu’en fin de compte, dans le deuxième, il ne se passe rien. Oui, l’idée d’un Woody pièce rare, c’est génial, l’aventure de Buzz pour le retrouver, tout ça c’est super. Mais toute cette aventure n’évolue en rien les personnages et je trouve ça dommage. Parce que, à part ça, j’ai rien de plus à lui reprocher. Il y a même des choses qui s’améliorent (les graphismes surtout). Par contre… par contre, j’allais oublier. Ce film, fait exprès de faire des incohérences, pour avoir de belles images. L’exemple le plus flagrant que j’ai, c’est lors de la scène finale quand Sifli (le pingouin) se met à chanter devant tout le monde. Il prend le micro jouet, là-dessus, aucun problème, c’est même une très bonne idée. La boule de disco ? A la limite, qu’Andy ait ça dans sa chambre, pourquoi pas non plus ? Mais que font les trois jumelles Barbie derrière Sifli ? Elles sont pas des jouets d’Andy et n’ont rien à faire là ? Tout ça, c’était simplement pour nous montrer trois jouets Barbie danser derrière un pingouin qui chante ? Qu’il chante seul ! L’équipe de Pixar se serait moins embêter à animer les Barbie et ça aurait pas fait une grosse incohérence ! Enfin bref, comme je l’ai dit, je titille. Je cherche la petite bête, mais vous allez pas me dire que j’ai tort. Donc, ce Toy Story 2 est très bon, un excellent divertissement, mais il n’est pas à la hauteur de l’excellent premier film. 4/5 Voilà qui est dit !

stallonefan62

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 062 critiques

4,5Excellent • Publiée le 18/04/2016

un opus supérieur au 1er volet dans l'ensemble !! Le personnage de Buzz l'éclair prend plus d'importance, ce qui est une très bonne idée .... cette suite est bourré de gags et répliques drôles , le tout sur rythme d'enfer !! Sans oublier également tout les clins d'oeils au 7ème art durant tout le film

LeCinéLibéré

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 66 critiques

4,0Très bien • Publiée le 12/04/2016

Notre duo de jouets préféré reprend forme quatre ans après pour de nouvelles aventures. Presque aussi réussi que le premier, ce Toy Story 2 reprend les mêmes idées, celles qui nous ont faits rêver, au service d'une nouvelle croisade pour sauver, cette fois-ci, notre cowboy adoré. Plus accentué sur l'humour, qui malgré son aspect enfantin arrive à faire sourire, notamment avec le sublime bêtisier de fin, cette suite souffre néanmoins d'un scénario un peu trop similaire au premier, mais ce n'est pas non plus dramatique. Sur le côté animation, ils ont faits encore mieux.

DaeHanMinGuk

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 713 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 03/04/2016

Ce film m'a émerveillé ! Que c'est beau, arriver à créer de façon si réaliste tous ces environnements (le monde réel, l'univers des jeux-vidéos et les émissions de télévision) et, en plus, intégrer tout ça dans un scénario si construit avec des dialogues et des situations si originales, c'est le pied ! Le rythme du film (car c'est un vrai film ... et pas seulement un dessin animé) ne faiblit jamais et on rit très TRES souvent. En plus, grâce à une lecture du film à plusieurs niveaux, petits et grands se régalent. En v.o., la voix de Tim Allen est vraiment très adaptée à son personnage de Buzz : un régal à écouter. En somme, du bonheur total !!!

Alexis D.

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 463 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 28/03/2016

Une des meilleures suites possibles pour un dessin animé. Encore une fois la technique est irréprochable, l’animation est splendide et certains décors sont somptueux. Les nouveaux "méchants", l’empereur Zurg ainsi que Papi Pépite, sont vraiment sympathiques. De même l’ensemble des autres nouveaux personnages est très réussi (avec Jessie et Pile-Poil notamment). Vraiment ce film est délirant et survitaminé, et il est réussi. Humour, action, développement des personnages, tout est réussi et multiplié par deux. Le divertissement est parfait et ici, une traversée de route prend des allures de gigantesques morceaux de bravoure. Les références pleuvent (j'ai particulièrement aimé la référence à Star Wars). Le scénario multiplie envolées scénaristiques folles et courses poursuites parfaitement réglées. Ce nouvel épisode des aventures de Woody et Buzz reprend les éléments mis en place dans le premier film et arrive même à les exploiter encore mieux, Pixar arrive à ajouter de nouveaux éléments sans trahir ceux déjà présents et ça c'est vraiment très fort. Émouvant et jouissif

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse