Notez des films
Mon AlloCiné
    Adopte Un Veuf
    note moyenne
    3,7
    3951 notes dont 368 critiques
    répartition des 368 critiques par note
    29 critiques
    138 critiques
    135 critiques
    46 critiques
    9 critiques
    11 critiques
    Votre avis sur Adopte Un Veuf ?

    368 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2648 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    2,5
    Publiée le 21 avril 2016
    "Adopte un veuf", rien qu'à ce titre dérangeant, branché et clin d'œil à un certain site, me laissait déjà plus que perplexe... Et au fond, dans le même état à l'issue de sa découverte en salle ! Malgré la présence d'André Dussolier, cette comédie sonne faux et patine pour faire du sur place, faute à un scénario inexistant que l'on croit bon de compenser avec des personnages bien dans l'esprit actuel, en suivant des schémas qu'on nous marteĺe en tête, c'est à dire un septuagénaire encore fringant assorti d'une jeune étudiante délurée et pétillante, suivie de deux autres un peu plus réservés dont l'ensemble passera par des bas et des hauts, sans qu'aucune discussion ou situation n'arrive jamais à faire décoller cette histoire prévisible quant au dénouement. Comme si, dès que le cinéaste François Desagnat, engageait un peu d'émotion ou d'intérêt, il ne pouvait s'empêcher pile à ce moment, de dégager en touche et d'embarquer notre troupe à travers du n'importe quoi, saupoudrant sans finesse, ici et là des moments quasi ridicules ! Dussolier a d'ailleurs bien souvent l'air de s'ennuyer, tandis que Berengère Krief force un peu la dose dans son interprétation un peu trop clichée, alors qu'Arnaud Ducret est décevant ou alors mal utilisé dans son rôle d'avocat mal dégrossi, coincé et bourré de tics. Et pourtant cette comédie intergénératiońnelle (finalement pas exactement sur la colocation puisque le propriétaire est présent dans les lieux...), avait de quoi nous mettre sous la dent et donc le potentiel de nous étonner vraiment, s'il y avait eu au moins une véritable histoire construite, un peu mieux pensée avec des rebondissements originaux et plus subtils, crédibles et vraiment justifiés qu'on attend encore ! De plus déjà ce thème ne révolutionnant rien, n'est déjà pas très nouveau au cinéma mais par contre dans le genre, autant voir "L'étudiante et Monsieur Henri", autrement plus pertinent et intéressant dans la démarche, le rapport humain, et là enfin l'émotion ! Une déception au final, comme si une simple idée de réunir une joyeuse bande de jeunes et moins jeunes, suffisait à faire un film qui tienne la route... Encore faut-il avoir de quoi raconter et étonner !
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 336 abonnés Lire ses 1 848 critiques

    3,0
    Publiée le 20 avril 2016
    Une "comédie" qui vaut à mes yeux par sa morale (une petite émotion en fin de film)....Pour le reste ça tarde à décoller et le film est un doux ronron avec des dialogues "gentillets" pour ne pas dire autre chose.... André Dussolier est sympa comme d'habitude, mais on l'a vu dans des rôles beaucoup plus charismatiques que ce veuf au fond qui ne sait pas trop quoi raconter..... bref le film ne sait pas trop quoi raconter non plus, et on peut le dire n'a aucun gag digne de ce nom.....la mine de Dussolier montre à mon avis qu'il s'est un peu ennuyé ......çà tchatche beaucoup pour pas grand chose..... C'est un peu mon reproche à un film sympa sans plus et qui a le mérite de nous servir un verre de caipirhina, peut être pour l'oublier assez vite......A vous de voir.....
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 332 abonnés Lire ses 1 703 critiques

    2,5
    Publiée le 2 septembre 2018
    "Adopte un veuf".... Surtout quand il est propriétaire d'un grand appartement (4 chambres...) dans un bel immeuble haussmannien du 9e arrondissement de Paris.... Et d'une fermette pimpante, quelque part dans une campagne accueillante. Cela ne gâte rien..... "Hubert" (André Dussolier), obstétricien à la retraite, a perdu il y a peu son épouse Florence, vétérinaire (circonstance qui ne sera pas indifférente, au moment idoine...). Il est en train de s'enfoncer dans la déprime, ne supportant pas sa brutale solitude, après 40 ans d'une union sans nuages (mais malheureusement restée stérile - un comble eu égard à sa spécialité médicale), quand débarque dans sa vie "Manuela" (Bérangère Krief), sur un quiproquo. Surfant sur une tendance actuelle, celle d'étendre les vertus de la "coloc" aux seniors entre eux, voire aux seniors et "juniors", le réalisateur et son "pool" de co-scénaristes (4) bâtissent une histoire ad hoc, à la "morale" simpl(ist)e : entre générations différentes, mais de bonne volonté (ici trois trentenaires : Bérangère Krief - vaguement - étudiante attardée, pétulante autant que crédule - voir l'affaire "Séb" et ses charmants pensionnaires, Julia Piaton, infirmière trop sensible - "Marion" - et l'avocat sans causes largué par sa femme, "Paul-Gérard" - joué par Arnaud Ducret, et le "veuf", septuagénaire), on est fait pour s'entendre. Au traitement, cela donne une succession de saynètes, certaines bien venues (comme celles avec Blanche Gardin, en boulangère), d'autres souvent beaucoup moins (comme celles, convenues et lourdingues, avec Nicolas Marié, en ami d'Hubert, qui veut trop bien faire). L'entrain communicatif de BK, et le métier de Dussolier, font le lien, et rétablissent une sorte d'équilibre, vaille que vaille. Notons que François Desagnat, au bilan, s'améliore nettement par rapport aux daubes de sa période "younesque" ("La Beuze", ou "Les 11 Commandements")....
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 295 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,5
    Publiée le 12 mars 2018
    " Adopte un veuf " sympathique comédie de François Desagnat . C'est l'histoire de Hubert Jacquin ( André Dussolier ) un homme âgé qui vient de perdre sa femme depuis peu . Déprimer depuis la mort de sa femme il passe le plus claire de son temps seul enfermer chez lui à déprimer devant la TV . Un jour il passe une annonce pour trouver une femme de ménage qui puisse l'aider dans ses tâches ménagères quotidiennes . Mais suite à un quiproquo ce n'est pas une femme de ménage qui se présente chez lui mais une jeune femme pétillante et plein d'énergie nommer Manuela ( Bérangère Krief ) à la recherche d'un logement . D'abord réticent Hubert fini par accepter à contrecœur de loger Manuela . Elle parvient même à le convaincre de loger deux autres personnes nommer Paul Gérard ( Arnaud Ducruet ) un homme qui vient de se séparer de sa femme et Marion ( Julia Piaton ) une jeune infirmière un peu coincée . Cette nouvelle vie en collocation va réserver bien des surprises à Hubert ... " Adopte un Veuf " est une sympathique comédie réalisé par François Desagnat sortit en 2016 . L'histoire est sympathique et plutôt originale avec un homme veuf et solitaire qui va d'avoir bien malgré lui héberger chez lui plusieurs personnes suite à un quiproquo . Vivant seul il va devoir s'habituer à la vie en collocation surtout que ses collocataires ont des caractères , des âges et des modes de vies tous différentes et sa va être explosif entre eux . Cette nouvelle vie en collocation va alors totalement bouleverser son quotidien ce qui va donner lieu à des moments assez amusants nottament dans sa première partie spoiler: ( Manuela qui s'incruste dans la vie de Hubert et qui bouleverse son quotidien en perturbant ses petites habitudes nottament quand elle va l'emmener faire la fête et qu'elle va l'obliger à prendre d'autres collocataires dans son appartement , Hubert qui va subir la collocation avec ses colocs qui squatte ses toilettes son frigo et sa salle de bains et qui se prennent la tête entre eux , le pote de Hubert qui se demande ce qui se passe dans l'appartement de Hubert avec toutes ses nouvelles personnes chez lui , les pompiers qui débarque en trombe chez Hubert suite à un quiproquo avec l'un de ses collocataires , le copain de Manuela qui cache des serpents et des araignées dans une des chambres de Hubert ... ) . Dommage que le filon comique s'épuise un peu dans la seconde partie du film moins drôle . On aurait dû exploiter un peu plus le filon comique du film . Malgré tout on passe quand même un bon moment devant les déboires de ce pauvre veuf obliger de vivre avec des collocataires . Le film est porter par une sympathique brochette d'acteurs avec à sa tête André Dussolier qui est excellent en veuf totalement déprimer qui va voir sa vie bouleverser par l'arrivée dans sa vie de plusieurs personnes qui vont s'incruster chez lui . Son personnage est attachant . On s'attache très vite à ce veuf seul et déprimer qui spoiler: va finir par retrouver le sourire en compagnie de ses jeunes collocataires sympathique qui vont finir par le sortir de sa déprime et lui faire retrouver une seconde jeunesse . Bérangère Krief est très bonne également et drôle dans le rôle de cette jeune femme pétillante et plein d'énergie qui va s'incruster dans la vie de ce veuf déprimer et totalement chambouler son quotidien . Son personnage pétillant et dynamique qui ne mâche pas ses mots apporte un vent de fraîcheur . Sans oublier Arnaud Ducruet dans le rôle d'un homme qui vient de se séparer de sa femme et Julia Piaton dans les rôle d'une infirmière un peu coincer , parfait dans leurs rôles tout les deux , qui vont devenir les deux autres collocataires de Hubert et qui vont s'incruster chez ce pauvre veuf qui n'avait rien demander à personne . Le quatudor André Dussolier / Bérangère Krief / Arnaud Ducruet / Julia Piaton fonctionne bien . À la base ils sont tous différents et ils ne s'entendent pas vraiment spoiler: mais ils vont finir par tous s'apprivoiser pour former ensemble une seconde famille qui va redonner le morale et le sourire à Hubert ce veuf déprimer et solitaire . Pour résumer " Adopte un Veuf " est une sympathique comédie française sans prétention qui nous fait passer un bon moment de détente et c'est bien la le principal .
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 1 924 critiques

    3,0
    Publiée le 29 août 2016
    Une mise en scène convenable mais sans surprise de François Desagnat. Il a aussi co-scénarisé cette sympathique comédie alliant parfaitement humour et sentiments. Le scénario, assez banal mais bien rythmé, est heureusement bien soutenu par des dialogues pertinents. Le casting est un réel succès avec l'excellente prestation de Bérengère Kief, extrêmement pétillante, et d'André Dussollier, qui se révèle comme à son habitude, très juste et bien inspiré. Cette comédie nous offre également de remarquables apparitions de Blanche Gardin dans le rôle de Rose, la boulangère. Le pitch : Monsieur Jacquin est un vieil homme ; il se laisse aller depuis qu'il a perdu sa femme. Sa vie va sérieusement s'animer avec l'arrivée de Manuela une étudiante exubérante qui va devenir sa colocataire.
    PLR
    PLR

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 883 critiques

    2,0
    Publiée le 22 avril 2016
    Un veuf esseulé et tristounet. Une extravertie fauchée et délurée. Une introvertie coincée. Un homme gentil, jeté de son couple sans comprendre pourquoi. Les ressorts de la confrontation des quatre personnages amenés à cohabiter annonçaient une très bonne comédie sociale ou de mœurs. La bande annonce était déjà un concentré de la promesse faite. Les entrées, développements, retournements et dénouement dans le scénario pouvaient être multiples. Mais hélas, très rapidement la comédie perd de son rythme, cherche sa voie, s'égare ici ou là. Au final, d'une idée géniale il en sort un film somme toute sans grand intérêt. Grosse déception.
    Romain P.
    Romain P.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 18 critiques

    3,0
    Publiée le 20 avril 2016
    Je sors du film et je suis partagé. Je vais le comparer à une descente de montagne en rappel Tout d'abord bravo aux acteurs qui sont tous très bons que ce soient André Dussollier, Julia Piaton,Arnaud Ducret et surtout Bérengère Krief que je ne connaissais pas et que j'ai trouvé à la fois drôle, dynamique, sympathique et très pétillante. Par contre pour le reste,je suis déçu. Cette pseudo comédie- car j'ai eu quelques sourires mais à aucun moment des rires- Parti sur de très bonnes bases pendant les 20 premières minutes avec des scènes sympas et prometteuses,j'ai vite décroché et trouvé le temps très long, à en regarder ma montre toutes les 5 minutes. L'heure restante est jalonnée de scènes tirées par les cheveux et qui manquent de rythme. Toutes les 10 min, on baissé d'un cran pour en revenir à ma metaphore de la montagne Pour terminer, le scénario est basique voire calamiteux par moments. Je pensais et espérais que ça allait repartir mais à aucun moment mes souhaits ont été exaucés.Dommage vraiment. Jai trouvé que les clichés sur les colocataires ainsi que sur le conflit inter-générationnel sonnaient faux. Copie à revoir car peu mieux faire
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 750 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    3,0
    Publiée le 16 mai 2016
    Ayant reçu le Prix Spécial du Jury au Festival de l'Alpe d'Huez 2016, Adopte un veuf est une comédie française sympathique. Le réalisateur de La Beuze trouve un style élégant, sans excéder à la vulgarité et à la niaiserie dans le genre avec un sujet dans l'air du temps - la colocation - qui est plutôt bien pensé. Hubert (A. Dussollier), un obstétricien à la retraite vient de perdre sa femme. Un beau jour, suite à un quiproquo, sa vie va être bouleversée. Manuela (B. Krief) , une jeune à la recherche d’un logement s’invite chez lui ! D’abord réticent, Hubert va s’habituer à la présence de cette Manuela, qui parvient même à le convaincre de loger deux autres personnes à savoir le gaffeur et naif, Paul-Gérard (A. Ducret) et une mignonne infirmière mais un peu coincée Marion (J. Piaton). On peut dire que la vie en colocation réserve de nombreuses surprises ! Le film fait bizarrement penser à L'étudiante et Monsieur Henri (dans lequel le coup de cœur était au rendez-vous). La plupart des dialogues sont drôles, et parfois émouvants. Un casting qui plaît beaucoup ! Tous les acteurs s'en donnent à cœur joie et sont vraiment complices ! Ils apportent une humeur communicative et frais parce que même si les meilleurs moments son dans la bande annonce, Adopte un veuf reste séduisant. André Dussollier est très convaincant en veuf blasé mais qui va vite retrouver le gout de la vie grâce à ses colocataires que sont Bérengère Krief (elle dynamise le récit), Arnaud Ducret (très amusant) et Julia Piaton (discrète mais qui ne manque pas de charme...). Nicolas Marié est excellent dans ses apparitions !! De même, le caméo de spoiler: Vincent Desagnat est efficace et inattendu. Néanmoins, quelques passages un peu longuet gâche le long-métrage... Pourtant, cela est plaisant à suivre les péripéties de ces personnages. Pour tout vous dire, Adopte un veuf est une comédie légère, bienveillante et qui fait du bien au moral ! Pas aussi fort que L'étudiante et Monsieur Henri mais un bon divertissement pour se détendre.
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 756 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juin 2016
    Ah que ça fait du bien, non vraiment : les films (et je devrais surtout préciser les « comédies ») français rafraîchissants et sympathiquement drôles se font assez rares, alors lorsqu'il y en a un qui sort, il faut lui rendre honneur ! "Adopte un Veuf" est ce genre de film qui part d'un concept assez simple (un homme terriblement seul depuis le décès don épouse décide de prendre une femme de chambre pour remettre de l'ordre chez lui et va se retrouver suite à quiproquo avec une jeune femme avec laquelle il va partager son appart) pour se transformer en sympathique feel good movie. En effet, ce que propose le film en toute humilité c'est une jolie leçon de vie qui n'est jamais hypocritement moraliste : on comprend pourquoi ce pauvre homme est si désemparé et c'est pourquoi on assiste au « bouleversement » de sa vie avec un certain plaisir ainsi que du fait de le voir reprendre petit à petit goût à la vie. De toute façon, qui pourrait résister à la tornade Manuella : pétillante, vive, joyeuse, déconneuse...la jeune fille rappelle à notre veuf que la maxime « Carpe Diem » est la seule importante à retenir dans la vie. Et l'arrivée de deux nouveaux « éléments » que tout oppose finira par achever la construction de cette nouvelle « famille recomposée ». On rit beaucoup dans "Adopte un Veuf" mais on rit « bien » : l'humour est fin et stylé, sans running gag lourdingue ou cumul de blagues foireuses portées sur le Q (c'est tellement rare pour une comédie française !!), distillé lors de dialogues bien travaillés et réellement pertinent. C'est même avec subtilité que le récit parvient à intégrer des phénomènes de sociétés actuels et à en faire rire sans pour autant tomber dans la caricature sociale : la perte d'un être cher, la crise du logement, le conflit des générations, la dépression, la solidarité (qu'elle soit subie ou souhaitée), les joies de la colocation, le divorce, le découragement professionnel...non, j'avoue sans honte que je ne m'attendais absolument pas à une telle surprise de la part de François Desagnat qui était jusqu'alors un habitué des comédies potaches et trashouilles ("La Beuze" et "Les 11 Commandements"...ah bah oui : pour une fois aussi, y'a pas Michael Youn !! ^^) Mais une bonne comédie est avant tout réussie grâce à ses personnages et, par conséquent, grâce à ses acteurs : Bérengère Krief est plus pétillante et fraîche que jamais qui ravage tout sur son passage, Arnaud Ducruet confirme qu'il est un acteur au potentiel comique très élevé en rendant attachant son personnage d'avocat en plein divorce et hyper-stressé (un rôle pourtant pas facile à appréhender), Julia Piatron est nickel en petite infirmière discrète et sensible, même la boulangère au franc parler (pourtant un second rôle qui n'est présent à l'écran que quelques minutes) est marquante ! Mais alors que dire de Monsieur André Dussollier : malgré ses 70 ans, le comédien est totalement à l'aise dans son personnage perdu et angoissé qui va renaître de ses cendres grâce à de parfaits inconnus qu'il va finalement prendre sous son aile comme ses propres enfants. Cet homme est incroyable : il est capable de tout jouer et, qu'il s'agisse d'un rôle grave et sombre ou un autre plus léger, il déborde toujours de charisme. Avec François Desagnat aux commandes on aurait pu craindre le pire, une énième comédie à la française aux vannes trasho-beaufs sans grand intérêt, mais il a prit le parti d'un humour plus délicat et subtil : "Adopte un Veuf" est une agréable surprise, un divertissement aux dialogues drôles et percutants et avec des protagonistes attachants, où la gentillesse est tout sauf niaise. Les scènes se succèdent facilement et on ne s’ennuie pas une seconde : c'est épuré, simple et efficace. Une comédie généreuse remplie de bonne humeur : un produit 100% frais et naturel, il serait vraiment dommage de passer à côté !!
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 620 abonnés Lire ses 1 087 critiques

    3,0
    Publiée le 23 avril 2016
    François Desagnat plus connu pour ses idioties sans nom (« La Beuze », « Les 11 commandements », …) qui ont su se frayer un chemin en salles de cinéma et qui ont surtout (et malheureusement) trouvé le succès, se retrouve à la barre d’une comédie générationnelle des plus classique, que ce soit sur le fond ou sur la forme. Et c’est tant mieux, car on préfère voir ce genre de production qui s’apparente à du cinéma plutôt que de vulgaires gags mis bout à bout pour en faire un simili film. On ne criera cependant pas au chef-d’œuvre tant tout cela relève plus du théâtre filmé (avec soin) et qu’il n’y a rien de transcendant dans l’histoire de ce veuf qui va s’ouvrir à la colocation avec trois jeunes gens. Mais au moins c’est agréable à regarder, ça ne relève pas de la bêtise, ça ne prend pas les spectateurs pour des idiots et surtout ça ne les abêtit pas plus que de raison. Les programmes télévisés sont déjà là pour ça ! On passe une heure et demie en compagnie d’un André Dussollier décidément à l’aise partout et qu’on ne se lassera décidément jamais de voir. Il excelle ici dans ce rôle de veuf colocataire dépassé par les évènements qui finit par s’attacher à ses nouveaux compagnons. Le trait n’est jamais forcé et on sourit souvent de bon cœur aux pérégrinations de ces personnages bien croqués et loin de toute caricature. Ils ne sont certes pas aussi creusés qu’on pourrait le souhaiter et certaines de leurs actions répondent simplement à la vignette psychologique qui leur a été attribuée, mais on a déjà vu bien pire. Certes, on ne peut pas dire que l’on rit beaucoup mais « Adopte un veuf » fait passer un bon moment et se coule dans l’air du temps. Entre la solitude des personnes âgées une fois seules et le problème du logement chez les jeunes, notamment dans la capitale, le long-métrage pointe deux problèmes significatifs de notre société en les fondant dans une chronique de la bonne humeur qui réjouit le temps de la projection. Loin d’être inoubliable, c’est un feel-good movie simple et sympathique, rien de plus.
    kubernan
    kubernan

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mai 2016
    Un bon moment passé devant ce film. On lui reprochera un jeu d'acteurs un peu trop "surjoué". La réalisation très classique. Mais le scénario est tout de même bien servi par un humour qui ne vire pas à l'exagération (piège que l'on rencontre souvent dans ce genre de film).
    dagrey1
    dagrey1

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 652 critiques

    3,0
    Publiée le 20 avril 2016
    "Adopte un veuf" est une comédie de François Desagnat de 2016. Hubert Jacquin, ostétricien en retraite, veuf depuis peu, a un peu de mal avec sa nouvelle vie. Suite à une série de quiproquos, il entre en contact avec Manuela qui devient sa colocataire. Un soir de beuverie, il donne son accord à Manuela pour accueillir d'autres colocataires dans son immense appartement parisien. Paul Gérard Langlois et Marion Leglou débarquent... Le film est une comédie humaniste assez trans-générationnel et particulièrement adaptée à notre époque. A travers un script orienté vers une succession de sketchs, le film est clairement un appel au non repli sur soi, au partage et à l'ouverture aux autres. Il montre également les difficultés de l'exercice. Les acteurs sont bons. André Dussolier, toujours professionnel, Arnaud Ducret difficile à distinguer du Gaby de parents mode d'emploi, Julia PIaton bien sympathique et Berengère Krief, tout feu tout flamme. 3/5
    Mick1048
    Mick1048

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 81 critiques

    3,0
    Publiée le 23 avril 2016
    "Adopte un veuf" est un film extrêmement décevant tant la bande annonce promettait un film très sympathique, amenant un vent de fraîcheur en mêlant habilement une intrigue de base tragique mais en fournissant des moments très drôles: toutes ces qualités sont présentes dans le film mais trop inégales. Tout d'abord, le casting est excellent: les cinq seuls acteurs réellement présents sont super, Manuela (Bérangère Krief) pour son premier rôle principal est excellente et on sent qu'elle improvise beaucoup, ce n'est pas une mauvaise chose mais du coup elle semble hésiter parfois. Paul-Gérard (Arnaud Ducret) et ses expressions du visage reflètent extrêmement bien le personnage qu'il doit incarner, timide et un peu dérangé dans sa tête, Marion (Julia Piaton) est très bonne elle aussi, très crédible dans son rôle d'infirmière et l'interprète vraiment super bien, Samuel (Nicolas Marié) joue aussi assez bien et les situations avec lui sont assez drôles. Je terminerais avec Hubert Jacquin (André Dussollier) qui m'a paru bien inexpressif à certains moments. Il est correct mais je m'attendais à bien plus. Donc côté casting, rien à redire, tous les acteurs sont très bon, et le reste du casting qui n'a pas une grande place à l'écran sont eux aussi très bon. Mais le reste... c'est là que la déception commence. À la limite, contentez-vous de la bande annonce qui vend du rêve à côté du résultat final. Honnêtement je m'attendais tellement à un truc exceptionnel (quand même pas mais j'attendais vraiment ce film avec impatience) que ma déception est à la hauteur de mon attente: très grande. Les trois quarts des moments comiques sont dans la bande annonce. Heureusement qu'il reste un excellent casting qui sauve le film du naufrage, mais j'ai eu l'impression que toutes les scènes s'enchaînaient sans aucun goût et vu que l'humour est plutôt mis de côté, le film devient assez lent. Alors oui on sourit, oui on passe plutôt un agréable moment mais on ne rit pas aux éclats, on n'explose pas de rire et la bande annonce montre beaucoup trop du film (intrigue et moments cocasses). Faîtes-vous peut-être votre propre avis, mais personnellement j'ai été très - trop - déçu. Alors ce n'est pas une mauvaise comédie mais c'est plutôt moyen. 5.5/10
    hulot02
    hulot02

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 193 critiques

    0,5
    Publiée le 21 avril 2016
    Au secours ! Plat, pantouflard, maladroit voire embarrassant, cette comédie est un supplice. Acteurs non maitrisés en cabotinage constant, dialogues et situations ineptes, rien n'est au sauver ! Le syndrome "nos chers voisins" commence a gangréner le cinéma français déjà bien mal en point. Mais ce qui est déjà pénible pendant 5 minutes entre la pause pipi et le rangement du plateau de fromage dans le frigo devient une épreuve insurmontable sur un long format enfermé dans une salle de cinéma. A franchement éviter.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1571 abonnés Lire ses 4 877 critiques

    3,0
    Publiée le 21 avril 2016
    Seulement le second long métrage signé seul pour le réalisateur François Desagnat qui s'était fait la main sur "La Beuze" (2002) et "Les 11 commandements" (2003). Sur ce film de commande on a voulu lui proposer "autre chose"... Bien lui en a pris... Tout est dans le titre, à le mode de l'actualité où comment traité de la solitude des anciens avec la difficulté de se loger pour les étudiants. On ne passe pas à côté des poncifs habituels, néanmoins le film repose sur un casting très sympa qui enlève le morceau haut la main. Une comédie sympa comme on dit, à la fois nécessaire et inoffensive, sans être moralisateur c'est déjà beaucoup.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top