Mon AlloCiné
Mulholland Drive
note moyenne
3,9
16011 notes dont 1352 critiques
57% (776 critiques)
15% (207 critiques)
5% (63 critiques)
7% (89 critiques)
10% (131 critiques)
6% (86 critiques)
Votre avis sur Mulholland Drive ?

1352 critiques spectateurs

cris11

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 973 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 13/01/2013

Mulholland drive est un film bien particulier. Je peux facilement comprendre la plupart des gens qui n'aiment pas ce film parce qu'ils estiment que c'est de la masturbation intellectuelle. Moi même, je n'aime pas vraiment le genre de film où de nombreux éléments sont sujets à interprétation (2001, l'odyssée de l'espace, Holly motors... par exemples). Mais concernant ce film, j'ai été totalement hypnotisé et envahit par cette ambiance, ces scènes particulièrement esthétique grâce à une superbe photographie, les différentes musiques du film et tout le mystère planant tout au long du film. Les actrices sont également parfaites dans leurs rôles. Après le premier visionnage, j'ai compris le gros de l'histoire mais de nombreux détails m’échappaient et des questions restaient sans réponse. Il existe un documentaire fait par un professionnel du cinéma qui tente d'expliquer toute l'intrigue autour de ce film, et qui s'appelle "retour à mulholand drive". Ce dernier est particulièrement bien fait et ceux qui sont frustrés de n'avoir rien compris à ce film seront peut être soulagés. Après cela, je l'ai revisionné une seconde fois et je mes suis rendu compte du nombre très importants d'indices et de clés permettant de comprendre l'histoire. Ce film fait partie de ce genre de films où à chaque visionnage, on découvre un nouvel élément qui nous avait échappé lors d'un visionnage précédent. Après, ce genre de film est aussi de ceux qui font réfléchir le spectateur qui va se faire lui-même sa propre interprétation des choses. Encore une fois, ça plait ou ça ne plait pas. Sur ce coup-là, moi ça m'a plu.

puce6386

Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 1 074 critiques

3,5Bien
Publiée le 29/08/2010

Un film de David Lynch, énigmatique, au scénario captivant, qui dévoile seulement en phase finale l'essence de son intrigue et qui prend le soin de laisser de côté de nombreux éléments d'incompréhension, permettant à chacun de faire sa propre interprétation. Une somptueuse torture pour l'esprit !

chrischambers86

Suivre son activité 1236 abonnés Lire ses 9 995 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/10/2008

"This is the girl"...Un film dèroutant, envoutant, troublant, angoissant, èmouvant et d'une grande sensualité qui porte le style de David Lynch à son apogèe! Sublimèes par une photo reluisante de Peter Deming, ce casse-tête obsèdant est loin d'être aussi clair et de nombreux clins d'oeil subsistent encore aujourd'hui et pour pouvoir l'apprècier à sa juste valeur il faut bien evidemment chercher à en dècrypter les mystères! ! Et nous rèvèle deux fabuleuses actrices jusque là inconnue: Naomi Watts et Laura Harring! On retiendra quelques sèquences èblouissantes comme le plan sèquence dans lequel la blonde Betty passe une audition ou bien celles des deux hèroïnes, tremblantes, dans les fauteuils d'une salle de spectacle perdue au milieu de nulle part! La musique entêtante et voluptueuse que l'on doit à Angelo Badalamenti est magnifique et nous plonge d'emblèe sur cette route tortueuse et mystèrieuse qu'est "Mulholland Drive". Une chose est sûre, chez Lynch, le chemin le plus court est toujours le plus faux! il le prouve avec un dernier tiers de film complètement fou où les récits s'emboîtent les uns dans les autres, les rôles s'inversent, tout finissant par s'entrecroiser! On ne sait alors plus du tout si on est dans la rèalitè, dans un rêve ou dans une fiction cinèmatographique! Fascinant et très grand! "Silencio"...

MattBD

Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 467 critiques

4,5Excellent
Publiée le 11/08/2010

Mulholland Drive c'est 2h30 d'ébullition pour résoudre une énigme poussée. Dans cet univers à la Twin Peaks, mystérieux, intemporel et angoissant (pas loin de certains de mes cauchemars), Lynch nous propose un puzzle de haut niveau, avec une histoire profondément étudiée qui tourne autour des deux amantes Diane et Camilla. Il vous faudra peut-être googueuliser pour avancer dans la réflexion car ce film a été conçu pour que le spectateur n'en reste pas au générique de fin et puisse se faire sa propre idée par la suite. Une belle invitation de la part d'un réalisateur qui a de l'estime pour son public.

Docteur Jivago

Suivre son activité 284 abonnés Lire ses 1 828 critiques

4,5Excellent
Publiée le 20/03/2014

Errant sur la route de Mulholland Drive après un accident de voiture qui la rend amnésique, une femme (que l'on appellera Rita par la suite) se réfugie dans la première maison qu'elle trouve, bientôt habité par Betty une apprentie comédienne. Cette dernière, intrigué va apprendre à la connaitre, se rapprocher d'elle et va l'aider à retrouver son passé avec comme point de départs, des liasses de billets et une clé bleue se trouvant dans le sac de Rita. Selon David Lynch, "Il s'agit du rêve de Hollywood, d'une relation entre deux filles différentes et d'un polar, avec des virages intéressants." En effet, on peut y voir énormément d'interprétations et choses, tant "Mulholland Drive" parait riche. Que ce soit au niveau de cette captivante enquête pour retrouver le passé de Rita, la relation entre les deux protagonistes ou encore sa critique d'Hollywood et pendant 2h20, chaque scènes est propice à différente interprétations, on se demande si on est dans un rêve, la réalité et notamment dans la seconde partie du film. L'essentiel, la vrai réussite de "Mulholland Drive" c'est la brillante et géniale mise en scène de Lynch, l'atmosphère et les émotions que l'on ressent. Lynch rend son film fascinant, envoutant, effrayant, viscéral, magnifique, rêveur, intime, cauchemardesque, sensuel ou encore intense, on passe par tous les sentiments et "Mulholland Drive" est prenant captivant de bout en bout. Le savoir faire de Lynch se résume aussi dans sa maitrise technique, ses mouvements de caméra, travelling, ses plans ou ses cadrages, tout est maitrisé par une main de maitres, il est au sommet de son art. Il multiplie les références, au cinéma notamment Grace Kelly, Rita Hayworth (dont l’héroïne prendra le prénom après avoir vu l'affiche de "Gilda"), il a le sens du détail et ca se remarque à chaque scènes et images. L'atmosphère est sublimé une bande originale envoutante collant parfaitement au récit. Naomi Watts et Laura Harring sont extraordinaire. Bien plus qu'un film, c'est une véritable expérience cinématographique que nous propose David Lynch, qui ne laisse pas indifférent tant on passe par multiples sentiments. Un seul mot nous revient finalement, "Silencio"...

JimBo Lebowski

Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 819 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/03/2014

Certainement le meilleur film de David Lynch avec "Eraserhead", son long métrage le plus complet dans le traitement des thèmes abordés, le rêve, le dédoublement, la mise en abîmes et l'adultère. L'histoire, une femme (Laura Harring) est victime d'un accident sur une route perdue dans les hauteurs d'Hollywood, elle trouve refuge dans un appartement. Betty (Naomi Watts), elle, débarque émerveillée dans la cité des anges pour y passer une audition dans l'espoir de percer au cinéma. Le fameux appartement s'avère être celui de Betty, les deux femmes se lient d'amitié; en attendant de remonter la piste de l'accident, amnésique, cette inconnue prend temporairement le prénom de Rita. Dans le même temps, Adam (Justin Theroux) réalisateur en vogue, se retrouve contraint au chantage à recruter une actrice mystérieuse du nom de Camilla Rhodes. Diane fait forte impression à son audition et est invitée au casting du film de Adam, mais elle finie par prendre la fuite pour retrouver Rita. Les deux femmes deviennent amantes, mais au milieu de la nuit Rita se réveille avec une pulsion étrange, la découverte d'une mystérieuse boîte bleue dans son sac à main va alors bouleverser toute logique. Le film se divise clairement en deux parties, celle du rêve idéalisé du personnage de Naomi Watts et celle du réveil, amorcé par l'ouverture de la boîte bleue. La première partie laisse par intermittence place au mystère, comme cette scène extrêmement immersive du coffee-shop et de la première allusion au rêve éveillé et à la paranoïa. La vieille femme en noir venant frapper à la porte de l'appartement est annonciatrice de danger (comme l'homme mystérieux dans "Lost Highway" ou la voisine étrange dans "Inland Empire"), cela nous tient en haleine, ce qui rend le mystère encore plus captivant. Forcément la mise en scène est absolument fabuleuse et surréaliste (à l'image de la scène du café) et on a la parfaite illustration de la mise en abîmes lors de l'audition de Betty, des acteurs jouant des acteurs. A noter le petit clin d'œil 50's lors du cast de Adam, toujours ce côté rétro qui fait le charme de l'univers si particulier de Lynch. Le passage du théâtre Silencio est le point culminant de "Mulholland Drive", où tout n'est qu'illusion, la découverte de la boîte bleue dans la foulée va précipiter le retour à la réalité. On prend conscience du dédoublement entre les deux femmes, accentué par la perruque blonde de Rita, une fois la boîte ouverte la deuxième partie commence ... Les rôles s'en retrouvent inversés Betty/Diane n'est autre qu'une actrice ratée dans l'ombre de son ex-amante Rita/Camilla, tout les morceaux se recollent plus ou moins de manière cohérente, Lynch laissant un peu de place à l'interprétation du spectateur. Le thème de l'adultère devient omniprésent laissant le personnage de Watts dans la détresse la plus profonde, elle finira par se suicider sous la pression des démons de ses rêves de gloire, renvoyant à la découverte macabre du cadavre dans un appartement dans la première partie du film. Cette histoire est un tableau cruel et souvent idéalisé du destin hollywoodien, fait de fantasme et de désillusion. Le clochard à la boîte bleu, s'apparentant comme un Deus Ex Machina vient conclure le film, un dernier "Silencio" résonne comme un ultime soupir. Fin. Que faire d'autre que de crier au génie ? ... "Mulholland Drive" est un film juste exceptionnel, un très grand chef d'œuvre du cinéma, envoûtant, passionnel et inoubliable.

Fantasy54

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 18 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 03/08/2013

J'avoue n'avoir rien compris au film lors de mon 1er visionnage et pas beaucoup plus au 2nd ! Mais énormément de choses m'intriguer dans ce film et me donnais envie de le regarder encore...encore...! Tout d'abord cette histoire et quelle histoire ! Il y a plein d'éléments des plus minuscieux à comprendre mais qui apportent énormément et qui nous dévoile petit à petit toute la réfléxion de David Lynch. Les images filmés d'une beauté à couper le souffle ! Les acteurs et surtout actrices du film. Il y a même de la peur et d'ailleurs le scénario est très sombre. Mais le mot qui met sorti de la bouche le plus de fois lors du 1er visionnage fut : "c'est extrêmement BIZARRE!".Il n'y a cas écouter la BO du film qui est somptueuse (elle me donne des frissons!) mais extrêmement BIZARRE. Bref j'ai revue le film des millions de fois et je n'ai toujours pas tout compris mais c'est ça le plus intéressant ! Un chef d'oeuvre ou la réflexion du spectateur règne comme la stupéfaction...! ;)

-Bat(e)man-

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 299 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/03/2013

Un chef d'oeuvre magistral qui jouit d'une ambiance unique, entre rêve et réalité. On est ainsi transporté dans cette ambiance sur toute la durée du film avec une facilité déconcertante grâce aussi à une mise en scène onirique et mystérieuse, à l'instar d'un scénario brumeux sur l'amnésie de cette actrice dont on perd très vite le contrôle tant ce scénario prend des tournures inattendues. Ce film, c'est aussi un duo d'actrices incroyables qui donnent à leur personnage un côté énigmatique. Mulholland Drive, c'est enfin une bande originale à la fois légère et dramatique qui renforce l'aspect étrange de cette oeuvre. Expérience visuelle intense, Mulholland Drive est un film étrange et fascinant qui arrive à nous happer dans cette univers surréaliste avec facilité sur toute la longue durée du film.

Loskof

Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 688 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/01/2015

C'était mon premier Lynch et maintenant j'ai envie de voir toute sa filmo, te surtout de revoir ce pu**** de film ! Mulholland Drive c'est une vraie expérience, un truc qui chamboule le cerveau, qui perturbe et qui obsède pendant des jours après son visionnage. C'est impossible de résumer l'histoire. En théorie on suit l'enquête des deux actrices principales (Naomi Watts d'une fragilité déconcertante!) pour que l'une d'elle retrouve son identité. Sauf qu'en fait c'est pas du tout ça ! Pendant 1h30 Lynch nous plonge dans cette supposé histoire, on y croit, bien que certains scènes hors-sujet interpelle. Puis brusquement, il casse tout, il hache son récit, nous perd. Il déconstruit méthodiquement tout ce qu'il avait construit. Et pendant un moment on y comprend rien, il faut vraiment s'accrocher. On oscille entre rêve et réalité. Et la fin arrive. On croit avoir compris un peu, on décèle le mystère, mais vu la densité et le hachis de l'histoire on peine à démêler le nœud. Du coup on cherche un peu sur internet et on réfléchi, et on comprend que la petite idée qui a germé dans notre cerveau était la bonne, mais qu'il reste encore des tonnes de mystère à résoudre! Et le mieux c'est que le film passe incroyablement vite, qu'il alterne entre rire (la désopilante scène de meurtre, horreur, érotisme, drame), sans jamais lasser, en nous captivant constamment. Dans le même genre on pense à Inception ou Sucker Punch, sauf qu'ici c'est mille fois mieux, l'expérience est décuplée. Magique !

titusdu59

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 696 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 17/08/2011

Comment décrire la déception que j'ai ressentie devant "Mulholland Drive"... Oui, je m'attendais à un film tarabiscoté, à la limite de l'incompréhensible au moment de sa découverte et là j'ai été servi, aucun doute là-dessus. Mais au-delà du mystère, je m'attendais surtout, ou plutôt espérais, être fasciné, envouté. Et absolument pas, je n'ai rien ressenti, rien vécu d'extraordinaire, si ce n'est l'affreux sentiment d'être passé à côté de ce film tant adulé. Et pourtant, quand bien même je m'y force, je ne peux supporter a posteriori ce spectacle bizarre et glauque, à prendre, hélas, dans le sens tape à l’œil du terme. De l'esbrouffe? Oui, c'est bien ça que j'ai vu, un film qui s'affranchit volontairement des codes ordinaires pour faire genre, alors qu'il n'y a pas grand chose derrière, si ce n'est de la prétention. Car oui, David Lynch, derrière son siège en cuir, à tirer les ficelles de ce grand n'importe quoi morbide, m'a semblé se complaire à hypnotiser, manipuler... Et je déteste cela, car j'ai eu l'impression qu'on me prenait de haut. On me dira peut-être que je n'ai pas compris le film, ses enjeux: je le dis de suite, j'ai réussi tant bien que mal, et seulement par curiosité, non par emballement, à reconstruire une logique narrative en imbriquant les rêves et les flash-backs les uns dans les autres... Mais encore une fois je n'ai rien perçu, derrière ce gloubi-boulga à l'apparence foutraque, de profond, de bouleversant, de philosophique, de sensationnel. Les analystes les plus brillants me tomberont dessus. Je suis peut-être moins intelligent, moins clairvoyant, mais pas moins sensible. Et si j'ai détesté "Mulholland Drive", c'est parce que cet ensemble déstructuré abusif m'a écœuré, horripilé, écrasé. Naomi Watts est peut-être sublime, et tous les acteurs sont crédibles à vrai dire, mais ça ne suffit pas à transcender un film, et un spectateur. Mais au milieu de tous ces fans, ces adorateurs, je me considère bel et bien comme une imposture, bien plus en tout cas que David Lynch. Et pourtant mon avis est tout à fait légitime.

Stormtrooper62

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 167 critiques

4,5Excellent
Publiée le 15/05/2017

Avec son ambiance pesante pleine de mystère,Mulholland Drive est sans conteste l'un des meilleurs films de tout les temps (c'est mon avis)meme si parfois,on peut rester dans l'incompréhension,Pour y remédier,il faut revoir ce film,afin d'en comprendre toutes les subtilités.A voir et à revoir.

Des images et des mots

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 76 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/12/2016

Comment ne pas être perturbé face à un tel film, si mystérieux, si complexe, si audacieux, mais pourtant si typique de son créateur, David Lynch, qui poussa l’étrangeté à un point rarement atteint. Egaré entre rêve et réalité, entre faux-semblants et retour du refoulé, le film semble explorer l’âme humaine et ses tourments. Les actrices, inoubliables Naomi Watts et Laura Harring, une blonde et une brune, achèvent de séduire le spectateur, tant elles excellent à endosser, tout en sensualité, les différentes variations de leurs personnages. Car tout est double, tout est multiple dans ce film, à commencer par les personnages, dont l’identité véritable est difficile à cerner. Ne croyez surtout pas les cuistres qui prétendent avoir tout saisi dès le premier visionnage, en général ceux-là n’ont même pas pris la peine de revoir le film pour comprendre par eux-mêmes, ils se sont au contraire rués sur les analyses en ligne. David Lynch possède un sens très singulier de la forme, avec ces nuits mystérieuses et ces scènes qui baignent dans une lumière vaporeuse. Sans oublier les musiques, qui parviennent à imprimer cette étrangeté et cette émotion qui caractérisent le film. Parfois la caméra se balade en vue subjective dans les allées, comme si on était à la place d’un fantôme. Les décors et objets sont savamment agencés, et la sensualité des couleurs ne laisse aucun doute sur l’influence de la peinture chez ce cinéaste, qui n’a pas volé son prix de la mise en scène à Cannes. Bref, un film inoubliable, qu’il convient de voir plusieurs fois. Vous pouvez lire ma critique-interprétation complète (et illustrée) ainsi que d’autres critiques et articles sur le cinéma ainsi que des extraits de films sur mon blog :

Alain D.

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 260 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 23/06/2016

Une comédie signée David Lynch. Sur une mise en scène magistrale, digne de cet éminent réalisateur, les personnages sont mis en place dans une ambiance ténébreuse. Le scénario nous délivre tout d’abord un thriller noir, aux intrigues multiples, puis tourne au drame fantastique si hallucinant qu’il parvient à vous égarer dans une histoire plus que confuse. Le duo d’actrices des premiers rôles est extraordinaire : Naomi Watts et Laura Harring réalisent une performance de premier ordre. Le pitch : Pour devenir actrice, Betty Elms arrive à Los Angeles. Elle emménage dans l’appartement de sa tante et y découvre Rita qui vient d’avoir un accident et se retrouve amnésique.

olly C.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 350 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 01/10/2013

je trouve la critique de dondom on ne peut plus significative : on ne comprend pas toute l'histoire en sortant du visionnage, mais on tombe sous le charme. david lynch s'y ait pris comme un maître pour que certains mystères subsistent, et a joliment oeuvré pour nous captiver dés les premiers instants de son film. l'intrigue est terriblement palpitante, les plans de caméras et les mouvements de celle-ci angoissants, la musique envoutante, le film en devient fascinant. tellement fascinant, que cette intrigue à plusieurs inconnues m'ont donné envie d'en savoir plus, de la déchiffrer. Au final de mes recherches, je comprends que le scénario est très simple, mais que c'est la façon dont il est magistralement narré qui le rend si tordu.

douggystyle

Suivre son activité 332 abonnés Lire ses 3 455 critiques

3,5Bien
Publiée le 07/12/2010

L’envoutement hypnotique que Mullholland Drive procure à son public est le fruit d’un travail pernicieux de la part de David Lynch qui parvient, à l’aide d’une mise en scène faite de couleurs résplensissantes et d’un montage plein de surprises, à mettre en place un univers visuel captivant. La folie de cette ville qu’est Hollywood est finalement le personnage central de ce scénario labyrinthique que l’on peut, au grès, considéré comme une immuable bizarrerie nonsensique ou un étalage de métaphores habiles, tant dans les objets que dans les personnages, de cette démence omniprésente. Le rapport fusionnel entre Naomi Watts et Laura Elena Harring est tant la source d’une intrigue floue, seul véritable fil narratif de l’ensemble du film, que d’une sensualité irrésistible qui ajoute à l'esthétique vertigineuse du long-métrage un charme inoubliable. La dernière demi-heure littéralement fantasmatique renvoie avec plaisir aux fantaisies surréalistes propres aux meilleurs films du réalisateur.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top