Mon AlloCiné
Demolition Man
note moyenne
3,2
6606 notes dont 368 critiques
26% (95 critiques)
32% (116 critiques)
23% (86 critiques)
14% (50 critiques)
4% (14 critiques)
2% (7 critiques)
Votre avis sur Demolition Man ?

368 critiques spectateurs

Attigus R. Rosh

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 1 236 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 01/11/2017

Un classique parmi les films bourrins des années 80. C'est purement jouissif et puis c'est tout. Le film n'a pas plus d'ambition que ça, et du coup, il peut difficilement décevoir. Le scénario est, il faut l'admettre bien faible, alors que l'idée de voyage dans le futur aurait pu permettre des éléments bien plus riches de réflexion (comme beaucoup d'oeuvres de science-fiction), ou ne serait-ce que des éléments un peu plus intéressant que de savoir ce qui remplacera le papier-toilette dans l'avenir. Les gags sont tout de même assez drôles. Sylvester Stallone et Wesley Snipes s'amusent dans ce film aux relents nanardesques. À noter également la présence d'autres vedettes au casting : Teri Hatcher, Denis Leary, Benjamin Bratt. Les scènes d'action ont un peu vieilli mais elles marchent toujours plutôt bien. Le film est un pur divertissement testostéroné des années 80.

Les Razmottes

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 531 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/09/2017

Un excellent film avec un scénario très original, un duel entre Stallone et Snipes des plus redoutable, un humour efficace, de l’action qui assure le spectacle, une réalisation est géniale, une BO excellente et des acteurs incroyables notamment Sylvester Stallone, Wesley Snipes et Sandra Bullock.

Jeremy69330

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 178 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 10/09/2017

La plupart des films souffrent d’un scénario un peu simple pour une histoire plus ou moins bien traitée, et bien Demolition man c’est exactement l’inverse ! C’est-à-dire un scénario de SF étonnant bon et intéressant, permettant d’utiliser le décalage temporel pour aisément critiquer, mais derrière une certaine ridiculité qui décrédibilise l’ensemble, notamment avec des acteurs pas bien captivant (à part le duo principal) et surtout des scènes d’actions quasi sans intérêt et pas crédible avec par exemple l’’utilisation des armes à feux, dont aucune n’a atteint sa cible… En fait, on n’a même pas la moindre goutte de sang dans un film qui ne néglige pourtant pas l’action. Sans compter qu’il a pris un coup de vieux et que cela ne va malheureusement pas aller en s’arrangeant. On a tout de même des éléments intéressants et une vision de l’époque de la technologie future. Mais l’ensemble manque de sérieux et de « réalisme ». Du Stallone classique.

zhurricane

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 134 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 23/08/2017

Un des films les plus connus de Sylvester Stallone, qui a le mérite d'être porté sur un côté science fiction. Le scénario est assez intelligent, il joue le rôle d'une "douce dystopie". Il montre qu'en assagissant les Humains, ont renient presque leurs essences. Le méchant est énorme, quelle super performance de Wesley Snipes, et Sandra Bullock est attendrissante. Du côté de l'action, le film fait clairement son job, les scènes de fusillades sont dynamiques. Ajouté à tout cela son lot d'humour dans les répliques et vous avez là un bon film.

Anton Ego

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 339 critiques

4,5Excellent
Publiée le 12/08/2017

C’est un excellent film avec un scénario très original, un duel entre Stallone et Snipes des plus redoutable, un humour efficace, de l’action qui assure le spectacle, une réalisation est géniale, une BO excellente et des acteurs incroyables notamment Sylvester Stallone, Wesley Snipes et Sandra Bullock.

Monsieur Théories

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/07/2017

Démolition Man ! Rien que le nom de ce film est jouissif non ? Bon, je vous rassure tout de suite, mon avis est gravement influencé puisque, depuis mes 12 ans, je l'ai visionné 27 fois... Je suis fan d'action me direz-vous ? Et bien non, pas du tout, j'aime les petits détails...Les moments symboliques, les sous-entendus et tout ce qui peut donner une autre dimension au film. Et oui, car une scène peut en dire long si l'on prend la peine d’y réfléchir (ce qu'on ne passe pas notre temps à faire lors du 1er visionnage, je vous l’accorde.). Pour exprimer mon propos, je prendrai l'exemple de la blague des coquillages... Beaucoup reste intrigué par ce mystère des coquillages alors que cette scène souligne aussi la pollution massive qu’engendre notre mode de vie dans beaucoup de pratique même intime (faire la grosse commission en l'occurrence)... Se film est bourré de subtilité de la sorte... Après certains diront que je délire mais je leur répond : oui bien sûr je suis Monsieur Théories ! Pour commencer par la forme donc : Démolition Man est un film qui réussit à réunir de l'action, de la science-fiction ainsi que de l'humour et à cette époque (1993) je peux vous assurer que c'est une vraie prouesse. Le film se situe en 1996 et de voir le tableau dépeint des États Unis 3 ans après la production du film est tout simplement n'importe quoi je l'avoue... En 3 ans, seulement, Los Angeles est devenu "Los Angeles 2013". Ce n'est pas "Judge Dredd"(1995) non plus mais presque... Donc, le méchant (Wesley Snipe alias Simon Phoenix) est vraiment méchant et ça c'est un putain de point positif ! Et oui le méchant n'est pas un gars qui, comme souvent, est un intelligent et qui vous blablate des conneries sur son passé douloureux(ou autre) et qui se sent obligé de justifier le fais qu'il est méchant. Là, c'est tout l'inverse, le mec se fend la gueule tout le long du film et est un vrai psychopathe en cavale. (il aime tuer, il parle à la 3eme personne de lui et porte des salopettes !). Avant et après sa cryogénisation il reste "carpe-diem" et complétement imbu de sa personne sans rendre de compte à personne. Il fait le mal parce que pour lui c'est bien et c'est plutôt logique vue le personnage. En cela il constitue un méchant plutôt crédible Spoiler: surtout qu'il n'est pas vraiment le "grand méchant" de l'histoire. Encore une subtilité de ce film. . Donc notre ami Phoenix tend un piège à notre pauvre Stallone qui (persuadé d'avoir passé la zone au détecteur de chaleur) sauve le méchant mes pas les otages ! Un moyen de nous montrer que les gros muscles de Stallone ne suffise pas toujours Spoiler: (d'ailleurs c'est Poenix qui met fin à Cocteau, lui en est incapable !) et que les civils en prennent plein la gueule parce que ce qui compte c'est d’arrêter les criminels ! Cette "bavure" ne peut pas restée impunie, elle prend donc la forme d’une condamnation pour notre héros qui se retrouve congelé dans la même cryo-prison que son ennemi juré ! Et là mais amis je dois vous avouer que j’étais impressionné par la suite du film : après un bon de 40 dans le futur on nous présente un futur clean où tout il est beau tout il est rose ! C'est une super idée de base et ça ne s’arrête pas là ! Vont venir s' intégrer à ce monde pacifique, aseptisé et, a priori, juste des petits détails qui feront directement référence à notre société (en 1993 bien sûr...Même si le réalisateur s'inspire du livre "le meilleur des mondes" de Huxley..1932) Spoiler: où, par exemple, on a pris pour habitude de mettre la publicité en chanson pour qu'elle s'intègre mieux dans la tête du téléspectateur (on peut retrouver un passage du même ordre dans "vice et versa" avec la pub pour le dentifrice). C'est un petit détail comme ça mais si on l'ajoute au fait que toutes les musiques vont devenir de vrais produits commerciaux dans le futur. En effet dans leur monde toutes les chansons de la radio au grand restaurant chic seront de l'ordre de '"la vallée du géant vert" et ça c'est plus qu'une blagues mes amis. On vous (le film et moi) le dit clairement (en rigolant en plus, puisque, tous ces détails sont toujours introduits sur le ton de l’humour) de faire gaffe à vos neurones ! On peut aussi parler du fait que toutes la diversification au niveau des entreprises n'existe quasiment plus et que toutes ont été rachetées par un seul et même groupe (par exemple tous les restaurant sont des "pizzas hut" dans le film. C'est un concept qu'on retrouve aussi dans "Idiocratie" de Mike Judge). Il y a aussi pour citer le film : tout "ce qui n'est pas bon pour vous" qui "est illégal : Alcool, Caféine, Boxe, Gros Mots, Chocolat, Essence, Jouets Idiots (celui-là c'est un de mes préféré), Épices et l'Avortement comme la Grossesse sans permis". Pour moi c'est une bonne référence à la plus pars des choses qui bousille la vie des gens à l'époque du film et même encore aujourd'hui. Je vous la refait pour être sûr : L'alcoolisme, L'Hypertension ( le café ou le stress d’être réveillé pour le boulot ou autre chose ), La violence ( très souvent présente dans le milieu du spectacle, du sport de l'art notamment au cinéma ces dernière années et justement dans ce film ! ), L'obésité, La pollution (là c'était facile l'essence quoi !), L'abrutissement, La drogue (ben oui le tabac, l’alcool, etc qui sont sensés donne une autre "saveur" à la vie, enfin en théorie...), et pour finir il parte un peu loin...Après ça et la disparition du papier cul Stallone il en peu plus mais il tient le coup ! Le fait de voir un mec de son époque (même si c'est son pire ennemi) dans ce monde de barjots ça lui redonne du baume au cœur. Il est tellement chaud qu'il décide même d'accepter l'invitation au pizza hut du grand gourou de Los Angeles. Oui, je l’appel comme ça, parce que dans ce futur trop cool y a même plus de démocratie c'est genre ce mec qui dirige tout apparemment et (c’est pas expliqué dans le film mais à en juger de la conversation qu'il tient avec les autres "dirigeant" à propos d'Edgar Friendly) qu'il a des subordonnés aux niveaux des quartiers de la ville... Enfin ce gars et pas content parce que des "Raiders" (oui je ne blague pas ces mecs sont vraiment les mêmes que j'ai retrouvé plus tard dans Fallout, à croire que les créateurs aussi étaient fans aussi de Démolition Man) viennent voler la bouffe de ces supers resto pizza hut ! Pas cool ! Heureusement Stallone les fait fuir, bien sûr, mais il retournera vite sa veste contre Cocteau (oui le gourou de Los Angeles s'appelle Cocteau, oui, comme Jean, Jean Cocteau... Alors ma théorie c'est qu'il lui ont donné ce nom pour justifier que les gens lui font confiance car, si comme Jean, il est poète, dramaturge, dessinateur et même cinéaste on comprend qu'il est plus propager ces idées par un moyen ou un autre afin d'établir sa propre société... Mais sa c'est un peu facile quand même... Le nom de Spartan pour Spartiate c'est quand même plus marrant et celle de Phoenix pour l'oiseau de feu comme le criminel qui revient 40 ans plus tard est plus significative...Enfin bref Stallone est vénère...) et là le film prend une autre dimension... Car l'intrigue ne se tourne plus seulement vers le méchant et fou Simon Phoenix mais sur cette société clean qui semble bien plus pourries qu'elle n'y parait. C'est ça qui est encore un truc super dans ce film, il y a vraiment un effort au niveau du scénario et aussi dans la place des personnages, ils sont tous interdépendants de l'histoire de chacun et ça c'est un ingrédient pour avoir bon film je vous le dis.Les vaillants policiers descendent donc dans les égouts, à la découverte de ceux qui vive au-dessous, ceux qui doivent voler pour manger et surtout, ceux qui font l'amour sans casque de réalité virtuel! Et oui car pour en parler succinctement le sexe n'est plus dans ce futur, il n'est devenu que simulation virtuel grâce à des images transposées par neurorécepteur sans, pour citer le film, "transfert de fluide". Encore une bonne référence à notre société en rapport avec l'extension et l'industrialisation de la pornographie et du sexe virtuel... Ensuite le film est ni plus ni moins qu'un éloge au année 90 avec hamburger, gros flingues (Hélas... D'ailleurs c'est encore l'époque où il y a plus de 40 balles dans un chargeur de pistolet automatique et où les balles voles dans tous les sens mais ne touches que rarement et surtout des méchants...) et grosse bagnole. Edgar Friendly, avec son discoure de glorification du "carpe-diem", apportera la réponse qu'attendait Stallone pour justifier la fin de ce futur "lobotocleanisé". Grace à tout cet attirail Stallone convertit la plus part des perso principaux aux années 90 en ajoutant quand même à la fin du film qu'il doit bien y avoir un juste milieu entre cette société d'en haut et celle d'en bas ( encore une belle subtilité ). Voilà je pense avoir fais le tour si on ajoute encore les petits trucs cool Spoiler: comme le regonflage automatique des pneus, le pilote automatique, la mousse expansive qui remplace les airbags ou bien encore les machines à faire des graffitis on peut dire que ce film est bourré de petits détails bien sympathique le tout couché sur une histoire qui tient la route et bien interprété ( VF toujours proscrit et ça c'est pas une théorie !) qui, en plus, sort de l'ordinaire et contient des rebondissements avec du fun, du Stallone et du Sandra Bullock. Alors n’hésiter plus, aller voir et revoir ce film qui, après 24 ans, n'a pas perdu une ride ! Merci d'avoir lu cette critique et bon visionnage ! Monsieur Théories

Castel Clark

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 815 critiques

4,0Très bien
Publiée le 05/07/2017

Critique de "Demolition Man". Face à face électrique en Wesley Snipes en mode criminel psychopathe et Sylvestre Stalone en dernier rempart dans un futur ou le crime a disparu. Le film arrive à être brutal tout en étant drôle. Des répliques et des scènes chocs coulent à flot. L'ambiance futuriste est plaisante. [4/5]

HamsterPsycho

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 513 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/03/2017

On y voit un Stallone à la fois à la hauteur de sa carrière toute en "finesse" et tout en auto-dérision. Car l'humour est très présent dans Demolition Man, sans que cela nuise à l'histoire plus sérieuse. L'autre trouvaille est l'opposition Stallone / Snipes qui fonctionne très bien. Devenu un classique.

Fabios Om

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 541 critiques

2,5Moyen
Publiée le 28/03/2017

un film d'action qui démarre bien puis s'essouffle avec presque plus d'action ce qui est un comble pour un film d'action ! Un casting excellent et 3 étoile . Quand l'action est présent c'est bien . Avec un clien d'oeil à 2 légendes du cinéma d'action . bizarre la VF de WESLEY SNIPES .

legend13

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 782 critiques

4,0Très bien
Publiée le 20/01/2017

Un film d'action sur vitaminé avec un face à face jouissifs entre 2 super acteurs. Culte et super divertissant !

babidi

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 142 critiques

4,0Très bien
Publiée le 12/01/2017

bon film des annees 90 duo de choc sur un scenario correct quelques bons idées développés reste un bon divertissement meme actuellement

darsh31

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/11/2016

Ce film est un pure bijou à tout niveau c'est plus qu'un simple film d'action..c'est une satyre de la société moderne.un monde aseptisé ou le politiquement correct règne en maître .j'ai l’impression que le thème les gens d'en haut et d'en bas reviens souvent..certaines répliques sont devenues cultes même 20 ans après : les 3 coquillages, qu'on me remette dans le frigo, maintenant j'ai du papier..probablement avec rambo I le meilleur film de SS.

tyler57

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 204 critiques

4,0Très bien
Publiée le 05/09/2016

Demolition man est ce qui représente le plus les grosses productions américaines des années 90. De l'action, des punch lines à chaque coup de feu, une bonne dualité simpliste entre le méchant et le héros, quelques gags si on à le temps et hop ! Pas de subtilité au menu en principe. Ainsi les défauts sont nombreux comme les incohérences niveau scénario. Mais le film est tellement originale par son contexte et les dizaines de petites trouvailles tout au long nous fait oublier ce genre de critiques. Le héros et son ennemi "badass" sont plongé dans un futur sans violence ni mauvaise pensée, qu'il découvre au fur et à mesure.Que ce soit le nouveau fonctionnement des wc, les nouvelles interdictions du chocolat au sexe par exemple, la musique etc... ; les gags sonnent souvent juste et les idées encore une fois sont hilarantes. Demolition man est un film d'action digne des années 90, pas subtile mais très drôle grâce à son originalité. Rare sont les blockbuster avec autant d'idées de nos jours.

dragoyo

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 211 critiques

2,5Moyen
Publiée le 04/09/2016

Le film d'action à l'ancienne, ce qui marque surtout dans ce film c'est l'humour et les clins d'œil à d'autres acteurs/films à plusieurs reprises. C'est plein de clichés mais on regarde quand même facilement, par plaisir de voir les deux acteurs de courir après et avec l'indulgence qu'on accorde à tous ces bons vieux films d'action à la sauce 80's

LySteal

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 548 critiques

2,5Moyen
Publiée le 08/05/2016

Pas du grand cinéma, mais du cinéma efficace. Mis en scène dans un futur plutôt bien réalisé, l'histoire a une trame classique du film d'action, rien d'original en outre, mis-à-part le contexte dans laquelle elle prend forme. Stallone et Snipes font le taf, Sandra Bullock apporte de la fraicheur et de la gaité. C'est du bon divertissement !

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top