Mon AlloCiné
Faux-Semblants
note moyenne
3,6
1174 notes dont 125 critiques
26% (33 critiques)
26% (32 critiques)
19% (24 critiques)
14% (18 critiques)
10% (13 critiques)
4% (5 critiques)
Votre avis sur Faux-Semblants ?

125 critiques spectateurs

RENGER

Suivre son activité 310 abonnés Lire ses 5 433 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 27/11/2007

Comme à son habitude, David Cronenberg ne nous facilite pas la tâche avec son film. A la fois complexe, dérangeant et troublant, Faux-Semblants (1988) risque d’en surprendre et d’en marquer plus d’un. Beverly et Elliot Mantle sont deux gynécologues. Ils sont jumeaux et travaillent ensemble. Un binôme qui va aller jusqu'à s’échanger leurs conquêtes féminines, en se faisant passer l’un pour l’autre, sans bien sur, en informer les concernées, qui ne sont autres que leurs patientes ! Sur une trame de départ convaincante et passionnante, Cronenberg nous immisce dans leur vie privée, passant en revue leurs relations passionnelles ou de débauche. Un épatant drame psychologique sur fond de crise identitaire et sur la relation fusionnelle et destructrice entre deux jumeaux. Interprété avec beaucoup de justesse par Jeremy Irons (que le réalisateur retrouvera dans M. Butterfly - 1994), très convainquant dans son double rôle démoniaque de deux frères jumeaux. Le tout accompagné par une remarquable B.O signée par le très grand compositeur Howard Shore (qui a d’ailleurs signé les B.O de tous les films de Cronenberg). Reste la mise en scène, trop lente face à la complexité de l’histoire !

QuelquesFilms.com

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 103 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/10/2013

Cronenberg est descendu dans des abîmes jamais atteints en matière d'expression de la gémellité. Son film est redoutablement intelligent, déstabilisant, efficace. Sur le fond, il brode un canevas complexe et douloureux autour du thème de l'identité des jumeaux, de la schizophrénie, du rapport dominant/dominé. Unicité impossible, altérité impossible. Pas d'autre issue que la folie. Comme souvent chez Cronenberg, les dérives psychologiques sont associées au thème de la mutation ou de la mutilation des corps. Mais ici, pas d'effet de style. Il suffit au réalisateur de filmer une salle d'opération avec des intervenants vêtus de rouge ou des instruments chirurgicaux bizarres pour créer un sentiment de malaise puis d'effroi. L'univers visuel est glaçant, la mise en scène précise. Seul effet spécial majeur : un dispositif permettant de réunir à l'écran Jeremy Irons et son double. L'acteur a joué dans des conditions difficiles deux rôles éprouvants. Sa performance est incroyable. Et le film, fascinant.

NeσLaiη

Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 4 728 critiques

2,5Moyen
Publiée le 03/10/2013

Jeremy Irons fois deux. Jumeaux à la vie à la mort. Deux jeunes frères jumeaux qui déjà avait un talent se portant sur la médecine pure. Avec le temps ils sont devenus deux célèbres chirurgiens. Ils ne se quittent pas, vivent ensembles, ce que l'un sait, l'autre tient à le savoir. Un jour une femme débarque pour une consultation de stérilité. Les deux jumeaux tomberont amoureux d'elle. Et leur quotidien va être complètement mis en désordre. Pour la première fois, ils vont agir différemment. La tension, l'éloignement risque de détruire ces deux êtres. La première partie est vraiment prenante. Par la suite j'ai moins été présent dans la descente interminable de leur souffrance. N'étant pas un pro-Cronenberg je reconnais tout de même que ce film est d'une complexité rare ou s'ouvre tout une multitude de chemins. Le score de Howard Shore sur le générique du début est splendide. Puis pas de doute, de bout en bout jusqu'à la chair immense Jeremy Irons pour ses deux prestations.

Gabith666

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 780 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 09/05/2013

Un film avec une atmosphère malsaine. Une histoire étrange et intéressante sur une relation entre deux jumeaux qui vont faire une crise identitaire. Jeremy Irons nous livre une superbe interprétation à jongler entres ses deux rôles. Mais le problème c'est que le film tire vraiment trop en longueurs et on fini vite par s'ennuyer.

Uncertainregard

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 172 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 24/08/2012

C'était bien vu de la part de Cronenberg de montrer les liens mystérieux qui unissent les vrais jumeaux dans ce drame psychologique, phénomène que personnellement je n'avais jamais vu auparavant au cinéma. En droite lignée de sa série explorant la métamorphose, il a judicieusement ajouter la gynécologie comme fond à son histoire afin d'y introduire les quelques éléments fantastiques qu'on aime tant chez lui. Cependant on est loin des films d'horreur et de SF auxquels il nous avait habitués et hormis l'extraordinaire double performance de Jeremy Irons qui reste la meilleure selon moi, cette oeuvre n'est pas si spectaculaire et souffre de nombreuses longueurs...

annastarnomberon

Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 241 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 03/04/2012

Faux-Semblants s'inscrit dans la lignée des films fantaisistes de Cronenberg (par opposition à ses 3 derniers films surtout). L'ambiance y est hyper malsaine, hyper ambiguë et hyper dérangeante. Le pitch (deux frères qui maintiennent l’ambiguïté et partagent tout, jusqu'à leurs conquêtes, et se retrouvent pour la première fois dans une situation où entrent en jeu jalousie et possessivité) est plutôt passionnant et original. La réalisation se met au service de l'histoire, elle est froide, glaciale, tout comme le sont les instruments créés par les frères Mantle. Les couleurs, le jeu bipolaire de Jeremy Irons (extrêmement convaincant en ce qu'il arrive à faire vivre, et ce très distinctement, deux personnages au sein d'un seul et même film), sont autant d'éléments qui rendent le film très perturbant. La scène de la danse à 3 (qui est très bien filmée d'ailleurs) représente bien l'ambiance glauquissime du film. La thématique de la séparation nécessaire mais impossible, à laquelle sont confrontés les jumeaux lorsque l'un se met à vouloir sa "chose" à lui et à lui seul (Claire), est traitée comme une ligne directrice qui traverse tout le film. Il y a toujours l'idée de la dualité et de l'union qui ne cessent de se répondre, avec une intensité qui monte toujours un peu plus en grade. Faux-semblants est un film singulier et prenant, mais son petit côté un peu "too much" (qui me rappelle La Mouche pour les quelques effets spéciaux dégueus), s'il est j'en suis sûre vanté par certains, m'a souvent rebutée.

titusdu59

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 694 critiques

3,5Bien
Publiée le 21/02/2012

Cronenberg, toujours aussi torturé et dérangeant, toujours fasciné par la chair, la mutation, la duplicité. "Faux semblants" est un pur produit de l'art de son réalisateur, dans le sens où l'on y retrouve beaucoup de ce qui caractérise ses œuvres. Il y a déjà cette espèce de fantasme organique écœurant, récurrent dans ses films, et qui est assez malaisant. Mais il y a aussi derrière une mise en scène pleine de maestro, des personnages que leur dualité rend très crédibles, et surtout une dimension émotionnelle puissante, qui se manifeste hélas beaucoup plus dans la première partie que dans la seconde (un peu plus foutraque et cérébrale), mais qui relève vraiment le tout, et qui ne fait jamais tomber le film dans la froideur ou l'austérité (ce qui était le cas de "Videodrome"). Un film efficace et déroutant.

ferdinand75

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 2 630 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 30/03/2009

Un film long et lent qui m'a laissé sur une impression difficile.;Ce personange double est peu crédible.;Il y a un climat oppressant gratuit.;Le scénario est mal ficelé, On ne voit pas vraiment où on veut en venir. Bien dirigé ,comme d'habitude avec Cronenberg avec de bons acteurs, mais le sujet complexe et mal cerné.

Anak!nG

Suivre son activité Lire ses 35 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 27/10/2007

Malgré la fait que j'aime le cinéma de Cronenberg, force est de constaté que j'ai pas du tout accrocher à celui la. Le théme est interessant mais le film est beaucoup trop lent et je n'ai hélas pas compris ou voulait en venir le réalisateur canadien. Du reste, j'ai trouvé que Jeremy Irons était plutôt bon et que la musique renforcait l'aspect inquiétant et malsain du film. Cela reste un film décevant pour moi surtout si l'on compare avec ces chefs d'oeuvres que sont La Mouche et Dead Zone.

progmushroom

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 28 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 03/07/2007

Grand amateur de David Cronenberg (Chromosome 3, Dead Zone, Vidéodrome, A History of Violence, Spider), je n'ai pas du tout accroché à ce film. Beaucoup trop "bavard", tirant en longueur et ne faisant qu'effleurer un sujet pourtant prometteur au départ. Peut-être trop typé "années 80". Seul bon point, la prestation remarquable de Jeremy Irons, comme d'habitude. Grosse déception donc.

Yannickcinéphile

Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 3 961 critiques

4,5Excellent
Publiée le 17/04/2016

Métrage important de David Cronenberg, Faux-semblants appartient à sa période la plus classique, celle de La Mouche, du Festin nu, et c’est un métrage original à défaut d’être totalement abouti. En effet, on peut considérer qu’il y a quand même quelques limites. Je pense par exemple à l’introduction, assez prétexte ici, des délires « fantastiques » des protagonistes. Bien sûr on est dans le rêve, les narcotiques, mais le fantastique est utilisé ici avec une telle parcimonie justement qu’on se demande si en glisser trente secondes au mieux c’était par juste pour mettre un peu plus de sang et de spectacle. Le final pourra aussi relativement décevoir, abrupt, trop simple, il ne met pas franchement en valeur toute la qualitative histoire précédente. En dépit de cela le film est très bon. D’abord bénéficiant de l’excellente interprétation, spécialement celle de Jeremy Irons, qui avec un double rôle crève l’écran. En fait le film se résumerait presque à lui, et il porte ses deux personnages avec un grand talent, trouvant sans doute ici ses rôles les plus aboutis, les plus complexes. Autour de lui pas des acteurs avec de grandes carrières, mais Geneviève Bujold est tout de même à la hauteur, et on notera l’apparition de la toujours très séduisante Jill Hennessy ! Le scénario est original, audacieux, imaginatif, comme souvent dans le cinéma de Cronenberg. En dépit de la fin un peu décevante comme évoqué, l’intrigue, tortueuse est accrocheuse, et traite de divers sujets avec toujours ce côté sombre et cet humour très noir qui caractérisent le réalisateur. Ce n’est pas un film spectaculaire comme La Mouche, mais c’est fin, culotté, grinçant, et encore une fois Cronenberg nous filme une descente aux Enfers avec une certaine jubilation. Formellement c’est très abouti. L’ambiance est réussie, profitant de toute évidence de l’excellente bande son du compositeur Howard Shore mais aussi de cette atmosphère très années 80, dans les décors, les costumes qui sied fort bien au propos du film. Il y a ce grain d’images caractéristique, et puis il y a de vrais bons choix dans les couleurs (les tenues de chirurgie) les éclairages, qui apporte à la fois beaucoup de classe et de mystère au film. Pour ma part Faux-semblants fait clairement partie du sommet des films de Cronenberg. S’il est dommage qu’il se soit senti obligé d’introduire une touche de fantastique plus racoleuse qu’utile (c’est un peu trop souvent le cas avec ce réalisateur), et que la fin marque plus une baisse de régime qu’un bouquet final très notable, c’est malgré tout une réussite audacieuse, originale, et rondement conduite. 4.5

gimliamideselfes

Suivre son activité 836 abonnés Lire ses 3 629 critiques

3,5Bien
Publiée le 21/04/2014

Ce qui est cool avec Cronenberg c'est que lorsqu'on lit les synopsis, juste comme ça, pour savoir ce qu'on va voir ça donne maxi envie et on ose à peine imaginer ce qu'un mec comme Cronenberg pourrait bien en faire. Alors je ne suis pas forcément un fan absolu, mais j'aime beaucoup son travail que je trouve très intéressant (principalement dans Videodrome ou la mouche), cependant il m'arrive de ne pas forcément enter totalement dans son délire comme pour Crash par exemple. Néanmoins ses films ont parfois la fâcheuse tendance à être un peu trop long, c'est le défaut je pense de faux-semblants. On a ce concept génial (tiré d'un bouquin, mais vu la tronche du film Cronenberg a dû mettre plein de lui dedans) où deux frères jumeaux sont gynécos dans le même cabinet et s'échangent les patientes (dans tous les sens du terme), rien que ça c'est génialement glauque comme idée. La femelle ouvre ses jambes sans se rendre compte que le docteur a changé. Mais ce qui est génial c'est la façon avec laquelle c'est fait, Irons est juste extrêmement bien dirigé pour qu'on arrive à différencier les deux frères après un petit quart d'heure de film, mais mieux encore le film fait tout pour maintenir le doute, pour ne pas désacraliser ce lien, cette ressemblance. D'ailleurs je trouve ça génial de réussir à faire croire dans ces deux personnages avec un seul acteur, rien que ça... Et le choix de ne pas prendre de vrais jumeaux qui auraient été bien plus différents en quelque sorte. Disons qu'on entre tout de suite dans une ambiance vraiment malsaine. Mais ce que j'ai préféré dans le film c'est une scène de cauchemar absolument géniale et complètement perturbante. J'adore ce rapport au corps que peut avoir Cronenberg cette façon dégueulasse et totalement viscérale d'en parler, de le montrer, de jouer avec nos phobies, nos craintes, nos angoisses de déformations de notre corps. Et je dois avouer que les instruments de gynécologies sont juste sublimes avec ce design biomécanique. D'ailleurs c'est peut-être mon regret, c'est que j'aurai aimé qu'on s'intéresse plus à ces femmes mutantes du vagin (ça aussi c'est un putain de concept). En fait tout le film est un objet bizarre, dérangeant, glauque à souhait et franchement excellent. Cependant j'ai trouvé qu'il y avait des passages où vu qu'il n'y a pas forcément d'intrigue ça se répétait un peu et tournait en rond et j'en aurai voulu plus. J'ai vraiment aimé ce film, mais moins que ce que j'aurai voulu l'aimer (paradoxal) parce qu'il y a tout ce que j'aime. Bon la prochaine étape ça sera Festin Nu. De toute façon je cherche à retrouver la claque que m'avait foutue Videodrome.

Estonius

Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 2 895 critiques

4,5Excellent
Publiée le 21/10/2013

Le film souffre de quelques longueurs, mais sinon c'est à la fois très très fort et impeccablement réalisé. Le thème des jumeaux est abordé de façon à la fois intelligente et très perverse avec une performance exceptionnelle de Jeremy Irons (Geneviève Bujold est assez fabuleuse aussi). Bien sûr, Cronenberg reste fidèle à ses obsessions sur les transformations de la chair et s'en donne à cœur joie dans quelques scènes chocs dont une qui sera difficile à ôter de la mémoire.

Bob111

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 27 critiques

4,0Très bien
Publiée le 13/09/2013

Film toujours aussi troublant, l'atmosphère est si agréablement malsaine et l'histoire devient viscérale dans l'horreur même du narcissisme (les narcissiques doivent faire blocage à ce film miroir forcément), ce qui rend l'ensemble du film un brin sadique et divertissant de masochisme. A réserver aux fans de cinéma indépendant.

Dorian P.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 9 critiques

3,5Bien
Publiée le 06/05/2013

Avec Faux-Semblants, Cronemberg nous livre un film marquant un tournant majeur de son oeuvre, en effet celui ci permet de faire la transition entre ces précédents films dit d'horreur, et les drames psychologiques qui vont suivre. Mais la patte artistique si marquée de ce réalisateur ne nous dépayse pas. En effet l'atmosphère est glauque, malsaine, parfois écœuranet à travers des scènes dérangeantes, de part l'incompréhension dont on leur fait face, des plans serrés donnant une impression d'étouffement. Tout ceci est une récurrente dans le cinéma de Cronenberg. Ce film n'en déplait pas à la règle, il crée chez le spectateur une angoisse telle que lorsque le film se finit, on éprouve un soulagement, de courte durée bien entendu! Car ce film soulève beaucoup d'interrogations, et se révèle être un labyrinthe mentale très intense, emprisonnant celui qui le regarde à ne jamais détourner son attention afin de comprendre les multiples facettes du film. Car le thème abordé dans Faux-Semblants n'est autre que la dualité de l'homme à travers ces jumeaux que tout assemble, totalement synchrones qui vont être "séparés" à cause d'une femme, s'en suivra une descente aux enfers, et l'on suivra leurs souffrances physiques et mentales. Au delà d'une réflexion sur la gémellité, le film nous plonge dans l'idée que "Je est un autre". Cette part d'étranger que chacun à en soi, de l'emprise de cet autre sur soi même. Cependant on regrettera les scènes de "paranoïa" d'un jumeau, face à donc cet "étranger" qui est en lui qui ressurgit grâce à cette femme. Ces scènes tombent dans le cliché (position fœtale, regard stressé à travers le store, panique dès qu'on le touche..). Certes, un film à l'atmosphère si particuliere, qui nous laisse face une incompréhension qui peut mener au décrochement, mais superbement rattrapée par l'interprétation magistrale des jumeaux par un même Jeremy Irons. Peu facile d'accès, mais avec le mérite de nous inciter à se poser les bonnes questions, de manière parfois un peu confuse et véritablement (trop?) abstraite. 3.5/5

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top