Ran
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 959 notes dont 89 critiques  | 
  • 36 critiques     40%
  • 26 critiques     29%
  • 13 critiques     15%
  • 5 critiques     6%
  • 4 critiques     4%
  • 5 critiques     6%

89 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
ghyom

27 abonnés | Lire ses 150 critiques |

   3.5 - Bien

Ran de Kurosawa reprend la trame du Roi Lear de Shakespeare. C’est une adaptation très libre mais qui garde intact l’articulation de l’histoire et les thèmes de la corruption par le pouvoir, de la vengeance, de la folie. Ici c’est donc un seigneur japonais : Hidetora qui divise le pouvoir entre ses 3 fils. Son benjamin prédisant les malheurs d’une telle division se verra répudié pour son honnêteté et la remise en cause des choix de son père. L’aîné, devenu chef du clan, ne tarde pas à vouloir affermir son statut. Ce père, toujours en vie, est une gêne. Bien aidé par une épouse manipulatrice, il finira par bannir son père. Cherchant refuge chez son 2è fils, le seigneur Hidetora se verra à nouveau rejeté et errera en compagnie de son fou et d’un guerrier resté fidèle. Esthétiquement Ran est tout simplement magnifique. Les vastes paysages s’animent des couleurs des différents clans. Les scènes de batailles sont extrêmement prenantes et j’ai particulièrement apprécié celle du château sur fond musical sans aucun son diégétique et ces plans d’un Hidetora catatonique alors que des flèches enflammées traversent l’écran. Néanmoins, sur le fond, Ran manque un peu de sentiment. Le sur-jeu des acteurs, fortement influencé par la tradition théâtrale japonaise, en est peut-être la cause. Je n’ai pas eu ce problème dans Rashomon mais c’est une fable philosophique, l’attachement au personnage n’est pas essentiel, ni dans Les 7 Samouraïs grâce à l’humour de Toshiro Mifune ou encore dans Dersou Ouzala car le jeu est plus « classique », mais ici ce sur-jeu m’a parfois dérangé. Ran reste malgré tout un bon film esthétiquement bluffant.

Cosmicm

25 abonnés | Lire ses 798 critiques |

   3.5 - Bien

J'ai du mal à mettre la note maximale de par son statue culte. L'histoire est bien, le film bien réalisé (normal pour du Kurosawa !), et il y a quelques passages humoristiques. Mais je n'arrive pas à accrocher totalement. Surtout réservé aux amateurs de films épiques à l'ancienne.


fandecaoch

174 abonnés | Lire ses 1588 critiques |

   3.5 - Bien

Ran : Directement inspirée d’une œuvre de Shakespeare (Roi Lear) est cela ce sent même si ils ont fait ça a la sauce japonaise. Mais on y voit les différents thèmes chers à Shakespeare : l’amour, la trahison, la guerre entre des familles et surtout la fin qui est très tragique comme d’habitude chez Shakespeare. Donc, cela donne une fresque assez bien foutu avec une drôle dose d’humour grâce a certains situations et personnages, surtout le vieux père. Car, c’est un veille homme qui va bientôt mourir et qui doit donner son empire a l’un de ses trois fils : qu’il est le plus méritant. Donc, on va avoir le droit à une dispute de pouvoir. Mais malgré ce bon scénario, le film est assez mal rythmé avec pas mal de longueur. Normalement, le film de plus de 2H30 devrait être irréprochable et prenant mais pas la, dommage que on s’ennuie un peu. Sinon, la réalisation est assez majestueuse. C'est-à-dire, les décors naturelles et l’ambiance japonaise est vraiment unique. Donc voila, un Akira Kurosawa long mais cela vaut le coup d’œil.

vinetodelveccio

13 abonnés | Lire ses 630 critiques |

   4 - Très bien

Un film magistral à la beauté fascinante. Le grand maître Kurosawa délivre encore une fois un film de samouraï absolument renversant. Épique, dense et romanesque, le récit est d'une grande profondeur et les personnages, d'une grande complexité sont fascinant à suivre. L'histoire est belle et dramatique, mais le cinéaste n'en oublie pas de prendre de la hauteur sur son récit avec humour grâce notamment à un délicieux personnage de bouffon et à une ironie permanente. La réalisation est une vraie splendeur, et les immenses moyens dont dispose le réalisateur sont utilisés avec bonheur et finesse.

oldsport

1 abonné | Lire ses 12 critiques |

   2 - Pas terrible

Après Kagemusha ,AK nous refait le coup de la vaste fresque au temps du japon féodal: quasiment 3h de palabres sur une question : à qui vais je léguer mon royaume? ça débute bien pourtant : ce plan où 4 samouraïs scrutent le paysage alentour chacun dans une position différente & où l'on retrouve le thème du point de vue cher à AK (Rashomon) mais ça se complique très rapidement avec 45 min de discut histoire de planter le décor & un chef sénile qui n'en finit plus de mourir puis de ressuciter: à la fin on ne souhaite qu'une chose :mais qu'il crève bon dieu !vu le bazar qu'il a mis dans son clan. Enfin bref la projection a fait office de purge absolue:3h de théâtre avec le même dispositif: 3 personnages & un plan fixe...Je m'attendais à un film épique surtout en voyant les différentes images sur google ,or ce n'est pas du tout un "braveheart nippon" mais plutôt un théâtre intime avec très très peu de scènes d'action...bon courage

matthias A.

17 abonnés | Lire ses 404 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un film sur la fracture entre un père et ses fils, sur le pouvoir et la veangance. Situé dans le Japon du XVIème siècle, cette histoire se distingue d'abord par sa grande modernité, comme souvent chez Kurosawa. Mais cette merveille du septième art ne s'arrête pas à l'évocation de thèmes aussi passionnants que traités avec une profondeur inouïe. La grandeur du film réside aussi dans sa beauté formelle, avec des images semblables à des tableaux, et un travail remarquable sur la sang qui a rarement été aussi rouge, et sur le cadrage des champs qui participe à l'effet de réel. Et si le réalisme tient une place importante, que dire alors de la dimension mystique! Celle-ci s'incarne dans la folie de Hidetora Ichimonji, et se révèle aussi inquiétante que fascinante. L'esprit de Ichimonji semble se partager entre la Terre et un au-delà indéfini, et propose alors une abstraction nouvelle dans le cinéma de Kurosawa. Une oeuvre d'une immense richesse, tant d'un point de vue formel que thématique, et par conséquent, importantissime pour le cinéma.

Arkos_Fr

16 abonnés | Lire ses 126 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

C'est un chef d'oeuvre de réalisation que nous offre Akira Kurosawa ! "Ran" raconte l'histoire d'un patriarche japonais (Hidetora Ichimonji) du XVIe siècle qui décide, du fait de son âge avancé, de partager son territoire pour ses trois fils. Le père, magnifiquement interprété par Tatsuya Nakadai, subira dès lors les affres du comportement de ses fils et vassaux, par orgueil, machination et jalousie. Les conséquences de ces actes passés rejailliront également, à la manière d'un jugement dernier. Le scénario, les scènes de combat épiques et terribles, le jeu d'acteur, les scènes théâtrales et dramatiques font de "Ran" un chef d'oeuvre du cinéma japonais: je citerais particulièrement une scène où Hidetora Ichimonji, rejeté du château qu'il a offert à son deuxième fils, lui assène un terrible "Adieu, je ne te reverrais jamais" en tournant le dos aux portes magistrales de l'enceinte du château. Les images exceptionnelles ne font que rajouter du cachet à ce film épique. Petite mention supplémentaire au jeu de couleur utilisé pour les différents protagonistes, qui est très bien réalisée. Bleu, rouge, jaune, noir... chaque personnage et chaque armée possèdent leur couleur, ce qui facilite très fortement la compréhension de l'histoire et des scènes (notamment de combat). Film à ne pas rater.

ReggaeMusic<3

2 abonnés | Lire ses 187 critiques |

   4 - Très bien

Grand film japonais magnifiquement interprété ! Tatsuya Nakadai (Hidetora Ichimonji) se démarque des autres grâce à sa prestation époustouflante, il est vraiment très talentueux, je jugerais ce rôle comme un dès meilleurs interprétés de toute l'histoire du cinéma japonais. J'aime beaucoup l'ambiance qui règne, même lors des moments de tensions, c'est très apaisant. Niveau technique, on est plutôt bien servi. Les costumes sont de vrais chefs d'oeuvres (le film a d'ailleurs été récompensé pour cela), le tournage est très professionnel, le casting est excellent... Bref, rien ne fait défaut à "Ran" signé Akira Kurosawa.

Attila de Blois

38 abonnés | Lire ses 1692 critiques |

   4 - Très bien

"Ran", c'est avant tout une photographie sublime ainsi qu' une mise en scène de pur génie, soutenu par une superbe et de gros moyens pour les batailles et costumes. Un magnifique tableau que ternit légèrement quelques longueurs (la faute à des dialogues redondants) et une histoire Shakespearienne sentant le déjà-vu. Du grand cinéma tout de même...

joevebulle

1 abonné | Lire ses 217 critiques |

   3.5 - Bien

Adaptation japonaise du roi Lear de Shakespeare. Une grande et belle fresque avec des compositions d'images magnifiques et des personnages haut en couleur. Malheureusement quelques défauts de rythme et quelques longueurs rendent le film un peu lourd. A ne pas rater si possible.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Ran Bande-annonce VO
4 581 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #16 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné