Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Bateau
    note moyenne
    4,0
    1760 notes dont 171 critiques
    répartition des 171 critiques par note
    78 critiques
    66 critiques
    10 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Le Bateau ?

    171 critiques spectateurs

    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 245 abonnés Lire ses 1 063 critiques

    5,0
    Publiée le 6 août 2014
    Un film puissant, certainement un des meilleurs huis clos qu'il m'a été donné de voir, premier film notable de Wolfgang Petersen vu dans sa version Director's Cut de 3h30, il ne dispose pourtant d'aucunes longueurs, la durée du film peut en rebuter certains mais croyez moi n'en tenez pas rigueur, ce sont 210 minutes de véritable plaisir. Petersen choisi un thème peu exploité au cinéma, en prenant comme protagonistes des sous-mariniers allemands en pleine seconde guerre mondiale, et malgré l'idéologie divergente on se prend d'affection pour eux, on les voit vivre, manger, dormir, discuter dans une froideur d'image pétrifiante. On est littéralement immergé dans ce tas de ferraille attaqué de toute part par la flotte anglaise, la tension est constante, les regards remplis de terreur, les couloirs sont étroits et crasseux, on se sent vraiment écrasé par le décor et cette pression. Les silences sont perturbants, on entends cette taule craquer, les boulons sauter comme des bouchons de champagne, les bips du sous-marin, l'ambiance est ultra oppressante ... La psychologie des personnages est vraiment travaillée au rasoir, leur sensibilité et leur peur sont admirablement retranscrites, Petersen fait de sa mise en scène une orfèvrerie, et il peut compter sur le talent de ses acteurs, notamment l'excellent et charismatique Jürgen Prochnow en capitaine tentant de mener sa barque malgré l'angoisse et la torpeur débordante de son équipage. Cette scène de la plongée du sous-marin est inoubliable, l'aiguille du tableau de bord qui chute inexorablement, la sueur qui coule, les suffocations, les regards perdus, la mort qui rôde ... Un grand moment d'immersion, on ne respire vraiment plus, on est avec eux dans le bateau ... Puis vient ce final au combien ironique qui démontre un fatalisme déconcertant et bouleversant, la quête de ces héros revenus de l'Enfer des profondeurs pour y redécouvrir la cruauté et la réalité de la guerre terrestre, le film se termine sur une note émouvante bien qu'étonnante pour nous de s'être autant pris d'affection pour un équipage de l'armée nazi, le film est humaniste avant tout. "Le Bateau" est un long métrage vraiment exceptionnel, une véritable expérience immersive et introspective qui malgré ses 3h30 fascine à chaque minute qui découle sans aucun sentiment de lassitude, une vraie pépite à découvrir !
    HarlemSnake
    HarlemSnake

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 78 critiques

    4,0
    Publiée le 4 septembre 2013
    Un des films de guerre les plus précis historiquement de tous les temps. Un professionnalisme de réalisation inégalé à ce jour, ce soin apporté à l'œuvre en fait le plus grand film de guerre en milieu sous-marin. Le film présente à la fois l’excitation à l’approche de la bataille, la monotonie des journées ordinaires et l’angoisse des situations périlleuses. Il montre l’équipage comme des soldats ayant la volonté de faire de leur mieux pour leurs camarades et leur drapeau malgré un environnement difficile et hostile, notamment par son exigüité,. Le film a pour ambition de présenter ce qu’est un « voyage dans l’enfer » de la guerre avec la perspective de ceux qui la vivent. Pour cela, il n’y a que le minimum de plans de l’extérieur sauf lorsque le sous-marin navigue en surface... Je conseil également le making-of qui montre les astuces de tournage et les règles strictes imposées aux acteurs le temps du tournage , remarques générales sur le film : peu manquer d' action pour un spectateur non attiré par le milieu des sous-marins et de la guerre.
    Papyruse
    Papyruse

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 28 février 2010
    Ce film n'a pas perdu de sa valeur au fil des années et nous plonge directement dans l'univers angoissant de la seconde guerre monidale et plus precisement dans la bataille de l'atlantique, coté allemand. L'atmosphere prenante et la tension des hommes d'equipage d'un sous marin allemand qui a pour but de rejoindre sa base à tout prix en passant par le detroit de Gibraltar, se savant poursuivis sans cesse par les alliés nous fait revivre ce qu'a pu être le stress de la guerre, et le tout pour une morale de fin qui laisse pantoise mais bien reelle... A voir absolument, mythique !
    odljl
    odljl

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 30 avril 2007
    Univers clos et oppressant, lutte insidieuse contre un ennemi invisible l'enfer des sous-mariniers de la seconde guerre mondiale n'est pas un vain mot. au-delà des cicatrices de l'histoire on retiendra le courage et le sacrifice de ces hommes pour une cause perdue qui n'avait que faire de leurs états d'ame. Les feux sont ici dirigés sur un équipage de sous-marin allemand, un Unterseeboot, et nous sommes les témoins de leur quotidien relaté sans fard, nous montrant une palette de personnages et de caractères aussi fournis et différents qu'ils peuvent l'être dans la réalité. Les idéalistes belliqueux et fanatiques ont existé dans les rangs de la Kriegsmarine, mais il fut aussi de ces hommes au coeur fidèle à leur patrie et leurs foyers souffarnt de s'être trouvés jetés dans une guerre qu'au fond d'eux-mêmes ils ne voulaient pas ; du moins c'est ce que j'ai ressenti en visionnant ce chef-d'oeuvre de Wolfgang Petersen, qu'on me pardonne mon impartialité, ce n'est plus la raison qui parle mais seulement l'émotion qui s'exprime... Moibilis in Mobile, mobile dans l'élément mobile. Jules Verne nous donnait avec son Nautilus une magnifique définition du sous-marin. Aujourd'hui l'arme sous-marine est de plus en plus perfectionnée et efficace ; mais ce qui n'a pas changé c'est le danger que le service à bord d'un submersible représente. Un simple incident peut rapidement s'aggraver en accident et entraîner des pertes en ves humaines ou pire la perte du bâtiment lui-même. L'histoire récente nous le rappelle sans détour. Je pense donc que ceux qui servent à bords des "bateaux" meritent un certain respect, n'en déplaise à ceux qui n'ont jamais ressenti le moindre goût saumâtre leur brûler les lèvres..
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 3 310 critiques

    5,0
    Publiée le 23 décembre 2012
    Développé à la fois comme une mini-série et un long-métrage, "Das Boot" est resté pendant longtemps l'un des films allemands les plus ambitieux jamais tournés. Et le résultat est saisissant : cette passionnante épopée, de près de 5h en version longue, retrace l'éprouvant combat des sous-mariniers pendant la seconde guerre mondiale. Mettant leur idéologie et leurs faiblesses au placard, ils s'efforcent de remplir leur devoir devant des difficultés incroyables. Le film est ainsi très humain, porté par de très bon acteurs. Jürgen Prochnow, qui incarne un commandant désabusé mais se battant jusqu'au bout, embrassera une carrière internationale avec son rôle touchant. Toutefois, Petersen n'oublie pas le spectaculaire, avec de superbes maquettes, et surtout un lot impressionnant de séquences oppressantes. Jouant sur les sons et les décors confinés, les grenadages mettent notamment les nerfs des protagonistes et du spectateur à rude épreuve. "Das Boot" est ainsi l'un des meilleurs films de guerre, et s'impose comme un référence des films de sous-marin.
    MathiasH
    MathiasH

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 682 critiques

    4,0
    Publiée le 24 août 2018
    3h30 d'un film allemand à huis-clos se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale, ça fait un peu peur, mais Das Boot est aussi un blockbuster très efficace, pendant lequel on ne s'ennuie pas (ou peu). L'action est bien présente, mais sert surtout de prétexte à une étude de la nature humaine face à des situations extrêmes. Pour ça, Petersen s'appuie sur un casting irréprochable. Les contraintes du huis-clos exigu (claustrophobes s'abstenir) sont ce qui pouvait arriver de mieux à sa mise en scène, qui du coup évite tous les poncifs esthétiques de l'époque (on les reconnait seulement brièvement au début et à la fin). Ce n'est pas un genre ni un univers qui m'intéressent ou me touchent particulièrement, mais ici l'immersion fonctionne à plein et le côté anxiogène ne peut pas laisser indifférent, surtout si on profite de la version blu-ray: une image très propre, en particulier sur les nombreux gros plans, et un travail du son qui magnifie l'ensemble. L'un des rares blockbusters 80's qui m'aient plu.
    T.Bickle
    T.Bickle

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 166 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Clostrophobes abstenez-vous !!!! j'ai eu la chance de voir le film dans sa version longue (quasiment 5 heures !), bon c'est sur qu'il faut avoir le temps, mais ça vaut vraiment le coup ! l'ambiance et le stress sont parfaitement bien rendues, peu d'effets spéciaux au final mais la musique et le jeu des acteurs sont exceptionnels. On recommence à respirer uniquement lorsque le générique de fin déroule. De plus il s'agit d'un équipage allemand, ce qui est suffisamment rare pour être précisé ! cela montre bien les difficultés des soldats embarqués à cette époque et on se focalise plus sur ces difficultés que sur le conflit qui n'a finalement que peu d'importance dans le film. C'est vraiment un huis clos de 5 heures ou l'on découvre le véritable enfer de U-Boot. Avis aux amateurs du genre car le film reste très long et ne passionera pas forcément tous les publiques.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 2552 abonnés Lire ses 10 394 critiques

    4,5
    Publiée le 4 août 2019
    De très loin le meilleur film de sous-marin jamais rèalisè où tout est vu par les yeux de l'èquipage prisonnier de cette cellule de fer qui navigue sous l'eau afin de mieux connaître son arme de destruction! C'est sans aucun doute le film le plus rèussi de Wolgang Petersen qui allie l'esbroufe du grand suspense claustrophobe le plus dètonnant et le huis-clos psychologique le plus stressant! Dècors admirables (jusqu'aux teintes rouges, bleues et vertes), rebondissements parfaits, psychologie mesurèe, musique superbe de Klaus Doldinger gravèe à tout jamais dans nos mèmoires! C'est une odyssèe où l'on ne s'ennuie pas une seconde malgrè ses 200 minutes de projection dans sa version intègrale! De plus la rèalisation de Petersen est impeccable et la distribution magistrale, Jürgen Prochnow en tête, qui montre un flegme à toute èpreuve! Plongez avec eux, vous ne le regretterez pas...
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 2 980 critiques

    3,5
    Publiée le 21 mai 2014
    "Das Boot" fait partie de ces films immersifs dans lesquels le spectateur se confond avec les les protagonistes en partageant leurs joies, leurs peurs, et surtout leurs angoisses. Ici, on suit la mission d'un sous-marin allemand durant la seconde guerre mondiale et le quotidien de son équipage. Effet claustrophobique assuré !!! De plus, la sublime musique et le formidable casting permettent d'oublier une intrigue peu consistante et quelques longueurs par-ci par-là.
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    4,0
    Publiée le 12 janvier 2009
    Avant le ridicule et affligeant « Poseidon », Wolfang Petersen avait réalisé « Le Bateau ». Et il n’y a pas a dire, ca n’a strictement rien a voir rien qu’au niveau de la réalisation. L’ambiance est prenante et oppressante. La tension est permanente comme elle peut l’être pour les sous-mariniers. La photographie est très réussie et ce n’était pas gagné étant donné que la narration se situe dans un endroit confiné. Tout est très réaliste. Les acteurs sont surprenants notamment Erwin Leder et Jurgen Prochonow. Une grande réussite.
    Sideshow_Bob
    Sideshow_Bob

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 274 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mars 2007
    "Das boot" est le meilleur film de guerre. Avis subjectif, bien sûr, mais ça ne l'empêche pas d'être en haut, très haut. Un film bien fait qui rappelle beaucoup le roman "vingt mille lieues sous les mers" mais sans les poissons. Wolfgang Petersen aurait dû rester en Allemagne. Entre "Das boot"/"Die unendliche geschichte" et "Troy"/"Poseidon", il y a une sacrée marge.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 917 abonnés Lire ses 4 877 critiques

    5,0
    Publiée le 10 août 2007
    Très largement le meilleur de Petersen... "Le bateau" est quasi documentaire, tourné avec un réalisme dingue. Mieux ne vaut pas être claustrophobe. La tension est palpable à chaque instant aussi bien dans l'action que dans le jeu des acteurs tous impressionnant. Le cinéaste ne juge ni le nazisme, ni ne prend partie. Ici pas de bons ni de méchants, juste des militaires qui font leur boulot. Tragique, psychologique et finalement un fatalisme qui fait frissonner. Superbe !
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 1 961 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mars 2013
    Un film fleuve qui retranscrit bien l'univers des sous-mariniers entre longs moments d'attente et attaques ennemies où l'on ne voit pas l'adversaire, en aveugle grâce à un excellent suspense, une brillante mise en scène caméra à l'épaule et le charisme envoûtant d'un Jürgen Prochnow habité par son rôle. Une franche réussite de la part de Wolfgang Petersen.
    Kilian Dayer
    Kilian Dayer

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 838 critiques

    5,0
    Publiée le 23 novembre 2015
    Huis clos parmi les plus emblématiques du cinéma, Le Bateau, de Wolfgang Petersen marque aussi bien une véritable épopée narrative qu’un exploit technique prodigieux. Le cinéaste allemand, dont il s’agit là d’un des premiers véritables long-métrages, réalise l’exploit de faire subir la claustrophobie à son public, l’immergeant abruptement dans les entrailles d’un U-Boot allemand, chasseur de convois alliés dans l’Atlantique Nord. Bravant les minages des destroyers, les tempêtes et l’ennui, l’équipage du sous-marin nous est présenté comme de la chair à canon, l’instrument guerrier d’une Marine militaire sous les ordres d’un tyran, un assemblage de têtes brûlées sous tutelle d’un commandant inébranlable. Les marins allemands sont ici les seuls individus que nous serons à même de côtoyer, humains avant tout, terrorisés et terrorisant, militaires serviles qui ne politisent que rarement leurs propos, s’obstinant avant tout à survivre. Oui, comme nous l’indique la statistique désopilante au tout début du métrage, sur 40'000 sous-mariniers allemands, seuls 10'000 rentreront au pays. Dans sa version grand public, Das Boot est pourvu d’une durée de 3h30. Initialement, le film approchait les 5h20. Autant vous dire que l’immersion, sur le durée, n’en est que décuplée. Sans compter sur le fait que la version distribuée est amputée de quelques séquences clefs, transitions souvent manquantes de la version courte. Les aficionados, du moins les passionnés, choisiront indiscutablement la version longe, à raison. En effet, si le final est poignant, il l’est d’avantage encore après avoir suivi la réelle épopée de l’équipage de l’U-Boot, les périples sous-marins invraisemblables d’un groupe d’homme confinés dans une boîte métallique sordide, une arme ambulante aussi destructrice que destructible. Matelots, officiers, mécaniciens, tous tiennent un rôle déterminant au sein de cette machine guerrière ahurissante, technologie militaire avancée qui subira autant les assauts humains que naturels. C’est globalement simple. Oui, dès les repères posés, l’aventure est palpitante, passionnante, ahurissante et parfaitement réaliste. L’enfer de l’enfermement prend ici tout son sens. Mais l’autre prouesse de Wolfgang Petersen, outre de nous avoir servi un mythe, c’est sans conteste sa débrouillardise, sa maîtrise, pour filmer ses hommes dans de tels espaces réduits. Au gré des coursives, dans l’antre du moteur, entre les couchettes et autres torpilles, le cinéaste semble être parvenu à faire fi de l’exiguïté du plateau, faisant évoluer ses caméras et micro dans des trous de souris, en dépit de l’eau, de la fumée et de la place qu’ont pris les acteurs. Un travail de titan couronné, à juste titre, d’un certain prestige tant les faux raccords ou bourdes techniques sont inexistantes. Tout est parfait, l’éclairage, le contraste, le réalisme des images. Das Boot est donc, à l’image de quelques films techniquement puissants, une référence en termes de filmage, d’éclairage et de positionnement des installations techniques. Bluffant. Film culte, indémodable, toujours aussi impressionnant 34 ans après sa sortie en salle, Das Boot est un film de guerre inoubliable, une sérieuse aventure éprouvante, une reconstitution prodigieuse de conditions ahurissantes. Que ceux qui n’auraient pas encore tenté l’aventure prennent garde. C’est un crime. 19/20
    Le Cinema du Cinéphile
    Le Cinema du Cinéphile

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 60 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mars 2015
    Les films de guerre, vous ne pouvez pas savoir, à quel point, j'aime ce genre de films. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il s'agit du genre de films qui en tant que cinéphile, me parlent le plus (la science fiction et le fantastique, eux en revanche le sont), mais c'est un genre auquel je m'attache, et auquel j'éprouve souvent de l'émotion. Ce que j'aime particulièrement dans ce genre, c'est qu'on peut faire d'excellents films, avec n'importe quelle guerre (la Première Guerre Mondiale, la Seconde Guerre Mondiale, la Guerre du Viêtnam, la Guerre d'Irak...) et n'importe quel mode de transport utilisé pendant (avions de chasse, sous-marin, tanks...). Si jamais on me demanderait de citer un film de guerre en milieu sous-marin, le premier qui me viendrait à l'esprit, serait sans aucun doute " Das Boot " (oui parce que je préfère largement ce titre à " Le Bateau ") de Wolfgang Petersen. Alors oui, " Das Boot " ne figure pas parmi les films de guerre les plus connus, je suis même sur, que la plupart des spectateurs lambda n'ont jamais entendu parler de ce film. Sans être un inconditionnel de Wolfgang Petersen, dans l'ensemble j'aime beaucoup les films qu'il a réalisé, que ce soit cette merveille qu'est " L'Histoire sans Fin ", l'excellent " Troie " et les sympathiques " Dans la Ligne de Mire " et " Alerte ". Je ne saurais jamais, quel est mon film de guerre préféré, j'en aime tellement, que ce serait dure de savoir lequel, en revanche, parmi les films de guerre dans le milieu pacifique, " Das Boot " en fait parti. Bordel, qu'est ce que j'adore ce film, il est tellement maîtrisé, qu'il me fait maintenant voir ce genre qu'il traite, d'un autre oeil. Le scénario peut paraître classique pour tout amateur de longs-métrages sur la guerre, en revanche, pour une personne découvrant le genre, c'est tout simplement excellent. Pour un film des années 1980, l'histoire est prodigieuse, en effet, c'était une époque où on découvrait la guerre avec des sous-marins comme moyen de transport, que de mieux de nous offrir quelque chose de nouveaux, si ça marche, ça apporte une nouvelle vision dans le cinema. Bref, vous pouvez dire ce que vous voulez sur l'histoire, elle avait de quoi ravir sur le papier, c'en est largement le cas sur grand écran. La réalisation est parfaite, pas en ce qui concerne le coté artistique, mais plutôt les batailles navales. Wolfgang Petersen n'est pas vraiment un réalisateur de mise en scène, il offre parfois de très beaux plans, mais on a pas affaire à des prises de vues hallucinante, même si c'est très bien filmé. Je ne dis pas que Wolfgang Petersen est un mauvais metteur en scène, je dis juste que c'est assez classique, mais tant que c'est bien fait, je ne vois pas ce que j'ai à lui reprocher. Ce qui pour moi, rend le travail de Petersen exceptionnel, ce sont les batailles navales et le traitement des personnages. Les batailles navales sont, comment dire, magistrales (et je pèse mes mots), bon sang de bonsoir, mais quel tension, j'ai rarement vu une tension pareille, elle a retenu mon souffle, un film qui a l'exploit de faire cela est un grand film. Et je ne vous parle même pas du traitement des personnages, c'est parfait, pendant tout le film, on devoir suivre une dizaine de personnages, lorsqu'il se termine, je n'irai pas jusqu'à dire qu'on retient leurs noms, mais on se souvient d'eux, grâce au rythme particulièrement bien géré. Parlons du rythme, il ne peut pas plaire à tout le monde, en effet, le film dure environ 3H20, ce qui fait qu'il est un peu long à démarrer, ce qui risque d'ennuyer certains spectateurs, mais lorsque ça démarre, ça démarre vraiment et ça ne s'arrête qu'à la fin. Personnellement, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, parce que les longueurs sont utiles à l'histoire et elle permet de développer la psychologie des personnages, ce qui parvient à les rendre tous attachants. En gros, lorsqu'il arrive quelque chose à l'un de ces dizaines de personnages, on a envie qu'ils réussissent, qu'ils s'en sortent et qu'ils reviennent de leur voyage en un seul morceau. La direction des acteurs est prodigieuse, ils arrivent tellement à jouer le jeu, qu'ils en deviennent plus que crédibles. Pour un film qui date de 1981, c'est dingue de voir à quel point, il n'a pas pris une ride, tout ce qui nous est montré à l'écran, fonctionne dans un film de guerre récent. En même temps, Wolfgang Petersen ne mise pas toujours sur les effets spéciaux, ce qui rend son film particulièrement réaliste. La bande originale est une véritable surprise, certes ça se répète, mais c'est absolument épique et ça accompagne extrêmement bien le film (j'irai même plus loin, en vous disant, que sans les musiques, le film aurait légèrement perdu son charme), sérieusement dès que le film s'est terminé, j'avais la musique en tête, et je m'en souviens toujours. En conclusion, " Das Boot " est un chef d'oeuvre, doté d'une tension exceptionnelle, nous faisant découvrir la guerre en milieu sous-marin. Peut être pas un film culte, mais un grand film pour autant et le meilleur de la part de Wolfgang Petersen.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top