Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Chantons sous la pluie
note moyenne
4,2
5422 notes dont 282 critiques
62% (175 critiques)
26% (72 critiques)
8% (22 critiques)
3% (9 critiques)
1% (2 critiques)
1% (2 critiques)
Votre avis sur Chantons sous la pluie ?

282 critiques spectateurs

Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 1 899 critiques

4,5
Publiée le 08/06/2014
On est en 1927, les années folles sont à leurs apogées, le cinéma muet bat son plein, la coupe garçonne est à la mode et on danse de façon originale et décomplexé. Et il y a Lina Lamont et Don Lockwood, deux stars du septième art. Don a débuté au théâtre, puis comme cascadeur avant d’enfin devenir une star au côté de Lina, capricieuse, bête, méchante et avec une voix ridicule qui pense que Don est amoureux d’elle alors que lui tombe peu à peu sous le charme d’une jeune danseuse. Alors que tout est parfait dans le meilleur des mondes muets, le parlant arrive avec « Le Chanteur de Jazz » et les codes hollywoodiens en deviennent bouleversé et le parlant est imposé… Ce ne sont pas les louanges qui manquent à « Singin in the Rain » depuis plus d’une cinquantaine d’années (malgré une sortie en salle plutôt timide à l’époque) ! Et c’est amplement mérité, Stanley Donen et Gene Kelly nous font littéralement vivre le passage du muet au parlant à travers le destin de ses personnages et sous forme d’une comédie musicale. Les personnages de Don et Cosmo sont irrésistible et attachant, tout comme celui de Kathy Selden, tout le contraire de Lina Hamont qu’ils rendent détestable à souhait avec son inoubliable voix geignarde ! Les relations entre eux sont très bien exploitées. L’histoire est passionnante, très bien retranscrite à travers un scénario bien écrit et mis en scène de manière inventive et truffée de bonnes idées. Mais surtout c’est un régal, 100 minutes de bonheurs inoubliable où le film alterne des séquences drôles et burlesques, d’autres plus dramatique, certaines romantiques et bien évidemment les numéros musicaux, inoubliable et excellent que ce soit le célèbre passage qui donne son titre au film ou les débuts de Don et Cosmo avant qu’ils n’entrent à Hollywood. La reconstitution des années folles associées à la flamboyance du technicolor est superbe. Gene Kelly livre une époustouflante composition, il fait tout, chante, danse, rigole et fait rire, tombe amoureux… et il est parfait, tout comme ses différents partenaires que ce soit Jean Hagen en star bête et méchante, Debbie Reynold ou Donald O’Connor. A travers ce film, on peut aussi rendre hommage à tant de talents et de visages inoubliables injustement foudroyé par le muet, c’est donc aussi pour vous, Louise Brooks, Lillian Gish, Buster Keaton ou encore Gloria Swanson qui dira dans Sunset Boulevard « We didn’t need dialogue, we had faces ! » Merci à vous et merci à « Singin in the Rain » (et merci à Anthony pour la découverte de ce film qui ne me tentait pas du tout !), rafraichissant, enthousiasme, merveilleux et magique.
Alain D.
Alain D.

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 714 critiques

4,5
Publiée le 10/02/2018
Cette comédie musicale réalisée par le duo Gene Kelly/ Stanley Donen est un véritable petit bijou. Réalisé il y a plus de 60 ans, ce film culte a à peine prit une ride. Le talent reste le talent : ce film nous offre : de l'humour, de la poésie, de belles chorégraphies, de la musique et des comédiens, chanteurs danseurs fabuleux. Une scène d'anthologie ou Gene Kelly rêve et réalise un numéro de danse fantastique. Un très joli second rôle pour Donald O'Connor qui obtint le Golden Globes 1953 comme meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale. Repartons a Hollywood dans les années 30 avec ce film émouvant et drôle pour retrouver Gene Kelly crooner et charmeur dans un film à gros budget avec un nombre incroyable de danseurs.
NoSerious M
NoSerious M

Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 133 critiques

4,0
Publiée le 29/10/2016
Dans la bonne humeur communicative, deux copains et la petite amie de l'un d'eux tentent de conquérir Hollywood au moment de l'apparition du cinéma sonore. Tout le monde connaît cette scène extraordinaire dans laquelle Gene Kelly chante et danse sous la pluie, au milieu des poubelles et des becs de gaz. Mais ce n'est pas la seule pépite de cette comédie musicale cultissime qui retrace l'apparition du cinéma parlant. Il y en a bien d'autres comme ce moment magique ou Donald O'connor montre ses qualités extraordinaires d'acrobate. Un très bon comme à voir pour être heureux, tout comme "Les demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy.
Tonto94
Tonto94

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 64 critiques

4,5
Publiée le 28/10/2016
1927. Alors que le cinéma muet vit ses derniers instants, les acteurs Don Lockwood (Gene Kelly) et Lina Lamont (Jean Hagen) sont au faîte de leur gloire. Couple légendaire à l’écran, le public, ainsi que Lina, sont persuadés de l’authenticité de cet amour… Mais Lockwood ne peut supporter son insupportable compagne de cinéma. Alors qu’il débute une romance avec une danseuse, Kathy Selden (Debbie Reynolds), il doit faire face à l’arrivée du cinéma parlant. Le problème est que la voix de crécelle de Lina ne passe pas du tout à l’écran, et que celle-ci ne semble pas vouloir s’en rendre compte… Malgré un succès modéré lors de sa sortie en 1952, "Chantons sous la pluie" a acquis au fil des ans un statut de chef-d’œuvre incontestable de la comédie musicale. Aujourd’hui encore, il est bien difficile de s’ennuyer face à un spectacle aussi complet. Les interprétations exceptionnelles de Gene Kelly, mais aussi d’un hilarant Donald O’Connor, d’une Debbie Reynolds pleine de charme, ou d’une Jean Hagen qui incarne avec brio la mégère de service, y sont évidemment pour quelque chose. Les chansons entraînantes d’Arthur Freed aussi, quoiqu’elles ne soient pas toutes mémorables. Mais le point fort du film, ce sont surtout les scènes de danse, hallucinantes, même si elles n’atteignent que rarement le spectaculaire. De fait, ici, ce n’est pas le grandiose qui est recherché, mais les prestations individuelles de chaque acteur qui sont incroyablement mises en valeur par la mise en scène entraînante du duo Donen/Kelly. On pourra trouver quelques longueurs, mais hormis lors de l’évocation onirique de Broadway, qui, certes, bénéficie de la présence de Cyd Charisse, mais s’étire bien au-delà du raisonnable, il sera difficile de trouver l’ennui… Enfin, c’est la profondeur du film qui achève de conquérir le spectateur. En effet, sa réflexion sur la dualité entre l’illusion et la réalité au sein du cinéma est illustré avec autant d’intelligence que d’humour lors de nombreuses scènes mémorables (le récit de la vie de Lockwood par lui-même, en totale contradiction avec les images qui nous sont montrées, la scène de baiser avec Lina durant laquelle ils s’échangent toutes sortes de répliques cinglantes, le doublage de Lina par Kathy, etc…). Ainsi, le spectateur découvre un envers du décor bien moins brillant que ne le laisse supposer ce qu’on lui en donne à voir. Et pourtant, c’est bien un hommage à ce monde qui exige des sacrifices parfois durs pour privilégier l’illusion à tout prix que nous offrent Gene Kelly et Stanley Donen avec "Chantons sous la pluie". Alors oui, le cinéma n’est somme toute qu’une grande illusion, mais une illusion telle que celle-là, on prend tout de suite !
Truman.
Truman.

Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 1 350 critiques

4,5
Publiée le 17/10/2013
Tout le monde connait la chanson "Singin' in the Rain", et c'est pareil pour la fameuse scène ou Gene Kelly la chante dans une rue ou il pleut a verse et ou il s'accroche a un lampadaire avec son parapluie . Pourtant tout le monde n'a pas vu le film dont est tirée cette scène très culte et c'est bien une erreur car "Chantons sous la pluie" est un film merveilleux . Loin de moi d’être un amateur de comédie musicale, bien au contraire j'ai souvent horreur de ça je dois dire que Chantons sous la pluie est une perle indispensable pour n'importe quel cinéphile de base et cela pour pleins de raisons . Rien que la période dans laquelle se déroule le film qui sont les années 20 ou l'industrie du cinéma va considérablement changée avec un passage au cinéma parlant . Les acteurs, les décors ou encore le rythme font que le film en devient génial de bout en bout, on ne s'ennuie pas et on s'émerveille a chaque scènes avec nos rires qui nous accompagnent du début a la fin . L'histoire est juste excellente, des acteurs de cinéma muet qui sont confrontés a l'arrivée du cinéma parlant et vont alors se lancer dans leur premier film avec des dialogues, manque de chance les problèmes techniques sont nombreux et l'actrice principale au physique angélique est loin d'avoir une voix agréable . Seul moyen de rattraper l'erreur de leur première réalisation, faire du film une comédie musicale . On aura droit a pleins de petites danses et chansons bien dynamique et parfois loufoque, des séquences qui s'enchainent rapidement dans des décors splendide . L'ambiance est parfaitement bien retranscrite et on baigne dans les années 20 avec un grand plaisir . Chantons sous la pluie est une petite merveille aussi drôle et énergique qu'époustouflant a voir aussi bien pour les amateurs de comédies musicales que pour les grand cinéphile qui aiment la période de transition du cinéma muet au cinéma parlant .
Eldacar
Eldacar

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 356 critiques

4,5
Publiée le 26/06/2008
La meilleure comédie musicale de tout les temps ! Le scénario est parfaitement crédible et nous offre de nombreux moments comiques irrésistibles (la scéne ou Lina doit parler dans le micro), de magnifiques chansons (l'inoubliable "I singin' in the rain"), des chorégraphies plus que réussies (la scéne avec Cyd Charisse) et une belle histoire d'amour. Les acteurs valent le détour, surtout Jean Hagen et Donald O'Connor, hilarant (surtout dans son numéro de danse en solo). Un vrai bijou.
Rajdevaincre
Rajdevaincre

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 177 critiques

5,0
Publiée le 18/04/2013
Un des meilleurs films de tous les temps. Une histoire vraiment prenante avec une découverte de Hollywood et de la montée d’un acteur maintenant plus que célèbre au début puis le chamboulement de sa carrière avec l’arrivée des films parlants. Cette comédie musicale est surement la meilleure du genre. Des musiques entrainantes et des mises en scène exceptionnels. Je citerai la scène où le personnage de Cosmo Brown chante Make‘Em Laugh juste extraordinaire ou bien la scène réunissant les trois personnages principaux avec Good Morning, mais bon elles sont toutes parfaitement pensé. Des chorégraphies absolument grandiose et en plus filmé quasiment en plan séquence ce qui relève parfois de l’exploit. Quelques points négatifs les faux raccords puisqu’il y en au moins deux plus que flagrant et puis une petite perte de vitesse au bout d’1h10 peut-être à signaler. Mais le film reprend vie rapidement quelques minutes après avec un final pas stressant dirais-je mais vraiment palpitant. Les personnages sont mythiques et en particulier le personnage de Cosmo Brown fidèle ami de Don Lockwood juste hilarant. Sortons du film un instant car j’ai trouvé que le film ressemblait étrangement à The Artist. Un film référence qui a surement été la principale source d’inspiration de Michel Hazanavicius je pense et surement à l’origine de son succès. Et vous, trouvez-vous aussi que ça ressemble un peu ? Voilà fin de la parenthèse. Niveau castings on a du lourd avec Gene Kelly qui aurait mérité un oscar pour sa prestation tout comme Debbie Reynolds et Jean Hagen qui est d’ailleurs détestable à souhait. Mais le meilleur dans ce film reste Donald O’Connor qui dans le rôle de Cosmo Brown joue le rôle de sa vie. Un rôle qui aurait dû lui valoir avec son Golden Globes d’Acteur Soutien mais aussi l’Oscar de la même catégorie. Quand à Stanley Donen en réalisateur ben ça gère. Pareil pour les scénaristes… Enfin un travail d’équipe d’une qualité exceptionnel. Un film à voir au moins une fois dans sa vie et à revoir des milliers de fois.
maxou599
maxou599

Suivre son activité 266 abonnés Lire ses 261 critiques

5,0
Publiée le 22/05/2014
Parce qu'une comédie musicale n'a jamais fait de mal à personne," Chantons sous la pluie" est un classique du genre et une référence incontournable que tout personne aimant les comédies musicales doit voir au moins une fois. Nous sommes ici à une époque ou le cinéma parlant débarque enfin pour remplacer les films muets, et dans ce changement de grande envergure : Lina, Lockwood, Kathy, Cosmo et tout ce petit monde se retrouve plongé dans le tournage d'un film parlant qui s'avère être une catastrophe mais qui sera sauvé de la noyade par la belle et élégante Kathy, interprété ici par Debbie Reynolds lorsqu'elle était encore jeune. Gene Kelly et Donald O'Connor étaient vraiment très hilarant et suscitaient énormément de sympathie de ma part, et Lina était aussi détestable et triplement problématique que drôle et Jean Hagen avait fait du super boulot dans ce rôle. Chaque chanson et scènes dansantes de ce film sont cultes : que ce soit l'exercice de diction avec Cosmo et Lockwood, la chanson "Good Morning" avec le trio préféré du film, l'histoire chantante du parcours de Don Lockwod vue par ce dernier, ou encore et surtout la fameuse scène ou Lockwood chante "I singing the rain", tous sont entraînante et agréable, elles sentent la bonne humeur et tout ce qui compose principalement une bonne comédie musicale est là : des belles chansons, des chorégraphies mêlant claquettes et acrobaties, une romance cohérente et sympa, un décor réussi et vintage qui n'a rien perdu de sa beauté d'antan. Les pitreries de Cosmo Brown le rendent attachant et très amusant, l'acteur avait l'air de s'amuser dans son rôle et il a surement bosser ses chorégraphie pour avoir l'air aussi énergique et surexcité. L'humour est elle aussi présente constamment, s'entremêlant à merveille avec l'ambiance chantante du film et ne rendant l'ensemble que plus agréable. Certes, certains diront surement que ce film est vieux, démodé et qu'il date d'une autre époque, avis contre lequel je proteste car il n'y a pas d'époque pour qu'un film soit vu et peut être apprécié avec ou sans prendre du recul, et personnellement j'ais pas eu besoin d'en prendre pour passer un très bon moment. "Chantons sous la pluie" de Gene Kelly et Stanley Donen : un trio d'acteur attachant dans leurs personnages, une histoire musicale et de romance plaisante, des chansons inoubliables, un cadre correctement défini et une belle mise en scène pour en faire une des comédies musicales les plus cultes que l'on ait pu voir.
LEPELTIER E
LEPELTIER E

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 336 critiques

5,0
Publiée le 22/09/2012
Que dire de plus ? , un immense chef-d'oeuvre de la comédie musicale , indispensable .
Caine78
Caine78

Suivre son activité 722 abonnés Lire ses 7 242 critiques

5,0
Publiée le 20/04/2006
LE grand classique de la comédie musicale. Scénario drôle, intelligent et sensible, des numéros musiacaux époustouflants et un grand Stanley Donen derrière la caméra. Gene Kelly, Debbie Reynolds et Donald O'Connor sont excellents. Un must absolu!
Cliff554
Cliff554

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 691 critiques

3,0
Publiée le 30/09/2013
Désigné comme étant la crème des crèmes de la comédie musicale, le film de Gene Kelly et Stanley Donen a grandement apporté au genre à sa sortie en 1952. Pour ma part, je me souviens avoir vu ce film une première fois à mes 13 ans, au cinéma dans le cadre d'une rétrospective sur les films musicaux. De mes souvenirs, ma première vision était celle d'un film frais, joyeux et coloré qui apportait une certaine joie de vivre au spectateur. C'est alors que je me suis décidé à le revoir, en souvenir de mes années collège (la nostalgie, que voulez-vous...). La conclusion que je peux en tirer est que "Chantons sous la pluie" est un film clairement sur-estimé. Certes, je peux comprendre qu'il ait révolutionné le genre à son époque mais, aujourd'hui, j'ai senti une certaine désuétude en le regardant. Les personnages sont stéréotypés et correspondent parfaitement aux codes hollywoodiens du genre (nous avons l'acteur playboy, la fille typée girl next door qui tombera sous son charme, puis le pote sympa), quoi que là n'est pas trop le problème, au contraire ce traitement apporte un certain charme perdu à l'ensemble, mais le scénario est quelque peu laborieux. Si le passage du cinéma muet au cinéma parlant est le point le plus intéressant du long-métrage, le reste n'enlise dans une mièvrerie digne de TV soaps à l'instar des "Feux de l'Amour" (et je n'exagère pas quand je dis ça). L'histoire d'amour entre Gene Kelly et Debbie Reynolds est banale et prévisible et plombe l'ambiance du film lors de ces moments romantico-ridicules. L'amour en question n'aurait pas été un problème si il avait fait office de figuration, mais quand il compose les 3/4 de l'histoire, il y a un certain moment ou on finit par avoir une overdose. D'ailleurs, je ne me rappelais plus de cette histoire d'amour, comme si ma conscience l'avait zappé pour me laisser dans la tête les bons côtés du film. Car "Chantons sous la pluie" n'est quand même pas une pruge. La plupart des morceaux sont rythmés et donnent toujours aussi bien la pêche que dans mes souvenirs, tandis que les morceaux de danse donnent l'envie de bouger avec les acteurs (Kelly était tout de même un incroyable show-man, il faut l'avouer). Ainsi, le film de Donen et de Kelly, même si il a vieilli, reste un sympathique divertissement. Dommage, je le répète, que l'histoire d'amour compose la plus grande partie du film, et non je ne suis pas anti-romance, je tiens à le préciser. Anti-mièvrerie plutôt...
Plume231
Plume231

Suivre son activité 541 abonnés Lire ses 4 610 critiques

5,0
Publiée le 29/12/2009
Et oui, le bonheur existe. Il dure 100 minutes, date de 1952, s'intitule "Chantons sous la pluie" "Singin' in the Rain" en anglais et a été réalisé par un duo génial formé de Stanley Donen et de Gene Kelly. Bien sûr quand on parle de monument cinématographique, on pense au premier abord à Gene Kelly, au sommet de son art, chanter "Singin' in the Rain", comment oublier ce numéro mémorable. Mais pourtant aucun numéro musical ne surpasse l'autre, ils sont tous géniaux. On ne peut oublier l'excellent Donald O'Connor très à son aise en grimpant sur les murs dans "Make 'Em Laugh", le numéro avec la chanson "Good Morning" où O'Connor, Kelly et la charmante Debbie Reynolds, choix parfait pour le rôle de l'ingénue, engagent un pas de trois et bien sûr la séquence "Broadway Melody", bazar génial où tous les styles de danse sont représentés et puis surtout là où Kelly engage une danse avec une Cyd Charisse, coupe de cheveux à la Louise Brooks. Mais ce n'est pas pour autant que le reste du film est négligé, loin de là. Il est au contraire digne de tout le reste, on ne peut résister à ce scénario sur fond de début de cinéma parlant qui recèle des moments comiques inoubliables en particulier le flash-back où le personnage de Kelly raconte sa vie en l'arrangeant "un peu" et la voix nasillarde de Lina Lamont (excellente Jean Hagen), star dont il n'y a pas que les cheveux qui soient peroxydés. Inutile de préciser que les numéros musicaux sont merveilleusement bien intégrés à l'histoire du film, que le rythme est parfait, la réalisation vive et pétillante. On nage dans la perfection. Donc franchement merci à tous les artisans de ce film que ce soient les acteurs, les techniciens ou les auteurs car sans eux la plus grande comédie musicale de tous les temps n'aurait jamais vu le jour.
Dubesor
Dubesor

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 37 critiques

2,0
Publiée le 02/02/2013
Il y a de l'ironie non-voulue dans "Chantons sous la pluie" : le film, évoquant un duo d'acteurs menacés par une forme de modernité, a lui-même perdu beaucoup de sa superbe avec le temps. Son rythme nous paraît bien monotone, sa construction bien classique, son scénario bien pauvre — mais ceci, peut-être dès sa sortie. Reste une certaine forme d'humour, certes inoffensif, mais toujours efficace : caricatures, chutes, décalages son / image… Restent quelques réflexions, implicites, sur ce qu'un public donné attend des films rattachés à un genre donné. Restent surtout les scènes de danse, dont on pourrait faire un pot-pourri sans trahir le film de quelque façon que ce soit. En fait, dès les années 1950, "Chantons sous la pluie" marque les limites de la comédie musicale. En ne luttant pas contre le kitsch, en choisissant de conforter un public dans ses goûts scénaristiques et esthétiques sans le bousculer un minimum, en privilégiant les numéros d'acteurs au détriment de véritables rôles, on aboutit au pire à des cauchemars cinématographiques, au mieux (comme ici) à des films agréables à voir, mais jamais à des chefs-d'œuvre agréables à revoir.
Attigus R. Rosh
Attigus R. Rosh

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 619 critiques

4,0
Publiée le 27/12/2016
Chantons sous la pluie est un très bon film musical. L'histoire est assez originale, traitant du passage au cinéma parlant, avec brio. Les rebondissements sont très intelligents. Les passages dansant et chantant sont superbement réalisés. Les trois acteurs principaux : Gene Kelly, Debbie Reynolds et Donald O'Connor réalisent des performances incroyables et ce, de manière assez équitable (les trois sont impressionnants). Ils sont tout aussi bons acteurs que chanteurs et que danseurs. Les musiques sont très entraînantes et les chansons bien écrites. On comprend aisément que certaines scènes soit devenues cultes. Les gags marchent très bien. S'ils ne font pas rire à gorge déployée, ils sont efficaces et nombreux et à aucun, il n'y a de baisse de rythme. Les personnages sont éminemment sympathiques. Un très agréable film à regarder.
I'm A Rocket Man
I'm A Rocket Man

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 617 critiques

5,0
Publiée le 02/07/2016
Je suis super heureux d'avoir enfin vu ce film !!!! En plus d'être la comédie musicale par excellence avec des acteurs fabuleux, des chansons et des danses mémorables et un scénario prenant et drôle, il a surtout une place à part dans mon coeur ! C'est le film qui a bouleversé la vie de mon compagnon enfant ! Il a été une révélation pour lui et la danse et les claquettes font depuis partie intégrante de sa vie et je suis très ému de l'avoir vu pour la première fois hier, jour de son anniversaire. C'est frais, c'est gai, c'est beau et drôle et je suis comblé !! Merci Mr Gene Kelly et Miss Reynolds !! Sans vous il ne serait pas tout à fait lui !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top