Mon AlloCiné
La Colline a des yeux
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,3
14283 notes dont 1763 critiques
35% (609 critiques)
32% (563 critiques)
7% (117 critiques)
9% (166 critiques)
7% (116 critiques)
11% (192 critiques)

1763 critiques spectateurs

Anthony P.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 57 critiques

3,5Bien
Publiée le 06/08/2017

L'histoire est celle d'une famille américaine qui doit traverser le désert pour passer des vacances à San Diego en Californie. Un pompiste va leur conseiller un détour pour gagner du temps... Ce film est une réussite car dès le début il parvient à installer une ambiance assez angoissante due en grande partie à son décor : des collines désertiques à perte de vue qui créent un certain malaise par leur calme apparent. Ce malaise va se confirmer par la suite lorsque la population locale fait son apparition donnant lieu à des scènes d'une rare violence. A ce propos, les quelques effets gores sont incroyables de réalisme, parmi les plus réussis que j'ai vu. Un autre point positif de ce film est le casting. Les acteurs sont convaincants et parviennent à rendre crédible des personnages à la base assez caricaturaux (la mère croyante, le père républicain pro armes à feu, l'ado rebelle...). Cela ne fait que renforcer le sentiment d'angoisse par rapport au sort qui les attend. Cependant ce long-métrage présente quelques défauts: il souffre de longueurs en particuliers la vingtaine de minutes qui suit la fin de la première heure est longuette et aurait pu être largement raccourcie au montage. On frôle l'ennui. Heureusement la fin est plus dynamique et brutale. Un autre problème, c'est que les situations sont parfois peu crédibles comme par exemple le héro et son chien qui se cachent dans la voiture à la vitesse de l'éclair et sans faire de bruit alors qu'un monstre rôde juste à côté... Cependant malgré ces défauts, le film est de qualité et fait partie de ce qui se fait de mieux dans le domaine des films d'horreur. A voir.

Jullian S.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 61 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 01/08/2017

Un bon film intéressant de part son scénario et sa mise en scène mais trop plat il y aurait pus y avoir plus d'action et il aurait pus être également plus réfléchi. Sympathique mais sans plus.

Barry.L

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 49 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/07/2017

''La colline a des yeux'' est issue d'un projet entrepris pas Hollywood dans les années 2000 : réaliser une série de remake de films d'horreur culte. Les amateurs ont donc eu droit, entre autres à un nouveau ''Massacre à la tronçonneuse'' (Marcus Nispel, 2003) et un nouvel ''Halloween'' (Rob Zombie, 2007), remake des chefs-d'oeuvre de Tobe Hooper (1974) et de John Carpenter (1978). Sort identique pour ''La colline a des yeux'' de Wes Craven, réalisé en 1977). Pour cette nouvelle version, Craven est producteur et c'est le Français Alexandre Aja qui est à la réalisation (son film ''Haute Tension'' fut remarqué par les Américains, c'est pourquoi ils le firent venir aux Etats-Unis). Et le tandem s'en sort avec les lauriers, puisque la version 2006 peut, aujourd'hui, être considérée comme supérieur à l'original. Preuvre, au passage, qu'un remake peut, parfois, être supérieur à l'original. Donc nous revoilà avec les Carter, famille américaine qui, à bord de leur camping-car sillonnent les routes pour fêter l'anniversaire de marige des parents. Enfin, sillonner les routes, c'est vite dit, vu que les pneus de leur voiture crèvent en plein milieu du Nouveau Mexique, où des essais nucléaires furent testés. Les Carter se retrouvent alors traqués par une famille de dégénérés atrocement défigurés. On prend les mêmes et on recommence ? Tout-à-fait, il y a de nombreuses similitudes entre le film de Wes Craven et celui d'Alexandre Aja, en particulier les personnages. Entre les Carter du 1er film et ceux du 2ème film, c'est kif-kif bourricot. A ce titre, force est de reconnaître que la première heure est plutôt semblable d'un film à l'autre. C'est plutôt dans l'atmosphère que le film d'Aja se démarque astucieusement. Craven, comme souvent, jouait à fond sur la carte du bouffon et (un peu) du comique. Ici, les Carter d'Aja n'ont pas atteri dans un quelconque désert, mais dans un désert où les Américains ont procédé à de nombreux essais nucléaires. La famille anthropophage est issue de ces essais nucléaires : anciens mineurs qui ont refusé de quitter leurs terres, ils se sont réfugiés dans les mines. C'est cela que le réalisateur français réussit totalement : brosser le portrait affligeant de ces mineurs. Chez Craven, les antagonistes n'étaient qu'une famille de fous furieux dont on ignorait l'origine. Dans la version 2006, la frayeur du nucléaire est omniprésente. La peur ne naît pas des actes (atroces) des cannibales, mais de ce qu'ils sont, de ce qui a procuré leur état. Le générique d'ouverture, l'un des meilleurs du genre (et des plus insoutenables) débute sur une petite bonne femme qui s'apprête, à l'aide d'un briquet, à allumer les bougies d'un gâteau. La femme actionne son briquet : nouveau plan sur un champignon atomique. Suivra (et c'est digne de la fin du ''Docteur Folamour'' de Kubrick) des plans d'explosions atomiques sur une musique enchanteresse. Mais Aja va, dans ce prologue, plus loin dans l'horreur puisqu'il intercale des plans très courts d'enfants horriblement défigurés par le nucléaire. Tout est là : l'opposition aux premiers abords entre l'Amérique dans ce qu'elle a de plus mignonne (la ménagère, son gâteau et les Carter) et ce qu'elle a de plus épouvantable (l'arme atomique et la famille de psychopathes). Curieusement, la suite du film va nous prouver que la frontière entre ces deux facettes (qui sont aussi les deux facettes de l'homme) peuvent être ténus et que c'est malheureusement la monstruosité qui l'emporte. Comme dans ''Délivrance'' (John Boorman, 1972), l'homme face à la sauvagerie la plus extrême et pour se protéger (et protéger les siens) accède lui-même à cette sauvagerie. A une forme de délivrance comme l'indiquait le titre judicieusement trouvé du film de Boorman. La dernière demi-heure diverge beaucoup du film de Craven et c'est cela qui permet au film du Français d'être un exemple de remake. Spoiler: Ce pessimisme effrayant éclate donc vers la fin du film. Dans une hallucinante séquence, on découvre avec effroi l'habitat de ces monstres : ce n'est plus une caverne (comme dans l'oeuvre de 1977) mais un village irradié. Tout à coup, nous ne sommes plus dans un simple film d'épouvante et, tout à coup, le film prend une dimension gigantesque. Enfants défigurés, papys exsangues..., au-delà de la sensation de putréfaction et de moiteur, on prend soudainement conscience de l'ampleur de la catastrophe et de l'horreur qui s'en dégage. Et c'est toute une certaine Amérique qui est incriminée. Par ailleurs, Aja modifie un détail : le destin de Ruby, la fille des anthropophages. Dans le film de Craven, elle se ralliait aux Carter et s'échappait avec eux à la fin du film. C'était ainsi une forme d'espérance puisqu'une forme de cohabitation entre ces deux familles se créait. Aja et son fidèle collaborateur Grégory Levasseur conservent le personnage de Ruby mais lui réserve un sort macabre : elle se sacrifiera pour sauver le bébé des Carter. Ainsi, on voit ici une impossibilité pour cette fille irradiée à rejoindre la civilisation. Son destin est hélas lié à jamais à ce village irradié, à cette mine etc. Ce changement renforce la vision très noire de son réalisateur. En introduisant le terme du nucléaire et en développant l'habitat des cannibales, Alexandre Aja signe un très bon remake, dépassant (aisément) l'original de Craven. Il faut néanmoins ne pas avoir les yeux frileux pour regarder les atrocités commises dans ce film.

Biertan64

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 119 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 21/06/2017

Trop de radioactivité nuit à la santé et peut (éventuellement) vousSpoiler: transformer en mutant cannibale. Bon film dans le genre, avec ce pas mal de gore mais l'horreur réside aussi dans l'aspect physique de ces gens pas tout à fait comme les autres.

Ipsilawn

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 20 critiques

3,5Bien
Publiée le 08/04/2017

15/20 Cocorico ! Le cinéma d'horreur est normalement acquis aux Américains mais la notre frenchie Alexandre Aja montre son savoir-faire et réussi ce remake grâce à la brutalité de sa camera.

fl0w386089

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 95 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 26/03/2017

le suspens est à couper le souffle, les scènes de gores sont assez bien foutues et la réalisation est excellente Bon remake du film de Wes Craven

asticine

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 44 critiques

3,5Bien
Publiée le 05/01/2017

Très sympa dans le genre ... Bien tourné ce qui est appréciable c'est que rien n est exagéré le spectateur est tenu en haleine avec beaucoup de maîtrise. Un bon scenario et un cadrage intelligent font de ce film une référence du genre .. âmes sensibles s abstenir

nicothrash60

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 463 critiques

4,0Très bien
Publiée le 01/01/2017

Seulement quelques années après sa première incursion remarquée dans le cinéma d'horreur avec "Haute tension" en 2003, Alexandre Aja s'attaquait au culte "La colline a des yeux" de Wes Craven. Bien lui en a pris car d'une part, l'oeuvre de Craven en avait bien besoin et d'autre part, Aja confirma tout le bien que l'on pensait de lui. Ce film lancera également sa carrière américaine de fort belle manière, en reprenant la même trame que l'original, le français apporte une vraie touche de modernité avec en sus des personnages plus profonds et plus attachants. En outre, il repousse les limites du glauque et du sanglant instaurées à l'époque par Craven pour un résultat des plus convaincant. L'ambiance est tendue, les décors réussis et l'on ne s'ennuie pas, les fans du genre sont comblés et un remake réussi est assez rare pour être remarqué, d'autant qu'il donnera du coup une suite tout aussi intéressante. 10 ans après c'est toujours aussi bon !

Elric L.

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 871 critiques

4,5Excellent
Publiée le 16/12/2016

Remake du film de Wes Craven, la Colline a des yeux est du même gabarit que Massacre à la tronçonneuse : un groupe de personnes s'aventurent dans un environnement hostile et infréquenté où ils y vivront un véritable enfer, traqués et exterminés par des dégénérés cannibales. Si le film met assez de temps à se mettre en place avec une première partie un peu molle et des protagonistes pas beaucoup attachants, la seconde partie du film est en revanche bien maîtrisée, efficace et nerveuse, la montée en tension ne nous lâche plus jusqu'à la fin. Au final, ce remake reste un film d'horreur intense, réussi et assez effrayant avec des scènes d'horreur très efficaces, le tout plongé dans une atmosphère malsaine à souhait, ce qui confirme un certain talent de la part d'Alexandre Aja. À ne pas mettre toutefois entre les mains de personnes sensibles.

Emmanuel D.

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 548 critiques

3,5Bien
Publiée le 11/11/2016

Près de trente ans après le très vieillissant La colline a des yeux de Wes Craven, un remake voit le jour sous la réalisation d’Alexandre Aja (Haute tension, Mirrors, Horns) pour un résultat largement plus convaincant. Il met en scène une nouvelle famille composée de parents, grands-parents, bébé, frères et sœurs, sans oublier les deux chiens, dont les pneus se font crever en plein désert, celui même où des tests nucléaires ont été pratiqués non loin de mineurs qui n’ont pas voulu quitter leurs terres. Le casting comporte notamment Aaron Stanford (X-Men 2 et 3) et Vinessa Shaw (Hocus Pocus, Eyes wide shut). Bien qu’étendu sur deux heures au lieu d’une heure trente, le film parvient à insister efficacement sur les malheurs des pauvres égarés grâce à un rythme suffisamment accrocheur. Le gore se veut de plus en plus présent avec de nombreuses morts, saignements et giclements en tout genre ; la violence va néanmoins trop loin avec le dévorement explicite de l’oiseau etSpoiler: le viol des deux filles impuissantes dans la caravane. Les personnages sont simples mais bien joués, ils utilisent leurs méninges pour survivre et affronter l’ennemi (la barrière en fil de pêche pour prévenir le danger, les allumettes et le gaz Spoiler: faisant exploser quiconque rentre dans la caravane) et les créatures gagnent une bonne identité avec leur faciès difforme qui évite la bête caricature. Leurs maisons bien entretenues avec les sépultures et les mannequins mis en scène montrent l’humanité qu’il leur reste malgré leur monstruosité, thème déjà abordé dans l’excellent remake du jeu vidéo Resident Evil. Les enfants sont inoffensifs et on éprouve vite de la pitié pour la petite fille avec le sweat rouge. Malgré quelques exagérations quant à la résistance aux coups, le film s’en sort très bien et Spoiler: le personnage principal devient un véritable warrior à l’image de Ash dans Evil Dead. Un bon classique bien meilleur que son modèle !

Castel Clark

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 747 critiques

3,5Bien
Publiée le 02/08/2016

Critique de "La colline a des yeux". Ce film reste quand même l'un des rares remake de films d'horreur qui arrive à surpasser l'original. On assiste à un film honnête, sans prétention, avec une petite dose d'humour et une bonne de voyeurisme. On a ici affaire à des personnes attachants et intelligents, pas d'effroyables abrutis comme on en voit d'habitude dans les films d'horreur. La mise en scène est assez banale mais le scénario est très bien développé. L'ambiance pesante voire malsaine de certaines scènes et la tension montant au fur et à mesure sont les ingrédients de la réussite de ce film. 3,5/5

Forever Fanshee

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 40 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/07/2016

Mon film d'horreur favoris, je remercie Wes Craven d'avoir réaliser une nulité dans les années 70's pour pouvoir avoir aujourd'hui un remake d'une telle qualité. Un atmosphère banal dans lequel évolue nos personnages principaux, jusque ici rien de bien intéressent. Mais c'est dès lors des premières minutes de malaise que l'on sens que le film commence à vriller dans le coté survival pur et dur complètement déjanté. Alexandre Aja arrive à nous faire avoir un sentiment d'oppression alors que l'ambiance prête totalement au contraire. Bref, que ce sois niveau performance d'acteurs ou rôle secondaires en passant par des décors poignant, ce film est une réussite totale. Mention spéciale à la scène de combat entre Doug et Pluto dans la maison qui est vraiment impressionnante.

Tietie008

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 68 critiques

4,5Excellent
Publiée le 02/06/2016

Cette histoire qui commence pianissimo va crescendo dans l'angoisse et l'horreur. Alexandre Aja a su imprégner son film d'une atmosphère unique, terrifiante, qui en fait un des meilleurs films d'horreur que j'ai pu voir.

cinémanie

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 137 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/05/2016

Plutot reussi ce remake a la sauce "frenchie" du classique de Craven ,surtout la seconde partie ou Aja s'eloigne du modele original (trop repectueux a mon gout) en se lachant dans des scenes gores juste ce qu'il faut Miamm !!! Passons rapidement sur les acteurs peu ou pas connus (choix de la prod que j'approuve) au jeu efficace malgré la pauvreté des dialogues pour nous attarder sur la grande force du film : sa bande son ultra dynamique qui rythme nos montées d'adrenaline comme les periodes "calmes" ,associé a la virtuosité des plans du cineaste ,cela debouche sur l'anthologique sequence de la poursuite du type a la pioche dans la maison (c'est dans les lieux clos qu'Aja est au top) .La 1ere heure est bien trop sage voir molle par moment ,seulement entrecoupés de legers sursauts bien trop classiques mais quand Aja "libere" la colere des survivants ,la accrochez vous !!! Les paysages desertiques du Maroc sont splendides et l'idee des essais nuclaires comme toile de fond est bien vu.

Olivier Demangeon

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 572 critiques

4,0Très bien
Publiée le 25/03/2016

« La Colline a des Yeux » remplit parfaitement sa fonction de film d’horreur. Dans ce cas de figure, on se situe plutôt dans le registre de l’horreur visuelle dans le sens où il s’agit d’un « slasher« . Le scénario est bon, bien que l’histoire soit relativement basique. L’intrigue se limite à « qui va survivre« , mais ça fonctionne bien. Les acteurs offrent de bonnes prestations. Étant des passionnés de Berger Allemand, nous avons relevé des incohérences dans l’attitude cynophile présentée, mais c’est secondaire. Le rythme du film est très bon et les scènes d’action sont excellentes. Un remake de qualité …

http://wp.me/p5woqV-1xg

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top