La Colline a des yeux
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,3 pour 13 448 notes dont 1 739 critiques  | 
  • 607 critiques     35%
  • 554 critiques     32%
  • 101 critiques     6%
  • 165 critiques     9%
  • 120 critiques     7%
  • 192 critiques     11%

1739 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Bub ... Haut les flingues,

18 abonnés | Lire ses 453 critiques |

   4 - Très bien

Excellent film d'horreur, car pour un remake, il reprend avec succès une histoire déjà réussie à l'époque de sa première adaptation. Personnellement, je ne me suis pas ennuyé, Mais la tension que j'ai ressentie en regardant cette version du film a été parfois plombée par la réactivité d'escargot arthritique des personnages. Alors que dans la rue, des loquedus se tapent dessus comme des bourrins pour une place de stationnement, ici, ils sont agressés par des gaziers presque incapables de bouger leurs fesses correctement et se font découper comme des quartiers de cochons à la boucherie. Le problème c'est qu'après de longues années à supporter des congénères stupides et hargneux on ne réagit plus de la même façon à la violence. Je ne suis peut-être plus bon public pour ce genre de film. Un loufting qui me braquerait avec une hache finirait certainement le crâne aplati par une masse de 5 kilos. J'attends vraiment un film d'horreur au-dessus du survival passif. Un scénario de vrais durs, contenant une scène, par exemple, où des hordes de zombies se feraient faucher par un mec furibard dans une moissonneuse batteuse blindée, pleine de scies disques qui tournent autour de sa carrosserie. Ca nous changerait des minus qui ne prévoient rien, sont toujours surpris et commettent toujours les mêmes erreurs à répétition.

Sebi Spilbeurg

48 abonnés | Lire ses 1033 critiques |

   3 - Pas mal

Parmi la florissante liste des remakes de films d’horreur cultes qui a principalement pris naissance avec le Massacre à la Tronçonneuse de Marcus Nispel (2003), il faut surtout retenir La colline a des yeux signé par Alexandre Aja. Pourquoi ? Parce que, tout simplement, le réalisateur français à qui nous devons désormais Mirrors, Piranha 3D et Horns a su livrer au public ce qui est encore considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs remakes qui puissent exister, notamment en ce qui concerne le cinéma horrifique (alors que règnent en maîtres The Thing et La Mouche). Qu’a donc fait Aja pour que son film soit meilleur que l’original, pourtant dirigé par un grand nom du genre (Wes Craven), à la thématique plutôt forte et proposant un acteur au faciès mémorable (Michael Berryman) ? C’est ce que nous allons voir dans cette critique ! Pourtant, à première vue, La colline a des yeux d’Alexandre Aja n’a pas grand-chose de bien folichon à nous proposer, si ce n’est une sorte de modernisation du long-métrage de 1977 dans les moindres détails, prenant ainsi de nouveaux acteurs pour leur faire jouer les mêmes séquences, les mêmes plans pour un film qui semble finalement n’être qu’un banal copié-collé de son aînée. Ainsi, vous retrouverez tous les personnages du film de Craven, toutes les situations que ce dernier nous proposait 29 ans plus tôt, la même époque (costumes, bande-originale, ambiance…), la même trame… Où est donc l’intérêt de revoir le même film en mode dépoussiéré dans ce cas ? D’autant plus que cela fait perdre énormément de suspense pour ceux qui connaissent déjà le long-métrage d’origine, au risque de les ennuyer à mourir. Eh bien, Alexandre Aja parvient à étonner le spectateur en livrant non pas une modernisation mais plutôt une amélioration du film de Wes Craven. Aujourd’hui, vous vous rendrez compte que La colline a des yeux version 1977 a plutôt mal vieilli, ces effets de terreur et d’horreur n’ayant plus l’impact d’antan et n’arrivant plus à dégoûter le public pour montrer jusqu’à quel point peut sombrer la folie humaine. Pour ce remake, Alexandre Aja s’est tout bonnement lâché en matière de violence visuelle. Bien que la censure hollywoodienne soit passée par là avant la sortie du film (il existe une version non censurée disponible depuis la vente du DVD), La colline a des yeux se présente comme une généreuse surenchère de gore peu ragoutant qui met mal à l’aise au possible, passant par quelques moments assez crus (Spoiler : la séquence du viol) pour choquer un maximum. Et comme si cela ne suffisait pas, le réalisateur le fait de manière assez « rock’n roll » via une musique entraînante et un second degré inattendu, transformant ces instants à la cruauté insoutenable en moments à la jouissance coupable. Pourquoi procéder ainsi ? Pour mettre en valeur le fait que la folie humaine actuelle ne compte plus que par la violence, cette dernière étant maintenant considérée comme un banal amusement. Sur ce point, le remake n’a pas oublié le message porté par le film d’origine ! Ensuite, Alexandre Aja a fait ce que tout remake se doit d’accomplir, à savoir corriger les défauts du modèle. À commencer par le côté angoissant que n’avait pas su faire ressortir Wes Craven dans son long-métrage à l’époque. Ici, Aja parvient à rendre les fameuses collines du Nouveau-Mexique (bien que le film ait été principalement tourné au Maroc) aussi peu rassurantes et imprévisibles qu’un décor martien. En voyant ce paysage, le spectateur va, à coup sûr, se sentir en danger et sursauter au moindre jump scares proposés par le film, servis par une mise en scène diablement efficace et une atmosphère maîtrisée. Autre détail à ne pas négliger : le fait que le cinéaste français ait décidé de garder dans l’ombre (sans révéler leur visage) les psychopathes du film bien plus longtemps que ne l’avait fait Wes Craven, permettant ainsi à renforcer le suspense vis-à-vis de leur nature (Spoiler : à se demander s’ils sont humains) notamment pour ceux qui ne connaîtraient pas le long-métrage originel. Rien que pour avoir rendu son remake bien plus effrayant que son modèle, la version d’Alexandre Aja vaut déjà le détour ! Mais la version 2006 se paye également le luxe de proposer un scénario bien plus travaillé que l’original en comblant les nombreuses lacunes de ce dernier : pourquoi l’action se déroule-t-elle sur un terrain d’aviation militaire ? Où est cette fameuse mine d’argent dont on nous rabâche les oreilles ? À quoi est due la folie des psychopathes ? Ont-ils au moins une histoire ? Tant de questions restées sans réponses qui trouvent ici de l’intérêt grâce à l’ajout d’une thématique : le nucléaire. Un phénomène qui arrive à lier les divers éléments du film (Spoiler : l’action se déroulant dans un endroit isolé de tous, ravagé pas divers essais tout en causant la dégénération physique et psychologique de miniers vivant là depuis des années) pour rendre l’ensemble bien plus crédible, tout en n’oubliant pas de porter un message supplémentaire contre le nucléaire en lui-même. Cela ne semblait pas apporter grand-chose sur le papier, mais mine de rien, cet ajout permet à La colline a des yeux version 2006 d’avoir bien plus d’intérêt que son aîné et d’être bien plus intriguant que son aîné. Avec autant de compliments, il est tout de même fort dommage que le film d’Alexandre Aja ne soit pas sans défauts pour obtenir le titre d’excellent film d’horreur. En plus d’un côté hautement prévisible, qui se traduit par la reprise intégrale du scénario de base et des personnages clichés au possible (malgré une bonne interprétation), le remake se perd dans sa dernière partie, plus tournée vers l’action, lui faisant perdre sa puissance angoissante et dérangeante par un final qui s’étire à l’excès au risque de se montrer par moment ridicule à cause du second degré (décalage avec la musique, personnages blessés à l’extrême mais qui continuent d’agir, du sang à gogo…) bien trop présent pour le coup. Comme si Alexandre Aja et son équipe avait finalisé leur projet à la va-vite, alors que celui-ci ne méritait pas un dénouement aussi bâclé le faisant ainsi passé pour une grosse farce un chouïa désespérante. Malgré cela, il faut reconnaître à La colline a des yeux version 2006 une véritable maîtrise de son réalisateur, qui a su faire de son remake un bien meilleur film d’horreur que son modèle, aussi bien du point de vue technique, riche en émotions fortes et en travail scénaristique, que de son aspect visuel, dérangeant et dégoûtant à souhait. Un divertissement horrifique rondement mené qui fait de l’ombre à la concurrence sans aucune difficulté !


bruno E.

2 abonnés | Lire ses 482 critiques |

   3.5 - Bien

petit à petit le réalisateur nous amène au cœur de l'horreur. l'environnement lourde est bien accompagnée par une musique qui vous tient en haleine jusqu'au bout.les scènes d'actions sont très... sanglantes. pour public avertis évidemment.

Alexis D.

14 abonnés | Lire ses 236 critiques |

   4.5 - Excellent

Un excellent film d'horreur, les acteurs sont bons, le scénario excellent, les effets spéciaux très réussis, on frissonne, on en redemande !

Jahro

24 abonnés | Lire ses 731 critiques |

   2.5 - Moyen

Une caravane piégée dans le désert du Nouveau Mexique. A son bord, un vieillard redneck et sa petite famille, average kids, jeune mère épanouie et yuppie newyorkais. Autour, une horde d’infâmes demi-monstres assoiffés de chair, résultat hideux d’essais nucléaires jadis effectués dans la zone. Perdus au milieu de nulle part, seuls face à la menace rampante, imprécise, invisible. Village fantôme, malformations, calvaire interminable, chasse impitoyable qui fait tomber les têtes une à une, on a déjà vu ça des centaines de fois. Tant et si bien que même l’excuse du remake apparait un peu mince. Alors oui, les images sont jolies, mais le décor aide lui-même beaucoup. Pour l’habiller, Aja y va de maquillages chocs, d’une touche de grindhouse, de néo-métal et de techno hardcore. Il drague l’auditoire des djeuns semi-rebelles, et les notes presse le prouvent : la tactique est gagnante. Son ouvrage n’est pourtant qu’un survival archi classique, une masse de jumpscares emballée dans un package moderne et vaguement stylisé, un énième suiveur qui mise plus sur le choc que sur la peur diffuse. Et donc à l’arrivée, une certaine déception.

Pepit-o

0 abonné | Lire ses 35 critiques |

   2 - Pas terrible

Déçu par ce film qui est censé être un classique du genre. Le réalisateur, qui n'en est pas à son seul navet, ne fait pas honneur à la France

CarpeDyem

9 abonnés | Lire ses 137 critiques |

   4 - Très bien

Ce remake d'un film de Wes Craven de la fin des années 70 est une réussite. On est plongé lentement mais sûrement dans les vacances d'une famille lambda qui va malencontreusement trouver sur son chemin des HGM (Humains Génétiquement Modifiés) pas très accueillants. Progressivement va donc s'installer une ambiance délétère qui au fur et à mesure tournera en folie sanguinaire pour ce survival intelligent tourné sur fond de critique du nucléaire. Après "Haute Tension", Alexandre Aja s'affirme donc comme un grand talent en devenir.

MissCinéphile

4 abonnés | Lire ses 239 critiques |

   4 - Très bien

N'ayant pas (encore) vu le métrage original, je ne peux donc pas comparer les deux versions, mais force est de reconnaître qu'Aja a signé ici un véritable coup de maître. Servi par des comédiens impeccables (les divers membres de la petite famille américaine, en particulier, sont très crédibles et on pourrait aisément se reconnaître en eux), le film ne lésine pas sur la violence et les effets gores (d'autant plus que l'"american way of life" en prend pour son grade!). Mais l'horreur, justement, ne réside pas tant dans les litres de sang versés que dans la suggestion (la scène de viol, ou encore l'idée de voir ses proches massacrés sont plus probants, à mon sens, que des excès de gore). Les maquillages des "monstres" sont très réussis.

Kill-Jay

35 abonnés | Lire ses 922 critiques |

   4 - Très bien

Un excellent film d'horreur ! On connait Alexandre Aja, et on connait ses références dans ce genre. "Haute tension" est l'un des meilleurs films d'horreur de ces dernières années, donc on sait de quoi est capable le monsieur. Avec ce film, il ne m'a pas déçu. Il y a de tout : de la tension, du suspense, du gore. C'est très bien réalisé dans l'ensemble et ça prend aux tripes. Je n'ai pas vu l'original, je ne sais donc pas vraiment ce qu'il vaut par rapport à celui-ci, mais ce film possède un excellent scénario également. En fait, y'a pas grand chose à dire, le pari de Craven et d'Aja est réussi largement, il y en a pour tout les goûts. C'est vraiment bien.

PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

53 abonnés | Lire ses 551 critiques |

   4.5 - Excellent

Remake de 1977, La Colline a des yeux renait au grand écran. Alexandre Aja réussi l'exploit d'un très grand film d'horreur riche en suspens, le tout en plein jour. Ce mentor du cinéma horrifique français met littéralement à mort les clichés. Il perfectionne sa réalisation à l'aide d'une base photographique irréprochable. Le désert du Nouveau Mexique nous apparait impénétrable et infini. De plus, le scénario est une pure merveille. Il s'approprie l'original signé Wes Craven, le rendant plus subversif et poignant. Immersion totale dans une panique collective où la cohésion entre les protagonistes est assez instable. Ces derniers se retrouvent accidentellement égarés au beau milieu d'un ancien site d'expérimentation nucléaire datant des années 50. Sauf que des gens vivaient là et peuplent toujours les collines. Revenus à une sorte d'état primaire quasi animal, les dégénérescences qu'ils constaterons sur les autochtones sont effroyables. Au cœur d'un paysage rocailleux et impitoyable, une lutte pour la survie est déclarée. Entre mise en alerte et confrontation, le choc sera brutal. Si le début du film est plutôt mollasson, le déroulement progressif des évènements nous entraine dans une spirale infernale, de plus en plus éprouvante. Pas d’effusion de sang si ce n'est quelques passages durement réalistes. Aja a cet incroyable don pour rendre la violence jouissive, c'est inouï. Le filtre caméra orienté western 80's est sublime. La lumière aveuglante ajoute un véritable punch à la mise en scène, et le jeu des acteurs est réellement saisissant. En claire, une référence incontestable du genre. A voir et à revoir. 4,5/5

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La Colline a des yeux Bande-annonce VF
478 778 vues
La Colline a des yeux Bande-annonce VO
117 788 vues
Playlists
7 vidéos
Quand les gros durs écrasent une larmichette...
6 vidéos
Xavier Dolan dans tous ses états !
4 vidéos
On peut aussi rire avec "50 Nuances de Grey" !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné