La Colline a des yeux
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,3 pour 13 596 notes dont 1 746 critiques  | 
  • 608 critiques     35%
  • 555 critiques     32%
  • 106 critiques     6%
  • 165 critiques     9%
  • 120 critiques     7%
  • 192 critiques     11%

1746 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
kluane

0 abonné | Lire ses 27 critiques |

   4 - Très bien

un scénario banal mais une immersion immédiate dans un cauchemard, un jeu de caméra et de photo excellent, une référence face a ses milliers de conurrents dans le meme style...

douggystyle

264 abonnés | Lire ses 3429 critiques |

   3.5 - Bien

Chose rare (devenue même inconcevable) dans le domaine du cinéma horrifique, Alexandre Aja a signé là un remake au moins aussi bon que l’original. Reprenant la trame et une version modernisée des personnages du film de Wes Crarven, le jeune réalisateur français parvient à en accentuer l’atmosphère malsaine grâce à une photographie poisseuse (ce qui était déjà le cas en 77 mais a terriblement mal vieilli) et à une mise en scène qui rend les scènes d’agression réellement éprouvantes. L’autre réussite d’Aja est de s’être permis d’approfondir l’origine des agresseurs en doublant son récit d’un sous-texte politique qui aurait presque tendance à susciter un minimum d’apitoiement pour ces monstres. Cet anti-manichéisme est la preuve d’une intelligence trop rare dans de pareilles productions hollywoodiennes. L’univers visuel proche de celui du western, le sadisme de la violence et la façon qu’ont les personnages d’en revenir à leurs instincts primitifs pour survivre permettent à cette savoureuse série B de jouer avec nos peurs profondes, une réussite que l’on aurait aimé voir devenir un modèle du genre.


Florent B.

2 abonnés | Lire ses 187 critiques |

   4.5 - Excellent

Très bon film, tout ce qu'il faut de suspense, d'action et de violence à l'état pure. Un remake très réussie. Servie par des comédiens convaincants et d'un scénario flippant et efficace à souhait, Alexandre Aja nous met en scène un film ou peur et sadisme, se termine par un final expéditif qui nous plonge dans la sauvagerie gore. Le dernier quart d'heure est absolument génial. Du grand cinéma d'horreur.

Ombreiste D.

1 abonné | Lire ses 78 critiques |

   3.5 - Bien

C'est rare d'avoir un remake qui est meilleur que l'original. Wes Craven avait raison de produire un remake de son propre film qui en soit à très mal vieillit et qui méritait un petit coud de frais. Mais c'était aussi l'époque où beaucoup de grand classique de l'horreur se font remeker dont beaucoup vire aux navets. Craven voulait faire très attention à ce que son projet ne soit pas dans les mains de n'importe qui. C'est alors qui a fait ramener à Hollywood un mystérieux réalisateur français qui a fait beaucoup de bruit depuis son dernier film: Alexandre AJa. Craven qui a beaucoup aimé le style d'Aja, l'engage comme réalisateur de son remake. Le résultat est vraiment très bon. Le film utilise un message antiaméricanisme. Ne l'oublions pas que le film n'est sorti que 5 ans avant l'attentats du 11 septembre. Les Américains traumatisés par cette onde de choc, se sont enfermé dans leur propre paranoïaque et leurs religions. Le film profite un peu de cet état de paranoïaque pour attiser la peur d’être jamais à l’abri d'un danger qui a eux-mêmes provoquer. Spoiler : Je vous rappelle que le danger du film c'est des êtres humains devenus consanguin par les radiations nucléaires que les Américains ont envoyées. Je vous rappelle la situation et le statut des victimes qui sont le cliché de la famille américaine avec leurs drapeaux sur leur caravane dans un désert pommé, sans wi-fi et sans essence. Après je ne sais pas si le film va vous faire peur tens que ça. Disons que les deux premières demi-heure ont une tension très bien maîtriser. Mais à partir du moment où les héros ont une maîtrise de la situation et que les consanguins ne sont plus des menaces mais des ennemis, Ça devient du survival avec très peut de tension. Bon voila je ne sais pas si le film va vous faire peur, mais il y a une très bonne satire et de très bonnes idées.

Sonicboom

7 abonnés | Lire ses 394 critiques |

   3 - Pas mal

J'avais bien apprécié dès la première vision, à la deuxième j'ai été moins convaincu même si ce film reste une référence dans le genre. Tous les ingrédients sont là, violence, cruauté, gore... Les fans apprécieront mais il me semble que le 2ème volet était mieux.

Henry Jones Jr.

5 abonnés | Lire ses 164 critiques |

   3.5 - Bien

Ce film reprend la trame du film original tout en gommant ses principaux défauts, qui étaient son incroyable lenteur et ses effets spéciaux plus que douteux qui rendait le tout trop kitsch et pas assez travaillé faute de moyens. A la vue du budget attribué à son film, Aja a pu bénéficier de grand moyens pour arriver a ses fins, c'est a dire réaliser un film à l'atmosphère dérangeante, où la menace peu frapper a tout moment, et qui soit à la fois sanglant et héroïque, avec de nombreuses références aux films western. Ce film est une réussite, que ce soit en tant que remake ou film d'horreur, la réalisation y est maîtrisé et nous transporte totalement dans l'intrigue du film, qui est quand à elle respectueuse de l'original et novatrice à la fois. Les scènes d'horreurs et de poursuites y sont intenses et promettent de grands moments au suspens haletant. Un très bon remake ainsi que le meilleur volet de la saga.

Sons of Anarchy

0 abonné | Lire ses 2 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un chef d'œuvre d'horreur, un chef d'œuvre français, un des meilleurs remake Hollywoodien réalisé a ce jour. La Colline a des Yeux de Alexandre Aja est a la fois sauvage, brutale, violent et malsain. Tout les ingrédients sont la pour faire une bombe. Aja à réussi, le défis était de taille mais le résultat est plus que stupéfiant.

Bub ... Haut les flingues,

21 abonnés | Lire ses 475 critiques |

   4 - Très bien

Excellent film d'horreur, car pour un remake, il reprend avec succès une histoire déjà réussie à l'époque de sa première adaptation. Personnellement, je ne me suis pas ennuyé, Mais la tension que j'ai ressentie en regardant cette version du film a été parfois plombée par la réactivité d'escargot arthritique des personnages. Alors que dans la rue, des loquedus se tapent dessus comme des bourrins pour une place de stationnement, ici, ils sont agressés par des gaziers presque incapables de bouger leurs fesses correctement et se font découper comme des quartiers de cochons à la boucherie. Le problème c'est qu'après de longues années à supporter des congénères stupides et hargneux on ne réagit plus de la même façon à la violence. Je ne suis peut-être plus bon public pour ce genre de film. Un loufting qui me braquerait avec une hache finirait certainement le crâne aplati par une masse de 5 kilos. J'attends vraiment un film d'horreur au-dessus du survival passif. Un scénario de vrais durs, contenant une scène, par exemple, où des hordes de zombies se feraient faucher par un mec furibard dans une moissonneuse batteuse blindée, pleine de scies disques qui tournent autour de sa carrosserie. Ca nous changerait des minus qui ne prévoient rien, sont toujours surpris et commettent toujours les mêmes erreurs à répétition.

Sebi Spilbeurg

48 abonnés | Lire ses 1041 critiques |

   3 - Pas mal

Parmi la florissante liste des remakes de films d’horreur cultes qui a principalement pris naissance avec le Massacre à la Tronçonneuse de Marcus Nispel (2003), il faut surtout retenir La colline a des yeux signé par Alexandre Aja. Pourquoi ? Parce que, tout simplement, le réalisateur français à qui nous devons désormais Mirrors, Piranha 3D et Horns a su livrer au public ce qui est encore considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs remakes qui puissent exister, notamment en ce qui concerne le cinéma horrifique (alors que règnent en maîtres The Thing et La Mouche). Qu’a donc fait Aja pour que son film soit meilleur que l’original, pourtant dirigé par un grand nom du genre (Wes Craven), à la thématique plutôt forte et proposant un acteur au faciès mémorable (Michael Berryman) ? C’est ce que nous allons voir dans cette critique ! Pourtant, à première vue, La colline a des yeux d’Alexandre Aja n’a pas grand-chose de bien folichon à nous proposer, si ce n’est une sorte de modernisation du long-métrage de 1977 dans les moindres détails, prenant ainsi de nouveaux acteurs pour leur faire jouer les mêmes séquences, les mêmes plans pour un film qui semble finalement n’être qu’un banal copié-collé de son aînée. Ainsi, vous retrouverez tous les personnages du film de Craven, toutes les situations que ce dernier nous proposait 29 ans plus tôt, la même époque (costumes, bande-originale, ambiance…), la même trame… Où est donc l’intérêt de revoir le même film en mode dépoussiéré dans ce cas ? D’autant plus que cela fait perdre énormément de suspense pour ceux qui connaissent déjà le long-métrage d’origine, au risque de les ennuyer à mourir. Eh bien, Alexandre Aja parvient à étonner le spectateur en livrant non pas une modernisation mais plutôt une amélioration du film de Wes Craven. Aujourd’hui, vous vous rendrez compte que La colline a des yeux version 1977 a plutôt mal vieilli, ces effets de terreur et d’horreur n’ayant plus l’impact d’antan et n’arrivant plus à dégoûter le public pour montrer jusqu’à quel point peut sombrer la folie humaine. Pour ce remake, Alexandre Aja s’est tout bonnement lâché en matière de violence visuelle. Bien que la censure hollywoodienne soit passée par là avant la sortie du film (il existe une version non censurée disponible depuis la vente du DVD), La colline a des yeux se présente comme une généreuse surenchère de gore peu ragoutant qui met mal à l’aise au possible, passant par quelques moments assez crus (Spoiler : la séquence du viol) pour choquer un maximum. Et comme si cela ne suffisait pas, le réalisateur le fait de manière assez « rock’n roll » via une musique entraînante et un second degré inattendu, transformant ces instants à la cruauté insoutenable en moments à la jouissance coupable. Pourquoi procéder ainsi ? Pour mettre en valeur le fait que la folie humaine actuelle ne compte plus que par la violence, cette dernière étant maintenant considérée comme un banal amusement. Sur ce point, le remake n’a pas oublié le message porté par le film d’origine ! Ensuite, Alexandre Aja a fait ce que tout remake se doit d’accomplir, à savoir corriger les défauts du modèle. À commencer par le côté angoissant que n’avait pas su faire ressortir Wes Craven dans son long-métrage à l’époque. Ici, Aja parvient à rendre les fameuses collines du Nouveau-Mexique (bien que le film ait été principalement tourné au Maroc) aussi peu rassurantes et imprévisibles qu’un décor martien. En voyant ce paysage, le spectateur va, à coup sûr, se sentir en danger et sursauter au moindre jump scares proposés par le film, servis par une mise en scène diablement efficace et une atmosphère maîtrisée. Autre détail à ne pas négliger : le fait que le cinéaste français ait décidé de garder dans l’ombre (sans révéler leur visage) les psychopathes du film bien plus longtemps que ne l’avait fait Wes Craven, permettant ainsi à renforcer le suspense vis-à-vis de leur nature (Spoiler : à se demander s’ils sont humains) notamment pour ceux qui ne connaîtraient pas le long-métrage originel. Rien que pour avoir rendu son remake bien plus effrayant que son modèle, la version d’Alexandre Aja vaut déjà le détour ! Mais la version 2006 se paye également le luxe de proposer un scénario bien plus travaillé que l’original en comblant les nombreuses lacunes de ce dernier : pourquoi l’action se déroule-t-elle sur un terrain d’aviation militaire ? Où est cette fameuse mine d’argent dont on nous rabâche les oreilles ? À quoi est due la folie des psychopathes ? Ont-ils au moins une histoire ? Tant de questions restées sans réponses qui trouvent ici de l’intérêt grâce à l’ajout d’une thématique : le nucléaire. Un phénomène qui arrive à lier les divers éléments du film (Spoiler : l’action se déroulant dans un endroit isolé de tous, ravagé pas divers essais tout en causant la dégénération physique et psychologique de miniers vivant là depuis des années) pour rendre l’ensemble bien plus crédible, tout en n’oubliant pas de porter un message supplémentaire contre le nucléaire en lui-même. Cela ne semblait pas apporter grand-chose sur le papier, mais mine de rien, cet ajout permet à La colline a des yeux version 2006 d’avoir bien plus d’intérêt que son aîné et d’être bien plus intriguant que son aîné. Avec autant de compliments, il est tout de même fort dommage que le film d’Alexandre Aja ne soit pas sans défauts pour obtenir le titre d’excellent film d’horreur. En plus d’un côté hautement prévisible, qui se traduit par la reprise intégrale du scénario de base et des personnages clichés au possible (malgré une bonne interprétation), le remake se perd dans sa dernière partie, plus tournée vers l’action, lui faisant perdre sa puissance angoissante et dérangeante par un final qui s’étire à l’excès au risque de se montrer par moment ridicule à cause du second degré (décalage avec la musique, personnages blessés à l’extrême mais qui continuent d’agir, du sang à gogo…) bien trop présent pour le coup. Comme si Alexandre Aja et son équipe avait finalisé leur projet à la va-vite, alors que celui-ci ne méritait pas un dénouement aussi bâclé le faisant ainsi passé pour une grosse farce un chouïa désespérante. Malgré cela, il faut reconnaître à La colline a des yeux version 2006 une véritable maîtrise de son réalisateur, qui a su faire de son remake un bien meilleur film d’horreur que son modèle, aussi bien du point de vue technique, riche en émotions fortes et en travail scénaristique, que de son aspect visuel, dérangeant et dégoûtant à souhait. Un divertissement horrifique rondement mené qui fait de l’ombre à la concurrence sans aucune difficulté !

bruno E.

4 abonnés | Lire ses 614 critiques |

   3.5 - Bien

petit à petit le réalisateur nous amène au cœur de l'horreur. l'environnement lourde est bien accompagnée par une musique qui vous tient en haleine jusqu'au bout.les scènes d'actions sont très... sanglantes. pour public avertis évidemment.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La Colline a des yeux Bande-annonce VF
485 087 vues
La Colline a des yeux Bande-annonce VO
118 079 vues
Top films au box office
  1. Les Minions

    De Pierre Coffin, Kyle Balda
    Avec Sandra Bullock,
    Jon Hamm
    Film - Animation

    Bande-annonce
  2. Ant-Man
  3. Les Profs 2
  4. Pixels
  5. Vice Versa
  6. La Rage au ventre
  7. Pitch Perfect 2
  8. Jurassic World
  9. Terminator Genisys
  10. Nos futurs
Bandes-annonces les plus récentes
Je suis à vous tout de suite Teaser (2) VF
Freeheld Bande-annonce VO
Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E Bande-annonce (4) VO
Sinister 2 - Bande-annonce non censurée VF
Sangue del mio sangue Bande-annonce VO
Sicario Bande-annonce VO
13 Hours Bande-annonce VF
Sisters Bande-annonce VF
Much Loved Bande-annonce VO
Toutes les dernières bandes-annonces
Films prochainement au cinéma
  1. Les Fant4stiques

    De Josh Trank
    J-5

    Bande-annonce
  2. Le Voyage d'Arlo J-117
  3. Ted 2 J-5
  4. Les Nouvelles aventures d'Aladin J-75
  5. X-Men: Apocalypse J-292
  6. Absolutely Anything J-12
  7. Le Transporteur - Héritage J-40
  8. Floride J-12
  9. Mission: Impossible - Rogue Nation J-12
  10. 007 Spectre J-103
Les films à venir les plus consultés