Mon Allociné
Dangereusement vôtre
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,3 2389 notes dont 192 critiques
14% 26 critiques 32% 62 critiques 24% 46 critiques 22% 43 critiques 5% 9 critiques 3% 6 critiques

192 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 809 critiques

2,5Moyen • Publiée le 25/07/2016

1985 signe la fin du mandat de douze ans inscrit par Roger Moore en temps que James Bond. Il est à ce jour l'acteur ayant tourné le plus grand nombre d'opus. Dangereusement vôtre est heureusement le dernier. Je dis bien heureusement, car l'acteur icône de sa décennie n'est plus ce qu'il a pu être, désormais peu engagé, et à la crédibilité mitigée. Après une scène d'ouverture explosive sur les pentes enneigées de Sibérie, l'action suit son court très tranquillement au fil des courses épiques du château de Chantilly. On découvre un Christopher Walken très en forme dans un de ses rôles majeurs, mais néanmoins peu convainquant en grand méchant plein au as. Le premier vrai défaut de ce film est donc le rempillement déraisonnable de Roger Moore pour un rôle qui en exigeait dix ans de moins. Cela se fait ressentir sur le dynamisme globale, qui, à de trop rares occasions, parvient à maintenir l'attention. L'atmosphère pop cool des années 80 apporte son charme, mais évince très largement ce quatorzième Bond du top cinq. Les Bond girls magnifiques, les bonnes BO, les gadgets high teck, tous ça on connait déjà en 85, et il nous faudra un peu plus que les courbes sculpturales de Tanya Roberts ou Grace Jones, la féline black, pour grimper au rideau. Ce film manque tout simplement de punch et de constance quant à l'intrigue, et s'encombre à outrance de détails loufoques; fracturer la faille de San Andreas, les courses épiques gérées à distance, les microprocesseurs...Mouai, un drôle d'amalgame. Sans vouloir salir une image préconçue, je dirai que c'est à prendre ou à laisser. 2,5/5

The King in the North

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 71 critiques

3,5Bien • Publiée le 05/12/2015

Roger Moore est vieux mais Roger Moore assure ! Après plusieurs épisodes qu'on a vite fait d'oublier, "Dangereusement vôtre" relève le niveau. Moore nous livre sa 7ème et dernière mais aussi une de ses meilleures interprétations de l'agent secret britannique. La fin du film est un très bonne conclusion à l’ère Moore ! Le film en lui même est une bonne conclusion. James Bond Girl pas super recherché mais intéressante tout de même. Un scénario simpliste mais très efficace. Un méchant très charismatique, bien écrit et interprété, avec encore une fois un plan machiavélique. Les décors de grandes villes qu'on a plaisir à voir dans un James Bond ! La scène pré générique est une des meilleures de la saga ! Ce film marque également la fin de l'ère Lois Maxwell en Miss Moneypenny après 22 ans, 14 films et 3 James Bond de bon et loyaux services (secret de sa majesté) ! Un film qui redore l'image de Bond et de Moore !

vrasku

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 215 critiques

4,5Excellent • Publiée le 12/11/2015

Sûrement le meilleur James Bond avec Roger Moore et l'un des meilleurs de la saga. Le scénario est parfait, je n'ai rien à en redire. Spoiler: Zorin merveilleusement interprété par Christopher Walken est l'un des meilleur méchant de toute la saga James Bond, le plus fou et le plus psychopathe sans doute. Il veut détruire toute la Silicon Valey pour avoir le monopole du marché de la puce électronique quitte à tuer tout le monde sur son passage notamment ses ouvriers qu'il tue sans pitié du coup de mitraillette à la fin du film. Zorin est une réel menace pour Bond il est à deux doigts de le tuer chose rare dans les James Bond. Que dire de la magnifique interprétation de Grace Jones dans le rôle de May Day la seconde et maîtresse de Zorin une vraie panthère qui à la fin va changer de camp car elle se rend compte que Zorin l'a trahi. Un des plus beau sacrifice du cinéma. Je suis très content de Patrick Macnee qui joue à merveille le rôle du chauffeur de Bond Sir Godfrey Tibbett et enfin Roger Moore qui incarne Bond avec classe. Les scènes d'action sont inoubliables, la scène de la tour Eiffel, la course poursuite avec le camion de pompier, la mine, le dirigeable, le pont de San Francisco. Pour finir la musique du générique est tout simplement magnifique. Pourquoi alors je n'ai pas mis 5 étoiles parce que j'ai encore skyfall en tête qui pour moi et le meilleur James Bond.

ER9395

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 309 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 26/10/2015

Il était vraiment temps que Roger Moore passe le relais , un épisode bien poussif , coté scénario , c'est du vu et revu , même le casting n’arrive pas à sauver les apparences , le Bond de trop pour lui .

alouet29

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 775 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 03/10/2015

Un des "James Bond" interprété par Roger Moore, mais certainement pas le meilleur. L'acteur ne se sens pas à l'aise dans cette fiction tirée par les cheveux et sans entrain.

MemoryCard64

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 370 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 26/08/2015

C'est bon, c'est officiel, Roger Moore est trop vieux pour le rôle de James Bond. Si cela passait plus ou moins pour les précédents épisodes (c'est à l’appréciation de chacun), là ce n'est plus possible. Heureusement il tire sa révérence, mais c'est dommage que ce soit avec A View to a Kill. L'âge de l'acteur se ressent sur les scènes d'action, il faut voir la course-poursuite dans les escaliers de la Tour Eiffel pour s'en convaincre : c'est pas très inspiré, c'est mou, Moore monte les marches au petit trot, bref rien de très convaincant. Et j'ai l'impression que le réalisateur en a pris compte pour le reste du film : Bond est rarement impliqué dans les scènes d'action. Il est le plus souvent au volant d'un véhicule et ne fait rien qui nécessite un effort particulier (ou alors c'est fait sur fond vert). Le rythme est mal géré. Passé les premières péripéties, il y a un creux dans l'histoire rempli de blabla avec une James Bond Girl inutile et une espionne russe dont on cherche encore l'utilité. Le long-métrage sort de son marasme dans la seconde moitié et change son côté "aventure de 007 pas très palpitante" pour s'aventurer vers le mauvais film d'action Hollywoodien. La course-poursuite avec les policiers est un bon exemple : la scène fait dans la surenchère et tous les ingrédients bateaux sont réunis. La scène de fin est du même acabit et se révèle plus lassante qu’impressionnante. Le tout est particulièrement mal joué, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, ils sont tous mauvais. Christopher Walken à l'air complètement à l'ouest et Tanya Roberts ne fait que de s'époumoner à la manière de Kate Capshaw dans Indiana Jones 2 pour combler son manque d'expressivité (et d’intérêt). Les mimiques du méchants sont particulièrement drôles (mais je ne suis pas sur que ce soit voulu) et ce sera peut être la seule chose qui vous fera rire. En effet, les gags, sans être nuls, manquent cruellement de timing et tombent tous à plat. Je ne sais pas si le fait que l'histoire se passe en partie aux États-Unis a joué sur la production du film, mais on se retrouve avec un produit bâtard au final. Ce n'est pas affreux, mais ce n'est vraiment pas intéressant et il y a mieux ailleurs, en terme de James Bond ou de film d'action.

AV ciné

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 263 critiques

3,5Bien • Publiée le 10/08/2015

La dernière mission de Roger Moore dans la peau de James Bond est dans l'ensemble réussie ! L'histoire est plutôt bonne et le méchant Max Zorin interprété par Christopher Walken est très bon. Grace Jones est très convaincante dans le rôle de May Day et la James Bond girl Tanya Roberts est pas mal. La bande originale interprétée par le groupe Duran Duran est réussie. La mission comporte de bonnes scènes d'action comme pour la course poursuite mythique dans la Tour Eiffel ainsi que la séquence avec le camion de pompier, sans oublier le très bon final sur le Golden Gates Bridge. Une mission donc réussie, même si il était temps que Roger Moore s'arrête car il commençait à se faire un petit peu vieux pour être dans la peau de 007 !

Henri M.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

4,0Très bien • Publiée le 13/06/2015

En 1985 Roger Moore incarne pour la dernière fois l'agent 007 a 58ans dans A view to a Kill ( Dangeureusement votre ) En sibérie l'agent 007 retrouve le cadavre de 003 ainsi qu'un microprocesseur de chez Zorin Industries. Il va bien entendu s'interesser tout d'abord au chef d'entreprise qui après avoir assassiner un détetive francais, est accuse de fraude dans les jeux de courses hippiques. Mais ceci n'est face a sa vrai ambition... Faire sauter la faille de San Andreas et ainsi noyer la sillicon valley pour ne plus avoir de concurrent. C'est un film d'adieux. Une equipe se quitte, Roger Moore John Glen... et quelle fin ! Il a ses default et ses qualités a 58ans Moore continue de faire les scenes sous marines, ainsi que les conduites de Camion ( il avait le permi camion ). Mais l'age trop avancer comis une erreur. Trop de cascadeur, et c'est limite si on ne peut voir son visage. Christopher Walken, joue un immense mechant. Un ancien enfant steroides crée sous les nazis entrainé par le KGB quoi de mieu comme vilain il est completement fou ! Les james bond girl... Tanya Roberts, est sublime. Son script se resume a "JAMES" les 30 dernière minutes. D'ailleur la relation entre james et elle fait plus relation père fille. Et Grace Jones fait peur. Franchement il n'y a rien de sexy on dirait un fauve. Le casting en lui meme est assez enorme en plus de ceux deja cité on assiste au debut de Dolph Lundgren, Patrick Mcnee qui avec Moore fais des etincelle. l'histoire est interessante avec des moment d'anthologie, les 2 courses poursuites, l'hotel de ville de san Fransisco, la tour eiffel.... et une musique ... ah le thème de A view to a kill John Barry Merci ! Duran duran signe la meilleur des James Bond clairement. Petit plus pour California Girl qui arrive comme un ovni dans la scene d'ouverture ! La scene de la tour eiffel, quand a chaque palier d'escalier 007 tire un coup de feu... Le voila James bond il est la et comme pour Sean Connery et Pierce Brosnan, Roger Moore vous dit Adieu de la plus belle facon qu'il soit.

Mad Gump 10

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 718 critiques

2,5Moyen • Publiée le 20/05/2015

Dangereusement vôtre est le dernier James Bond avec Roger Moore dans le rôle titre, et il est très décevant : il n'y a que deux ou trois trucs qui sauvent le film. Pour commencer je dirais qu'à nouveau on nous sert un James Bond classique, sans originalité ni prise de risque. Les effets spéciaux on mal vieilli (les fonds verts surtout sont atrocement voyants), Roger Moore aussi (heureusement qu'il s'est arrêté, on dirait un vieillard maquillé pour combler ses rides), et il nous ressert sa prestation habituelle d'obsédé blagueur (dans un très mauvais humour). La Bond girl est encore là pour faire joli, et Grace Jones en méchante n'est pas crédible (surtout quand elle porte tranquillement un homme au-dessus de sa tête à deux mains), en plus de ça Spoiler: le fait qu'elle passe du côté de Bond se fait de manière trop soudaine et rapide. Bon, ce qui sauve le film, c'est clairement : Christopher Walken, excellent en méchant charismatique et psychopathe qui aurait mérité d'être bien plus mis en avant et la chanson de Duran Duran, " A view to a kill", très entraînante et dont les variations accompagnent très bien le film. Pour moi c'est la meilleure chanson dans un 007 avec "Live and Let Die" et "Skyfall". Il y a aussi la dernière scène d'action sur le Golden Gate qui est plutôt bonne. Pour ne pas mentir, je comptais mettre 3/5 à ce James Bond en réalité, mais il y a un truc qui m'énerve : les clichés sur la France. Déjà qu'avec d'autres pays comme l'Inde ou le Japon ça me fait hurler, imaginez quand c'est mon pays ! Alors tout le monde sait qu'en France quand on veut parler à un gars, on l'invite à manger sur la Tour Eiffel, qu'on ne boit que du vin (c'est la seule chose dans le repas qui soit dite) et surtout, mais surtout, le détective Français s'appelle Achille Aubergine. Vous comprenez, Achille est un héros antique comme Hercule, et l'aubergine est un légume comme le poireau. Sauf qu'Hercule Poirot est belge !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Merci pour l'image que ces nobles producteurs anglais ont de nous. Bon, un James Bond décevant et qui ne doit son salut qu'à quelques petits détails.

Jack Reacher

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 232 critiques

3,5Bien • Publiée le 16/04/2015

14 ème volet et dernier James Bond pour Roger Moore, où malgré les années, il incarne parfaitement le rôle de double 007. Christopher Walken s'impose quant à lui en méchant. Le film contient de belle scènes d'action même si il souffre de quelques lenteur, il se laisse regarder. Roger Moore a su au fil des ces années s'imposer das le rôle de l'espion britannique et ainsi devenir une référence.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse