Mon Allociné
Bullhead
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Bullhead
Date de sortie 22 février 2012 (2h 09min)
Avec Matthias Schoenaerts, Jeroen Perceval, Jeanne Dandoy plus
Genres Drame, Policier
Nationalité Belge
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 4,2 26 critiques
Spectateurs 4,22308 notes dont 367 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans
Jacky est issu d'une importante famille d'agriculteurs et d'engraisseurs du sud du Limbourg. A 33 ans, il apparaît comme un être renfermé et imprévisible, parfois violent… Grâce à sa collaboration avec un vétérinaire corrompu, Jacky s’est forgé une belle place dans le milieu de la mafia des hormones. Alors qu’il est en passe de conclure un marché exclusif avec le plus puissant des trafiquants d'hormones de Flandre occidentale, un agent fédéral est assassiné. C’est le branle-bas de combat parmi les policiers. Les choses se compliquent pour Jacky et tandis que l’étau se resserre autour de lui, tout son passé, et ses lourds secrets, ressurgissent…
Titre original Rundskop
Distributeur Ad Vitam
Récompenses 10 prix et 23 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD 04/09/2012
Date de sortie Blu-ray 04/09/2012
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 10 anecdotes
Box Office France 91 160 entrées
Budget -
Langues Flamand, Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 132253

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Bullhead en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Bullhead
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
Bullhead
Définition standard
VO
Ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Bullhead
Haute définition
VO
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Bullhead (DVD)
Date de sortie : mardi 4 septembre 2012
neuf à partir de 19.99 €
Bullhead (DVD)
Date de sortie : mardi 4 septembre 2012
neuf à partir de 11.35 €
Bullhead (Blu-ray)
Date de sortie : mardi 4 septembre 2012
neuf à partir de 10.99 €
Voir toutes les offres DVD-BR
<strong>Bullhead</strong> Bande-annonce VO 1:38

Interviews, making-of et extraits

Interview 1 - Français 5:59
Interview 1 - Français
18 399 vues
<strong>La Minute</strong> N°1056 - Thursday 01 March 2012 5:00
La Minute N°1056 - Thursday 01 March 2012
50 808 vues

Acteurs et actrices

Matthias Schoenaerts
Matthias Schoenaerts
Rôle : Jacky Vanmarsenille
Jeroen Perceval
Jeroen Perceval
Rôle : Diederik Maes
Jeanne Dandoy
Jeanne Dandoy
Rôle : Lucia Schepers
Barbara Sarafian
Barbara Sarafian
Rôle : Eva Forrestier
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Charlie Hebdo
  • 20 Minutes
  • Le Nouvel Observateur
  • Excessif
  • L'Express
  • Paris Match
  • Le Journal du Dimanche
  • Studio Ciné Live
  • Ouest France
  • Positif
  • Télérama
  • Le Point
  • Les Fiches du Cinéma
  • CinemaTeaser
  • Ecran Large
  • Le Parisien
  • Première
  • Le Figaroscope
  • L'Humanité
  • Cahiers du Cinéma
  • TéléCinéObs
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • Critikat.com
26 articles de presse

Critiques Spectateurs

ChroniqueMécanique
Critique positive la plus utile

par ChroniqueMécanique, le 03/10/2012

4,0Très bien

L'affiche le mentionne clairement, et il ne s'agit pas là d'une accroche mensongère. Bullhead est bien le nouveau film phénomène... Lire la suite

elbandito
Critique négative la plus utile

par elbandito, le 19/05/2013

3,0Pas mal

Un drame rural belge sur fond de polar dans le monde de la mafia des hormones de bétail, un film social et culturel comme... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
17% 62 critiques 52% 190 critiques 20% 75 critiques 7% 27 critiques 3% 11 critiques 1% 2 critiques
367 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Succès local

Sorti en Belgique en février 2011, Bullhead a créé la surprise au box-office flamand en cumulant pas moins de 460 000 spectateurs.

Entrainement intensif

Le comédien Matthias Schoenaerts a pris plus de 27 kilos de muscles pour se glisser dans la peau de son personnage, le baraqué Jacky Vanmarsenille.
10 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2011.

Commentaires

  • Cellardoor.fr

    Inspiré de l’affaire Van Noppen, en 1995, ce film est résolument sombre. Nous sommes à la fois dans un film social et un thriller mené par des paysans en bottes. Toute la clique est plus ou moins bizarre, plus ou moins flippante et plus ou moins mouillée jusqu’au cou dans des affaires pas très nettes.

    Au milieu de tout ce beau monde il y a Jacky, incarné par Matthias Schoenaerts qui a pris pas moins de 27 kilos de muscles pour ce rôle. Et il faut dire que physiquement, il est assez « monstrueux ». Jacky aurait pu être un personnage cliché, mal dégrossi, bête et méchant mais il est si bien écrit qu’il échappe à tous les clichés et tous les préjugés. Matthias Schoenaerts en fait un personnage nuancé, parfois effrayant quand il pète un câble tout en étant touchant, voire fragile. Il faut dire que Jacky traine un trauma particulièrement dur à vivre, une révélation qui plonge le film dans une ambiance encore plus noire et plus tragique.

    Pour lire la suite : http://cellardoor.fr/critique-...

  • dagrey1

    Je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, une scène m'a vraiment fait mal dans le film....

  • scarface1972

    euh enfin y a des cinés en Lozère ? sinon je ne peux pas

  • scarface1972

    Bon je vais faire une blague destinée à un public averti donc toi (les autres ne lisez pas) :
    Encore eusse-t-il fallu que je le visse pour que je le susse :) (je suis fatiguée...tu me pardonneras c'est en lisant Morphalus mdr)
    Vi je vois bien que t'es pas réel, j'en ai jamais rencontré des comme toi...Pilule rouge j'en suis çà s'achète où ?
    Envoie moi le truc de la chasse (d'eau)....çà va m'intéresser.
    Oui çà serait cool ce matin un lapin a tué un chasseur :) J'adore Goya il fait de belles peintures.
    Tu as raison (mais sans saoûler, c'est pareil pour les abattoirs etc donc je ne veux pas de viande c'est dégueu de s'attaquer aux faibles, je ne supporte pas cette lâcheté).
    Oui si on se barrait en Lozère en coloc'...çà serait super moi je dis...

  • PowerKing - Les Chroniques du

    Tu es dans la Matrice Alexandra, je ne suis pas réel, je suis Morphalus, la partie cachée de ton subconscient. Si tu choisis la pilule bleu tu verra le monde tel qu'il est avec des Franck Riberi et des chiasseurs partout. En revanche si tu prends la pilule rouge c'est open bar; feu à volonté!!

    Ca me fait penser qu'il reste un de mes textes assez anciens que je ne t'es pas envoyé. Il est assez collégien dans la forme mais intéressant. J'y évoque justement la chasse. Si j'en avais le pouvoir j'abolirai littéralement cette pratique horrible (au pire je donnerai des fusils aux animaux). La chasse n'est qu'un détail de la conquête de l'homme sur le monde, le foot est l’emblème de sa connerie. On n'est pas gâté avec tout ça!!

  • scarface1972

    Oh toi je t'adore (bon désolée pour la déclaration passionnelle mdr) T'aimes pas la chasse....moi je leur tirerais dessus. Es tu réel ? çà n'existe pas des personnes qui réunissent autant de qualités :)
    Tout à fait alors que toi tu trimes et tu gagnes 1100 euros avec vingt ans d'expérience et un BAC +12.
    Non pas du tout ni la chasse, ni le foot çà ne m'intéresse pas du tout beurk

  • PowerKing - Les Chroniques du

    Le foot est avec la chasse ce qui me débecte le plus en ce bas monde. Des mecs qui gagnent des millions pour taper dans un ballon ça m'agace légèrement. Si je comprends bien ce n'est pas ton kiff non plus? Tu monte encore dans mon estime ma caille.

  • scarface1972

    je n'y connais pas grand chose, je m'énerve vite donc la play ne résisterait pas, elle risque de s'envoler de mon 2nd étage....je n'ai pas de patience :)( gros défaut).
    Je sais ce que c'est Call of, justement je l'appelle COD ou call of, mon fils jouait en ligne avec ses potes, il se parlait je regardais....je sais tkt.
    Donc c'est Call of ?
    Euh je ne sais pas tout loin de là... je suis surtout ciné.
    Ah un garçon qui n'aime pas le foot, dis moi tu te révèles de plus en plus intéressant lol.

  • PowerKing - Les Chroniques du

    Lol, c'est ni l'un ni l'autre. Call of Duty est l'une des plus célèbre franchise de jeux de guerre. Réalisme oblige. Je pensais qu'un garçon manqué comme toi savait ça! Le foot me débecte, par contre je suis fan de GTA et Resident Evil.

  • scarface1972

    c'est quoi Call of ? Du foot ou Gta (je crois que çà s'appelait comme çà ) ou ah non resident evil numéro je ne sais pas quoi ..

  • PowerKing - Les Chroniques du

    La teuf c'est devant l'ordi ou éventuellement la console, surtout avec le temps qu'il fait. C'est cool hein? Aller tchao ma caille!

  • scarface1972

    Bleu comme bludahlia ta couleur préférée....
    bah hier c'était pas gagné : )
    Eh tu pars à ta teuf là non mais sale jeune :)

  • PowerKing - Les Chroniques du

    Tu insinue que je ne saurai pas déchiffré un code en de bonnes conditions mentales? Alors, quelle est la couleur du cheval BLANC d'Henri 4?

  • scarface1972

    c'est possible si c'est comme pour déchiffrer un code :) lol elle est toujours sur la boite senscritique..
    Oui seulement 30 h compte à rebours commencé

  • PowerKing - Les Chroniques du

    Chui dépité. 30 heures seulement!!!
    Crotte alors tu n'a pas reçu mon mail? J'ai peut être mal tapé ton adresse.

  • scarface1972

    Chouchoubidou pas reçu ton mail tu retenteras quand tu as le temps....
    Allez bonne soirée je vais surfer un peu, vas vivre ta vie de ouf en attendant lundi.....vite il ne reste que 30 h de tranquillité

  • scarface1972

    Oui je l'ai vu c'était magnifique en effet :) çà va je ne les ai pas tous loupés :)

  • PowerKing - Les Chroniques du

    Jolie. Je ne sais plus si tu m'as dis avoir vu L'odyssée de Pi. Il est magnifique ce film, çà te plairai

  • scarface1972

    4/5 - film assez dur mais magnifique, sombre, noir, Matthias Schoenaerts y est fantastique avec une animalité palpable.

  • romain m.

    Monumental.
    Un coup de poing en plein dans l'estomac.

  • RustCohle

    Film de fou.

  • zlaan

    Oui, une vraie claque dans la gu*****, ce bison est époustouflant comme acteur, on dirait presque un docu tant il joue vrai. Il parle pas il grogne ou il beugle, il meugle, il renâcle ; à voir, ne serais ce que pour lui.

  • Olivier D.

    Une claque ! Matthias Schoenaerts formidable. Toutes les scènes où il est seul sont magnifiques, pleines de beauté, de force, d'animalité, d'humanité, de tristesse, de souffrance, de sensibilité. L'intrigue policière et surtout la plupart des autres personnages sont un peu faiblards, mais ce n'est pas ce que je retiens de ce film.
    Un film difficile, de caractère, qui ne peut plaire à tous.

  • Shaheen Djazair

    Beaucoup de blabla pour pas grand chose. Bon film mais sans plus. Sinon il faut souligner que les acteurs sont très très bons. Mais bon déçu je m'attendais à beaucoup mieux vu la note AlloCiné.

  • Sh?kiin?

    Qu'est-ce qui sépare l'homme de la bête, très bonne question, je dirais à peu près rien, on a tous un côté animal en nous qui surgit dans nos moments obscures (colère, dépression, sport de combat...), ce film nous le montre bien, du moins, son personnage.

  • Raw Moon Show

    Bien sûr, il y a quelques faiblesses sur lesquelles on peut revenir : je pense d'abord à l'intrigue policière liée au trafic d'hormones pas assez dense, portée par des personnages un peu légers, trop caricaturaux. En bref, pas assez lourd pour faire le juste contrepoids du drame intime de Jackie. Dommage car cette intrigue "secondaire" trahit dans le même temps sa raison d'être, le prétexte pour aboutir au malentendu (très scénarisé) de la scène finale.

    Cela étant dit, le film est un coup de poing dans les parties. Réussir à faire exister à l'écran ce personnage à la fois animal (silhouette, regard) et castrat, parvenir à l'humaniser, le rendre émouvant, c'est un pari 100 fois réussi. On sort de là groggy avec l'envie de savoir ce que ce jeune réalisateur belge va nous concocter pour sa prochaine sortie. Et ça n'est pas un mince compliment que de trouver à sa réalisation, à son univers même, un je ne sais quoi de Nicolas Winding Refn. Chapeau bas l'artiste !

  • Kane Arius

    Qu'est-ce qui fondamentalement s'épare l'Homme de la bête ? Tout ce que le cinéma a de plus complexe et viscéral est traduit dans ce film aux multiples niveaux de lecture, grace a une mise en scène parfaite de bout en bout. Pour un premier film, c'est d'une métrise visuelle et narrative pour le moins hallucinante. Il faut le voir pour le croire !

  • The witcher

    Certe l'acteur principal nous livre une performence rare, mais vraiment vraiment beaucoup trop de longueur pourtant le film à tout pour plaire mais ces longueurs m'ont gachées le film

  • negussa

    Un film sombre et une histoire qui prend aux tripes, un scénario bien ficelé, dur et déroutant. l'acteur principal est excellent dans un rôle difficile. Une très bonne réalisation.

  • richard-leg

    Déroutant,surprenant,on baigne dans une atmosphère sombre,comme le trafic d'hormones qu'on nous dévoile..
    L'acteur principal est énorme,dans un role difficile et la réalisation excellente..
    Un film a voir

  • eldarkstone

    Thriller psychologique vraiment pas mal ! Froid et parfois assez dur, sur un sujet très peu connu, avec un Matthias Schoenaerts qui nous livre une très bonne prestation, tant physique que psychologique !

  • Renaud Schils

    c'est quoi le lien avec the machinist ? sérieux ? faut arrêter de dire des conneries... Très bon film pour ma part

  • Jean-Pol Cardin

    Un superbe film vraiment original et dire que ces trafics doivent encore exister, vive le bio à 30% plus cher et moins de viande pour les plus démunis.= Je note 5 sur 5.

  • regimbald

    on s'en branle, les films belges, c'est toujours le pied !

  • Guillaume R.

    Alors oui le film est noir et met en avant un excellent acteur... pour autant, il est très brouillon au niveau du scénario, ce qui le rend très décousu, nous "gratifiant" au passage de belles longueurs. Il est loin de rivaliser avec des films comme Le couperet, Malveillance ou encore The machiniste...

  • JeanVacances

    L'affiche le mentionne clairement, et il ne s'agit pas là d'une accroche mensongère. Bullhead est bien le nouveau film phénomène du cinéma belge. Tout premier long-métrage d'un cinéaste flamand qu'il faudra suivre avec la plus grande attention tant la maîtrise technique dont il est fait preuve est bluffante, ce drame aux teintes sombres de polar est également servi par un autre homme, à savoir Matthias Schoenaerts. L'acteur est aussi impressionnant physiquement que par l'intensité de son jeu, et s'impose d'emblée comme la grosse révélation de ce film. Sous une lumière clinique et dans une atmosphère glaciale, avance son personnage de force de la nature à jamais tourmenté par un douloureux accident de jeunesse, au coeur d'un récit très dense et souvent original qui nous mène au sein d'un business de trafic d'hormones, où paysans, flics et gangsters se côtoient. Mystérieux, captivant, d'un réalisme brut et abrupt, Bullhead frappe le spectateur en pleine tête avec la puissance d'un taureau qui charge, et se classe d'office dans le rayon très prisé des pellicules dont le visionnage ne nous laisse pas indifférent, que l'on ait aimé ou détesté. Comme quoi on ne sait pas faire que des frites en Belgique.

    Retrouvez ma critique complète de "Bullhead", ainsi que beaucoup d'autres, sur CINE IS A BLOG, ma page dédiée au cinéma : http://soldatguignol.blogs.all...

    Merci !

  • Valer.M

    Un film puisant !! un des meilleurs de 2012 pour ma part !!
    Je ne comprend pas certaine critique négative ...

    A voir et a revoir .......

  • Pascal37

    Soporifique et très ennuyeux. Pas d'autres choses à dire ... 1/5 !!!

  • shazz007

    un film coup de poing (ou de tête) qui distille un poison bienfaiteur, à l'image de l'acteur principal qui malgré un physique impressionnant joue tout en retenue
    un final impressionnant et malgré tout, assez imprevisible.
    des tronches magnifiques, des dialogues en demi teinte...

    a voir absolument +++

  • jerem49

    Au vu des critiques j'ai voulu voir le film.. Un peu déçu du coup je m'attendais à un chef-d'oeuvre mais le film n'a pas vraiment de but, on s'ennuie je trouve. Il n'y a pas assez de fond. L'atmosphère sombre est bien mise en scène du début à la fin. Le dénouement assez prévisible. 2.5/5

  • Ray-Marv

    Pourquoi le cinéma francais est incapable de produire et réalisé ce genre de film (bullhead, Pusher...) ?

  • hantor

    Excellent film!
    Bon scénario, belle prises de vue, et tout bon acteur (Matthias Schoenaerts)! A voir!

  • peerate

    vraiment très bon.

    acteur principal à redécouvrir dès que possible..

    4.5/5

  • arnaud o.

    Pour ma part,
    grosse claque, quel acteur !
    et des beaux plans, très très prenant !

  • quetedugraal

    Plutôt une bonne surprise!

  • _portman_

    PFFF fifoulefou... tu dois être trop jeune (ou con) pour ne pas comprendre les subtilités émotionnelles du personnage, et ce, même si il n'y a pas que cela dans le film.

  • fifoulefou

    long,mou,pas vraiment de scénario je pence qu'il y a beaucoup de belge a donner une bonne note

  • Yann M.

    Un film magistralement réalisé et interprété (on a beaucoup parlé de Schoenaerts, beaucoup moins de Jeanne Dandoy, pourtant magnifique), mais si constamment sombre qu'il en devient lourd, presque indigeste. Sinon je suis d'accord avec Shinao, l'intrigue criminelle, plutôt ch... et mollassonne, n'apporte pas grand-chose à l'histoire, à part un dénouement assez prévisible.

  • Shinao

    En contradiction avec la plupart des critiques, c'est très soporifiques, le début est très bon, puis le scénario est vraiment pas exceptionnel, en fait j'aurais préféré enlevé toutes cette histoire "criminel" car ça n'a aucun intérêt, dommage je m'attendais à une monté en puissance mais c'est le contraire.

  • Bruno Proeger

    du audiard belge, excellent!!!

  • ZOGAROK

    Chronique enthousiaste à propos de ce qui reste le meilleur film de l'année en cours : http://zogarok.wordpress.com/2...

  • Henri Mesquida

    C'est bien. le cinéaste se regarde trop filmer et prends un peu trop de temps pour mettre en place l'essentiel. Le côté polar ne m'a pas passionné (même avec le sujet très original),le drame humain que l'on découvre après l'inoubliable scène du"je vais te casser les couilles" est ,par contre très fort et porté avec une puissance toute taurine par atthias Schoenaerts magistral en boeuf humain.

  • chalomi

    Tout simplement Flandroyant....Géantissime!

  • Dust-in-the-wind

    DODO1610 : si le titre à été Anglicisé c'est peut être pour qu'il soit exporté et diffusé plus largement à travers le monde je suppose ( ?) sans doute n'aurait il pas le même impact avec le titre "Rundskop" et un tel chef d'oeuvre mérite d'être connu de tous...

  • Paul-Emile Cayrou

    beau film^^

  • dodo1610

    c'est bizarre d'avoir transformé le nom flamand en anglais car en Belgique francophone on a gardé "Rundskop" comme titre. A cause de ce titre "Bullhead" , beaucoup de personnes pensent que ce film est américain --"

  • GonMad

    Le film à voir, Matthias Schoenaerts déchire. Il est bon dans rouille et d'os mais pas aussi exceptionnel que dans ce film. Dans un certain sens il me fait penser à Tom Hardy, en plus humain. Et les filles, il est pas si balèze.

  • Dust-in-the-wind

    énorme ! c'est vraiment le film à ne pas louper , je n'ai pas vu passer les 2H00 tant l'histoire est prenante ,les acteurs formidable et particulièrement Matthias-Shoenaerts , bravo ça c'est du cinéma !

  • Christian Van Caillie

    moije donne 5/5 ... Je suis curieux de voir Matthias Schoenaerts dans son prochain film qui sera projeté à Cannes prochainement.

  • Julien Barabas

    c'est un bon film , je lui met un 8/10.A VOIR

  • Kane Arius

    Chef d'oeuvre absolu. Tout ce que le cinéma a de plus complexe et viscérale est traduit dans ce film. Bref, une grosse grosse claque en pleine gueule.

  • latulle

    Film magnifique. Il y a du Jacques Audiard dans l'hormone de la réalisation.
    Le tiercé gagnant de la semaine: bullhead et "le paradis des bêtes". 2 films très réussis avec pourtant peu de salles. Bonne journée.

  • gawel44

    J'aime !

  • sinemaze

    Jacky est éleveur de bétail. Comme son père avant lui, il utilise des hormones et il se frotte à un trafic dont il semble d'instinct se prémunir des risques mieux que d'autres. Tel un retour de bâton cette activité replonge Jacky dans un traumatisme de l'enfance des plus inhumains. Jacky n'est pas une bête, mais ainsi sera-il filmé jusque dans son intérieur le plus intime : cloisonné, anonyme. Et se succèdent ces portes coulissantes et automatiques comme autant de leurres de fuite vers l'avant ; l'intrigue policière est rondement ficelée, cependant avec un degré d'interconnectivité trop tourné vers ces désirs –trop soudains– d'épanouissement ou de revanche pour Jacky. Malgré tout, ce premier film n'aura absolument rien à envier à La filmographie d'un Olivier Marchal !

  • Kao-BB

    Et pk pas barnico59? Reste tranquille voyons si un allocinéen (spectateur lambda ou passionné de ciné) à vraiment adorer un film il peut lui attribuer 5/5 c'est notre problème à tous (vous avez dit Intouchables!?) :sarcastic: :lol: Chacun son (ses) chef d'oeuvres absolu(s) et à chaque film de faire l'unanimité générale ;)

  • barnico59

    5/5 ??... Faut arrêter les gars !! On ne peut mettre la note maximale à ce film (ce qui le placerait au même niveau que des chefs d'oeuvre absolus - Seigneur des A, Le bon, la brute...). C'est original, bien joué en effet par "Jacky"... Mais bon, c'est un peu mou du genou parfois. Les 2 garagistes boulets sont gentils mais bon... Pas mal, mais difficile de se passionner complètement je trouve; même si ca monte crescendo...

  • Julie B.

    Cela voudrait être une tragédie antique. Mais c'est vol sur un nid de coucou qui aurait la taille d'un pays où la concentration de psychopathes en liberté dépasse celle des ruminants. Les acteurs sont extérieurs à leur personnage. On n'y croit pas une seconde et on s'ennuie.

  • ed p.

    je viens de le voir....une noirceur de sentiments associée à une histoire crédible mais permet de'écrire que ce film est grnad par le jeu de jacky mais aussi de autres et surtout son copain d'enfance...
    un film avec des couilles!!!! bravo

  • dehaas84

    On a évidemment beaucoup parlé de The Artist dans le cadre des oscars 2012. On a aussi évoqué Une Séparation, qui a glané comme prévu la statuette du meilleur film étranger. Moins de bruit pour un autre des nominés, Bullhead de Michaël R. Roskam, qui est sorti discrètement chez nous la semaine dernière. Et pour cause, au-delà de la grande qualité de ce film belge, c’est une œuvre complexe et difficile, qui évolue dans un curieux croisement du polar, de la saga familiale et du film noir. Et cela dans un des lieux les plus improbables pour se livrer à ce type d’exercice : la Belgique, non loin de la frontière linguistique entre wallons et flamands.

    Une zone assez rurale, partagée entre des fermes et des petites villes, où a grandi Jacky, qui tient une exploitation de vaches à viande avec son frère. Utilisant sans vergogne les hormones pour doper leurs bêtes, ils vont se retrouver progressivement dans les mailles d’une toile complexe, entre mafieux peu scrupuleux, indics et flics à la poursuite du réseau.

    Ce film est une vraie curiosité. Car si l’on retrouve ici la plupart des ingrédients classiques du polar, ils sont passés ici au filtre de la Belgique, ce qui rend l’ensemble à la fois original et imprévisible. Il n’y a peut-être que chez les Dardenne que l’on a l’impression d’avoir déjà vu des images se rapprochant de ce récit dur et aride. Le pays aux deux langues est omniprésent. Sa culture, sa séparation entre wallons et flamands, son ambiance. Ses trafics d’hormones aussi. Ses petites villes, ses garages minables et ses petits trafics. Voilà pour le cadre, mais l’essentiel est ailleurs, il est incarné par une montagne de muscle qui se rapproche parfois plus de ses bêtes que d’un être humain. Au moins en apparence.

    Car derrière le polar violent et tortueux, Bullhead est avant tout la description minutieuse de la trajectoire de cette « tête de bœuf », ce Jacky renfermé, imposant, secret. Une présence fascinante, incarnée avec beaucoup de nuances par l’exceptionnel Matthias Schoenaerts, à la présence physique assez bluffante.(il a d’ailleurs décroché un rôle dans –excusez du peu- le prochain film de Jacques Audiard)
    On comprendra rapidement qu’un trauma se cache derrière ce caractère méfiant et cette carrure impressionnante. On nous le rappelle à l’écran, les images sont d’une violence et d’une cruauté insoutenable. Voyeurisme ? On se rend compte que non, car ces images mettent le film sur ses rails, en donnant un but et un corps à l’ensemble des protagonistes. Peu à peu, comme dans tout bon polar, les trajectoires se bouclent, les personnages se rejoignent, les enjeux se lient. Et comme dans toute tragédie qui se respectent, ce sont les protagonistes eux-mêmes qui semblent creuser leurs propres tombes. Une voiture que l’on devait abandonneer, des pneus neufs un peu trop faciles à acheter, des collègues décidemment peu recommandables..

    Critique complète :

  • arnaud1972

    un film intéressant mais inégal avec une histoire policière alambiquée qui alourdit le propos, dommage car certaines scènes et la prestation de jacky sont par fulgurences exceptionnelles...

Voir les commentaires