Notez des films
Mon AlloCiné
    La Bonne épouse
    Bande-annonce La Bonne épouse
    11 mars 2020 / 1h 49min / Comédie
    Date de reprise 22 juin 2020
    De Martin Provost
    Avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky
    Nationalités français, belge
    Bande-annonce Séances (935)
    Presse
    3,4 28 critiques
    Spectateurs
    3,0 1165 notes dont 181 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter : c’est ce qu’enseigne avec ardeur Paulette Van Der Beck dans son école ménagère. Ses certitudes vacillent quand elle se retrouve veuve et ruinée. Est-ce le retour de son premier amour ou le vent de liberté de mai 68 ? Et si la bonne épouse devenait une femme libre ?
    Distributeur Memento Films Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Box Office France 171 000 entrées
    Budget 7 M euros
    Date de reprise 22/06/2020
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 149412

    Séances

    Bande-annonce

    La Bonne épouse Bande-annonce VF 1:45
    La Bonne épouse Bande-annonce VF
    604 537 vues

    Interview, making-of et extrait

    La Bonne Epouse : rencontre avec Juliette Binoche 3:37
    La Bonne Epouse : rencontre avec Juliette Binoche
    3 834 vues

    Acteurs et actrices

    Juliette Binoche
    Rôle : Paulette Van der Beck
    Yolande Moreau
    Rôle : Gilberte Van der Beck
    Noémie Lvovsky
    Rôle : Sœur Marie-Thérèse
    Edouard Baer
    Rôle : André Grunvald
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Marie Claire
    • Ouest France
    • Positif
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • Closer
    • CNews
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • Le Figaro
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Télérama
    • Bande à part
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Sud Ouest
    • Télé 7 Jours
    • Télé Loisirs
    • Voici
    • La Croix
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Première
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    28 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    sylounette
    sylounette

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 74 critiques

    0,5
    Publiée le 24 juin 2020
    comédie caricaturale jusqu’à la dernière séquence (musicale). Un sommet de ridicule. ! c'est affligeant ! il ne ressort rien de ce film, tout est survolé de manière qui doit se vouloir burlesque ??? à fuir !!
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 461 abonnés Lire ses 1 808 critiques

    1,0
    Publiée le 11 mars 2020
    La famille Van der Beck dirige depuis plusieurs générations, dans une demeure cossue des Vosges, une école ménagère qui enseigne à quelques jeunes filles à devenir de bonnes épouses. Mais quand son directeur (François Berléand) décède brutalement, il revient à son épouse (Juliette Binoche) de reprendre seule les rênes de l'établissement. Pour la seconder, elle ne peut guère compter que sur sa belle-sœur (Yolande Moreau), ...
    Lire plus
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    1,0
    Publiée le 24 juin 2020
    1967/1968 : entre la loi Neuwirth légalisant la pilule contraceptive en France (qui mettra cependant 7 bonnes années à s'appliquer effectivement...), et les événements que l'on sait... Soit une école ménagère dans l'Alsace rurale, dont la directrice se retrouve spoiler: (bêtement - une histoire de lapin...) veuve ("Paulette van der Beck", alias Juliette Binoche - qui en fait des tonnes...), ruinéespoiler: (le défunt aimait ...
    Lire plus
    jspl
    jspl

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 226 critiques

    0,5
    Publiée le 23 juin 2020
    Au début tout va bien, puis on tombe dans l'invraisemblance et caricature. La fin est carrément stupide,
    181 Critiques Spectateurs

    Photos

    14 Photos

    Secrets de tournage

    Un film né d’une rencontre

    La Bonne épouse est né d’une rencontre. Martin Provost avait loué un été une maison dans le Cotentin qui appartenait à une dame de 80 ans. Elle lui a raconté comment elle avait décidé, après la guerre, de ne pas faire d’études, contre l’avis de ses parents, parce qu’elle préférait aller à l’école ménagère pour rester avec ses copines. Le réalisateur se rappelle : "Je ne savais pas exactement ce qu’était une “école ménagère“, m... Lire plus

    Thématique fétiche

    Après Le Ventre de Juliette (2003), Séraphine (2008), Où va la nuit (2011), Violette (2013) et Sage Femme (2017), Martin Provost revient avec un nouveau film qui traite d'émancipation féminine, mais cette fois-ci de manière plus légère. Le metteur en scène explique d'où lui vient son intérêt pour cette thématique : "Cela vient de mon histoire sans doute, puisque je me suis violemme... Lire plus

    Pourquoi en 1967-1968 ?

    Martin Provost a situé l'intrigue de La Bonne épouse en 1967-1968, parce qu’après 1970-71, toutes les écoles ménagères ont disparu. Il précise : "Et il y en avait énormément jusque-là. Des grandes, des petites, quelques écoles plus bourgeoises, mais surtout des écoles dites rurales, puisque la France était encore à 30% rurale. C’est une donnée très importante. Il y avait Paris, et la Province. Mai 68 va tout faire voler en écl... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    Box-office France : La Bonne Épouse et De Gaulle en tête pour la réouverture des salles
    NEWS - Box Office
    mercredi 1 juillet 2020
    Quelques jours après la réouverture des salles le 22 juin, retour sur la première semaine d'exploitation complète en France...
    Réouverture des cinémas : les Français sont-ils retournés en salles ?
    NEWS - Box Office
    mardi 30 juin 2020
    Après 100 jours de fermeture pour cause de pandémie du Covid-19, les salles obscures ont pu réouvrir leurs portes, offrant...
    11 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2019.

    Commentaires

    • Skipper Mike
      test
    • Benjamducartel
      Décevant ! Un vrai problème de rythme...
    • Sebastien D
      Ben on rigole c vrai faut faire comme si on est en 68 enfin à la fin c est trop long et lourd les discours la révoltes des femmes ...
    • Gaby M.
      J'ai bien ri au 1er degré car je suis de la génération 68 eeehhh oui. Yolande et Noémie avec leur jeu décalé. Edouard Baer fatigue quand même bien avec sa manière de sur jouer là comme en radio 😏l
    • jade59
      Film très décevant, ça manque de rythme et on s’ennuie beaucoup. C’est dommage car le sujet pouvait être intéressant. Par contre, Très efficace si on a des insomnies.
    • tom c
      Ca sent le réchauffé. le film est déjà sorti avant le confinement.Et franchement ça fait encore moins envie, tellement déconnecté de ce qu'on vit.
    • Rene K
      Ben dis donc y a tout le sentier
    • Plaza13
      encore un film tendance avant qu'une autre mode imposée arrive...
    • Louis C
      bof binoche j’ai jamais trouvé cette actrice géniale sauf dans les leos carax ou la elle donnait même son rôle dans le patient anglais n’est pas terrible alors !
    • Dmitrram
      Moi pas comprendre.
    • Philippe Tarlé
      Quelques bonnes idées noyées dans les inévitables clichés, déçu compte tenu de la distribution
    • Salsa P.
      je parlais de leur émancipation de ce type d'écoles
    • titicaca120
      la condition féminine en France avant les événements de mai 68, édifiant. les 4 jeunes protagonistes donnent un air de fraicheur sur le cinéma français.
    • Vincent Vega
      la bonne soupe fade de grand mère-_-
    • Dmitrram
      C'est sûr que les écoles confessionnelles non-mixtes où on apprend le repassage sont de véritables tremplins vers la liberté...
    • CC30
      D'être une femme au foyer, d'élèver ses enfants, etc...
    • JAIMEPASLESNANARS
      la liberte de quoi ???
    • Salsa P.
      ça parle de femme libre et sa critique la liberté de certaines !
    • fclement
      Comment des acteurs talentueux ont-ils pu se commettre dans un tel « navet » ?Les clichés sont assommants, surtout quand là cinéma à projeté une interview de Juliette Binoche avant la séance. Elle donne l’impression d’avoir un message féministe à nous transmettre .... on ne rit pas, mais on s’ennuie beaucoup !
    • kingbee49
      J'ai l'impression que tout le film est dans la bande annonce, encore...
    Voir les commentaires
    Back to Top