Mon AlloCiné
La Mauvaise éducation
facebookTweet
La Mauvaise éducation
Date de sortie 12 mai 2004 (1h 50min)
Avec Gael García Bernal, Fele Martínez, Javier Cámara plus
Genres Drame, Thriller
Nationalité espagnol
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
4,3 20 critiques
Spectateurs
3,74526 notes dont 350 critiques

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans
Deux garçons, Ignacio et Enrique, découvrent l'amour, le cinéma et la peur dans une école religieuse au début des années soixante. Le père Manolo, directeur de l'institution et professeur de littérature, est témoin et acteur de ces premières découvertes.
Les trois personnages se reverront deux autres fois, à la fin des années 70 et en 1980. Cette deuxième rencontre marquera la vie et la mort de l'un d'entre eux.
Titre original

La mala educación

Distributeur Pathé Distribution
Récompenses 4 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2003
Date de sortie DVD 23/02/2005
Date de sortie Blu-ray 01/04/2017
Date de sortie VOD 22/02/2005
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Budget -
Langues Espagnol
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby stéréo
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa 109972

Regarder ce film

En VOD
à partir de (2.99 €)
à partir de (7.99 €)
à partir de (2.99 €)
à partir de (3.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
La Mauvaise éducation
La Mauvaise éducation (DVD)
neuf à partir de 9.99 €
La Mauvaise éducation
La Mauvaise éducation (DVD)
neuf à partir de 11.99 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
La Mauvaise éducation Bande-annonce VO 1:53
La Mauvaise éducation Bande-annonce VO
43 406 vues

Acteurs et actrices

Gael García Bernal
Gael García Bernal
Rôle : Angel / Juan / Zahara
Fele Martínez
Fele Martínez
Rôle : Enrique Goded
Javier Cámara
Javier Cámara
Rôle : Paquito
Daniel Giménez Cacho
Daniel Giménez Cacho
Rôle : le père Manolo
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Chronic'art.com
  • Cinéastes
  • Libération
  • Positif
  • Première
  • Studio Magazine
  • The Hollywood Reporter
  • Aden
  • Cahiers du Cinéma
  • Ciné Live
  • Fluctuat.net
  • Le Figaro
  • Le Figaroscope
  • Le Parisien
  • Le Point
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Zurban
20 articles de presse

Critiques Spectateurs

DanielOceanAndCo
Critique positive la plus utile

par DanielOceanAndCo, le 31/03/2013

4,0Très bien

Si l'on considère que "La Piel que habito" est son premier thriller, on peut quand même rattacher au genre cette 'Mauvaise... Lire la suite

Plume231
Critique négative la plus utile

par Plume231, le 26/04/2012

1,0Très mauvais

De tous les Almodovar que j'ai vu jusqu'ici, "La Mauvaise éducation" est de loin celui qui m'a le plus déçu. Disons que je... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
37% (128 critiques)
32% (112 critiques)
5% (18 critiques)
14% (48 critiques)
9% (31 critiques)
4% (13 critiques)
350 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Ouverture du Festival de Cannes!

La Mauvaise éducation est présenté hors compétition, en ouverture du Festival de Cannes de 2004, premier film espagnol a avoir cet honneur.

Genèse d'un projet

La parole à Pedro Almodovar:"Je devais faire "La Mauvaise éducation", je devais me l'enlever de la tête avant que ça tourne à l'obsession. J'avais remanié le scénario pendant plus de dix ans, et ça pouvait continuer comme ça dix ans de plus. Vu la quantité de combinaisons possibles, la trame de "La Mauvaise éducation" ne pouvait finir de s'écrire qu'une fois le film tourné, monté et mixé.

Souvenirs de jeunesse

"La Mauvaise éducation est un film très intime" précise Almodovar; "mais pas exactement autobiographique, je veux dire que je ne raconte pas ma vie au collège ni ce que j'ai appris pendant les premières années de la "movida", bien que ce soit les deux périodes durant lesquelles se déroule l'intrigue (en 1964 et en 1980, avec une incursion en 1977). Il est certain que mes souvenirs ont été importants au moment de l'écritur... Lire plus
6 Secrets de tournage

Dernières news

Box-office : semaine cannoise...
NEWS - Box Office
vendredi 21 mai 2004

Box-office : semaine cannoise...

Les événements cannois se bousculent au box-office français, dominé par l'épique "Troie" avec 800 000 entrées. "Kill Bill...
Box-office : bonne chasse pour "Van Helsing"
NEWS - Box Office
vendredi 14 mai 2004

Box-office : bonne chasse pour "Van Helsing"

Alors que "Les Choristes" dépassent les 5 millions de spectateurs dans l'Hexagone, "Van Helsing" s'impose en tête du box-office...
7 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2003, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2003.

Commentaires

  • flexou

    son meilleur film

  • Henri Mesquida

    C'est beau bien écrit très bien joué ,sensible ,mais je m'ennuie un peu avec Amodovar.

  • missizz31

    On reconnait bien le style d'Almodovar.
    On ne s'ennuis à aucun moment, le film nous aspire dans cette histoire instantanément.
    Je vous le conseille, bien joué, bien écrit , esthétique...
    Il lui manquerait un je ne sais quoi en plus pour être "parfait".

  • angelabassompierre

    le film est pas mal, il nous montre des pans de vie, de la souffrance, des intrigues et est bien fait, les autres scénarios ne sont pas pareils ou m'ont moins plu, je ne sais pas, ça dépend des histoires, de son humeur de son casting....!

  • angelabassompierre

    De ce réalisateur, j'ai des coups de cœur et "la piel que habito" est un que j'aime bien, celui de la mauvaise éducation, c'est dur ce qu'il raconte, ces pauvres gamins!une réalité sûrement moins rare, le tabou de la sexualité à l'âge qui devrait être insouciance et latence. J'en ai entendu par qqn, de voir le thème, mais quelle horreur. des moments sont prenants, d'autres très déconnectés j'ai trouvé.

  • Darkinside

    Une fois de plus, c'est une bonne surprise de la part du grand Almodovar. Un sujet délicat abordé avec finesse. Un scénario assez bien qui tout de fois reste assez complexe à mon goût.
    Les personnages sont assez crédibles, notamment celui de Juan mais je suis déçu par celui d'Ignacio (adulte) et celui du père Manolo qui sont des personnages pour le moins superficiels et dont la psychologie qui est censée constituer l'intérêt principal de ce film n'est évoquée que de manière très rapide. Je reste donc déçu par la fin mais suis tout de même sous le charme du drame à l'espagnol vu par Pedro Almodovar.
    Cela mérite tout de même un 4/5.

Voir les commentaires
Back to Top