Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Poison
    Bande-annonce Le Poison
    6 février 2001 en DVD / 1h 40min / Drame
    Date de reprise 10 janvier 2018
    De Billy Wilder
    Avec Ray Milland, Jane Wyman, Phillip Terry
    Nationalité américain
    Bande-annonce
    Spectateurs
    4,2 290 notes dont 49 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Birnam devait partir en week-end avec son frère Nick et auparavant assister à un spectacle à l'opéra avec sa fiancée, Helen, qu'il a rencontrée il y a trois ans. Mais une implacable maîtresse l'empêche de réaliser ces deux agréables projets. Plus tentante et cruelle que la plus belle des femmes, elle l'oblige à voler et à traîner de bar en bar. Son nom : alcool. Heureusement l'amour d'Helen le retiendra au bord du gouffre.
    Titre original

    The Lost Weekend

    Distributeur Swashbuckler Films
    Récompenses 8 prix et 8 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1945
    Date de sortie DVD 06/02/2001
    Date de sortie Blu-ray 01/10/2019
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget 1 250 000 $
    Date de reprise 10/01/2018
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 5165

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 14.58 €
    La Poison DVD
    La Poison DVD (DVD)
    neuf à partir de 20.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Le Poison Bande-annonce VO 2:06
    Le Poison Bande-annonce VO
    3 027 vues

    Acteurs et actrices

    Ray Milland
    Rôle : Don Birnam
    Jane Wyman
    Rôle : Helen St. James
    Phillip Terry
    Rôle : Wick Birnam
    Howard Da Silva
    Rôle : Nat
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 424 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    3,5
    Publiée le 7 juin 2014
    Un film de Billy Wilder qui, entre dépendance, obsession, folie, déchéance, dresse le portrait à la fois dramatique et ironique d’un homme alcoolique. Le réalisateur ne déroge pas à la règle et nous présente une mise en scène et une photographie brillantes. Ray Milland, quant à lui, livre une superbe performance. Cependant, le scénario peine à nous captiver, il trouve vite ses limites et tourne en rond. Une réalisation qui reste ...
    Lire plus
    MathiasH
    MathiasH

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 682 critiques

    3,5
    Publiée le 29 juillet 2018
    Quatre oscars en 1946 pour ce film assez intéressant à regarder. D'abord parce qu'il fait penser au néoréalisme italien par son mélange de noirceur et de réalisme. Ensuite parce qu'il a un intérêt quasi-documentaire dans sa manière de décortiquer les mécanismes psychologiques de l'alcoolisme. Enfin parce que les amateurs de cinéma des années 40 y trouveront leur compte: flashbacks, jeux d'ombre et de lumière, musique ...
    Lire plus
    Mathias Le Quiliec
    Mathias Le Quiliec

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 368 critiques

    4,5
    Publiée le 23 avril 2014
    Le poison est parfait en plus de ne pas avoir pris une ride. Ray Milland est génial, il joue à la perfection les périodes de manque et jusqu'ou ça peut mener. Le réalisateur ainsi que Milland ont bossé pour rendre crédible l'état d'esprit triste et dépressif propre aux drogués, ça a très bien marché. The Lost Weekend est novateur, essentiel, intemporel, dénonciateur mais juste. Il émouvant avec notamment une fin à la hauteur de l'oeuvre.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1119 abonnés Lire ses 3 662 critiques

    4,0
    Publiée le 16 juin 2015
    Eh ben ! C'était pas mal, pas mal du tout ! Je ne reviendrai pas sur la fin qui est assez nulle tout le monde en conviendra et je pense que ce n'est pas lié au type de fin choisie mais bien au traitement de cette fin, on aurait pu faire ça de manière quelque peu plus subtile. Enfin tout le film n'est guère subtil, c'est un film sur l'alcoolisme qui va vraiment au fond des choses et qui n'hésite pas à en rajouter peut-être un peu... mais ...
    Lire plus
    49 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Le choix Ray Milland

    Pour Le Poison, Billy Wilder voulait José Ferrer dans le rôle principal de l'alcoolique. Mais après réflexion, son choix se porte sur Ray Milland, pensant qu'un homme séduisant attirerait plus la sympathie du public qui souhaiterait le voir arrêter de boire. L'acteur, hésitant au début, a finalement accepté et a perdu du poids pour le rôle.

    Un sujet inédit et tabou

    Le Poison est le quatrième long métrage américain de Billy Wilder et le troisième des six qu'il a écrits avec Charles Brackett. Avec ce film, le cinéaste d'origine autrichienne traite de l'alcoolisme, un sujet déjà évoqué à Hollywood mais qui n'a jamais fait l'objet d'un film entier jusque-là. A l'instar de la vieille star de Boulevard du crépuscule, le réalisateur s'attache à représenter un personnage brillant mais brisé de l'intérieur, rat... Lire plus

    Des prix, encore des prix

    Le Poison obtient en 1945 4 Oscars dans les catégories meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario et meilleur acteur pour Ray Milland. Celui-ci obtient également le prix d'interprétation au Festival de Cannes tandis que le film repart avec le Grand Prix.

    Dernières news

    "Bambi", "Forrest Gump" et "Le Kid" à la Bibliothèque du Congrès !
    NEWS - Box Office
    mercredi 28 décembre 2011
    Comme chaque année, la prestigieuse Bibliothèque du Congrès, aux Etats-Unis, a intégré 25 nouvelles oeuvres à sa non moins...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1945, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1945.

    Commentaires

    • Benjamin R.
      Quelques mots sur la fin du film :ATTENTION : SPOILERS SPOILERS SPOILERSOn laisse entendre que le personnage de Don Birnam se sort de son addiction ce qui est, pour certains une fin décevante et trop optimiste. Je suis aussi de cet avis. Cependant, le film montre bien, notamment lors de l'épisode de l'hôpital, que les rechutes chez les alcooliques sont nombreuses. Il n'est donc pas exclu que notre personnage finisse lui-aussi par rechuter malgré sa bonne volonté. De plus, le film repose en partie sur les mensonges et les ruses de Birnam pour continuer à boire. Des mensonges qu'il fait aux autres et qu'il se fait à lui-même. Et pour avoir connu certaines personnes alcooliques, les tentatives de guérison avec les meilleurs intentions puis les inévitables rechutes font souvent partie du lot quotidien.Le film se finit donc sur une note positive dans laquelle le personnage montre sa bonne volonté mais elle est, à mon sens, beaucoup plus nuancée qu'il n'y paraît de prime abord. La guérison d'une telle passion ne peut s'opérer que sur un temps plus long et cela, le film ne nous le montre pas. C'est au spectateur de faire sa propre interprétation sur la confiance qu'il place ou non en Don Birnam.
    • Fatima N.
      Un film sur l'addiction en relation avec la création artistique ,intimiste , oppressant , cru et vrai , à voir
    • Le Faucon Maltais
      Du très grand Wilder, de plus en plus sombre et oppressant, une brillante mise en scène et maitrise technique signé Wilder. Génial.
    • Docteur Jivago
      Décidément Wilder est un très grand cinéaste, il a signé de très grande œuvres dans diverses genres ("Boulevard du crépuscule", "Certains l'aiment chaud", "Assurances sur la mort"...) et c'est encore le cas avec ce drame à la fois poignant et cynique. L'un des deux seuls films à avoir été oscar du meilleur film et palme d'or.
    • NusaDua
      Superbe film sur l'alcoolisme, récompensé à la fois aux oscars (meilleur film, réalisateur, acteur), et à Cannes.
    • superboubouge
      ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...
    • Trelkovsky
      Wilder signe un film à la fois bouleversant et terrifiant. Ray Milland est exceptionnel ...
    Voir les commentaires
    Back to Top