Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Benoît Jacquot

État civil

Métiers Réalisateur, Scénariste, Acteur plus
Nationalité Français
Naissance 5 février 1947 (Paris - France)
Age 72 ans

Biographie

Benoît Jacquot est un jeune cinéphile de 17 ans lorsqu'il débute au cinéma comme assistant de Bernard Borderie sur un film de la série des Angélique. Au début des années 70, il tourne beaucoup pour la télévision, des documentaires (Jacques Lacan psychanalyse I et II) comme des adaptations d’œuvres de Kafka ou Blanchot.

Assistant de Duras sur Nathalie Granger et India Song, il choisit pour son premier film, L'Assassin musicien (1975), de porter à l'écran un roman de Dostoievski. La mise en scène très dépouillée et la diction atone des comédiens semblent faire de lui un héritier de Bresson, une impression que vient confirmer son deuxième opus, Les Enfants du placard. Mais le plus souvent, les films austères de Jacquot peinent à emporter l'adhésion de la critique et du public, y compris Les Ailes de la colombe (1981), ambitieuse adaptation de James avec Isabelle Huppert et Dominique Sanda. À la fin des années 80, c'est en fait grâce à ses travaux autour du théâtre, et destinés à la télévision, que le cinéaste est particulièrement remarqué, notamment grâce au limpide Elvire Jouvet 40.

Avec La Désenchantée, Jacquot prend, en 1990, un nouveau départ. Inspiré par la débutante Judith Godrèche, il signe l'émouvant portrait d'une adolescente exaltée. C'est autour d'une autre jeune comédienne, Virginie Ledoyen, qu'il construit ensuite La Fille seule (1995), oeuvre épurée qui lui vaut les éloges de la presse internationale. Avec Le Septième Ciel, il fait un nouveau pas vers le grand public et dès lors, les stars se bousculent pour être devant sa caméra : Huppert (L' Ecole de la chair, présenté à Cannes en 1998), Adjani (Adolphe) ou encore Deneuve (le téléfilm Princesse Marie).

Le sentiment amoureux est son thème de prédilection, mais Jacquot, devenu un des auteurs les plus prolifiques du cinéma français, fait surtout preuve d'un éclectisme rare : après un nouveau détour par le théâtre (La Fausse Suivante, fausse captation et brillant exercice de style), il signe un film d'époque sur la vie de Sade (2000), mais aussi un opéra (Tosca). En 2004, il surprend encore en tournant en noir et blanc et en DV A tout de suite, récit d'une cavale interprété par Isild Le Besco, sa nouvelle muse, qu'il emmène ensuite en Inde à l'occasion de L'Intouchable, présenté à Venise en 2006.

Il entreprend ensuite un nouveau voyage, pour une île d'Italie cette fois, à l'occasion de Villa Amalia, adaptation du roman de Pascal Quignard, film qui marque ses retrouvailles avec Isabelle Huppert (2009). L'année suivante concrétise les impondérables de son cinéma quand il réunit pour Au fond des bois, sa désormais fétiche Isild Le Besco dans une nouvelle plongée au sein du 19ème siècle, autour d'une variation ambiguë sur le sentiment amoureux.

En 2011, le cinéaste, fidèle à son amour des films en costumes, signe Les Adieux à la reine, une fiction historique qui relate les derniers jours de la Reine Marie-Antoinette, à l'aube de la prise de la Bastille, en 1789. Pour les besoins de cette nouvelle fresque, le réalisateur dirige une belle brochette d'actrices, puisqu'il réunit devant sa caméra Léa Seydoux, Virginie Ledoyen et Diane Kruger. Après avoir esquissé nombre de portraits de femmes, Benoît Jacquot met en scène le chassé-croisé contemporain Trois coeurs (2014) avec un premier rôle masculin spécialement écrit pour l'acteur belge Benoît Poelvoorde, accompagné pour l'occasion de Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni et Catherine Deneuve. Le réalisateur retrouve néanmoins ses motifs récurrents dans Journal d'une femme de chambre, qui lui permet dà nouveau mettre en scène Léa Seydoux, puis À Jamais, qui fait cette fois découvrir au grand public la jeune Julia Roy, également scénariste du film.

Ses premiers pas à l'écran

Nathalie Granger
Nathalie Granger
1972
Jacques Lacan psychanalyse I et II
Jacques Lacan psychanalyse I et II
1974
L'Assassin musicien
L'Assassin musicien
1974
India Song
India Song
1975

Ses meilleurs films et séries

Tosca
Tosca
2000
Adolphe
Adolphe
2002
À tout de suite
À tout de suite
2004

Sa carrière en chiffres

44
Années de carrière
2
Récompenses
68
Films
0
Série
57
Nominations
6,8 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Drame : 51 %
Comédie dramatique : 24 %
Romance : 16 %
Historique : 8 %

Ses stats sur AlloCiné

7
Vidéos
6
Photos
36
News
44
Fans

A tourné le plus avec

Isabelle Huppert
Isabelle Huppert
6 films
Eva (2017), Villa Amalia (2008), La Fausse Suivante (2000), Pas de scandale (1998), L'école de la chair (1998), Les Ailes de la colombe (1980)
Vincent Lindon
Vincent Lindon
5 films
Dernier amour (2018), Journal d’une femme de chambre (2015), Pas de scandale (1998), L'école de la chair (1998), Le Septième ciel (1997)
Isild Le Besco
Isild Le Besco
5 films
Au fond des bois (2010), L'Intouchable (2006), À tout de suite (2004), Adolphe (2002), Sade (2000)
3 coeurs (2014), Cherchez Hortense (2012), Les Adieux à la reine (2011), Sade (2000)
Dominique Sanda
Dominique Sanda
4 films
Julia Roy
Julia Roy
3 films
Dernier amour (2018), Eva (2017), À Jamais (2016)
L'école de la chair (1998), Le Septième ciel (1997), 3000 scénarios contre un virus (1994)
Patrick Mille
3 films
3 coeurs (2014), Mauvaise fille (2011), 3000 scénarios contre un virus (1994)
Journal d’une femme de chambre (2015), Les Adieux à la reine (2011), Sade (2000)
Virginie Ledoyen
Virginie Ledoyen
3 films
Les Adieux à la reine (2011), Marianne (1997), La fille seule (1995)
Commentaires
  • MelleJG
    Vu en avant-première, un film parfait, de grandes actrices notamment Léa Seydoux !
  • Pl Paul
    Mensonge, honte , parjure.
  • angelabassompierre
    au fond des bois, pas plu du tout.... là celui "3 cœurs" très envie de le voir. parmi les films qui ont été pas mal, il lance des jeunes acteurs avant qu'ils ne soient trop connus, comme Judith Godrèche dans son film "désenchantée", "la fille seule" pour ledoyen, "à tout de suite", isild le besco & Les acteurs masculins en train de faire loubards comme Nico duvauchelle et son acolyte! maintenant ses comédiens pour le film qui est imminent, je suis curieuse de voir, la BA très envie de le voir.
  • angelabassompierre
    il n'est pas bien? parjure pourquoi
Voir les commentaires
Back to Top